le petit dernier , ou les mystères de la préemption

Le voici prisonnier de l'Europe... appellation qu'il a toujours refusée.
Comment survivre?

Visitez les pages sur Sainte-Hélène
Répondre
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

le petit dernier , ou les mystères de la préemption

Message par bbea53 » 16 août 2006 10:50

on voit dans ce sujet ,qu'il y a d'énorme progrés à faire quant au système de préemption , et des affirmations "historiques "de certains :

http://www.napoleon1er.org/forum/viewto ... 472#185472

Bbea :"la Colonelle " :D
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 16 août 2006 10:58

Si les échanges pouvaient servir pour des recherches, on ne s'en porterait que mieux.
Dommage que ce ne soit pas le cas.

Je me répète, mais merci, BBea, pour ces documents.

Voilà encore un "mystère" qui s'éclaircit.

:fleur:
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Message par bbea53 » 16 août 2006 11:53

Merci CC de votre avis :D

Autre manquement de "l'état français ".

Au mois de Décembre 1964 ,une vente aux enchères de Saint-Brieuc laisse partir une mèche de cheveux de l'Empereur
A l'époque on ne parle pas (trop) de substitution (Rétif a écrit son livre en 1969) et peut-être que les "historiens d'états" n'ont pas saisi l'importance de cette relique ,importance immense de nos jours en fonction des polémiques rencontrées dans les analyses .
Et que lit-on dans l'article 'ouest-France"du -2-Mai 2003-de Mme Mahias- ?

(..) "il y a là une méche considérée comme la réfèrence type des cheveux de Napoleon.Les analyses morphologiques pratiquées entre la mienne (la méche acquise aux enchères ) et celle du musée (d'Arenenberg ) ont conclu qu'il s'agissait bien des mêmes cheveux"
Les labos du FBI américain se pencheront aussi sur la question.
Leur conclusion: les cheveux sont bien ceux de Bonaparte .L'an passé (en 2002)on a aussi tenté de recourir à une analyse d'ADN.:
" Les cheveux sont trop anciens et trop abîmés.Ils n'ont pas pu être utilisés.Cela m'a désolé d'autant plus qu'on avait de quoi les comparer à des prèlévements faits sur des descendantes de l'Empereur,via la branche féminime "
Cette mèche a été exposée au musée du souvenir des écoles militaires de Saint-Cyr Coêtquidan(un clin d'oeil à l'histoire car N est le créateur de l'école )
Monsieur Fichou ,propriétaire de la relique d'ajouter :
"Elle appartient à l'imaginaire collectif des Français.Ce ne serait pas moral de la garder pour moi .Il faut continuer à l'étudier et à la faire connaître"
Espèrons que la déclaration de M Fichou qui l'honnore, encouragera les services historiques nationaux d'appliquer leur pouvoir de préemption et que sa méche chèrement acquise ne partira pas à l'étranger.

Bbea "la Colonelle "
Répondre