Longwood en 1840.

Le voici prisonnier de l'Europe... appellation qu'il a toujours refusée.
Comment survivre?

Visitez les pages sur Sainte-Hélène
Répondre
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Longwood en 1840.

Message par CC » 07 juil. 2007 14:24

Les Français venus rechercher le corps de Napoléon pour enfin le ramener en France, vont sur les lieux où ils ont vécu.

Ils découvrent Longwood complètement détérioré, utilisé comme ferme, transformé en écurie, sans vitres, avec du fumier, des moutons; les jardins travaillés ont disparu.

Les Anglais semblent bien vouloir effacer jusqu'au souvenir de Napoléon mort là.

On devait désirer, à Londres, et le gouverneur Walker, successeur de Lowe, s'inspira sans doute de cet esprit - effacer toute trace de la captivité de Napoléon. Le meilleur moyen, semblait-il, d'oblitérer ce souvenir, était de souiller et défigurer sa maison. (Octave Aubry)

Pour lire la description de Longwood en 1840.

:fleur:
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 18 juil. 2007 9:03

On ne pourra jamais effacer le souvenir de Napoléon à Sainte-Hélène. Il est trop grand, trop important. D'ailleurs maintenant que c'est français, c'est remis en valeur mais Longwood n'est pas le seul endroit. Le Tombeau est également un lieu de recueillement alors qu'il n'est plus enterré là. Le fait que Napoléon soit passé là suffit à rendre cet endroit mystique.
TN
Messages : 464
Enregistré le : 19 mai 2006 7:32

Message par TN » 18 juil. 2007 9:27

Joséphine a écrit :... D'ailleurs maintenant que c'est français, c'est remis en valeur mais Longwood n'est pas le seul endroit. Le Tombeau est également un lieu de recueillement alors qu'il n'est plus enterré là. ...
Seulement une partie de l'île est française. Il s'agit des domaines français de Sainte-Hélène et qui regroupent Longwood, la vallée du géranium et les Briards.

Ces domaines où vécus l'Empereur ont été donnés à la France par la reine Victoria. A l'image des ambassades, ils jouissent du privilège de l'extraterritorialité et sont donc un morceau du territoire de la République.

Pour l'anecdote, à chaque passage d'un bâtiment de la marine nationale à Sainte-Hélène, les honneurs militaires sont rendus à la tombe de Napoléon.
Avatar du membre
d'hautpoul
Messages : 564
Enregistré le : 10 août 2007 13:08

Message par d'hautpoul » 18 août 2007 20:27

Bonsoir

Ces domaines où vécus l'Empereur ont été donnés à la France par la reine Victoria.
Pas du tout, Longwood,ses jardins et la vallée du Tombeau ont été vendus par la Grande Bretagne à la France

Par contre le pavillon des Briards a été donné par une arrière petite fille de Balcombe à la France
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 22 août 2007 13:17

Jusqu'au bout, les Anglais ont rentabilisé Longwood! A défaut de pouvoir l'effacer de la carte et de l'histoire, ils en ont fait de l'argent.
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Longwood, 9 octobre 1840

Message par CC » 02 févr. 2008 13:57

Gourgaud - Le retour des cendres - Arléa 2003 - P 27-28


Longwood, 9 octobre 1840

En grand silence, nous remontâmes à Alarm House pour aller à Longwood.
Si l’île, dans ce que j’en avais vu jusqu’à présent, m’avait paru de beaucoup embellie, il n’en fut pas de même de Longwood. A mesure que nous en approchions, ce séjour nous paraissait de plus en plus affreux. Le temps nuageux et pluvieux ajoutait encore à ce triste aspect.

Le prince et nous descendîmes devant la véranda de la salle de billard. C’est peut-être la seule chose qui soit à peu près restée intacte : « Que c’est horrible ! Que c’est affreux ! » Voilà tout ce qu’on entendait dire part out le monde.
Dans la seconde pièce, le salon où j’ai si souvent joué aux échecs avec l’Empereur, et dans lequel, le 5 mai 1821, son âme s’exhala, est un moulin de manège. Cette pièce est méconnaissable. Celle qui suit notre salle à manger est toute dégradée et ne sert que de passage. Celle de gauche, la bibliothèque, tombe aussi en ruines. On ne voit plus ni papier ni couleurs, seulement les murs sont couverts d’inscriptions très énergiques contre les Anglais. La porte qui communiquait de cette salle à manger avec les deux petites chambres de l’Empereur est murée.
Nous sortîmes dans la petite cour pour entrer dans cette partie de Longwood qui n’est plus reconnaissable : une écurie à deux rangs occupe l’espace où était la chambre à coucher. Le cabinet, la petite salle de bains, tout est bouleversé. Portes, fenêtres, cheminée, tout a été démoli !

J’ai voulu voir mon logement : on m’a fait l’honneur d’établir une écurie dans ma grande chambre et mes deux cabinets forment un taudis habité par des esclaves. Les autres bâtiments, changés aussi de nature, étaient fermés, et j’avais déjà le cœur assez soulevé pour ne pas avoir envie de les visiter.

Nous avons retrouvé la maison du général Bertrand en assez bon état, ainsi que la maison qui avait été bâtie pour remplacer Longwood, mais qui n’a été terminée qu’après la mort de l’Empereur. On y a placé un observatoire ; il y a des minéraux, un cabinet de physique, mais nous étions trop absorbés pour y prendre quelque intérêt.
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 02 févr. 2008 15:09

Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 06 févr. 2008 13:49

Cela a dû être dur de retourner dans cette île. Un plongeon de presque 20 ans en arrière. Voir tout ce qui avait été construit à l'état de ruine. Revivre des moments douloureux, essayer de revoir des repères. Ils n'ont pas dû avoir facile. D'ailleurs pas un n'est revenu une fois encore par la suite dans cette île maudite.
Avatar du membre
Surcouf35
Messages : 215
Enregistré le : 27 nov. 2006 13:11
Localisation : Antibes

Message par Surcouf35 » 06 mai 2008 14:08

Il est vrai qu'il règne en ces lieux une atmosphère étrange, que l'on ressent d'ailleurs un peu lorsque l'on parcourt les grands champs de batailles ou lieux symboliques. A ce titre et s'il existe encore des personnes ne l'ayant pas dévoré, je conseille modestement La chambre noire de Longwood de J.P.Kauffman...Un vrai petit chef d'oeuvre.
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 10 mai 2008 11:56

Oui, Surcouf, vous avez raison, j'ai lu ce livre, il mérite une grande attention!
Quel lieu de Sainte-Hélène donne le plus l'atmosphère étrange? Les jardins, Longwood, le Tombeau? Quand on est dans Longwood, on ressent encore ça, ou c'est un musée comme un autre?
Répondre