Bilan de la Guerre d’Espagne

Le temps de la grandeur est passé, mais l'Empereur se bat toujours.
Que se passe-t-il pour cet homme et ses proches?
Répondre
Avatar du membre
La Bédoyère
De coeur et de passion
Messages : 909
Enregistré le : 07 juin 2007 16:09

Message par La Bédoyère » 31 août 2013 8:10

Bonjour Pierre,


Oui les Romains dont la civilisation est tant vantée...



:paix:
---
Quelle époque, quels hommes
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 9:33

Il faudrait plutôt dire dont la civilisation ETAIT tant vantée, notamment dans l'éducation qu'a reçue Napoléon.

De nos jours, on insiste davantage sur le côté obscur de la civilisation romaine, dans des séries TV comme Rome, dans des BD comme Murena, dans des films comme Gladiator et même dans les travaux historiques. En 2002, la revue L'Histoire avait par exemple publié un article intitulé "Quand les Romains maltraitaient les enfants".
kaspy
Messages : 43
Enregistré le : 15 août 2013 9:20

Message par kaspy » 31 août 2013 14:48

Mon cher La bédoyère,
je vous remercie pour votre post.
Pierre Desmarest:
"C'est sympathique de remercier quelqu'un pour son message sans tenir vraiment compte de ce qu'il dit"
ça vous dérange tellement que des personnes qui ne se connaissent pas encore se fassent un geste ou une remarque amicale? Comme les motards qui se croisent sur les routes. Vous avez sans doute l'habitude que l'on vous fasse des gestes inamicaux quand on vous croire, ça ne sert à rien d'être jaloux et aigri, posez-vous des questions sur vous-même.

Pierre Desmarest:
"Jusqu'à présent, je n'ai encore jamais vu apparaître le nom du baron Lejeune dans un livre consacré à l'histoire de la peinture du 19e siècle. Ce n'est pourtant pas un mauvais peintre, mais je n'ai découvert son existence qu'en lisant le roman La Bataille de Patrick Rambaud qui en a fait un des personnages principaux de son livre. Goya, évidemment, c'est tout le contraire. Présenté bien souvent avec Turner comme un précurseur de la peinture impressionniste, il occupe une place éminente dans l'histoire de la peinture. Mais bon, il est clair que les gens se souviennent mieux des toiles d'un peintre presque inconnu qu'ils n'ont jamais vues que de celles d'un peintre ayant une notoriété certaine. "

ça ne m'étonne pas que vous connaissiez à peine le baron Lejeune, si vous aviez été à Versailles vous auriez pu voir ses oeuvres. Goya c'est tout le contraire, oui bien sûr on peut comparer le nombre de visiteur de chaque musée, ce n'est pas parce que des gens comme vous passe devant des tableaux sans regarder le nom du peintre qu'ils ne connaissent pas le tableau, on peut avoir entendu "la symphonie du nouveau monde" sans savoir qu'elle est d'Anton Dvorak! Pour le précurseur de la peinture impressionniste ça me fait bien rire, si vous aviez vu "Impression soleil levant" de Monet vous verriez la différence qu'il y a avec un Goya. D'ailleurs votre comparaison est tellement bête que je vous rappelle que Goya peignait avant l'invention de la photographie. Avant la photographie, l'art de la peinture consistait à égaler voir dépasser la réalité grâce aux jeux de lumière, si vous voulez des bon peintre de cette époque regarder un David, un Ingres ou un Delacroix. Vous prétendez que Goya est un précurseur de l'impressionnisme, c'est surtout quelqu'un qui n'arrivait pas à magnifier la réalité, dans la lumière, le temps et l'espace, et qui par dépit c'est lancé dans le gribouillage. Vous reconnaissez des uniformes sur le dos de mayo?

On oublie ce qu'à fait Napoléon pour les juifs
Pierre Desmarest:
"Oui, le décret "infâme", c'est super génial. Interdire aux juifs de faire remplacer leurs fils dans son armée rien que parce qu'ils sont juifs, leur interdire de s'installer dans certains départements, annuler les dettes quand les prêteurs sont juifs, autant de mesures qui favorisent l'intégration. "

Dans votre cas je ne vois plus qu'une page matin, midi et soir de "Napoléon pour les nuls" pendant 3 mois, vous pourrez après quinze jours remplacer celle du matin et du midi par trois pages avant de se coucher!
Vous partez vraiment de très loin, regardez un peu sur wikipedia avant de partir dans des fadaises. Regardez aussi à Grand Sanhédrin, regardez un peu ce qui se passait en Italie et partout en Europe. Regardez la réaction de vos amis les monarques opposants de Napoléon. Mais vous dénigrez tout systématiquement quitte à vous contre dire, vous le soit disant humaniste de l'Inquisition, l'adepte de la misandrie.
kaspy
Messages : 43
Enregistré le : 15 août 2013 9:20

Message par kaspy » 31 août 2013 17:20

pierre desmarest:
"La bonne blague ! Et Hitler doit partager à titre posthume le prix Nobel de la paix attribué à l'Union européenne pour sa contribution remarquable à la construction européenne ?
Tout le monde qui a un minimum de connaissances sur le sujet est censé savoir que l'unification de l'Allemagne s'est faite CONTRE Napoléon et non grâce à lui, à tel point que la touche finale de l'unification se fait grâce à une guerre contre la France à la tête de laquelle se trouvait le neveu de Napoléon qui se voulait son héritier."

Bon c'est vraiment dommage d'en arriver là, c'est un long sujet et qui mérite d'être développé mais sur un forum je ne vois pas comment je pourrais résumer ce qui pourrait être le thème d'un livre, mais tant pis je vais essayer.
Pour votre culture Napoléon s'est inspiré de l'Empire de Charlemagne. Charlemagne dans son empire a créé une administration et un système monétaire (création du denier d'argent), ses petits-fils se sont partagés son empire en trois, grosso modo la France, l'Allemagne et une troisième partie qui s'est vite réduite à l'Italie du nord. Quand la Prusse a été créé, ce paix s'est retrouvé étirer de Berlin à Koenigsberg avec une forme de L. Cette forme pour un pays était inadaptée, car en cas de guerre ce pays devenait très vulnérable. La Prusse a donc essayé d'étoffer son territoire au dépend de ses voisins, Saxe, Pologne. A la chute de l'Empire romain germanique, Napoléon a voulu reformer le noyau dur de l'Europe de l'Empire de Charlemagne, il a donc créé la confédération du Rhin, ce que l'Autriche et la Prusse voyaient d'un très mauvais oeil.
Au congrès de Vienne la Prusse a essayé de récupérer la Saxe, contre l'avis de l'Autriche ce qui a failli amener la guerre. La Prusse s'est ensuite efforcée d'augmenter son influence dans toute l'ancienne confédération du Rhin. Je fais court en 1866, guerre avec l'Autriche bataille de Sadowa, en 1870 avec la France défaite de la France et unification de l'Allemagne dans la galerie des glaces. 1870 a amené 1914-1918 puis 1939-1945, la tradition belliqueuse prussienne a cessé d'exister, les ss à tête de mort issus des hussards noirs à tête de mort prussiens n'ont plus de descendance.
Aujourd'hui les dirigeants français et allemands essayent de reformer le noyau dur de stabilité de l'Europe que Napoléon avait imaginé il y a 200 ans!
Et vous qui n'avez même pas le minimum de connaissance dont vous parlez vous prétendez le contraire! Les faits sont là, ils brillent comme le soleil, la Prusse n'existe plus, le couple franco-allemand est présent à chaque sommet télévisé!
kaspy
Messages : 43
Enregistré le : 15 août 2013 9:20

Message par kaspy » 31 août 2013 17:28

Pierre Desmarest:
"Tiens, pourquoi est-ce que Boudon a dit exactement le contraire lors du colloque Napoléon et l'Europe ? "
Tiens il fait des colloques, les gens payent pour aller voir ça? c'est combien?
kaspy
Messages : 43
Enregistré le : 15 août 2013 9:20

Message par kaspy » 31 août 2013 17:37

pierre desmarest:
"Vous devriez essayer. Cela vous ferait du bien. Gagner à Waterloo en jouant Napoléon, quel pied, non ? Et puis, vous pourriez aussi faire la campagne d'Europe (et non, ça ne dépasse pas l'Europe, pas possible de conquérir les Etats-Unis ou la Chine) et écraser les Espagnols, même si le renversement d'alliance sera mal vu par vos alliés, les Anglais et les Russes et même les Suédois. Bref, vous pourrez vous mettre dans la peau de Napoléon en mieux. C'est merveilleux, n'est-ce pas ? Pourquoi bouder ce plaisir. "

Non merci je ne joue pas aux jeux sur ordinateurs je vous laisse prendre votre pied en plaisir solitaire devant votre écran. Je joue aux échecs, c'est un jeu où l'on ne sous traite pas l'intelligence et l'imagination à des processeurs.

Concernant votre réponse sur le sujet de la monarchie universelle, je salue votre fairplay et votre humour en faisant référence à une BD, malheureusement il faut toujours que ce soit suivi d'une vacherie. Je vous rappelle donc que pendant la campagne d'Egypte, le général Bonaparte se battait au nom de la république française, avec des généraux et des soldats de cette république. S'il avait pu réaliser l'exploit de revenir par les indes, c'est la république française qui en aurait bénéficié, et si Napoléon était décédé, il serait mort au nom de la république française. L'Empire c'est à partir du 2 décembre 1804, ne confondait pas!
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 17:50

kaspy a écrit :ça vous dérange tellement que des personnes qui ne se connaissent pas encore se fassent un geste ou une remarque amicale?
Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, c'est moi qui avais mis dans une réponse que je vous faisais une remarque en grand à l'adresse de La Bédoyère pour être sûr qu'il la voit. Et c'est pour ça qu'il avait répondu qu'il n'avait pas l'impression que je le haïssais, tout napoléonien qu'il soit. Chose évidemment dont vous ne tenez aucun compte, pour pouvoir continuer à écrire imperturbablement vos élucubrations.
kaspy a écrit :Comme les motards qui se croisent sur les routes.
A une époque, les Belges faisaient ça aussi quand ils se croisaient sur les routes de France, mais c'est passé de mode.
kaspy a écrit :Vous avez sans doute l'habitude que l'on vous fasse des gestes inamicaux quand on vous croire
Il y a malheureusement des tas de gens mal élevés sur les routes et notamment en France où apparemment, c'est un sport national de klaxonner quand on voit un conducteur avec une plaque étrangère qui a du mal à trouver son chemin au pays où les indications routières sont parmi les plus mauvaises du monde.
kaspy a écrit :ça ne sert à rien d'être jaloux et aigri, posez-vous des questions sur vous-même.
Je pense qu'il serait vain de vous faire remarquer que c'est avec moi et non avec vous que La Bédoyère a échangé. Quant à vous inciter à vous poser des questions sur vous-même, c'est sans doute aussi inutile que de vous suggérer de poser des questions quand on vous ne comprenez pas de quoi on vous parle. :(
kaspy a écrit :ça ne m'étonne pas que vous connaissiez à peine le baron Lejeune, si vous aviez été à Versailles vous auriez pu voir ses oeuvres.
Je ne sais plus très bien si l'aile du musée de l'Histoire de France n'était pas en réfection le jour où j'ai visité Versailles, mais de toute façon, j'étais plutôt là pour voir Versailles et non cette partie. Après le château, j'ai donc plutôt visité le parc, le grand et le petit Trianon et il ne fallait pas trop traîné pour voir tout ça en une journée, donc je n'ai pas vu Lejeune.
kaspy a écrit :Goya c'est tout le contraire
Goya, par contre, en visitant le Prado, c'était difficile de ne pas le voir.
kaspy a écrit :oui bien sûr on peut comparer le nombre de visiteur de chaque musée
A mon avis, la plupart des visiteurs de Versailles se limitent à la partie du château encore meublée et passent à côté de celle réaménagée sous Louis-Philippe.
kaspy a écrit :ce n'est pas parce que des gens comme vous passe devant des tableaux sans regarder le nom du peintre qu'ils ne connaissent pas le tableau
Si je ne regarde pas le nom d'un peintre, c'est soit parce que je n'ai pas besoin de le regarder pour savoir qui c'est, soit parce que le tableau est vraiment très mauvais. Lejeune n'entrerait dans aucun de ces deux cas de figure. Si j'avais déjà eu l'occasion de voir un de ses tableaux en vrai, je m'en souviendrais donc.
kaspy a écrit :on peut avoir entendu "la symphonie du nouveau monde" sans savoir qu'elle est d'Anton Dvorak!
Oui, bon, mais la symphonie du nouveau monde, si on ne sait pas que c'est de Dvorak, c'est qu'on ne s'intéresse vraiment pas à la musique classique.
kaspy a écrit :Pour le précurseur de la peinture impressionniste ça me fait bien rire
Riez tant que vous voulez. C'est un poncif que l'on retrouve à beaucoup d'endroits.
Ici par exemple : http://monsetta.over-blog.com/article-g ... 15522.html
kaspy a écrit :si vous aviez vu "Impression soleil levant" de Monet vous verriez la différence qu'il y a avec un Goya.
Oui, bon, je n'ai pas vraiment l'impression que vos connaissances en histoire de l'art soient suffisantes pour que vous me donniez un cours.
kaspy a écrit :D'ailleurs votre comparaison est tellement bête que je vous rappelle que Goya peignait avant l'invention de la photographie.
Ce qui est bête surtout, c'est votre méconnaissance manifeste des opinions des historiens de l'art.
kaspy a écrit :Avant la photographie, l'art de la peinture consistait à égaler voir dépasser la réalité grâce aux jeux de lumière, si vous voulez des bon peintre de cette époque regarder un David, un Ingres ou un Delacroix.
Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Je suppose que vous n'aimez pas ou vous ne connaissez pas Guardi.
Image
C'est moins "photographique" que Canaletto, mais j'aime autant. Pour le début du 19e en France, j'ai toujours eu une préférence pour Ingres par rapport à David et Delacroix, mais bon, c'est juste une question de goût. Dommage que Géricault soit mort si jeune à cause d'un accident de cheval.
Image
kaspy a écrit :Vous prétendez que Goya est un précurseur de l'impressionnisme
Non, je vous le répète, ce n'est pas moi qui prétends ça, mais la majorité des historiens de l'art. Evidemment, quand on ne voit l'histoire qu'au travers du prisme déformant du culte de Napoléon, c'est normal qu'on ne le sache pas.
kaspy a écrit :c'est surtout quelqu'un qui n'arrivait pas à magnifier la réalité, dans la lumière, le temps et l'espace, et qui par dépit c'est lancé dans le gribouillage.
Allez visiter le Prado, il y a quelques toiles de Goya qui sont plus lumineuses, mais elles datent d'avant la guerre.
Image
Au fait, vous n'avez pas vraiment l'air de le savoir, mais avant la guerre, Goya était plutôt un afracensado...
kaspy a écrit :Vous reconnaissez des uniformes sur le dos de mayo?
Ah oui, c'est vrai, les uniformes, j'oubliais ! Mais bon, désolé, même lors des reconstitutions à Waterloo, je ne les reconnais pas.
kaspy a écrit :Dans votre cas je ne vois plus qu'une page matin, midi et soir de "Napoléon pour les nuls" pendant 3 mois, vous pourrez après quinze jours remplacer celle du matin et du midi par trois pages avant de se coucher!
Non merci, désolé, mais Napoléon pour les nuls, c'est plutôt Napoléon par les nuls. J'ai essayé de lire ce bouquin, mais quand je suis arrivé au passage où les auteurs déformaient complètement et de manière complètement ridicule la célèbre phrase de Danton au moment de monter à la guillotine, j'ai laissé tomber. Difficile de trouver un plus mauvais bouquin.
kaspy a écrit :Vous partez vraiment de très loin, regardez un peu sur wikipedia avant de partir dans des fadaises.
Manifestement, c'est vous qui avez besoin de vous renseigner un peu sur la question. Regardez sur Wikipédia, le "décret infâme" est mentionné à la sixième ligne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Napol%C3%A9on_et_les_Juifs
kaspy a écrit :Regardez aussi à Grand Sanhédrin, regardez un peu ce qui se passait en Italie et partout en Europe. Regardez la réaction de vos amis les monarques opposants de Napoléon. Mais vous dénigrez tout systématiquement quitte à vous contre dire, vous le soit disant humaniste de l'Inquisition, l'adepte de la misandrie.
Comme de toute façon, vous ne lirez pas ou vous ne voudrez pas comprendre ce que je vous répondrais, je me contenterai de vous renvoyer sur ce point à la page suivante :
http://judaisme.sdv.fr/histoire/histori ... poleon.htm

ET PUIS ARRETEZ DE MASSACRER L'ORTHOGRAPHE COMME VOUS LE FAITES ! (Peut-être que si j'écris comme le modérateur, vous comprendrez mieux le message).
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 17:57

kaspy a écrit :Tiens il fait des colloques, les gens payent pour aller voir ça? c'est combien?
Un individu ne fait pas des colloques, il participe à un colloque. Je ne peux pas vous donner les prix, ça varie d'un colloque à l'autre et les derniers auxquels j'ai assisté se déroulaient à Genève et à Montréal et je ne me souviens plus si j'ai payé l'inscription. De toute façon, si j'ai payé, ça m'a été remboursé.
Avatar du membre
La Bédoyère
De coeur et de passion
Messages : 909
Enregistré le : 07 juin 2007 16:09

Message par La Bédoyère » 31 août 2013 18:21

Cher Kaspy, Cher Pierre, un grand bonsoir !


J'apprécie beaucoup de dialoguer avec vous.

Kaspy, j'aime le baron Lejeune, dont j'ai lu les mémoires et j'ai vu la maison où il est décédé à Toulouse.

Nous connaissons nos sentiments respectifs sur le grand homme et sur l'Epopée. Mais si nous parlions d'autre chose, je suis certain que nous avons un goût en commun.

Alors je vous parle musique :

-une chanson vraiment émouvante "California Dreamin"des Mammas et Papas,

-en mars dernier : décès d'Alvin Lee légendaire chanteur et guitariste de Ten Years After et en mai dernier : décès de Ray Manzarek, clavier des Doors...énorme émotion quand les rocks stars de notre jeunesse nous quittent...sans parler de Jon Lord, clavier de Deep Purple qui est parti en juillet de l'an dernier.

Voilà, la musique adoucit les moeurs...



:paix: :paix: LONG LIVE ROCK'N ROLL :paix: :paix:
---
Quelle époque, quels hommes
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 19:07

kaspy a écrit :Bon c'est vraiment dommage d'en arriver là, c'est un long sujet et qui mérite d'être développé mais sur un forum je ne vois pas comment je pourrais résumer ce qui pourrait être le thème d'un livre, mais tant pis je vais essayer.
Heureusement que vous n'avez pas essayé d'écrire un livre, car aucun éditeur n'aurait été prêt à publier un tel ramassis d'inexactitudes.
kaspy a écrit :Pour votre culture Napoléon s'est inspiré de l'Empire de Charlemagne.
Merci pour ma culture, mais bon, je savais que Napoléon se considérait comme l'héritier de Charlemagne, mais aussi de César et de l'Empire romain dans la tradition du mythe de la translatio imperii.
kaspy a écrit :Charlemagne dans son empire a créé une administration
Une administration, c'est beaucoup dire.
kaspy a écrit :ses petits-fils se sont partagés son empire en trois, grosso modo la France, l'Allemagne et une troisième partie qui s'est vite réduite à l'Italie du nord.
Il serait plus juste de dire qu'au moment du décès de Louis le Pieux, le fils de Charlemagne qui avait hérité de l'intégralité de l'empire parce qu'il était resté le seul fils vivant au décès de son père, l'empire fut partagé entre ses trois fils : Charles le Chauve qui reçut la Francia occidentalis (à l'Ouest, pas tout à fait la France), Louis le Germanique qui reçut la Francia orientalis (à l'Est, pas non plus vraiment l'Allemagne) et Lothaire qui reçut la Lotharingie (entre les deux). Suite au décès prématuré de Lothaire, la Lotharingie fut partagée entre ses fils, mais elle comprenait les territoires qui allaient devenir la principauté de Liège, le duché de Luxembourg, la Lorraine (qui ne devint française qu'au 18e siècle), la Franche-Comté (rattachée seulement à la France au 17e siècle), Lyon (rattaché à la France au 14e siècle), la Provence, la Suisse, la Savoie (rattachée à la France au 19e siècle) et l'Italie.
kaspy a écrit :Quand la Prusse a été créé
La Prusse n'a pas été vraiment créée, c'est le grand maître de l'ordre teutonique qui s'est converti au protestantisme et qui a transformé le territoire de l'ordre en duché de Prusse. Ensuite, c'est le prince-électeur qui obtient de devenir roi en 1701. Puis Frédéric II accroît ses territoires en faisant la guerre contre l'Autriche en s'alliant successivement avec la France et puis l'Angleterre, quand la France a décidé de s'allier avec l'Autriche.
kaspy a écrit :ce paix
Lapsus tout à fait extraordinaire ! Désigner la Prusse qui a toujours été considérée comme belliciste en confondant l'orthographe de "pays" et de "paix", faut le faire ! Ou plutôt il ne faudrait pas le faire, mais vous connaissez peut-être la boutade d'Audiard sur ceux qui osent tout et que c'est à ça qu'on les reconnaît.
kaspy a écrit :s'est retrouvé étirer de Berlin à Koenigsberg avec une forme de L. Cette forme pour un pays était inadaptée, car en cas de guerre ce pays devenait très vulnérable. La Prusse a donc essayé d'étoffer son territoire au dépend de ses voisins, Saxe, Pologne.
Curieuse explication à l'expansionnisme prussien. Est-ce la légende des frontières naturelles de la France qui vous amène à ce genre d'explication ?
kaspy a écrit :A la chute de l'Empire romain germanique
C'est la première fois que j'entends parler de la chute du Saint-Empire. D'habitude, on parle plutôt de dissolution et puis vous présentez les choses comme si Napoléon n'y était pour rien, qu'il avait vu chuté l'Empire de loin.
kaspy a écrit :Napoléon a voulu reformer le noyau dur de l'Europe de l'Empire de Charlemagne, il a donc créé la confédération du Rhin.
Il a aussi fait en sorte que la Bavière, la Saxe et le Wurtemberg deviennent des royaumes en plus de mettre son frère Jérôme à la tête d'un royaume de Westphalie, mais c'est clair que tout ça, c'était pour unifier l'Allemagne et non pour la diviser.
kaspy a écrit :ce que l'Autriche et la Prusse voyaient d'un très mauvais oeil.
Tiens, pourquoi est-ce que les Prussiens voyaient ça d'un mauvais oeil puisque selon vous, c'était juste une étape qui allait leur permettre d'unifier l'Allemagne ?
kaspy a écrit :Au congrès de Vienne la Prusse a essayé de récupérer la Saxe, contre l'avis de l'Autriche ce qui a failli amener la guerre. La Prusse s'est ensuite efforcée d'augmenter son influence dans toute l'ancienne confédération du Rhin. Je fais court en 1866, guerre avec l'Autriche bataille de Sadowa, en 1870 avec la France défaite de la France et unification de l'Allemagne dans la galerie des glaces. 1870 a amené 1914-1918 puis 1939-1945, la tradition belliqueuse prussienne a cessé d'exister, les ss à tête de mort issus des hussards noirs à tête de mort prussiens n'ont plus de descendance.
A part les raccourcis, les imprécisions et quelques inexactitudes, je ne vois pas ce que vous dites d'autre que ce que j'avais dit. L'unification de l'Allemagne s'est faite CONTRE la France, la Prusse exploitant en partie la rancoeur que les Allemands avaient gardée en souvenir de l'humiliation que Napoléon leur avait infligée. Et ce n'est pas sans raison que la Prusse a fait en sorte de conclure l'unification par une guerre contre la France qui avait à sa tête un nouveau Napoléon.
kaspy a écrit :Aujourd'hui les dirigeants français et allemands essayent de reformer le noyau dur de stabilité de l'Europe que Napoléon avait imaginé il y a 200 ans!
Où avez-vous vu que Napoléon avait imaginé un noyau dur de stabilité de l'Europe ? L'idée de Napoléon, c'était de faire un partage avec Alexandre entre la sphère d'influence de la France et la sphère d'influence de la Russie. C'était l'objet de la rencontre de Tilsit et puis de la rencontre d'Erfürt, mais déjà à Erfürt, Alexandre n'était plus très chaud.
kaspy a écrit :Et vous qui n'avez même pas le minimum de connaissance dont vous parlez vous prétendez le contraire!
Ben oui, mais bon évidemment, si vous avez lu chez Thiers que Napoléon était l'inventeur de l'Union européenne et l'unificateur de l'Allemagne, il est difficile de vous contredire.
kaspy a écrit :Les faits sont là, ils brillent comme le soleil
Vous habitez à Pékin ? Votre soleil brille bizarrement.
kaspy a écrit :la Prusse n'existe plus
L'empire de Napoléon non plus, mais bon, quel est le rapport ?
kaspy a écrit :le couple franco-allemand est présent à chaque sommet télévisé!
Ces derniers temps, un des deux membres du couple a tendance à n'en faire qu'à sa tête et a imposé ses décisions à tous les autres. Une inversion par rapport à l'époque de Napoléon, surtout que ce membre du couple est une femme.
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 19:17

La Bédoyère a écrit :je suis certain que nous avons un goût en commun.
A mon avis, ce brave Kaspy ne doit pas être très rock...

Et moi, les Mamas & les Papas, j'étais encore trop gamin pour bien les situer. Pink Floyd et Genesis, par contre, ils étaient toujours en activité quand j'ai eu l'âge de demander des disques comme cadeau pour ma communion ou mon anniversaire. Malheureusement, mon parrain au lieu de m'acheter Dark Side of the Moon m'a acheté Pink of the pop, une abjecte compilation par des musiciens minables qu'il a sans doute trouvé à bas prix dans une grande surface. Je ne lui ai plus demandé de disque par la suite.
Avatar du membre
La Bédoyère
De coeur et de passion
Messages : 909
Enregistré le : 07 juin 2007 16:09

Message par La Bédoyère » 31 août 2013 19:44

Pierre,


Là je vous contredis. Nous ne connaissons pas les goûts musicaux de Kaspy.

J'avais 9 ans à l'époque des Mammas et des Papas.


J'espère que vous adorez "Daydream" des Wallace Collection !!!!


Excellente pop belge !!!




:paix:
---
Quelle époque, quels hommes
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 20:22

La Bédoyère a écrit :Là je vous contredis. Nous ne connaissons pas les goûts musicaux de Kaspy.
C'est plutôt à lui de me contredire. Pour une fois qu'il pourrait le faire sans que ce ne soit trop ridicule... :D
La Bédoyère a écrit :J'avais 9 ans à l'époque des Mammas et des Papas.
J'espère que vous adorez "Daydream" des Wallace Collection !!!!
C'est moi qui avais 9 ans pour Daydream. ;)
Mais ce n'est pas vraiment de ce moment-là que je m'en souviens. C'est plus en écoutant les classiques de Marc Ysaye sur Radio 21 (l'ex-batteur de Machiavel) que je l'ai entendu. Au moment de mes 9 ans, la musique belge que je connaissais, c'était plutôt Adamo. D'ailleurs, il y a eu un Adamo (pas le vrai) qui était venu à l'école primaire. Mais je ne sais plus s'il n'est venu qu'une fois ou plusieurs.

Sinon à cet âge-là, le summum de la musique moderne, c'était plutôt les Beatles.
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4509
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 31 août 2013 21:03

kaspy a écrit :Non merci je ne joue pas aux jeux sur ordinateurs je vous laisse prendre votre pied en plaisir solitaire devant votre écran.
J'avais acheté ce jeu pour mon fils en fait, mais il n'a pas trop accroché. Trop proche de la réalité, peut-être ? Alors, je me suis dit que tant qu'à faire, j'allais y jeter un oeil. En revanche, ses autres jeux, je n'ai jamais vraiment regardé.
kaspy a écrit :Je joue aux échecs, c'est un jeu où l'on ne sous traite pas l'intelligence et l'imagination à des processeurs.
Je jouerais volontiers aux échecs avec mon fils, mais lui, il n'aime pas trop, parce qu'il pense qu'il ne peut pas gagner.
kaspy a écrit :Concernant votre réponse sur le sujet de la monarchie universelle, je salue votre fairplay et votre humour en faisant référence à une BD
Si ça vous a plu, je remettrai peut-être cela. Je ne suis pas sûr malheureusement que je trouverai beaucoup d'occasions de vous répondre de cette manière.
kaspy a écrit :malheureusement il faut toujours que ce soit suivi d'une vacherie.
Les vacheries, avouez que vous les cherchez un peu. Si vous cessiez déjà de répéter tout le temps que je n'y connais rien pour venir ensuite débiter des trucs complètement faux qui donnent l'impression que c'est vous qui n'y connaissez pas grand-chose, ça simplifierait déjà les choses.
kaspy a écrit :Je vous rappelle donc que pendant la campagne d'Egypte, le général Bonaparte se battait au nom de la république française, avec des généraux et des soldats de cette république. S'il avait pu réaliser l'exploit de revenir par les indes, c'est la république française qui en aurait bénéficié, et si Napoléon était décédé, il serait mort au nom de la république française. L'Empire c'est à partir du 2 décembre 1804, ne confondait pas!
Je vous rappelle aussi qu'à l'époque de la campagne d'Egypte, Napoléon considérait que la République s'était montrée ingrate à son égard alors qu'il avait lors de la campagne d'Italie rétablit tout aussi bien sa situation militaire que sa situation financière. Il envisageait donc sérieusement une meilleure manière d'utiliser ses talents que de continuer à servir cette République ingrate. Mais l'échec devant Saint-Jean-d'Acre a contrecarré ses projets. Il s'est donc résigné à retourner en France en abandonnant son armée en Egypte.
kaspy
Messages : 43
Enregistré le : 15 août 2013 9:20

Message par kaspy » 01 sept. 2013 11:25

Mon cher La Bédoyère,

Vous n'avez pas besoin de faire le casque bleu, c'est vrai qu'on s'appelle parfois avec des noms d'oiseaux, mais si l'on revient c'est que finalement on y trouve notre compte. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut débattre avec quelqu'un qui a de quoi répondre. Au moins on peut aborder tout ce que l'on entend sur Napoléon et ici on peut y répondre, par exemple la monarchie universelle les faits disent tout le contraire, une pirouette avec une blague et c'est oublié. On apprend aussi sur soi-même a priori je fais beaucoup de fautes d'orthographes, des efforts sainpose deux toutte hurgeance.
C'est vrai que l'on diverge beaucoup du sujet principal de la campagne d'Espagne, mais chacun joue son jeu, et il est de bonne guerre d'attirer l'attention ailleurs quand on se fait prendre à défendre l'Honneur des héros espagnols du siège de Saragosse.
On parle quand même de peinture, de musique, de politique, de sociologie et bientôt d'économie (apparemment il n'aime pas le capitalisme, je n'ai fait que parler d'un livre sur la bourse mais il ne l'a pas lu, vous allez voir. Il veut que je parle du communisme, je n'aime pas cette idéologie, je vais lui répondre on verra où ça nous amène).

Pas de crainte ici naïf sot et idiot sont des mots qui soulignent les erreurs de l'autre, même si parfois ça va plus loin, vous avez vu ce qu'il a dit de ma mère le goujat! Compter les points tranquillement, vous êtes notre juge même si vous m'êtes plutôt favorable, essayez d'être objectif et faites en part quand vous jugez qu'un argument est moins bon que les autres histoire quand même que l'on en reitre quelque chose. Il faut que l'on ferme les portes sujet par sujet. Concernant les goûts pour la peinture ou la musique laissez tomber, ça ne se juge pas, chacun sa sensibilité.

Merci quand même de nous lire

Cordialement,
Répondre