Les légendes

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon
Répondre
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Les légendes

Message par CC » 06 janv. 2008 15:55

Extrait du "Tombeau de Napoléon" du colonel Pol Payard:

LES LÉGENDES. –
Il y a des légendes qu’il faut détruire.
Beaucoup de gens s’imaginent que Napoléon a été embaumé et que l’on a pu, et même qu’on peut le voir.

D’autres prétendent que le sarcophage est vide, et qu’on t’a fait, à Sainte-Hélène, qu’un simulacre d’exhumation pour donner satisfaction à l’opinion publique. Le corps de ‘Empereur aurait, d’après eux, été rapporté en Angleterre par Hudson Lowe lui-même, et le roi Georges IV l’aurait fait inhumer à Westminster ! Il est inutile d’insister sur la fantaisie de cette légende qui laisserait supposer que tous les témoins français et anglais de l’exhumation ont été les complices d’une pareille supercherie, et qu’aucun d’eux n’en a soufflé mot dans ses mémoires.

D’autres encore s’imaginent que Napoléon est dans un cercueil de cristal !

D’après certains fantaisistes, on voit le visage de l’Empereur à travers une glace de cristal. Il est probable que cette dernière légende tire son origine de la reproduction du cercueil d’ébène exposé du cercueil d’ébène exposé à l’île d’Elbe et dans le couvercle duquel on a pratiqué une ouverture vitrée permettant de voir une figure de cire rappelant le masque impérial.
(…)

Des journaux d’Amérique ont prétendu, enfin, que Napoléon avait été enlevé de Sainte-Hélène au mois de février 1819, à la suite d’une expédition préparée à la Nouvelle-Orléans par un aventurier nommé Laffitte. II serait mort, en route, sur le voilier la Comète et son corps enterré près de la Nouvelle-Orléans. II aurait été remplacé à Sainte-Hélène par un sosie lui ressemblant de façon frappante.
C’est ce sosie qui serait mort le 5 mai 1821.
Cette histoire est une puérilité !
Comment supposer qu’un homme ait pu jouer, sans une seule erreur, un rôle aussi difficile pendant plus de deux ans, sans que la supercherie ait été découverte. Quant à admettre que tous les familiers de Sainte-Hélène aient été complices de la substitution, c’est leur prêter une mentalité singulière et l’obligation de continuer de souffrir en exil, en rendant les honneurs impériaux à un homme qui n’était pas Napoléon.

Tout cela prouve que les imaginations, friandes de romanesque et de merveilleux, ne cessent, même encore aujourd’hui, de travailler, quand il s’agit de l’être exceptionnel qui terminait sa vie à Sainte-Hélène. Mais le roman n’est pas l’histoire, encore moins la vérité.


Je n'ai pas trouvé de date de publication de cet ouvrage, mais il est un fait que certaines de ces légendes ont encore de la force, même aujourd'hui.
Avatar du membre
Albertuk
Messages : 141
Enregistré le : 06 déc. 2007 8:13
Localisation : Londres
Contact :

Message par Albertuk » 06 janv. 2008 16:32

Bonjour
Je n'ai pas trouvé de date de publication de cet ouvrage, mais il est un fait que certaines de ces légendes ont encore de la force, même aujourd'hui.
Le petit livre du colonel Pol Payard date de 1929:

Auteur(s) : Payard, Pol-Marie-Joseph (Colonel)
Titre(s) : Le tombeau de Napoléon
Publication : Paris : A. Morancé, [1929]
Description matérielle : 32 p. : pl. ; in-16
Collection : Petites monographies

Il a aussi été traduit en anglais: The Tomb of Napoleon. D'après sa description ci-dessous, cela semble être un livre parlant surtout du site des Invalides avec architecture etc:

PREFACE
invalides, mansart, coysevox

The chapels
marechal, invalides, chapelle

The cella and the flags
eylau, simart, marechal
Amicalement
Albert - UK
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 06 janv. 2008 16:41

Bonjour Albertuk!

Merci pour la date! :fleur:

Effectivement, il reprend ces différents chapitres:

TABLE DES ILLUSTRATIONS

le sacrophage
le dôme
l'intérieur du dôme
les portes de bronze (entrée de la crypte)
le masque mortuaire et la main de Napoléon
la mort de l'Empereur (d'après Steuben)
le tombeau du maréchal Foch

TABLE DES MATIÈRES

avant-propos

LES INVALIDES:
Le fondateur.
les architectes
le Dôme
Les chapelles .
le tombeau de Napoléon
la Cella et les drapeaux
la Chapelle Napoléon
Conclusion
Avatar du membre
Surcouf35
Messages : 215
Enregistré le : 27 nov. 2006 13:11
Localisation : Antibes

Message par Surcouf35 » 10 janv. 2008 12:49

Passionnant ouvrage sans aucun doute...On ne peut néanmoins pas se contenter de ne citer que les textes qui défendent une seule thèse. Que cela plaise ou non, il y a un évident problème avec le masque Antommarchi, et de troublantes constatations entre 1821 et 1840... Je ne dis pas que la vérité est d'un côté ou de l'autre, mais l'obscurantisme est le pire ennemi de l'Histoire, sans verser dans le romanesque.
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 10 janv. 2008 13:07

Qui a donc dit qu'on se contentait de ne citer que certains types de textes, tous orientés?

Ici, cher Surcouf, chacun est bien libre de citer l'auteur qu'il décide de défendre - ou de contredire.

Vous verrez d'ailleurs, sur nos pages web, une différence que j'espère claire entre les textes des témoins, ceux des historiens ou encore ceux des intervenants qui donnent leur avis ou apportent des notes complémentaires aux textes publiés.

Alors, levons les voiles de l'obscurantisme et que chacun défende son point de vue!


:fleur:
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4939
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 10 janv. 2008 19:04

Surcouf35 a écrit :Que cela plaise ou non, il y a un évident problème avec le masque Antommarchi
Evident ? Vu les conditions dans lesquels ce masque a été réalisé, il n'est pas particulièrement surprenant qu'on ait du mal à y reconnaître Napoléon. Et de toute façon, l'authenticité d'un tel objet n'a d'un point de vue historique que très peu d'importance.
Surcouf35 a écrit :et de troublantes constatations entre 1821 et 1840...
Qu'est-ce qui reste de ces constatations ?
Surcouf35 a écrit :Je ne dis pas que la vérité est d'un côté ou de l'autre
Vous ne le dites pas, mais vous semblez quand même avoir fait votre choix.
Surcouf35 a écrit :mais l'obscurantisme est le pire ennemi de l'Histoire
Ce n'est pas l'obscurantisme le pire ennemi de l'Histoire, mais le travestissement de l'Histoire. Quand on cache des sources qui ne conviennent pas à la thèse que l'on défend, rien de bon ne peut sortir d'une telle manière de travailler.
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 13 janv. 2008 14:33

Avatar du membre
Surcouf35
Messages : 215
Enregistré le : 27 nov. 2006 13:11
Localisation : Antibes

Message par Surcouf35 » 14 janv. 2008 13:14

Pierre Desmarest a écrit :
Surcouf35 a écrit :Que cela plaise ou non, il y a un évident problème avec le masque Antommarchi
Evident ? Vu les conditions dans lesquels ce masque a été réalisé, il n'est pas particulièrement surprenant qu'on ait du mal à y reconnaître Napoléon. Et de toute façon, l'authenticité d'un tel objet n'a d'un point de vue historique que très peu d'importance.
Surcouf35 a écrit :et de troublantes constatations entre 1821 et 1840...
Qu'est-ce qui reste de ces constatations ?
Surcouf35 a écrit :Je ne dis pas que la vérité est d'un côté ou de l'autre
Vous ne le dites pas, mais vous semblez quand même avoir fait votre choix.
Surcouf35 a écrit :mais l'obscurantisme est le pire ennemi de l'Histoire
Ce n'est pas l'obscurantisme le pire ennemi de l'Histoire, mais le travestissement de l'Histoire. Quand on cache des sources qui ne conviennent pas à la thèse que l'on défend, rien de bon ne peut sortir d'une telle manière de travailler.

Bon...C'est vrai je le reconnais que depuis la lecture du livre de Retif, de celui tant décrié de BRH mais également d'autres ouvrages notamment sur le second empire j'ai des doutes, mais encore une fois ce ne sont que des doutes et même si je m'intéresse comme tous ici à Napoléon depuis plus de trente ans je ne suis qu'un amateur...
Mais les questions se bousculent que je vous jette pêle-mêle...
Pierre, prenons l'exemple inverse...
Imaginons que vous viviez au XIXème et que vous souhaitiez réaliser un "faux" masque, comme l'est qualifié le RUSI... Pourquoi feriez vous un masque diamétralement opposé à l'Antommarchi et à tous ses dérivés ?
Ensuite si mes souvenirs sont bons la première empreinte du masque Burton disparut en 1821 non ?
Je vais poser une question :
A Nice comme je l'ai déjà dit, et dans d'autres ouvrages ou théories, il est fait état du fameux masque Arnott avec empreinte coulée dans la cire...Le masque est fort différent de ceux existants...La cire n'a t'elle pas pu détériorer le visage au point que l'empreinte d'Arnott (dite RUSI) ne puisse s'expliquer dans cet affaissement général ?
Et puis il y a ce masque du Rottel museum... Pouvons-nous dire que les autorités Autrichiennes ont elles-aussi un faux masque ?
Par contre je suis interloqué par le fait que vous ne trouviez pas d'importance à la véracité ou non des masques différents...
Enfin loin de moi l'idée de travestir l'Histoire, même si la vie et surtout la fin de Napoléon sont des mines inépuisables pour les scénaristes de tous poils...
Je cherche à comprendre certaines invraisemblances, c'est tout...
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

Message par Diana » 14 janv. 2008 18:57

:salut: Bonjour Surcouf,

Tout comme vous, ici nous sommes tous des amateurs passionnés cherchant à apprendre et connaître chaque jour un peu plus tout ce qui entoure l’image de Napoléon. Comme dans toute littérature concernant un personnage aussi incroyable que l’Empereur, il y a des réalités qui se mêlent à la légende et des récits de témoins qui se contredisent brouillant les esprits et laissant la porte ouvertes à toutes les théories parfois sensationnalistes. C’est sans passion qu’on doit chercher une raison logique à la diffusion de telles hypothèses.

Tous les témoins de l’époque sont formels affirmant que Napoléon avait en horreur les séances de pose ce qui ne facilitait certes pas la tâche des artistes choisis pour le représenter au mieux de sa gloire. Les croquis des peintres étaient rapides, justes des traits sans grands détails. Dans tous ses portraits, suivant les ordres même de Napoléon, ils doivent toujours le représenter avec le même type d'expression, visage fermé, pris de trois quart, sans sourire et les lèvres serrées .
Le travail des sculpteurs par contre devait être un peu différent. Suivant les mesures du crâne ceux-ci devaient réaliser une œuvre en relief qui avait pour but de représenter l’empereur dans toute sa magnificence et sa puissance : l’homme de guerre et le souverain au menton volontaire presque carré, au visage imperturbable, souvent avec un corps d’athlète comme les empereurs romains, ce qui n'est pas vraiment la vérité.

Code : Tout sélectionner

Imaginons que vous viviez au XIXème et que vous souhaitiez réaliser un "faux" masque, comme l'est qualifié le RUSI.
Le Rusi n’est pas un « faux » masque, c’est un très beau « vrai » masque, d’une excellente facture, réalisé avec du plâtre de première qualité et représentant un homme inconnu dans la cinquantaine, de corpulence forte, un peu bouffi, rien de plus. Mais, vouloir, aux XIXe siècle, faire croire aux napoléoniens que ce masque est le dernier portrait de l’Empereur, leur idole, est tout simplement aberrant. Mais où se cachait-il ce RUSI mask? On ne parle jamais de lui avant sa découverte, donc il n'a jamais pu entrer en compétition avec le futur masque Antonmarchi.

Au XXIe siècle aussi d’ailleurs, les réactions sont encore les mêmes, ce masque est laid et ne peut représenter l'Empereur alors, vouloir à tout prix faire reconnaître l’authenticité du RUSI avec des preuves basées sur de vagues ombres serait perdre son temps, sa crédibilité et renom.

L’Antonmarchi, tout en étant un masque retravaillé, remodelé et embelli, a été reconnu partout dans le monde comme le seul masque de l’empereur, le masque qui provoque des avis contraires et un refus catégorique d'authenticité.

L’empreinte d’Arnott (dite RUSI) Tiens qui dit cela?
Le masque Arnott ne peut être qu’un modelage dont on a tiré un positif en cire et non issu d’une prise de creux en cire directement sur le visage de Napoléon, cela se serait su. La cire est fragile et est sensible aux changements de température.

Le Lebend mask à mon avis doit être écarté, on a difficile de s’imaginer Napoléon pendant une bonne heure se laissant enfermer le visage sous des couches de plâtre, les yeux ouverts, sans bouger un cil. Bien qu'il aie quelques points qui pourraient donner des idées de ressemblence, le menton est large et carré, tandis que Napoléon a une fossette dans le milieux du menton qui est plus pointu.

C'est étrange que rarement on met en évidence le masque de Malmaison qui est, malgré les accidents d'un mauvais démoulage le plus émouvant de tous. À mon humble avis, il est celui qui a servi de support de tous les masques de style Antonmarchi.
.
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4939
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 14 janv. 2008 23:27

Surcouf35 a écrit :Imaginons que vous viviez au XIXème et que vous souhaitiez réaliser un "faux" masque, comme l'est qualifié le RUSI... Pourquoi feriez vous un masque diamétralement opposé à l'Antommarchi et à tous ses dérivés ?
Pourquoi parlez-vous du XIXe siècle ? Ce masque apparaît en 1939 quand William Reeves, sous la fausse identité de Charles-Louis de Bourbon, le vend à Charles Adler.
D'où vient ce masque ? On n'en sait rien. La famille Massena qui était censée l'avoir détenu a démenti avoir été en possession d'un tel masque.
Malgré le fait qu'il ne ressemblait pas à Napoléon, Reeves est parvenu à le fourguer à Adler qui en a ensuite fait dont au RUSI.
Plutôt que de se demander pourquoi faire un masque diamétralement opposé à l'Antommarchi, il faut plutôt se demander comment des gens comme Adler peuvent se laisser gruger par des escrocs comme Reeves.
Surcouf35 a écrit :Ensuite si mes souvenirs sont bons la première empreinte du masque Burton disparut en 1821 non ?
Antommarchi a fait main basse dessus plutôt.
Surcouf35 a écrit :Et puis il y a ce masque du Rottel museum... Pouvons-nous dire que les autorités Autrichiennes ont elles-aussi un faux masque ?
Pourquoi pas ? Cela ne vous dérange pas de considérer que les "autorités françaises" aient un faux masque. Pourquoi les "autorités autrichiennes" (le terme m'a d'ailleurs l'air assez contestable pour parler d'un musée qui se situe en Autriche) seraient-elles plus à l'abri d'une erreur que les "autorités françaises" ?
Surcouf35 a écrit :Par contre je suis interloqué par le fait que vous ne trouviez pas d'importance à la véracité ou non des masques différents...
Soyez interloqué si ça vous chante, mais quelle importance fondamentale cela peut-il bien avoir de savoir si un masque mortuaire est authentique ou non ?
Voici le masque mortuaire de Wellington :
Image
Vous me diriez qu'il est faux, ce n'est pas cela qui m'empêcherait de dormir. Et vous non plus, j'imagine. :salut:
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4939
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 15 janv. 2008 23:29

Voici la première et dernière image du "nouveau" morphing :

Image

Il n'y a aucune ressemblance entre les deux personnages.
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4939
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 17 janv. 2008 23:34

En fait, ce nouveau morphing est bien pire que le premier.

Image

Il n'y a rien qui correspond. L'angle des deux visages n'est même pas le même. :roll:
NapNap
Messages : 273
Enregistré le : 15 mai 2006 22:15
Localisation : Montréal, Québec

Message par NapNap » 18 janv. 2008 5:47

On peut faire dire n'importe quoi à un comparaison de forme.

Comparez le visage de F**** avec le masque Arnott...

Image
Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. -(Beaumarchais)
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 18 janv. 2008 7:51

Il y a donc vraiment eu une subistitution alors! :lol:
Napoléon n'est pas mort! :lol: :lol:

A vrai dire, On le trouve un peu partout de nos jours...
http://www.marronniers.be/
Espion, Lève-toi!
Avatar du membre
d'hautpoul
Messages : 564
Enregistré le : 10 août 2007 13:08

Message par d'hautpoul » 18 janv. 2008 10:05

Bonjour

Bravo ! mieux que les "ombres chinoises " de Caran d'Ache
Répondre