L'Empereur a abdiqué. Il est à la tête d'une île ridiculement petite et cependant, il ne courbe pas l'échine.

Visitez les pages sur l'île d'Elbe
Répondre
Sébastien
Messages : 432
Inscription : Ven 28 Avr 2006 17:46

Arrivée de Napoleon dans l'Ile d'Elbe.

Message par Sébastien » Sam 30 Sep 2006 21:56

Image
Arrivée de Napoleon dans l'Ile d'Elbe = Ankunft von Napoleon in den Elbeschen Insel...
[Arrivo di Napoleone all'Isola d'Elba]
Deposé à la Bibliotheque
Acquaforte; 296 x 237 mm.
Portoferraio, Museo Nazionale di Villa San Martino,
Collezione Olschki

Caricatures .... :wink:

fulub
Messages : 1349
Inscription : Jeu 27 Avr 2006 7:08

Message par fulub » Dim 01 Oct 2006 7:35

je crois que nous avons une rubrique pour cela,mais pas mal en effet

c.c.
Messages : 6292
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 11:03

Message par c.c. » Dim 01 Oct 2006 10:18

Napoléon montrait-il cette allure abattue en arrivant à l'île d'Elbe? Ou au contraire n'est-il pas arrivé là en souverain venant prendre possession de son bien?

Sébastien
Messages : 432
Inscription : Ven 28 Avr 2006 17:46

Message par Sébastien » Dim 01 Oct 2006 11:56

Voilà pourquoi c'est une caricatures.

Car lorsque il est arrivé, c'est presque en conquérant qu'il est venu :

Image

Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Messages : 231
Inscription : Mar 30 Mai 2006 11:58

Message par général BERTRAND » Lun 08 Jan 2007 1:34

Gravure extraite de "la petite armée" de Gianpaolo DADDI (que je connais personnellement) Dessin de SARDELLI.
Quelques petites erreurs sur la gravure:
Seules les généraux de division BERTRAND et DROUOT accompagnaient l'Empereur et aucun général de brigade.
OK pour l'accueil par le 35ème Léger, les gendarmes, les Anglais et l' Autrichien KOLLER, mais pas encore d'officier d'ordonnance (en vert au premier plan à gauche) et il n'y avait que 2 généraux de brigade sur l'île (DALESME et DUVAL)
Le maire TRADITI et le vicaire ARRIGHI sont bien visibles.
Mais ce sont des détails infimes qui sont sans incidence pour la plupart.
La scène se passe en face de la porte de la mer, Molo Elba le 4 mai 1814 vers 15.30 heures.
L'autre quai visible au lointain est le Molo Gallo qui servit de lieu de quarantaine pour les nouveaux arrivants. La petite tour crénelée existe toujours avec auparavant en face d'elle, une stèle avec l'aigle impériale rappelant erronément le lieu de débarquement.
:)
Dernière édition par SEOSearch [Crawler] le Lun 04 Nov 2013 17:42, édité 3 fois.
Qui odit veritatem, odit lucem

Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Messages : 231
Inscription : Mar 30 Mai 2006 11:58

Message par général BERTRAND » Mar 09 Jan 2007 1:13

Une autre caricature:
Image
Qui odit veritatem, odit lucem

c.c.
Messages : 6292
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 11:03

Message par c.c. » Sam 13 Jan 2007 15:59


Avatar de l’utilisateur
Joséphine
Messages : 605
Inscription : Mer 17 Jan 2007 20:33

Message par Joséphine » Mer 17 Jan 2007 22:21

Pauvre Napoléon! Quelle force il avait, quand même, pour ne pas montrer son abattement et encore relever la tête, retrousser les manches et s'occuper de l'île comme il l'avait fait de son grand empire!

Avatar de l’utilisateur
Joker
Messages : 1347
Inscription : Ven 21 Avr 2006 0:17

Message par Joker » Mer 17 Jan 2007 22:31

Il avait une capacité de travail prodigieuse et détestait rester inoccupé.
Ceci explique sans doute cela.
En outre, il a dû assez vite nourrir des espoirs de retour vers le continent et il savait que son activité déployée dans l'île allait avoir pour effet d'endormir la méfiance de ses geôliers... :wink:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)

Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Messages : 231
Inscription : Mar 30 Mai 2006 11:58

Message par général BERTRAND » Jeu 02 Août 2007 2:15

D'après l'écrivain Paul GRUYER, JERSMANOWSKI et PEYRUSSE étaient présents lors du débarquement. A confirmer donc.
Qui odit veritatem, odit lucem

Répondre