6 février 2010 - Reconstitution

Le temps de la grandeur est passé, mais l'Empereur se bat toujours.
Que se passe-t-il pour cet homme et ses proches?
Répondre
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

6 février 2010 - Reconstitution

Message par Diana » 11 févr. 2010 11:36


:salut:
Le samedi 6 février 2010 vers 18h.30, avec un ciel sans nuage et une température de 23ºc, se déroula la première reconstitution des évènements et batailles qui eurent lieu les 4 et 5 février 1810.
Évidement dans une ville comme Malaga il n’est pas facile de trouver un lieu suffisamment grand et sur pour pouvoir faire évoluer les nombreux groupes de « reconstituteurs » participant à ce bicentenaire et, le site choisi fut la partie centrale du fleuve Guadalmedina transformée en pelouses.

Le camp des assiégés étaient représenté par des membres de divers groupes d’associations de reconstitution historico-culturelles de toute l’Espagne, dont, l’Association Teodoro Reding organisatrice de ces manifestations, tandis que la partie adverse voyait dans ses rangs des membres de groupes venus de France (il me semble d’avoir vu le 51), et, enlevant un peu la vedette aux autres, le groupe polonais de la Légion de la Vistule composée de 50 militaires de l’Académie Militaire Technique de Varsovie représentant les régiments 1 et 4 de l’infanterie polonaise, sans oublier bien sur, les fameux lanciers de la Vistule, ceux qui traversèrent, en 1810, les défenses espagnoles du Torcal ouvrant la route des troupes françaises vers Malaga.

Les deux parties étaient dotées de trois canons chacune et, avec les mousquets, fusils, escopettes et espingoles, il n’y a pas à dire, on n’a pas lésiné avec la poudre noire ni avec les tympans des spectateurs en tremblent encore.
Le succès fut total.
Terminée la bataille, les curieux, agglutinés sur les ponts et les berges de la rivière, se dispersèrent en ayant appris quelques détails importants de l’histoire de Malaga. Certains plus courageux suivirent les reconstituteurs qui continuaient à représenter les combats de rue qui qui eurent lieu dans le centre ville et qui terminèrent par la reddition.


Une petite heure avant le commencement des combats quelques préliminaires font prendre patience aux spectateurs et, par la même occasion, déplacent des troupeaux de curieux allant et venant sans vergogne devant les photographes… les chers petits. :mrgreen:

Arrivée de participants indispensables :

Les chevaux

Image

Les canons

Image

Quelques lanciers de la Vistule attendant les chevaux et surveillant leur canon

Image

Image

Attribution des montures aux lanciers un peu étonnés de la taille des chevaux

Image

Image


Image

Image

Petit galop d’essai

Image

Les Reding sont prêts

Image

Positions espagnoles en attente

Image

Prêts

Image

(À suivre)
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6269
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 14 févr. 2010 17:17

Répondre