Les friponneries de Bourrienne

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.
Répondre
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Les friponneries de Bourrienne

Message par Cipriani Franceschi » 14 juin 2019 21:21

L'Empereur connaissait les malversations de son secrétaire particulier... Mais n'oublia jamais leur amitié de jeunesse :

"Napoléon a connu en leur temps les trafics, les manœuvres, et la trahison de Bourrienne. La preuve en est partout dans sa correspondance : il me revient que le sieur Bourrienne a gagné sept ou huit millions à Hambourg en délivrant des permis et en faisant des retenues arbitraires... Tâchez de découvrir toutes les friponneries de ce misérable Bourrienne afin que je puisse lui faire restituer ce qui ne lui appartient pas. Tout me porte à croire que cet individu a des intrigues suivies avec Londres. Les menaces furent les seules armes employées par Napoléon contre Bourrienne. Cédant aux plus nobles faiblesses du coeur, jamais il ne consentit à porter la main sur son ancien camarade."

- Napoléon intime, Arthur Lévy, Paris, Nelson Editeurs, 1892, page 355
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Répondre