Pour présenter et discuter de livres, films, sites web...
Répondre
Avatar du membre
bastet
Messages : 743
Enregistré le : 06 août 2008 20:40
Localisation : Sud Ouest

lectures

Message par bastet » 25 avr. 2009 15:33

Bonjour!
J'ai lu Napoléon, de Jean Tulard, petit livre très intéressant,coll. Les grands hommes d'Etat
Je termine Napoléon et les manuels d'histoire que je trouve excellent (Renée Casin) , je lis aussi Napoléon défenseur immolé de la paix,général Franceschi, "qui ne m'ouvrira pas les yeux" ,m'a-t-on dit, tant pis, j'aime :aime1: et je trouve très émouvant :amour: le recueil de pensées Napoléon par Napoléon lequel, de par son sujet, peut se lire selon l'année que l'on choisie.
Je lis avec plaisir et beaucoup d'intérêt la bio de Steven Englund, Napoléon.
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4615
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: lectures

Message par Frédéric Staps » 26 avr. 2009 12:49

bastet a écrit :je lis aussi Napoléon défenseur immolé de la paix,général Franceschi, "qui ne m'ouvrira pas les yeux" ,m'a-t-on dit, tant pis, j'aime :aime1:
Le titre à lui seul est déjà tout un programme. :roll:

Avatar du membre
bastet
Messages : 743
Enregistré le : 06 août 2008 20:40
Localisation : Sud Ouest

Message par bastet » 26 avr. 2009 14:44

Oui, et de ce point de vue il ne déçoit pas :diable:

A propos des rumeurs de retour:

" Des systèmes extrêmement structurés de croyances se trouvaient imbriqués dans ces histoires sur sa personnalité, son état d'esprit, ses capacités militaires, ses valeurs politiques et bien d'autres choses.En fait, lorsqu'ils sont considérés dans une perpective historique, ces récits révèlent beaucoup sur l'émergence de la "légende" napoléonienne. On avance communément que Napoléon fut le créateur de son propre mythe, à la fois à travers son usage systématique de la propagande et grâce à la soigneuse (et souvent) créative reconstruction de sa carrière politique dans le Mémorial de Sainte -Hélène, publié peu après sa mort.Vue sous cet angle, la légende semble être une manipulation consciente et délibérée,construite grâce à des moyens littéraires et sous-tendue par une image napoléonienne de héros impérial et militaire.
Cependant, si nous explorons la mythification de l'Empereur qui se manifeste à travers les rumeurs de son retour, un schéma plus complexe émerge: beaucoup plus imbriqué idéologiquement dans la "tradition de 1789" et enracinée dans un réseau complexe de croyances populaires nationales et locales. Surtout, les rumeurs sur le retour de l'Empereur souligne le rôle essentiel des Cent-Jours dans l'émergence de la légende. Politiquement et sans doute militairement, 1815, constitua la fin de l'Epopée pour Napoléon, mais, dans un sens bien plus profond, il fut la marque d'un nouveau départ." La légende de Napoléon, Sudhir Hazareesingh, 2004).
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"

Avatar du membre
CC
Messages : 6283
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 26 avr. 2009 15:02

Un exemple de ces rumeurs:

http://www.napoleonprisonnier.com/postm ... ml#rumeurs

Même source, même livre. ;)

Avatar du membre
bastet
Messages : 743
Enregistré le : 06 août 2008 20:40
Localisation : Sud Ouest

Message par bastet » 26 avr. 2009 16:17

C'est avec intérêt que j'ai passé en revue ce fil. Le tableau "dantesque" est pour bien des raisons expression d'une vérité, la boucherie des guerres.. Et Hugo reste Hugo, et Béranger aussi.

J'ai lu deux livres de cet auteur anglais, l'un c'est La légende, et l'autre La Saint-Napoléon.

On peut quand même garder son admiration à Napoléon. :aime1:
La bio de Steven Englund me paraît très honnête. Quoiqu'il en soit il y a des bios de gauche 'Georges Lefebvre et des bios de droite Jacques Bainville.
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"

Répondre