Bulletins du Dr Arnott -1er Avril au 5Mai 1821 -

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon
Répondre
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Bulletins du Dr Arnott -1er Avril au 5Mai 1821 -

Message par bbea53 » 31 mars 2007 16:42

Les bulletins du Dr Arnott sont connus ,Ce qui l'est moins ,ce sont les ordonnances sous leurs formules latines rédigées par le docteur Arnott .Voici la liste des médicaments que le praticien anglais a ordonné ,elle figure à la suite des bulletins et des constatations médicales sur l'évolution de la maladie de Napoleon ,jour aprés jour du 1 Avril à l'issue finale ,
Toutefois certains signes latins sont impossibles à restituer sur le clavier de l'ordi ,donc il faut se baser sur le détail ci-dessous :
Le R/ est différent de celui du bulletin (voir la photo du texte original et ainsi de suite )
le 5 Avril ,la 1er ligne et 3e ligne comportent deux 3 superposés
22avril la 2e lignedeux 3 superposés ;3eme ligne idem
29 avril la 1er ligne deux 3 superposés,la 2 ligne comporte un € à l'envers

Image

Prescriptions :



2Avril

R/ Aloe ,spicatoe extracti
Saponis duri 3 p.
Ol.carvi q.s
M.f.massain pilulas XV dividendus.
Sumat unam mane et vespere.vel pro re nata
Habeat enema statum.

5 avril

R/.Decocti curahoroe 3 XIV
Tincturoe ejusdem àà
Tincturoe cardamomi compsitae 3, 1
Mf Haustus ter in die susmendus.
6avril

Contr piluloe et haustus,nec non habeat enema vespere si opus sit .

8avril
pilules d''aloès composées selon la formule de la pharmacie de Londres ,pro re nata ,au lieu de celles prescrites le 2

9 avril

Contr omnia medica .

11avril
j'ai prescrit six minimes de Tinct .Opii et Sptus Lavind.comp.3p
15 Avril

Contr remedia ut anter.
16 avril

je lui recommande de prendre quelque médecine apéritive ou un enema quam primun
19 Avril

Contr omnia ut anter
22 avril

R/ .Magnésioe sulphatis 3 v.j.
Solve in aqua 3 v.j.
Adde infus.gentianoe3 V.J
Tincturoe compositoe ejusdem 3 ss.
M.f.mixtura,cujus sumat cochlearia duo ampla omne mane .
23 avril
Contr Mixtura
24 Avril

Contr ut anter
25 avril

Repetr omnia remedia ut heri27avril
Habeat enema statum,nec non applictr emplastrum cumini ad regionem epigastricam
29 avril

la nuit dernière il a arraché l'Emp.cumini.
R/ Aquae menthoe Sativa 3 iss,
Potassoe subcarbonatis € i
Succi Lim.Recentis q .s.ad saturand.
Tinturoe colomboe minima XXX
Opii minima V
Misce ut fiat haustus 6ta quaque hora sumendus.

3 mai

j'ai conseillé le calomel ,antommarchi a encore fait des objections,Cependant nous avons tenu une consultation avec les docteurs Shortt et Mitchelle ,sur nos explications ,ils ont opiné aussi pour le calomel,dont 10 grains ont été administrés,à 6 heures du soir .

4 Mai
Pour diminuer son hoquet nous lui donnons : Tincturoe opii minima et Sptus oether Vit 3 p
5 Mai

Pour tout essayer,et bien qu'il fût mourant,on lui a mis des sinapismes aux pieds ,des vésicatoires aux jambes et au sternum.Ni sinapismes ni vésicatoires n'ont eu d'effet,et tous les symptômes se sont aggravés jusqu'à 5 heures 45 minutes du soir ,moment où il a expiré .
:(
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 31 mars 2007 17:02

Chère BBea, voilà qui est à nouveau bien intéressant!

Je n'avais jamais vu une telle liste, j'ignorais même qu'elle existait encore et qu'on pouvait la voir! :shock:

Hélas, je ne comprends pas le latin et suis loin d'être médecin, donc je ne sais absolument pas ce qu'on a bien pu faire avaler à Napoléon, mais c'est sûrement bien plus parlant pour quelqu'un qui est du métier. :leve:

La mention des 10 grains de calomel est en clair, ainsi que les derniers actes médicaux? Et tout le reste en latin?
Comment expliquer cette différence?

:fleur:
Avatar du membre
bbea53
Messages : 318
Enregistré le : 13 août 2006 16:55

Message par bbea53 » 31 mars 2007 17:20

La mention des 10 grains de calomel est en clair, ainsi que les derniers actes médicaux? Et tout le reste en latin?
Comment expliquer cette différence?
CC

en fait tous les bulletins sont en anglais ,suivis au jour le jour des prescriptions médicales qui elles sont en latin . Je n'ai reproduit que les noms latins et pour la compréhension du texte ,ai parlé du calomel .
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 31 mars 2007 17:33

Ha bin oui! C'est évidemment plus logique!

J'ai lu plusieurs fois qu'on n'avait aucune indication précise des médicaments administrés à Napoléon. :|
Je suis une nouvelle fois heureusement surprise de voir qu'il n'en est en fait rien.

J'ai du mal à comprendre pourquoi personne, jamais, n'a monté ces documents. :roll:

Nous avons en tout cas la chance de les voir!

Merci BBea

:fleur:
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 01 avr. 2007 15:53

Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

Message par Diana » 01 avr. 2007 21:24

Juste une petite idée des poids en usage en médecine en commençant par le plus petit :

Le Grain dont l’une des références était le poids d’un grain d’orge de moyenne grosseur. Environ 0,05gr.
Le Scrupule (celui qui ressemble a un € renversé) pèse 24 grains.
L’Obole valant 1/6 de drachme (env. 0,72 g.)

Le Dragme, Drachme ou Gros, contient trois Scrupules ou 72 grains.
L’Once composé de 8 Gros ou 576 grains. représentée par ce qui ressemble à deux 3 superposés.
La Livre variant de 12 à 16 onces.

Sauf le grain les autres mesures pouvaient se diviser en moitiés.

La plupart des médicaments prescrits par Arnott sont des décoctions, teintures, tisanes, pilules à bases de plantes spécialement reconnues pour être favorables aux troubles de estomac, du foie, des intestins (ces plantes sont encore employées de nos jours en décoctions ou tisanes et également en cuisine), certaines sont aussi diurétiques et calmantes pour les reins.
Les énemas et les cataplasmes à base de cumin pour calmer les coliques et les ballonnements. Parmi les médicaments cités, en plus des plantes, il y a également une administration de bicarbonate de potassium, de teinture d’opium et le 4 mai non seulement de l’opium mais également de l’éther pour calmer le hoquet.

Le calomel qui lui sera fatal fut mélangé avec l'acide prussique contenu dans es amandes amères mélangé au jus d'orange que Napoléon boira.

Les noms en latin désignent non seulement des plantes employées pour les divers médicaments mais aussi la manière de les administrer. Le latin était, jusqu'il n'y a pas si longtemps, employés pour désigner les ingrédients que les pharmaciens devaient mettre dans les préparations des remèdes, sans oublier que l'étude du grec et du latin était obligatoire pour les étudiants en médecine.
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 02 avr. 2007 12:11

:fleur:

Merci Diana pour ces précisions!

Voilà qui semble confirmer ce qui avait été dit: pas de réels médicaments. :cry:
Avatar du membre
Surcouf35
Messages : 215
Enregistré le : 27 nov. 2006 13:11
Localisation : Antibes

Message par Surcouf35 » 02 avr. 2007 15:41

Je m'excuse mais qu'est-ce qu'exactement le calomel qui semble faire l'unanimité sur l'acceleration de la fin de l'empereur ?
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

Message par Diana » 02 avr. 2007 17:54

Le calomel est un minéral plutôt rare connu aussi comme chlorure mercureux. Il est souvent associé au cinabre qui lui est un sulfure de mercure.
Le Mercure (Hg) est un métal lourd très dangereux aussi bien par inhalation que par ingestion.
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 02 avr. 2007 18:31

Le calomel a aussi eu des usages médicaux : notamment comme diurétique ou comme purgatif au XVIIe siècle.

(Wikipedia)

Ce devait être un médicament si pas courant du moins normal comme purgatif - ce dont souffrait aussi Napoléon.
Les 10 grains semblent excessifs. :|
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 03 avr. 2007 18:58

Le calomel mélangé à un autre produit que prenait Napoléon (comme boisson) s'est transformé dans son estomac en poison violent et il en est mort. Voilà comment un médicament peut-être courant peut devenir un poison.
Répondre