Colonel Chabert

Pour présenter et discuter de livres, films, sites web...
thierry_v
Messages : 38
Inscription : dim. 06 sept. 2009 13:20

Colonel Chabert

Message par thierry_v »

Bonjour à toutes et tous !
Bonne année et bonne santé !
Quelqu'un a-t"il vu le film : "le Colonel Chabert" avec Depardieu?
Historiquement ça va ?

Thierry
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5359
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Message par Frédéric Staps »

Que veut dire la question "Historiquement, ça va ?" ?
Est-ce relatif aux costumes ou aux reconstitutions de la bataille d'Eylau ? Ou la question porte-t-elle sur l'histoire racontée ?
En ce qui concerne l'histoire, comme il s'agit de l'adaptation d'un roman de Balzac, il serait difficile de remettre en question sa vraisemblance historique puisque, même si Balzac est un romancier, les historiens se sont souvent servi de ses écrits pour approcher les mentalités de l'époque.
Quant à l'exactitude des costumes ou des reconstitutions, personnellement, je n'utiliserais pas une expression comme "ça va historiquement" pour indiquer si ces éléments sont soignés et ont été faits avec un souci d'exactitude. Il me semble toutefois que c'était un des aspects du film qui était d'assez bonne qualité.
la remonte
Messages : 140
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: Colonel Chabert

Message par la remonte »

Image

je passe 4 fois par jour devant la statue de Balzac , né en 1799 , forcément qu'il a connu les protagonistes , qu'il les a entendus raconter leurs guerres .
est ce que la traduction par un romancier des faits et dires serait moins fidèle à la réalité que la mémoire elle même de ceux qui ont participé plus ou moins aux événements , 20 ans après ?
comme souvent le roman vaut mieux que le film , mais pour ceux qui ne liront jamais les romans c'est pas mal .

en ce moment , il ya en vente plusieurs photos réalisées dans les années 20 .
notre personnage est à présent aussi éloigné de nous qu'il l'était de l'Empereur , on peut même avancer que sa morphologie est plus proche de celles de 1807 , en tout cas sa tenue est quasiment sans reproche .
Il sort de la grande guerre mais il aurait pu suivre Chabert ;)
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5359
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: Colonel Chabert

Message par Frédéric Staps »

la remonte a écrit : mer. 11 janv. 2023 14:17 est ce que la traduction par un romancier des faits et dires serait moins fidèle à la réalité que la mémoire elle même de ceux qui ont participé plus ou moins aux événements , 20 ans après ?
Ce n'est pas la fidélité à la réalité qui fait la différence entre un roman et le récit d'un témoin.
Le romancier utilise des éléments de la réalité pour construire un récit. A l'inverse, le récit d'un témoin devrait être une reconstruction de la réalité.
Dans un roman, même si celui-ci s'inspire de la réalité, il y a toujours une part de fiction. On ne va pas reprocher à un romancier d'avoir inventé des événements ou des dialogues. Par contre, si un témoin se met à inventer des choses parce qu'il ne se rappelle plus exactement les événements ou pire parce qu'il veut travestir la réalité, on pourra lui reprocher d'affabuler, ce qu'on ne peut reprocher à un romancier.

A propos de romancier et d'histoire, je viens de lire un texte d'Alexandre Dumas publié dans le livre Les crimes célèbres et intitulé Murat (1815). Il y raconte le parcours de Murat du 18 juin 1815 au 13 octobre 1815, date de son exécution. (Dumas commet toutefois une erreur car il date la lettre d'adieu de Murat qu'il retranscrit du 15 octobre, alors qu'il avait donné la date correcte quelques pages avant).
Faut-il considérer ce texte comme un récit historique ou une relation romancée d'un fait historique ? Difficile à dire. D'une part, Dumas fait allusion à des témoignages qu'il aurait recueillis auprès de certains acteurs de son récit, mais d'autre part, il place dans son récit des dialogues qu'il aurait eu du mal à recueillir auprès des personnages qu'il fait dialoguer. (C'est notamment le cas pour l'introduction de son récit où il relate une rencontre entre Murat et Brune).

Ce texte est disponible en ligne à l'adresse suivante : https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine ... 27/2062073
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
la remonte
Messages : 140
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: Colonel Chabert

Message par la remonte »

Il est vrai que la période est romanesque , brisé le carcan sociétal de l'ancien régime : tout était envisageable pour les aventuriers de toutes sortes .
j'ai lu ce roman , il ya longtemps , c'est effectivement picaresque , Murat en fugitif , il fallait bien un Dumas pour donner une idée de ce qui a pu se passer .

tout comme ce reconstitueur de 1920 peut donner une idée de ce à quoi pouvait ressembler un soldat de l'empire . aussi gros qu'un adolescent d'aujourd'hui et qui pourtant supportait une charge considérable . ( des " singes "comme ont témoigné les Berlinois éberlués en 1806 à côté des géants de Potsdam ) 1/4 des conscrits était réformé pour insuffisance physique

Image

en fait c'est cette photo ci dessous qu'il faut montrer pour Chabert
...

Image

l'inspiration de Balzac vient du frère du général d'Hautpoul ( tué à Eylau ) , lui même laissé pour mort en Espagne , il réapparaît en 1814
son visage est réel mais ce n'est plus la réalité de lui quand il combattait .
Répondre