TRAITÉ DE FONTAINEBLEAU 1807

Le temps de la grandeur est passé, mais l'Empereur se bat toujours.
Que se passe-t-il pour cet homme et ses proches?
Répondre
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

TRAITÉ DE FONTAINEBLEAU 1807

Message par Diana » 04 août 2011 1:14

:salut: Au début du XIXe siècle, les guerres napoléoniennes se déroulaient en Europe et la France, sous le commandement de Napoléon, combattait l’Alliance des puissances monarchiques du continent. Décidé à envahir l’Angleterre, l’empereur pensa à un stratagème afin d’attirer la flotte anglaise, ainsi que l’espagnole vers le Canal de la Manche et de là les pousser vers les côtes américaines, et profiter de l’absence des forces navales ennemies pour envahir l’Angleterre. C’était compter sans l’Amiral Nelson qui, ayant deviné les intentions de Napoléon, surpris la flotte française, le 25 octobre 1805, en face du Cap Trafalgar et lui infligea une importante déroute laissant la flotte anglaise maîtresse de l’Atlantique, alors que précédemment la flotte de guerre espagnole dominait ces eaux.
Après le fracas de la tentative d’invasion de Grande-Bretagne, Napoléon décréta le « Blocus Continental » interdisant le commerce des produits britanniques sur le continent européen. Le Portugal, traditionnel allié de l’Angleterre, refusa de respecter le blocus et Napoléon décida son invasion. Pour arriver à ses fins, il lui était indispensable de transporter ses troupes terrestres à travers l’Espagne. Pour réussir cette invasion la France et l’Espagne signèrent, le 27 octobre 1807, en tant qu’alliés, le Traité de Fontainebleau qui stipulait l’invasion militaire conjointe franco-espagnole du Portugal et, de ce fait, permettre le passage des troupes françaises sur le territoire espagnol.
Bien sur ce traité avait des clauses intéressantes pour les signataires car, conforme au traité, une fois le Portugal envahi, celui-ci sera divisé en trois zones :
- La partie nord (Porto et l’Entre Minho et Douro) serait remise comme Règne Septentrional de Lusitanie au roi d’Etrurie, Charles Louis 1er de Bourbon, neveu de Ferdinand VII compensant ses territoires italiens livrés à Napoléon.
- La zone du centre (Beiras, Trás-os-Montes et Extremadure portugaise) serait réservée pour un éventuel échange, avec l’Angleterre, concernant Gibraltar et l’île de Trinidad se trouvant sous la juridiction britannique.
- La zone sud (Alentejo et Algarve) passerait à Godoy et sa famille comme Principauté des Algarves.
Quant aux colonies leurs divisions, entre la France et l’Espagne, elles seront laissées en suspend pour un accord postérieur.
Les conséquences de Traité de Fontainebleau auront, par la suite, de dramatiques répercussions surtout pour l’Espagne, mais, également pour la France sans oublier le Portugal.


(À suivre)

Ref : HISTORIA DEL LEVANTAMIENTO,
GUERRA Y REVOLUCIÓN DE ESPAÑA (1807 – 1814)
(Tome 2)
José María Queipo de Llano, comte de Toreno
Edition de JM Martínez Valdueza

GUERRA DE LA INDEPENDENCIA
(Tome 2)
Miguel Augustín Principe
Imprenta del siglo
Madrid
1846
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6248
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 24 août 2011 14:05

Répondre