Page 6 sur 6

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 27 mai 2019 21:46
par Cipriani Franceschi
Frédéric Staps a écrit :
27 mai 2019 21:34
Vous aviez écrit que Napoléon était humain. Je vous réponds donc qu'effectivement Napoléon était humain en mettant en gras le passage qui montre qu'il est humain.
Dont acte... Je n'avais pas lu les choses comme cela, heureux en tout cas de vous entendre dire que Napoléon pouvait manifester des sentiments humains ;)
Frédéric Staps a écrit :
27 mai 2019 21:34
Il est cependant probable que la définition du qualificatif humain à laquelle vous pensiez n'est pas exactement la même que celle à laquelle je me référais. Un même mot peut parfois dire une chose et son contraire.
il est évident que je pensais plutôt - sous votre plume - à inhumain :salut:

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 29 mai 2019 9:52
par Drouet cyril
Frédéric Staps a écrit :
27 mai 2019 21:34
Vous aviez écrit que Napoléon était humain. Je vous réponds donc qu'effectivement Napoléon était humain en mettant en gras le passage qui montre qu'il est humain.
A noter, concernant "l'humanité" (ou son contraire... :fou: ) de Napoléon, que Chateaubriand peu avant les lignes retranscrites par Frédéric Staps dit ceci :
" Bonaparte aussi n’était pas le lion de Florence; il ne se dessaisissait pas de l’enfant aux larmes de la mère."
Prudence avec Chateaubriand, cousin du condamné ; c'est tout le souci de ne fournir qu'une seule source.

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 29 mai 2019 14:22
par Frédéric Staps
Frédéric Staps a écrit :
23 mai 2019 21:16
J'avais dans ma bibliothèque un livre qui parlait de l'affaire Chateaubriand. Les Mémoires d'Outre-Tombe de François-René, mais la seule mention qu'on y trouve était que son cousin était porteur du courrier des princes. Pas de mention d'espionnage. Utiliser ce texte pour prétendre qu'Armand ne s'était pas livré à de l'espionnage n'aurait cependant pas été une très bonne idée, car même s'il s'agit d'une source primaire, son auteur n'est pas impartial et n'était peut-être pas au courant des activités exactes de son cousin.

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 29 mai 2019 16:45
par Drouet cyril
Frédéric Staps a écrit :
29 mai 2019 14:22
son auteur n'est pas impartial
Raison de plus pour ne pas tirer quelque analyse rapide à cette seule lecture (comme avec Wikipédia d'ailleurs).
Frédéric Staps a écrit :
29 mai 2019 14:22
n'était peut-être pas au courant des activités exactes de son cousin.

Chateaubrand lisait la presse.

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 29 mai 2019 23:52
par Cipriani Franceschi
Drouet cyril a écrit :
29 mai 2019 16:45
Chateaubrand lisait la presse.
Chaque matin, il lisait l'Equipe et le Mercure de France :D

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 9:05
par Frédéric Staps
Cipriani Franceschi a écrit :
29 mai 2019 23:52
Drouet cyril a écrit :
29 mai 2019 16:45
Chateaubrand lisait la presse.
Chaque matin, il lisait l'Equipe et le Mercure de France :D
Il serait sans doute intéressant de savoir ce que la presse a dit de l'affaire Armand de Chateaubriand. A mon avis, autant que de la tentative de Staps. :diable:

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 9:24
par Cipriani Franceschi
Frédéric Staps a écrit :
30 mai 2019 9:05
Il serait sans doute intéressant de savoir ce que la presse a dit de l'affaire Armand de Chateaubriand. A mon avis, autant que de la tentative de Staps.
Que voulez-vous que la presse dise d''un espion royaliste ayant pour but de déstabiliser le régime impérial ? sans doute pas de le faire passer pour un déséquilibré :shock:

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 10:12
par Frédéric Staps
Cipriani Franceschi a écrit :
30 mai 2019 9:24
Que voulez-vous que la presse dise d''un espion royaliste ayant pour but de déstabiliser le régime impérial ? sans doute pas de le faire passer pour un déséquilibré :shock:
Votre réponse laisse clairement apparaître que vous ne savez pas que la consigne donnée par Napoléon à Fouché concernant l'affaire Staps était, si je puis me permettre cet anachronisme, "silence radio". Aucune information n'a filtré dans la presse française à ce sujet.

Il en va de même pour l'arrestation de Prigent, comme le signale Yann Guerrin dans l'article paru dans les Annales de Bretagne. Pas pour les mêmes raisons que Staps sans doute, pour lequel le silence avait pour but de ne pas donner à d'autres l'idée d'attenter à la vie de Napoléon.

Le silence organisé autour de l'arrestation de Prigent avait en effet permis d'envoyer Bouchard, un agent retourné, à Jersey pour recueillir des renseignements complémentaires qui avaient permis de nouvelles arrestations et un démantèlement du réseau, ce qui n'a toutefois pas permis à Bouchard en question d'échapper à une condamnation à mort et à son exécution. Yann Guérin s'étonne un peu de cette exécution alors que Bouchard avait parfaitement rempli sa mission de traître.

Au vu de cela, il ne semble pas déraisonnable de penser qu'il en fut de même pour Chateaubriand, à moins évidemment qu'il n'existe des articles de presse que l'on puisse citer. Si ces articles existent, j'imagine que Cyril Drouet se fera une joie de nous les citer.

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 17:01
par Drouet cyril
Frédéric Staps a écrit :
30 mai 2019 9:05
Il serait sans doute intéressant de savoir ce que la presse a dit de l'affaire Armand de Chateaubriand.
Il est dit que Chateaubriand et ses complices étaient des agents et des espions de l'Angleterre et qu'ils ont été condamnés à mort pour ces motifs.

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 17:44
par Frédéric Staps
C'est également sous le chef d'inculpation d'espionnage que Frédéric Staps a été condamné à mort. Comme quoi, la motivation des sentences judiciaires n'est pas toujours fiable. :fou:

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 18:19
par Drouet cyril
Frédéric Staps a écrit :
30 mai 2019 17:44
C'est également sous le chef d'inculpation d'espionnage que Frédéric Staps a été condamné à mort. Comme quoi, la motivation des sentences judiciaires n'est pas toujours fiable. :fou:
Vous remettez en cause l'accusation d'espionnage concernant Chateaubriand ?

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 19:53
par Frédéric Staps
Drouet cyril a écrit :
30 mai 2019 18:19
Vous remettez en cause l'accusation d'espionnage concernant Chateaubriand ?
Non, mais François-René n'était peut-être pas convaincu.

Par ailleurs, il est clair qu'au moment où François-René rédige le passage des Mémoires d'Outre-Tombe qui concerne son cousin, les sources qu'il utilise sont d'une autre nature que des informations lues dans la presse. Il cite notamment le compte-rendu de l'arrestation faite par le préfet de la Manche à la police générale qui n'a probablement pas été publié dans les journaux, mais auquel il a sans doute pu avoir accès après le retour au pouvoir de Louis XVIII.

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Posté : 30 mai 2019 22:13
par Cipriani Franceschi
Frédéric Staps a écrit :
30 mai 2019 19:53
Non, mais François-René n'était peut-être pas convaincu.
Compte tenu de la ferveur royaliste notoire de son cousin, votre supposition est plus qu'improbable ;)

Lui-même n'était déjà plus en cour auprès de Napoléon pour quelques articles dans le Mercure de France, alors Armand...