Quand Zemmour compare Napoléon et Hitler

Pour présenter et discuter de livres, films, sites web...
alfred47
Messages : 1
Enregistré le : 14 mai 2020 12:39
Contact :

Re: Quand Zemmour compare Napoléon et Hitler

Message par alfred47 » 25 mai 2020 9:36

Frédéric Staps a écrit :
21 nov. 2019 14:35
En règle générale, la comparaison entre Napoléon et Hitler soulève l'indignation. Thierry Lentz figure parmi les personnes qui rejettent cette comparaison.

Étrangement, cependant, lors d'une émission télévisée où Eric Zemmour et Thierry Lentz étaient invités, ce dernier n'a élevé aucune protestation quand Eric Zemmour s'est lancé dans une comparaison audacieuse entre les deux hommes.



Peut-être, après avoir regardé cette vidéo, certains n'auront pas vu à quel moment Eric Zemmour comparaît Napoléon et Hitler. Quelques éclaircissements sont donc peut-être nécessaires.

Dans ce débat, Eric Zemmour développe la théorie selon laquelle si une Europe forte n'a pas pu se mettre en place, cela a toujours été la faute de l'Angleterre. Il prend évidemment comme exemple l'opposition de l'Angleterre lorsque Napoléon a voulu étendre son pouvoir sur toute l'Europe. Il cite également pour illustrer son propos la manière particulière dont l'Angleterre s'est comportée au sein de l'Union Européenne. Mais à un moment donné, il avance également que l'Angleterre s'est opposée à ce qu'Hitler unisse l'Europe sous son pouvoir.

Bref, à l'entendre, ce ne serait pas du tout pour s'opposer au nazisme que les Britanniques sous la houlette de Churchill auraient continué la guerre, mais bien pour éviter que Hitler ne mette en place une Europe forte. :fou:

Et quand Eric Zemmour a prononcé cette énormité (il faut dire qu'en matière d'histoire, il n'est plus à cela près puisqu'il avait remis au goût du jour la théorie selon laquelle le gouvernement de Vichy aurait protégé les Juifs), Thierry Lentz n'a pas bronché. Au contraire, il a semblé approuver cette comparaison quelque peu douteuse. :ha!:
Bonjour
Je suis nouveau ici, mais je n'ai pas pu passer par ce sujet. Je suis tout à fait d'accord avec vous pour dire que cette comparaison est totalement hors sujet et que vous ne pourriez comparer les deux que lorsque vous parlez de personnages célèbres de l'histoire et certainement pas comme un tyran de pays. Je pense que c'est pour cette raison que la vidéo a été supprimée de YouTube et que je n'ai même pas pu en trouver de copies
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4788
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Quand Zemmour compare Napoléon et Hitler

Message par Frédéric Staps » 25 mai 2020 19:39

Cette vidéo n'est effectivement plus disponible sur YouTube. Je ne pense pas que cela ait un quelconque rapport avec son contenu, mais plutôt à des droits de diffusion dont la personne qui l'avait placée sur YouTube ne disposait pas. C'est généralement pour cette raison que l'on retire des vidéos de YouTube.

Comme cette vidéo n'est plus disponible et qu'il n'est plus possible d'écouter les propos de Zemmour, je vais en faire un bref résumé. Emporté par sa ferveur napoléonienne et une évidente anglophobie, Zemmour avançait que tous ceux qui auraient voulu unifier l'Europe se seraient heurtés à l'opposition de l'Angleterre. Dans le contexte du Brexit, cette théorie pourrait sembler avoir quelques fondements, mais Zemmour n'a pas voulu se limiter aux seules évolutions récentes. Pour donner plus de poids à son argumentation, il cite donc d'autres exemples : l'Espagne de Philippe II, Louis XIV, Napoléon évidemment (puisque c'est de lui qu'était censé parler cette émission qui a pourtant digressé à plusieurs reprises vers les thèmes obsessionnels de Zemmour auxquels Lentz a apporté son appui alors qu'il était censé s'exprimer en tant que spécialiste de Napoléon et non en tant que politologue) et enfin Hitler.

Pour l'Espagne, Zemmour pensait peut-être plutôt à Charles Quint qu'à Philippe II. On aura toutefois du mal à trouver en quoi l'Angleterre se serait opposé à un soi-disant projet d'unification européenne de Charles Quint puisque c'est avec la France de François Ier que Charles Quint a été en guerre et non avec l'Espagne. En revanche, Philippe II a bien été en conflit avec l'Angleterre qu'il a notamment essayé d'envahir en envoyant son invincible armada qui a été vaincue par la tempête. Philippe II n'a en revanche jamais eu le moindre projet d'unification européenne. La guerre qu'il a menée contre les provinces révoltées des Pays-Bas n'avait pas pour but d'unifier l'Europe, mais simplement de conserver des territoires sous sa domination.

Pour ce qui est de Louis XIV, il n'y a pas davantage de projet d'unification européenne auquel l'Angleterre se serait opposé. Le plus ferme opposant aux visées expansionniste de Louis XIV est Guillaume d'Orange, qui est certes devenu roi d'Angleterre, mais qui, avant cela, était stadhouder des Provinces Unies.

Supposer que Philippe II ou Louis XIV auraient voulu unifier l'Europe dénote donc une certaine méconnaissance de l'histoire.

En ce qui concerne Napoléon, c'est discutable. Quand il était au pouvoir, il n'a pas fait grand-chose qui allait dans le sens d'une unification européenne. L'extension progressive de l'empire à diverses régions parfois très éloignées de la France ne rentrait pas dans un projet d'unification européenne, mais plutôt dans la volonté d'assurer avec plus de fermeté le maintien du blocus continental. C'est surtout quand il était à Sainte-Hélène qu'il a commencé à parler de projet européen.

Quant à Hitler, c'est l'Allemagne et l'Allemagne seule qui le préoccupe. Aucun projet européen derrière la conquête de l'espace vital pour le peuple allemand.

Si pour l'Espagne et Louis XIV, les propos de Zemmour sont de simples erreurs historiques, même si elles sont assez grossières, attribuer à Hitler un projet européen que les perfides Anglais auraient contrecarré est assez malsain. En effet, ce faisant, Zemmour donne une image positive de la politique nazie et donne à la résistance anglaise une connotation négative. Ce n'est pas tout à fait surprenant de la part d'un défenseur du gouvernement de Vichy. :(
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Répondre