Jacques Louis DAVID (post mortem)

La figure de Napoléon a tendance à faire de l'ombre aux autres personnages de son époque. Cette rubrique est destinée à leur faire une place.
Répondre
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

Jacques Louis DAVID (post mortem)

Message par Diana » 23 sept. 2007 3:22

Image



"Jacques Louis DAVID – (Paris 1748 – Bruxelles 1825)

"Prix de Rome en 1775, Conventionnel, puis premier peintre de Napoléon. Venu se réfugier à Bruxelles après la bataille de Waterloo et la Restauration, en 1815, il y meurt en 1825. Ses funérailles seront grandioses. Son acte de décès est rédigé en flamand.

Certains pourraient s’étonner du fait qu’un autre tombeau de DAVID existe au Père-Lachaise. L’explication es simple : à Paris se trouve le cœur (ramené par son fils), aux côtés de sa femme, et à Bruxelles se trouve le reste du corps. Aucun document n’atteste la présence du corps de David au cimetière d’Evere. En effet, s’il meurt en 1825, le cimetière d’Evere, lui, n’est ouvert qu’en 1877. Le corps a donc dû être transféré di cimetière du quartier Léopold, ce qui est courant en cas de désaffectation. Aussi, lors de la proposition ubuesque de l’échevin socialiste Freddy Thielemans de rendre le corps de David à la France à l’occasion di bicentenaire de la Révolution française, on a pu voir, après la fermeture du cimetière, une équipe de fossoyeurs entreprendre des fouilles au pied de l’obélisque, histoire d’être sûrs. Ils y ont effectivement découvert un caveau, fermé bien entendu. Le caveau a été ouvert et on a pu constater la présence d’un cercueil. L’inscription « ici dessous » est donc exacte.

Pour l’anecdote, au moment où la polémique faisait rage sur le bien-fondé de la proposition Thielemans, un beau matin, on a vu un corbillard français qui, ne doutant de rien, attendait patiemment qu’on lui remette le corps du peintre. En vain, heureusement."


GUIDE des cimetières de Bruxelles
Jacques A.M. Noterman
J.-M. Collet 1998



Obélisque classé, érigé par souscription publique internationale.


Image


Image


Image
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 29 sept. 2007 13:15

Avatar du membre
cavalier jacobin
Messages : 178
Enregistré le : 11 avr. 2007 18:21
Localisation : Bresse
Contact :

Message par cavalier jacobin » 14 mai 2008 7:42

Image
Un historien s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

http://www.associationsuchet.com
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 14 mai 2008 8:57

Le Maître sous les yeux du futur portrait bien connu du Très Saint Père! :aime1:

:fleur:
Invité

Message par Invité » 14 mai 2008 9:28

Merci à Diana et cavalier jacobin.
:fleur:
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 18 mai 2008 15:43

Je cherchais où placer correctement ce portrait... j'ai résolu le problème:

http://www.napoleonprisonnier.com/acteurs/david.html

:fleur:
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 30 juin 2008 17:31

C'était un grand peintre, David. Il a peint de bien jolies choses, même en dehors de Napoléon.
Avatar du membre
La Bédoyère
De coeur et de passion
Messages : 909
Enregistré le : 07 juin 2007 16:09

Message par La Bédoyère » 30 juin 2008 19:17

Il ne faut pas oublier le rôle joué par David lors de la Révolution. Et ce tant au niveau artistique, que politique.

Proche de Robespierre, il fut élu non seulement député à la Convention et membre du Comité de Sûreté Générale.

Salutations
---
Quelle époque, quels hommes
Répondre