Etude du Masque ARNOTT(en 1951)

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon
Répondre
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Etude du Masque ARNOTT(en 1951)

Message par bbea53 » 15 nov. 2006 12:11

Le professeur Dr Frantz Stadmuller en 1951 a fait une "expertise du masque Arnott"suite à une demande de deux jeunes allemands de Munich .
Voici son analyse

TEXTE de l'expertise du Professeur Dr Franz Stadmuller

Les masques mortuaires de Napoleon 1er ont deux origines différentes .On connait le masque en plâtre établi 40 ou 46 heures après la mort de l'Empereur ,survenue le 5 Mai 1821,par le médecin anglais Dr Burton avec l'aide du médecin corse Dr Antommarchi. Ce masque montre un visage très creusé. On a peine à y reconnaître les traits de Napoleon. Etant donné qu'originairement on considérait qu'Antommarchi en était le seul auteur,ce masque est connu sous le nom de "Masque Antommarchi ".Un second masque est ,par contre, trés peu connu.Il aurait été établi six heures après la mort,à l'aide d'un négatif en cire de chandelle par le médecin anglais ,Dr Arnott.Le positif de ce masque est creux et fait avec une sorte de plâtre à dorure recouvert de cire .La couverture du verso porte une inscription.Un exemplaire de ce masque se trouve,depuis un certain temps déjà, en possession d'un particulier Français .Un second exemplaire en aurait été découvert et acquis,il y a quelques années,chez un antiquaire de Munich,par deux munichois,MM Alfred Haller et Anton Veister.

En ce qui concerne le masque Antommarchi (moule creux de la tête entière );un morceau de la partie centrale du visage (nez et contours ) a sans doute été volée au Dr Burton par Antommarchi,de sorte que les autres pièces du négatif ont perdu leur valeur .Antommarchi se servit du morceau central volé pour établir un moulage du visage de l'Empereur qu'il compléta et qui est connu sous le nom de "masque mortuaire de Napoléon".Au moment de l'établissement du masque ,le corps était déja en trés mauvais état,de sorte qu'il n'y a pas lieu de s'étonner de l'aspect creusé des traits . Le front est bombé et trés étroit au dessus des yeux ,la partie inférieure du visage est nettement fuyante ,comme cela se produit souvent pour des masques mortuaires de mauvaise qualité ,à la suite de la décomposition des tissus et du retrait consécutif de la mâchoire inférieure.Pour des raisons diverses ,,l'authenticité de ce masque a été souvent mis en doute.Son existence n'a été révélée qu'en 1833.D'apres tout ce que l'on sait d'Antommarchi ,il ne peut être considèré comme une personnalité digne de confiance .Ce masque ,sous des formes quelques peu différentes les unes des autres,est assez répandu .Le soi-disant "masque Sankey" semble d'ailleurs lui être également apparenté.
En ce qui conserne le masque Arnott pris en secret (empreinte du visage seulement),il n'existe aucune preuve que le moulage ait été éffectivement exécuté.Les deux formes de ce masque Arnott,l'exemplaire de Munich et celui qui se trouve en posséssion d'un particulier français,sont trés semblables,de sorte qu'on peut considérer qu'elles ont été établies d'après le même original.L'existence de ce masque avait été tenue très secréte par Arnott (mort en 1855),ce qui est assez plausible ,étant donné sa situation de médecin militaire anglais.De ce fait ce masque est presque inconnu.
Dans ce masque Arnott (et ceci vaut pour les deux exemplaires ), le front est trés droit,large et plat avec un petit renforcement ,quelques centimètres au-dessus de la naissance du nez.Contrairement au masque Antommarchi ,il présente l'aspect d'un beau visage calme ,plongé dans un sommeil paisible ,bien ressemblant à Napoleon.La partie inférieure n'est pas fuyante.Le visage a une plénitude dûe peut-être à une mentonnière mise au mort .La personne d'Arnott peut-être considéré comme digne de foi.Chacun des deux exemplaires du masque Arnott,a son histoire particulière ,mais entre les deux ,il y a une certaine analogie. D'autres exemplaires existeraient encore ,entre autre le masque dit "Bolsano" et le masque "Pasolini" qui ont pour le moins une grande ressemblance avec lui.

Selon les autorités françaises, l'authenticité du masque Arnott est bien davantage contestable que celle du masque Antommarchi.Mais il ne saurait y avoir de doute sur le peu de valeur de celui-ci en tant que portrait de l'Empereur ,vu qu'une infime partie seulement a été véritablement moulée et que le reste a été reconstitué.Le Baron de Saint Pôl (1895) considère que le masque Arnott est authentique et les propriétaires des deux exemplaires indiqués partagent également cet avis . Le masque Antommarchi et le masque Arnott sont trés différents l'un de l'autre .
La découverte de l'exemplaire de Munich m'a donné l'occasion de procéder à d'exactes analyses de profil,à des essais de "couverture" et à des essais pratiques du procédé de moulage .Le masque Antommarchi et le masque Arnott ont été comparés sur photographies (illustration N°1) et il a été fait l'essai d'appliquer l'exemplaire de Munich du masque Arnott,de même que le masque Antommarchi (photographié de profil et de face ,comme aussi de trois quarts) sur une série de beaux portraits connus de Napoleon.On a choisi au total 32 portraits (22 de profil,7 de face,3 de trois quart).Cette méthode ne permet naturellement pas d' apporter la preuve que le masque Arnott est bien celui de Napoleon.(possibilité d'une falsification en se servant d'un" sosie " ou contrefaçon ,liberté dans la représentation de Napoleon ).
Il n'a été procédé aux comparaisons que pour se rendre compte si le masque Arnott pouvait être celui de Napoleon 1er et pour expliquer les grandes différences existant entre les deux masques .Il en résulte le soupçon que le masque Arnott a été quelque peu déformé par suite de l'emploi d'une cire non adéquate (légère accentuation de la forme droite du front et bombement du haut de celui-ci, par côté,léger avancement de la partie inférieure du visage ..Ce soupçon repose sur le résultat d'un examen pratique du procédé du moulage en cire -le renforcement au dessus de la naissance du nez s'explique par une empreinte de doigt).
Les examens auxquels il a été procédé ont abouti aux principaux résultats suivants:

(A suivre ...)



FIGURE 1

Image
Schulmeister
Messages : 370
Enregistré le : 28 sept. 2006 15:52
Localisation : Empire Français

Message par Schulmeister » 15 nov. 2006 13:22

Très intéressant,
On se croirait en pleine affaire d'espionnage, ce n'est pas pour me déplaire.
merci bbea53, vivement la suite...

Bien à vous
Schulmeister
Espion de l'Empereur
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 15 nov. 2006 13:35

Voilà un nouveau feuilleton, bien intéressant.

Merci, BBea!

:fleur:
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Message par bbea53 » 15 nov. 2006 18:26

.....Suite de l'expertise du Professeur DR Franz Stadmuller

A ) -les deux visages ,le masque Arnott ( dans ses deux exemplaires) et le masque Antommarchi :peuvent avoir été moulés sur le même visage , mais le masque Arnott ,établi peu de temps après la mort,montre de lègers défauts ,dans la partie du front et dans le bas du visage ,par suite d'une déformation du négatif en cire (intervenue au moment où le masque a été retiré du visage du mort et pour des raisons de conservation ).Le masque d'Antommarchi qui n'a été établi qu'environ 40heures après le décés de l'Empereur montre sa seule partie authentique (Centrale ),des altérations dûes à la décompositions du corps,c'est à dire des déplacements des parties molles,par suite de la pression exercée par le plâtre,lors de l'établissement du moule creux.Quant aux parties du front et au bas du visage,elles ont été librement reconstituées.

B) -Il est possible que les deux masques aient été moules sur le visage même de Napoleon 1er (et ceci est même probable pour le masque Arnott).
Résultat très satisfaisants des essais de "couverture" avec les plus importants portraits de l'Empereur:portrait de Milan ,portrait de la messe aux Tuileries ,buste de Houdon (illustration N° 2) ,dessin par Arnott ,représentant Napoleon sur son lit de mort.

Résultats satisfaisants avec les portraits de Dutertre,Ingres,Girodet , dean ,Dahling ,Canova ,Baron ,Gérard (illustration N°3 ),Guillaume ,Parent ,David (illustration N° 4).
En ce qui concerne le masque Antommarchi ,son authenticité paraît même établie en ce qui concerne sa partie centrale .Par contre ,le front et le bas du visage ont probablement été ajouté ultérieurement d'aprés des portraits de l'Empereur , en accusant de nombreux défauts .La plupart du temps ;les essais de "couverture " ont donné des résultats trés peu satisfaisants. Ces essais n'ont été satisfaisants que pour 3 portraits sur 32 (de Durtertre ,le buste de Houdon ,le dessin de Marryat ,représentant Napoleon sur son lit de mort ,portraits qui ont été vraissemblablement été utilisés pour servir de modèles à la reconstitution des parties indiquées .De plus ,le masque Antommarchi accuse dans sa partie centrale ,des altérations dues à la décomposition du corps et n'a donc qu'une valeur réduite en tant que portrait de l'Empereur .

C ) : La différence entre les deux masques s'explique par les altérations consécutives à la décomposition du cadavre,par la différence du moment choisi pour l'établissement du négatif et , en ce qui concerne le masque Arnott,par une lègère déformation du négatif de cire .

--Frantz STADTMULLER.--
ImageImageImage


Nota :- Sous l'influence des écrits de Frédèric Masson et d'Octave Aubry ,le Professeur Dr Stadmuller donne au Dr Burton le premier rôle dans l'opération du 7Mai ;il croit que la partie centrale du masque fut volée à Burton par Antommarchi .En fait,l'empreinte du visage de Napoleon ayant été prise pour la famille de l'Empereur n'était pas plus la propriétè de Burton que celle d'Antommarchi.La Comtesse Bertrand reprèsentant la famille ,avait assisté à l'opèration et ce fut elle qui s'empara du bloc central et le remis à Antommarchi .

Cet article ,est paru dans "la science historique "année ? illisible
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 15 nov. 2006 21:07

Voilà une étude bien intéressante!

Une étude et une conclusion bien différentes de ce que j'ai eu l'habitude d'entendre.

Je suis bien heureuse de l'avoir découverte.

Merci BBea!

:fleur:
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 16 nov. 2006 11:26

Voilà un nouveau feuilleton, bien intéressant.
Non pas vraiment, Veauce utilisee dans son ouvrage"L'affaire du masque de Napoléon" qui parrut en 1957, cette démonstration pour conforter sa thèse...
Cet article ,est paru dans "la science historique "année ? illisible
En septembre 1954.[/quote]

Merci BBea pour l'article!
Modifié en dernier par Luc Meaux le 16 nov. 2006 15:08, modifié 2 fois.
Espion, Lève-toi!
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Message par bbea53 » 16 nov. 2006 13:31

Merci Luc Meaux de préciser la date de l'article . donc 1954

Par contre "le feuilleton" est excessivement interèssant ,car l'expertise du professeur F Stadmuller est diligentée pour étudier le masque Arnott à la demande de deux propriètaires allemands ,et c'est à la suite de cette expertise qu'il en déduit que le masque Anto n'a d'authentique que la partie Centrale !
De ce fait on ne peut prétendre que l'étude de cet emminent professeur soit truquée ,voire orientée :elle est vraiment indépendante à toutes pressions que certains pourraient envisager :

--l'expertise est faite en 1951 (pour étudier le masque Arnott )
--indirectement l'expertise du Prof démontre "l'authenticité" de la partie centrale du masque d'Anto
--l'article en question est publié en 1954


--Mais ce n'est qu'en 1957(affaire du masque de Veauce ) soit 6 ans aprés et qu'en 1969(avec Retif ) soit 18 ans apres cette expertise qu'on parle à nouveau du masque Anto avec Veauce

--Il est normal que Veauce s'empare de cette conclusion neutre et inespèrée ,de professionnel au vol ,pour étayer sa thése et vendre son exemplaire du masque à l'état (et aussi vendre son livre)

En fait le masque de Veauce n'est que l'épreuve définitive d'Anto ,fabriquée avec la partie centrale authentique ,mais cela tout le monde le savait . :D
Pour ma part le seul masque émouvant est l'épreuve hélènienne,(pour ne pas dire une des premières "coulées" chronologiquement à Sainte-Hélène) et que beaucoup d'entre nous ont pu admirer au musée Jacquemart avec les trésors de la fondation Napoleon en 2004.(il est en dépot au Chateau de Malmaison et proviendrait de Bertrand ,une photo exceptionnelle se trouve dans le livre de Bourguignon de 1936 ))

L'article que j'ai produit ,avait une préface de Jacques Rousset (3pages et demi )il confirme que Veauce a utilisé l'expertise du professeur réalisée 6 ans plus tôt pour argumenter le fait qu'il détenait le masque authentique ,mais quoi de plus normal !,
Je pense que vous avez cette préface ?
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 16 nov. 2006 15:45

Non, j'ai repris les infos du livre de Veauce. :cry:

Je me permets de porter votre attention sur le fait que Veauce considère le masque dit de Arnot (sic) comme un faux.
"Ce masque diffère en tout de celui d'Antommarchi: il n'en est plus surprenant de le voir pris en considération, sinon âprement défendu, par un savant aussi clairvoyant que le professeur Stadtmüller et par ce partisant de l'authenticité intégrale du masque Antommarchi qu'est M.Robert Milliat" (1)

Selon Veauce -et bien évidemment Stadtmüller (cf article publié en Sept 1954)- le professeur Stadtmüller se limite à la véracité de la partie centrale du masque Antommarchi et considère en tout comme authentique le masque Arnott auquel il trouve "l'aspect d'un beau visage calme, plongé dans un sommeil paisible" et reconnaît que le masque Antommarchi et le masque Arnott sont très différents l'un de l'autre.

Tandis que Milliat considère la double authenticité des masques. Selon ce dernier le masque Arnott aurait été pris bien avant celui d'Antommarchi qui fut moulé près de quarante heures après la mort de Napoléon.
Ce dernier nous montrerait un visage aux traits altérés. Il s'agirait, en l'éspèce de l'épreuve Pardee.
Il faut savoir qu'il n'existe aucun élément qui validerait le fait que le masque Arnott aurait été moulé sur le visage du défunt.

Personnellement, Ces deux avis d'éminents spécialistes me laissent perplexe et ne m'ont pas convaincu sur l'authenticité (partie centrale ou le tout) du masque Antommarchi. Quant à celui d'Arnott quoique très ressemblant ne repose sur aucun fait historique pour confirmer sa véracité.
Pour en revenir au masque Antommarchi, il existe plusieurs tirages comme celui de Lausanne dit Noverraz, la série des Gilley, le masque Boys, le masque Burghersh que Veauce prétend être l'original, celui exposé au château de Bois Préau et d'autres encore... Maintenant à savoir lequel de tous ces modèles aurait été l'archétype, il est difficile même pour des spécialistes de se mettre d'accord.
une photo exceptionnelle se trouve dans le livre de Bourguignon de 1936

Pourriez-vous la scanner si vous possédez cet ouvrage?
(1) L'affaire du masque de Napoléon, Veauce 1957
Modifié en dernier par Luc Meaux le 17 nov. 2006 9:36, modifié 1 fois.
Espion, Lève-toi!
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Message par bbea53 » 17 nov. 2006 9:33

Maintenant à savoir lequel de tous ces modèles aurait été l'archétype, il est difficile même pour des spécialistes de se mettre d'accord. Luc

Exactement ,c'est pourquoi le masque de Veauce (personnellement ) n'a pas une valeur émotive particulière ,car il est l'aboutissement des manipulations d'Anto et l'image finale qu'il a bien voulu en donner .
Vous avez entièrement raison la grande question est de savoir où se trouve l'archétype.Les spècialistes historiens le localisent ,soit dans la collection particilière du Prince Napoleon (masque du Prince Victor ) où celui placé à Bois Préau (qui serait surement le 3eme dans l'ordre chronologique )
Mais bien sûr Veauce pour des raisons financières affirme que le seul vrai ,est le sien !!! :D
Pour Arnott ,je suis dubitatif :?
Oui je vous scannerai le masque reproduit sur Bourguignon (et qui figure aussi sur internet dans les musées nationaux
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 17 nov. 2006 10:57

(...)le masque "Pasolini" qui ont pour le moins une grande ressemblance avec lui.


En voici une photographie :

Image

Scannée d'après un cliché du comte de Pasolini.
Modifié en dernier par Luc Meaux le 17 nov. 2006 11:12, modifié 1 fois.
Espion, Lève-toi!
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 17 nov. 2006 11:11

Voici une filiation des masques du type Antommarchi, filiation établie selon Veauce:

Image

Personnellement, je n'en suis pas convaincu.
Espion, Lève-toi!
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Message par bbea53 » 17 nov. 2006 17:18

Pour en revenir à ce masque de Pasolini (page 153 du livre de Veauce ) pour le moins étonnant,le professeur Stadmuller le trouve ressemblant à celui d'Arnott que par son aspect général ,le contour de la tête et sa partie inférieure.
Image

Je pense et c'est un avis personnel qu'il a aussi était influencé par les analyses faites en 1938 par le laboratoire de Géochimie de l'Université de Rome d'où il ressort que "le relief de ce masque a pu être fait à Longwood dans l'intervalle écoulé entre la mort de Napoleon et sa mise en bière "

L'historien Frédéric Masson ,prétend avoir déja vu ce masque ,mais il est possible qu'il confonde avec celui d'Arnoot (lettre du 17 juin 1895) .et de poursuivre ".....Je suis tenté de penser à certains signes que ce masque dont je parle a été pris sur un homme vivant ayant une ressemblance avec l'Empereur ....."

Le masque Pasolini est bien un modelage ,il suffit de voir les yeux ouverts de l'épreuve !

On pense aussitôt au Masque de Baden (qui a aussi la forme génèrale du Pasolini ) et que l'on peut voir sur le site de Robert Ouvrard -masque du musée Rollet en bavière et où il est écrit :
"L'autre(de Baden ) est ce qu'il est convenu d'appeler le masque pris du vivant. Son l'histoire est pour le moins curieuse,....

Pour le masque Arnott ,l'expertise faite en 1952 par le professeur Stois ,de l'école Technique de Munich a établi que la matière dont est fait ce masque "est une composition de gypse renforcée de fils de lin ".La tonalité jaune de la partie superficielle du masque est dûe à une application trés lègère de couleur que recouvre encore une couche de cire .
Un autre exemplaire de masque Arnott (propriété de Enrico Borella-Bologne ) serait fait de" grosse toile et de végétaux marins " Paris - Presse 1953

Végétaux marins !! on pense aussitôt à l'île de Sainte-Hélène : ben voyons ?

Je ne suis pas convaincue de l'authenticité des masques Arnott ,encore moins celui de Pasolini qui fait sourire :D ni même celui du Rollet musée .même si ce dernier a été fabriqué d'une façon plus artistique .
L'analyse par Stadmuller des masques Arnott confirme indirectement l'authenticité du masque Anto .

On n'a pas fini de disserter sur ces masques ,de même pour celui qui est à la "National Géographie " et dont Malraux pretend : "voila le Vrai masque de Napoleon !! (on se demande quand aurait il été conçu ?et par qui ? ) pourtant il ressemble au visage de l'Empereur !!

Antomarchi a bien recomposé l'image de l'Empereur avec la partie centrale de l'empreinte .


....(;;)Antérieurement à l'édition de 1833 ,Antommarchi avait déja tiré plusieurs épreuves de son masque .La plus connue est celle du Musée de Malmaison;la mauvaise qualité de son plâtre a fait admettre que c'était là le moulage original de Sainte-Hélène ....(..)
J-Jousset

Image

Le masque BURGHERSH possède cette particularité remarquable de présenter des traces de raccords qui permettent de distinguer nettement la partie faciale authentique formant un tout sans fêlures des parties apocryphes modelées et ajoutées succéssivement par le médecin Corse . C'est là une oeuvre de laboratoire qui peut-être considérée comme la première épreuve définitive du masque Antomarchi .L'excellente qualité de son plâtre laisse peu de vraissemblance à l'hypothèse que cette épreuve aurait été faite à Sainte-Hélène .

Ceux qui tiennent pour vrai le masque Arnott reprochent au masque Anto son front étroit,bombé,mesquin,inconciliable avec l'image traditionnelle ,le front large et puissant que les médailles et les statues ont consacré.

Au profresseur Stadmuller revient le mérite d'avoir anéanti ce grief en rappelant que le masque Antomarchi n'a d'authentique que sa partie centrale,tandis que le front et le bas du visage ont été arbitrairement reconstitués.-Jacques Jousset
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 17 nov. 2006 18:49

J'ai toujours eu très difficile avec les masques; puis je n'ai pas l'oeil, tout comme je ne suis pas physionomiste.

Mais lire des explications et des tentatives de recoupements ou de comparaisons est toujours intéressant, même pour la profane que je suis.

:fleur:
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 17 nov. 2006 19:11

Le masque représenté sur la photo est celui exposé à Bois-Préau?

Pour éclaircir,
Le masque Burghersh est le suivant:
(découpe faite à partir de la photo de Veauce p97 du livre "l'affaire du masque Napoléon" de Veauce)
Image

Le masque exposé à Bois-Préau de face et de 3/4:

ImageImage

Le masque Boys:
(découpe faite à partir de la photo p109 du livre "l'affaire du masque Napoléon" de Veauce)

Image

Le masque Gilley de face et de profil:
(découpe faite à partir de la photo de Veauce p119 du livre "l'affaire du masque Napoléon" de Veauce)
ImageImage

Le masque de Lausanne dit de Noverraz:
(découpe faite à partir de la photo de Noverraz p127 du livre "l'affaire du masque Napoléon" de Veauce)
Image
Espion, Lève-toi!
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 17 nov. 2006 19:23

Voici le masque Burghersh sur lequel on remarque les raccords:
Image
Espion, Lève-toi!
Répondre