Pour présenter et discuter de livres, films, sites web...
Répondre
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4615
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Qui est nul ?

Message par Frédéric Staps » 21 janv. 2010 19:13

J'avais vu, il y a quelques temps, à la bibliothèque qu'un "Napoléon pour les nuls" était paru chez le même éditeur que "Word pour les nuls", "PHP pour les nuls" ou "Access pour les nuls". En parcourant la 4e de couverture, je m'étais dit naïvement que ce serait peut-être un livre qui sortirait un peu des sentiers battus et proposerait une approche dépoussiérée de l'histoire napoléonienne.
Le retrouvant lors de mon dernier passage à la bibliothèque, je l'ai donc emprunté et j'ai commencé à le lire comme livre de chevet.
Malheureusement après la lecture d'une quarantaine de pages, je déchante et commence à m'interroger pour savoir si le titre "pour les nuls" n'est pas une simple excuse à l'écriture d'un livre "presque nul".
Outre des mentions complètement ridicules comme le fait de dire à propos de Danton qu'il "est célèbre pour avoir dit au bourreau : « Montre ma tête au peuple : elle en vaut la peine. »", on a finalement droit aux pires clichés de la légende napoléonienne. :cry:

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4615
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 21 janv. 2010 21:36

Voici à titre d'exemple un passage particulièrement inintéressant :
Diplômé avant l'âge
La durée normale des cours d'artillerie à l'Ecole militaire de Paris était de deux ans. Mais Napoléon, qui travaillait dur et excellait dans presque tout ce qu'il faisait, réussit à obtenir son diplôme en un an à peine. Ses détracteurs aiment à souligner que ses notes n'étaient pas très élevées - il fut reçu 42e sur 58. Mais la plupart d'entre eux avaient été à l'école au moins deux ans et il deumerait [sic] le seul dont le français ne fut pas la langue maternelle.
Dans la marge de ce passage, on trouve le sigle "Légende". Dans l'introduction, les auteurs (qui, bizarrement, alors qu'ils sont deux, s'expriment en utilisant la première personne du singulier contrairement à l'usage courant où un auteur unique utilise la première personne du pluriel), avaient expliqué que ce sigle annonçait "les éléments qui ont forgé la légende".

Répondre