Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 14 mai 2019 20:06

Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 18:55
Au contraire, les 3/4 du temps vous avez déjà votre réponse sous le coude... La question que vous posez n'est là que pour amener vos interlocuteurs sur un terrain que vous avez choisi à l'avance, et voir s'ils connaissent la réponse à votre question, pour mieux ensuite leur reprocher de ne pas la connaitre :shock:
Vous avez des exemples ou vous dites ça parce que vous savez que c'est trop compliqué de démontrer que c'est faux ?
Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 18:55
Vous avez décidemment l'art d'interpréter et de déformer les propos des autres... :shock: La phrase de Lentz est la suivante :

"Quand on regarde le bilan humain de ce régime autoritaire, il n’y a quasiment pas d’exécution purement politique"

Donc, l'expression "quasiment pas" est là pour dire qu'il y en a quand même eues un certain nombre (au moins une) et bien entendu rien dans cette phrase ne présume que Lentz cautionnerait une quelconque exécution politique sous le 1er Empire :diable:
"Quasiment pas", "un certain nombre", ce n'est pas de l'information. C'est un jugement qui tend à minimiser ou relativiser les choses. De nos jours, les régimes autoritaires ont mauvaise presse. Mais il est difficile de nier que le régime de Napoléon était un régime autoritaire. En avançant qu'il n'y a "quasiment pas" d'exécution purement politique, Thierry Lentz veut démontrer qu'il était "moins pire" que d'autres, ce qui le rend finalement acceptable. Vous avez fait exactement la même chose en écrivant que c'était "sans [commune] mesure avec les exécutions politiques qu'on[t] pu commettre les dictatures du 20ème siècle". C'est la technique habituelle des napoléoniens pour excuser les actes de Napoléon. D'autres ayant fait pire, on peut donc effacer l'ardoise de Napoléon et l'admirer en oubliant son régime autoritaire et tout ce qui pourrait gêner. :diable:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 2027
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Cipriani Franceschi » 14 mai 2019 21:51

Frédéric Staps a écrit :
14 mai 2019 20:06
Vous avez des exemples ?
à foison ! :pied:
Frédéric Staps a écrit :
14 mai 2019 20:06
C'est la technique habituelle des napoléoniens pour excuser les actes de Napoléon. D'autres ayant fait pire, on peut donc effacer l'ardoise de Napoléon et l'admirer en oubliant son régime autoritaire et tout ce qui pourrait gêner.
C'est tout bonnement grotesque.... Le seul contre-exemple que vous ayez trouvé, c'est Armand de Chateaubriand ! :diable:

Plus napoléophobe (ou napoléonophobe, comme vous voudrez) que vous, tu meurs :fou: :lol:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 14 mai 2019 22:11

Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 21:51
à foison ! :pied:
Ça, c'est la réponse typique de celui qui est incapable de fournir un exemple.
Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 21:51
C'est tout bonnement grotesque.... Le seul contre-exemple que vous ayez trouvé, c'est Armand de Chateaubriand ! :diable:
Mais non, ce n'est pas le seul. Il y a aussi le libraire Johann Philipp Palm. Mais comme il est plus connu qu'Armand de Chateaubriand, je ne pensais pas qu'il était nécessaire de le rappeler.
Et comme d'habitude, vous qualifiez mes réponses de grotesque alors que ce sont les vôtres qui le sont. :(
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 2027
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Cipriani Franceschi » 14 mai 2019 22:32

Frédéric Staps a écrit :
14 mai 2019 22:11
Ça, c'est la réponse typique de celui qui est incapable de fournir un exemple.
il y en a tellement, qu'il est superflu de les énumérer... un véritable Radeau de la Méduse de la Napoléonophobie : la palme d'or étant incontestablement attribuée à votre "soupière à ouverture de louche" :diabolo:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 15 mai 2019 6:57

Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 22:32
la palme d'or étant incontestablement attribuée à votre "soupière à ouverture de louche" :diabolo:
Cela n'a strictement rien à voir. Je n'ai jamais posé de question à propos de la soupière. C'est BRH qui avait posé une question à laquelle il croyait avoir la réponse. Comme d'habitude, vous confondez et mélangez tout.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Drouet cyril » 15 mai 2019 10:42

Frédéric Staps a écrit :
14 mai 2019 17:13
Drouet cyril a écrit :
14 mai 2019 16:51
Quelle réponse donnez-vous à la question que vous posez s'il vous plait ?
Généralement, quand je pose une question, c'est que je n'ai pas la réponse.
Dans le cas présent, cette phrase me laisse un peu perplexe. Je me demandais si Thierry Lentz avait pris en compte Armand de Chateaubriand dans son décompte macabre
Peut-être pas. Lentz parle d'"exécution purement politique" ; or Chateaubriand était un espion.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 15 mai 2019 16:34

Drouet cyril a écrit :
15 mai 2019 10:42
Peut-être pas. Lentz parle d'"exécution purement politique" ; or Chateaubriand était un espion.
En fait, le propos de Lentz est très vague puisqu'il ajoute à la suite de sa phrase la mention "d'opposants non pris les armes à la main". Est-ce pour expliciter ce que signifie une exécution purement politique ou pour étendre ce quasiment pas d'exécution(s) à une catégorie plus large ? Je pencherais plutôt pour la première explication, ce qui fait rentrer Chateaubriand dans la catégorie des exécutions purement politiques, puisque bien que pouvant être accusé d'espionnage, il est aussi un "opposant non pris les armes à la main".

Dans le texte d'où est extrait cette citation, Thierry Lentz pour bien embrouiller les choses enchaînait avec le duc d'Enghien, ce qui laissait supposer qu'il considérait son exécution comme une "exécution purement politique", alors qu'en fait, Enghien a été exécuté parce qu'on a supposé qu'il était le prince qui devait venir en France dans le cadre du complot de Cadoudal et Pichegru. C'était une erreur judiciaire, mais ça ne rentre pas vraiment, me semble-t-il, dans la catégorie des "exécutions purement politiques" ou des exécutions "d'opposants non pris les armes à la main".
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Drouet cyril » 15 mai 2019 20:26

Frédéric Staps a écrit :
15 mai 2019 16:34
ce qui fait rentrer Chateaubriand dans la catégorie des exécutions purement politiques, puisque bien que pouvant être accusé d'espionnage, il est aussi un "opposant non pris les armes à la main".
Le but de la mission d'espionnage de Chateaubriand visant à renverser le régime napoléonien avec le concours d'une nation étrangère en guerre avec la France, j'ai bien du mal à placer la peine infligée à ce conspirateur dans la catégorie des exécutions dites "purement politiques".
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 15 mai 2019 21:57

Drouet cyril a écrit :
15 mai 2019 20:26
j'ai bien du mal à placer la peine infligée à ce conspirateur dans la catégorie des exécutions dites "purement politiques".
Peut-être, mais il peut rentrer dans la catégorie des "opposants non pris les armes à la main". C'est donc Thierry Lentz qu'il faudrait prier d'utiliser des catégories mieux clairement définies.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 2027
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Cipriani Franceschi » 15 mai 2019 22:08

Frédéric Staps a écrit :
15 mai 2019 6:57
Cela n'a strictement rien à voir. Je n'ai jamais posé de question à propos de la soupière. C'est BRH qui avait posé une question à laquelle il croyait avoir la réponse. Comme d'habitude, vous confondez et mélangez tout.
Tel est pris qui croyait prendre :langue: Vous avez bel et bien posé des questions, notamment celle-ci :

"La solution la plus simple n'aurait-elle pas été de remplir la soupière avec de l'esprit de vin avant d'en sceller le couvercle plutôt que de démonter l'aigle afin de pratiquer un trou dans le couvercle. En quoi était-il utile de pratiquer un trou dans ce couvercle s'il n'y en avait pas ?"

:diabolo:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Drouet cyril » 15 mai 2019 22:17

Frédéric Staps a écrit :
15 mai 2019 21:57
Drouet cyril a écrit :
15 mai 2019 20:26
j'ai bien du mal à placer la peine infligée à ce conspirateur dans la catégorie des exécutions dites "purement politiques".
Peut-être, mais il peut rentrer dans la catégorie des "opposants non pris les armes à la main".
Chateaubriand, d'ailleurs bien mal en point, désirant se faire passer pour un innocent naufragé, il aurait été étonnant de le voir se défendre armes à la main contre les douaniers. Une fois démasqué, son sort était prévisible.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 16 mai 2019 20:49

Drouet cyril a écrit :
15 mai 2019 22:17
Une fois démasqué, son sort était prévisible.
Si son sort était prévisible, pourquoi Jules de Polignac n'a-t-il pas été exécuté après son arrestation dans le cadre de la conspiration de Cadoudal ?
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Drouet cyril » 17 mai 2019 18:13

Frédéric Staps a écrit :
16 mai 2019 20:49
Drouet cyril a écrit :
15 mai 2019 22:17
Une fois démasqué, son sort était prévisible.
Si son sort était prévisible, pourquoi Jules de Polignac n'a-t-il pas été exécuté après son arrestation dans le cadre de la conspiration de Cadoudal ?
peut-être parce que Polignac n'était pas au centre de l'affaire, contrairement à Chateaubriand.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4508
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Frédéric Staps » 17 mai 2019 19:34

A quoi voulez-vous en venir ? A la conclusion que l'exécution de Chateaubriand était tout à fait justifiée, comme l'aurait été celle de Fouché si Napoléon n'avait pas commis l'erreur de ne pas le fusiller ? :fou:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Quasiment pas d’exécution purement politique ?

Message par Drouet cyril » 17 mai 2019 19:49

Frédéric Staps a écrit :
17 mai 2019 19:34
A quoi voulez-vous en venir ? A la conclusion que l'exécution de Chateaubriand était tout à fait justifiée
Seulement à dire que l'espionnage en temps de guerre était puni de mort.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Répondre