les penchants sexuels de Napoléon

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

les penchants sexuels de Napoléon

Message par Willaim Pitt » 12 Juil 2015 17:27

Napoléon a grandi dans un lycée de garçons où l'ambiance martiale et l'encadrement religieux des pères laissent imaginer les moeurs des élèves.

On a retrouvé des témoignages asurant de l'existence de nymphes , jeunes garçons jouant les filles pour le plaisir de leur camarades le soir.
Napoléon a t il gardé des séquelles dans sa vie sexuelle de cet isolement ? Son recours à une prostituée afin d'être enfin dépucelé au centre du Paris libertain de la Révolution : le Palais Royal. N'est il pas étonnant ? Car il n'a t il pas eu des amourettes avant cette fille de joie?
Amourettes sans suite réelle, par timidité ou par manque de goût pour les femmes?

Marbot dans ses mémoires parle du goût de l'empereur pourles grands moustachus. Sa soif de conquête n'est elle pas en fait une homosexualité refoulée?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Willaim Pitt le 19/03/2004 23:36
Willaim Pitt
 

Message par Nadine Bathory » 12 Juil 2015 17:27

Parlez nous des homosexuels refoulés.
Je suis sûre que vous saurez nous captiver.
Mon mari étant un grand moustachu, dois-je en conclure que l'Empereur aurait pu être attirer par lui?
Est ce que Napoléon prenait son bain NU?
Est ce qu'il consultait RÉGULIÈREMENT un psy?
Marchand portait il une robe à carreaux?
J'ai ouï dire que Pierron portait des bas filets, qu'en est il exactement?
Montholon s'habillait il de cuirette lors des soirées de gala?
A t'on des vidéos des soirées torrides de Longwood, les soirs de pluie, quand la lune était haute et que les pulsions étaient exacerbés?
Si oui où peut-on se les procurer?
Peut-on raisonnablement croire que Napoléon portait bien la main sur son estomac ou cherchait il à se procurer des sensations voluptueuses?
Paris Match y était-il?
Tant de questions en suspens et VOUS qui savez!!
Je n'en peux plus d'attendre votre retour!
Vous pour qui les secrets d'alcoves ne sont rien d'autres que le quotidien ordinaire,vous qui cultivez les fleurs du mal(ou du mâle?)comme le premier Beaudelaire venu,ne nous faites pas languir!
Je vous en supplie!!!
Dites nous tout!!
Nous sommes prèts!(j'ai même mis mon martinet à sécher au cas ou...)
Répondez moi vite!

s/ Une lectrice anxieuse.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Nadine Bathory le 20/03/2004 01:38
Nadine Bathory
 

Honte et scandale

Message par Adolphe » 12 Juil 2015 17:27

Ce forum atteint vraiment les plus bas niveaux dans l'immondice. J'exige des administrateurs qu'ils suppriment immédiatement ce ramassis d'injures odieuses qui cherchent par les moyens les plus abjects à ternir la réputation de l'Empereur. A l'heure où la pornographie s'étale partout, je m'étonne à peine de voir que les plus grandes figures de notre glorieux passé sont ainsi souillées par des individus qui se complaisent dans la débauche la plus sordide. N'y a-t-il donc aucun moyen de faire taire définitivement ces anti-napoléoniens de la pire espèce ?
Pitt a écrit :Napoléon a grandi dans un lycée de garçons où l'ambiance martiale et l'encadrement religieux des pères laissent imaginer les moeurs des élèves.

Du n'importe quoi ! Vous avez TOUT FAUX !!! Napoléon a fait ses études dans une école militaire française où les curés avaient pas leur place. Essayez pas de lui prêter les moeurs de vos compatriotes, Monsieur l'Anglois ! Si vous aviez un minimum de culture, vous sauriez que la création des lycées est une oeuvre remarquable de Napoléon lui-même et que vous arriverez pas à la salir avec des affirmations aussi FAUSSES.
Pitt a écrit :On a retrouvé des témoignages asurant de l'existence de nymphes , jeunes garçons jouant les filles pour le plaisir de leur camarades le soir.

Mensonges ! Confondez pas vos moeurs dépravées pendant vos années de lycée avec celles de l'élite de l'armée française !
Pitt a écrit :Napoléon a t il gardé des séquelles dans sa vie sexuelle de cet isolement ?

Napoléon avait gardé sa pureté. Mais j'imagine que vous considérez cela comme une séquelle. Etre puceau à 20 ans est de nos jours une tare infamante. On sait pourtant où nous mène cette frénésie de débauche et d'immoralité.
Pitt a écrit :Son recours à une prostituée afin d'être enfin dépucelé au centre du Paris libertain de la Révolution : le Palais Royal. N'est il pas étonnant ?

C'est ça. Jouez nous maintenant les vertus outragées et conspuez la Révolution. Vous nous ferez après ça une apologie des fines parties du MARQUIS de Sade, car seules les amours aristocratiques trouvent probablement grâce à vos yeux.
Pitt a écrit :Car il n'a t il pas eu des amourettes avant cette fille de joie?

Napoléon avait un infini respect pour les femmes, Monsieur. Ca semble pas du tout être votre cas.
Pitt a écrit :Amourettes sans suite réelle, par timidité ou par manque de goût pour les femmes?

Si je vous lis bien, un homme qui se ruerait pas sur toutes les femmes qu'il rencontrerait serait un inverti. Voila une conception bien bestiale de l'espèce humaine.
Pitt a écrit :Marbot dans ses mémoires parle du goût de l'empereur pourles grands moustachus.

Calomnie ! Un grand chef militaire se doit d'apprécier ses hommes, mais il s'agit d'une camaraderie virile qui a rien à voir avec ce que vous voulez laisser entendre.
Pitt a écrit :Sa soif de conquête n'est elle pas en fait une homosexualité refoulée?

STUPIDITE ! Voudriez-vous faire passer tous les grands hommes pour des homosexuels ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Adolphe le 20/03/2004 10:28
Adolphe
 

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 17:28

Adolphe a écrit :J'exige des administrateurs qu'ils suppriment immédiatement ce ramassis d'injures odieuses qui cherchent par les moyens les plus abjects à ternir la réputation de l'Empereur.

Adolphe, je vous signale que nous ne pouvons donner suite à votre demande. Le texte dont vous exigez la suppression ne comporte pas contrairement à ce que vous avancez de termes injurieux. A la limite, certains passages de votre texte pourraient être considérés comme tels, mais on accordera que vous l'avez sans doute écrit sous le coup d'une vive émotion et que, de ce fait, certains de ses excès sont pardonnables. Mais sachez que dire de quelqu'un qu'il serait homosexuel, même refoulé, ne peut plus à l'heure actuelle être considéré comme une injure. Il ne serait sans doute pas du meilleur goût de révéler une telle chose concernant une personne vivante et celle-ci pourrait à juste titre considérer qu'il s'agit d'une atteinte à sa vie privée. Concernant un personnage historique, par contre, ces interdits n'ont plus cours. L'étude des comportements sexuels des personnages du passé rendre pleinement dans la démarche d'une recherche historique qui peut nous éclairer sur les moeurs d'une époque.
Cela dit cependant sans me prononcer sur la qualité de la première intervention de cette conversation, qui, j'en conviens, ne m'a pas l'air excellente. Dylan Pitt aurait certainement intérêt à étayer ses travaux de quelques sources et notamment quand il affirme : "On a retrouvé des témoignages", il serait bon qu'il les cite avec une plus grande précision, faute de quoi, je serai contraint de déplacer cette conversation dans la rubrique des "Rumeurs" qui semblerait plus appropriée.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Michel Clercx le 20/03/2004 11:00
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 1771
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Message par hypolite » 12 Juil 2015 17:28

Que l'on considrere ces propos comme injurieux ou non, ils n'ont en tout cas rien d'historiques et je pense que le but recherché par leur auteur est au moins aussi honnête que le "provocateur" de ces derniers temps ! :?
Bref, tout ca devient de plus en plus n'importe quoi et c'est bien dommage ! :cry:


Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 20/03/2004 16:45
hypolite
 

Message par hypolite » 12 Juil 2015 17:28

Moi qui pensais que vous étiez Oyable Pitt ! :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 20/03/2004 20:15
hypolite
 

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 17:28

Cher Eugène,

Willaim Pitt a écrit :je ne répondrai à aucune attaque tant que mon pseudo réel ne sera pas rétablis sur ce forum!!!

Personne ne vous demande de répondre à des attaques imaginaires. Je pense avoir mis clairement les choses au point à propos des exigences d'Adolphe.
Willaim Pitt a écrit :Je ne suis ni Dylan pitt ni william pitt ni même brad pitt mais willaim pitt c'est ce que j'ai mis a l'inscription pourquoi l'avoir modifié?

Pourquoi choisir un pseudonyme qui a l'air de comporter une faute d'orthographe alors que vous vous inscrivez généralement sur les forums en utilisant le nom d'Eugène de Beauharnais ? Craindriez-vous que cette inscription ne vous fasse bannir à nouveau d'un autre forum où vous utilisez ce nom ? Si tel est le cas, je peux vous assurer que ce risque est inexistant. Aucun des inscrits de ce forum n'a jamais connu une telle mésaventure.
Willaim Pitt a écrit :Ne respecte t on pas les personnes sur ce forum a un tel point que vous que l'on ne respecte pas leur souhait à l'inscription??

Il s'agissait de corriger ce qui apparaissait comme une faute de frappe. Malheureusement, pour une raison indépendante de notre volonté, une nouvelle erreur s'est glissée à la suite de cette correction.
Willaim Pitt a écrit :Vraiment je ne comprends pas pourquoi on m'a affligé de ce pseudo...je ne débattrai pas plus tant que mon identité ne sera pas respectée , je suis willaim et non Brad ou dylan ou même frédéric. :lol: :lol:

Si vous voulez qu'on vous respecte, je pense qu'il faudrait peut-être que vous commenciez par vous respecter vous-même et par respecter les autres participants de ce forum. Proclamer que les réponses qui sont faites à un message au contenu délibérément provocateur et semble-t-il assez mal documenté sont des attaques n'est à mon sens guère respectueux de l'opinion des autres intervenants. Mais je me suis laissé dire que vous étiez un peu coutumier du fait. Sur un autre forum où un intervenant corrigeait très justement vos interventions, vous avez néanmoins cru bon de vous indigner en des termes qui ne donnent guère une bonne image de vous-même :
Eugène de Beauharnais a écrit :ce que j'adore c'est que dès que jedis quelque chose dans ce sujet on me corrige....je me sens pas con du tout....
et ça m'encourage vachement à continuer à participer....

J'espère que vous ne vous êtes pas inscrit sur ce forum dans le même état d'esprit, car vous risquez d'être déçu également. Personne ne vous encouragera à continuer à participer si vous vous exprimez pour vous exprimer et non en connaissance de cause en prenant la peine de vous documenter au préalable.
Cela dit, je vous ai invité à citer les sources dont vous faisiez mention dans votre premier message. Nous attendons donc.

Bien à vous,

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Michel Clercx le 20/03/2004 20:46
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 1771
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Message par Willaim Pitt » 12 Juil 2015 17:28

[texte coupé car sans rapport avec l'objet de ce forum]
qui vous dit que je suis bien Eugéne? et si je le suis n'ai je pas le droit de changer de pseudo quand bonme semble? certains ici ne s'en privent pas...
[texte coupé car sans rapport avec l'objet de ce forum]

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Willaim Pitt le 20/03/2004 22:53
Willaim Pitt
 

Message par Robert » 12 Juil 2015 17:28

Cher ami,

permettez-moi de vous dire que ça n'a pas d'importance si vous ne le lisez pas.
Il y aura de toute manière d'autres personnes pour le lire.

J'ajoute que je suis comme notre amie, j'attends avec impatience la suite de vos sulfureuses révélations. :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Robert le 20/03/2004 23:21
Robert
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 17:28

A mon avis, en matière de "sulfureuses révélations", la plupart des personnes intéressées resteront sur leur faim. La qualité des recherches dans le domaine du camarade Pitt se situe à un niveau comparable aux tabloïdes de la presse britannique. Je suppose que le choix de son pseudonyme avait pour but d'avertir les lecteurs qu'il voulait se référer à cette presse à scandales dont la réputation n'est plus à faire. :lol:
Nous devons toutefois lui être reconnaissant de nous offrir l'occasion d'examiner d'un point de vue critique et historique les ressorts habituels de cette prose qui se prétend populaire. Quelle belle idée du peuple ces auteurs ont-ils ! :cry:
Willaim Pitt a écrit :Napoléon a grandi dans un lycée de garçons

Pour être exact, Napoléon entre le 1er janvier 1779 au collège d'Autun et puis le 15 mai 1779 au collège militaire de Brienne. Il n'est donc nulle part question d'un séjour dans un quelconque "lycée". Quant à préciser qu'il s'agissait d'un collège "de garçons", il s'agit d'un truisme puisque jusqu'au milieu du 20e siècle, la mixité dans les établissements scolaires n'existait pas. S'il fallait en déduire que toute personne passée par une telle scolarité a développé de nettes tendances homosexuelles, il faudrait donc conclure que l'homosexualité était beaucoup plus répandue à l'époque qu'elle ne l'est de nos jours, opinion qu'aucun historien sérieux de la sexualité n'a jamais envisagé de défendre.
Willaim Pitt a écrit :où l'ambiance martiale et l'encadrement religieux des pères laissent imaginer les moeurs des élèves.

L'histoire ne se fait pas à coup d'imagination. Il existait bien à l'époque une littérature pornographique qui prêtait aux personnes se trouvant dans des institutions religieuses des moeurs dépravées, mais cela relevait essentiellement du fantasme. L'examen des archives nous révèle de temps en temps de telles affaires. Elles sont toutefois assez exceptionnelles et ont été la plupart du temps fermement réprimées. Il ne saurait donc être question de déduire du fait d'un séjour dans un collège religieux que l'on a pu connaître une expérience homosexuelle. A partir des années 1770 et la publication de l'ouvrage du docteur Tissot, c'est d'ailleurs sur le plaisir solitaire que se concentrent toutes les peurs des éducateurs.
Cela ne veut pas dire évidemment qu'il n'y a jamais eu de relations homosexuelles qui se sont liées entre des jeunes gens dans un cadre scolaire. Le cas célèbre de l'espion Kim Philby (qui a notamment inspiré le film Another country) est là pour l'illustrer. Mais en l'absence d'éléments solides pour étayer de telles affirmations, elles relèvent uniquement de l'insinuation et n'ont donc rien à voir avec une quelconque démarche historique.
Par ailleurs, je partage en grande partie les doutes d'Adolphe quant à l'encadrement religieux au sein d'un collège militaire, sans toutefois m'avancer outre mesure.
Willaim Pitt a écrit :On a retrouvé des témoignages asurant de l'existence de nymphes , jeunes garçons jouant les filles pour le plaisir de leur camarades le soir.

Une telle allégation relève évidemment de la plus pure invention. Si de tels témoignages existaient, un certain auteur qui se complaît à utiliser tout ce qu'il peut contre Napoléon n'aurait pas manqué d'en faire usage. Mais notre ami Pitt nous prétendra probablement le contraire. Je suis très curieux de voir les sources qu'il compte utiliser.
Willaim Pitt a écrit :Napoléon a t il gardé des séquelles dans sa vie sexuelle de cet isolement ?

L'auteur de ce texte ne semble pas suivre lui-même correctement le fil de son exposé. Jusqu'ici, il a essayé sur base de suppositions oiseuses de nous démontrer que les moeurs du collège militaire fréquenté par Napoléon étaient comparables à ceux de la Grêce antique et maintenant, il nous parle d'isolement, ce qui laisse plutôt planer le soupçon de l'onanisme que celui de la sodomie (pour utiliser les termes de l'époque). Un peu de cohérence, s'il vous plaît !
Willaim Pitt a écrit :Son recours à une prostituée afin d'être enfin dépucelé au centre du Paris libertain de la Révolution : le Palais Royal. N'est il pas étonnant ?

Il faut bien mal connaître les moeurs de l'époque pour s'étonner des circonstances de ces premières relations sexuelles. Le libertinage du 18e siècle ne concerne qu'une infime minorité de la population. Il y a sans doute une évolution qui commence à s'opérer à l'époque puisque l'on assiste à un accroissement du nombre des naissances illégitimes à partir du dernier tiers du siècle, mais la majorité des gens continuent encore à penser qu'une fille ayant des relations sexuelles hors mariage est une prostituée, alors que le garçon bénéficie d'une certaine indulgence quand il s'y adonne.
Willaim Pitt a écrit :Car il n'a t il pas eu des amourettes avant cette fille de joie?

Comme je viens de l'indiquer, il existait un contrôle social relativement important pour veiller sur la vertu des filles. Il n'était donc pas évident de pouvoir obtenir leurs faveurs sans un engagement à plus long terme.
Willaim Pitt a écrit :Amourettes sans suite réelle, par timidité ou par manque de goût pour les femmes?

Napoléon a la réputation d'avoir été timide, du moins dans sa jeunesse. Quant à lui prêter un "manque de goût pour les femmes", il faut bien mal le connaître pour le faire. Une fois parvenu au pouvoir, il s'est largement rattraper si l'on considère qu'il aurait eu un déficit sur ce point dans sa jeunesse.
Willaim Pitt a écrit :Marbot dans ses mémoires parle du goût de l'empereur pourles grands moustachus.

Citez-nous le passage exact. A mon avis, le rapprochement avec votre phrase devrait s'avérer assez comique.
Willaim Pitt a écrit :Sa soif de conquête n'est elle pas en fait une homosexualité refoulée?

Que voilà une conclusion bien mal préparée ! Et un très médiocre plagiat !
Votre texte se présente assez clairement comme un pastiche des textes suivants :
http://www.pourlhistoire.info/Forum/viewtopic.php?t=7
http://www.napoleon1er.firstream.net/phpbb/viewtopic.php?t=3910
Mais pour pasticher valablement des textes, il faudrait d'abord en comprendre le sens. :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 21/03/2004 09:35
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

ahahahah

Message par Willaim Pitt » 12 Juil 2015 17:28

je vous ai déjà répondu que vous trouverez mes sources sur ce même forum dès lundi, vous ne pouvez pas attendre deux jours?
[texte coupé car sans rapport avec l'objet de ce forum]

En parlant de plagiat je note que certains personnages de ce forum emploie les mêmes méthodes d'argumentation, la citation in extenso des messages de leurs interlocuteurs ce qui dénote une certaine communauté de pensée et de méthode(sic) .
Je suis admiratif du consensus philosophique de ce forum tant dans la forme que sur le fond. Vous n'êtes pas visé mon cher Hypo ni Fa8 bien sûr.

Je l'avoue j'ai fait quelques erreurs dans les termes utilisé pour la présentation du sujet, cela dit ma remarque nous aura valu de voir M.staps dèfendre l'école catholique de garçon , ce que l'on aurait jamais imaginé avant , on le surprend même à dèfendre même à défendre Napoléon contre ses calomniateurs.

J'attends une médaille.

Je ne vois pas du tout le rapport entre la fable de Crepuskul sur "Fanjio et Frederic" et mon sujet pourriez vous me l'expliquer?
D'ailleurs dans ce même sujet on parle de vous M.Staps ! Ces doutes sont ils fondés? Etiez vous derrière ce conte? pourquoi n'utilisez vous donc pas votre vrai nom? je vous renvoie votre reproche.

[texte coupé car sans rapport avec l'objet de ce forum]

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Willaim Pitt le 21/03/2004 10:06
Willaim Pitt
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 17:29

Willaim Pitt a écrit :je vous ai déjà répondu que vous trouverez mes sources sur ce même forum dès lundi, vous ne pouvez pas attendre deux jours?

Non, car il n'y a aucune raison de laisser croire pendant deux jours qu'il existerait des sources pour étayer vos affirmations alors que ces sources n'existent pas. Le travail de l'historien, c'est aussi de tuer les rumeurs dans l'oeuf plutôt que les laisser se répandre parce qu'on ne les a pas démenties assez vite.
Willaim Pitt a écrit :Il est amusant de noter que je demande à Monsieur Clercx de ne pas citer mon message dans son intégralité et que M. Staps s'empresse de le faire.

Vous ne me l'aviez pas demandé. Je ne vois donc pas pourquoi je devrais me conformer à une demande faite à Michel Clercx. Et Robert vous a expliqué ce que valait votre demande.
Willaim Pitt a écrit :Je suis admiratif du consensus philosophique de ce forum tant dans la forme que sur le fond. Vous n'êtes pas visé mon cher Hypo ni Fa8 bien sûr.

Ce forum n'est pas un forum philosophique, mais un forum de discussions historiques. Il existe un certain consensus sur ce qu'on pourrait appeler les résultats de la recherche historique. Il n'est donc guère étonnant que ce consensus se reflète sur ce forum. Et inutile d'essayer de mettre Hypolite dans votre camp. Avec le texte initial que vous avez choisi de poster, je pense que c'est peine perdue.
Willaim Pitt a écrit :Je l'avoue j'ai fait quelques erreurs dans les termes utilisé pour la présentation du sujet, cela dit ma remarque nous aura valu de voir M.staps dèfendre l'école catholique de garçon , ce que l'on aurait jamais imaginé avant

Et bien avant de vous imaginer certaines choses, vous feriez mieux de vous renseigner. Je ne suis pas un défenseur de l'école catholique de garçons (d'ailleurs j'ai fait mes études dans une école catholique mixte), mais de la rigueur historique.
Willaim Pitt a écrit :on le surprend même à dèfendre même à défendre Napoléon contre ses calomniateurs.

Vous vous considérez donc comme un "calomniateur de Napoléon" ? Il n'est pas courant que quelqu'un s'attribue lui-même un tel titre.
Willaim Pitt a écrit :J'attends une médaille.

Vous allez l'avoir. :lol:
Willaim Pitt a écrit :Je ne vois pas du tout le rapport entre la fable de Crepuskul sur "Fanjio et Frederic" et mon sujet pourriez vous me l'expliquer?

C'est bien dommage. On vous aura donc manipulé jusqu'au bout. :D
Willaim Pitt a écrit :D'ailleurs dans ce même sujet on parle de vous M.Staps !

Un autre personnage occupe une place importante dans ce récit. Il s'appelle Franjo et non Fanjio comme vous l'écrivez, même si cette déformation quelque peu malveillante n'est pas trop mal trouvée. Je doute toutefois que la personne concernée ait vraiment apprécié.
Willaim Pitt a écrit :Ces doutes sont ils fondés?

Serait-ce aux doutes exprimés par Joker à la suite de ce message que vous faites allusion : "Je doute fort que Staps en ait jamais eu connaissance, sans quoi il n'eut sans doute point choisi un tel pseudo..." ?
Il m'est impossible de répondre puisque je n'avais pas connaissance de ce texte avant qu'il ne soit publié sur ce forum. Je pense toutefois que cela ne m'aurait guère influencé dans mon choix, car Frédéric Staps y a plutôt le beau rôle. Enfin, moi, je trouve. :twisted:
Willaim Pitt a écrit :Etiez vous derrière ce conte?

La personne la mieux placée pour vous répondre est sans doute l'auteur de la blague. Posez-lui donc la question sur le forum où elle a été postée puisque vous, vous avez réussi à vous faire réintégrer après votre bannissement.
Willaim Pitt a écrit :pourquoi n'utilisez vous donc pas votre vrai nom? je vous renvoie votre reproche.

Où vous ai-je fait ce reproche ?
Willaim Pitt a écrit :A oui derier point, quand on participe à un débat sur ce forum il faut toujours regarder sur tous les forums si on en a parle pas avant ?

Quel est le sens de votre question ?
Willaim Pitt a écrit :Est ce obligatoire, je l'ignorai pourriez vous me donner la liste de tous les forums du net, que je passe ma journée à les consulter tous avant d'écrire un sujet ça m'évitera vos ridicules remarques sur des personnes tiers au débats en d'autres lieux.

Toujours aussi obscur.
Willaim Pitt a écrit :De plus je suis chercheur à L'A... comme mon profil l'indique alors j'ai tout le temps de vérifier si quelqu'un , n'a pas déjà parlé de ce thème ailleurs ou si ce quelqu'un est bien qui il dit être.

Vous savez, parler par énigmes sur un forum n'est pas ce qu'il y a de mieux. Cela donne une fâcheuse impression.
Willaim Pitt a écrit :j'ai fait de beaux paragrahes ça vous facilitera le travail quand ous citerez chaque syllabe de ce message.

Vous devriez en prendre de la graine comme votre ami FA8 qui pour reprendre la technique sans la reprendre joue avec la palette de couleurs. A mon avis, sa méthode donne un résultat nettement moins lisible, mais au moins, on ne peut pas le taxer de plagiat.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 21/03/2004 11:59
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Willaim Pitt » 12 Juil 2015 17:29

Non, car il n'y a aucune raison de laisser croire pendant deux jours qu'il existerait des sources pour étayer vos affirmations alors que ces sources n'existent pas. Le travail de l'historien, c'est aussi de tuer les rumeurs dans l'oeuf plutôt que les laisser se répandre parce qu'on ne les a pas démenties assez vite.

Je vous signale puisque vous m'attaquez sur mes sources que je ne suis pas chez moi et que dèsl undi je farfouillerai dans ma bibliothéque pour vous citer les noms de mes précieux ouvrages (sic)





[quote="Willaim Pitt"]Je suis admiratif du consensus philosophique de ce forum tant dans la forme que sur le fond. Vous n'êtes pas visé mon cher Hypo ni Fa8 bien sûr.[/quote]
Ce forum n'est pas un forum philosophique, mais un forum de discussions historiques. Il existe un certain consensus sur ce qu'on pourrait appeler les résultats de la recherche historique.


Je n'ai jamais parlé de forum philosophique, je parle de consensus philosophique, de communauté de pensée si vous préférez.


[texte coupé car sans rapport avec l'objet de ce forum]

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Willaim Pitt le 21/03/2004 14:02
Willaim Pitt
 

Message par the argie » 12 Juil 2015 17:29

Frédéric Staps a écrit :
Willaim Pitt a écrit :On a retrouvé des témoignages asurant de l'existence de nymphes , jeunes garçons jouant les filles pour le plaisir de leur camarades le soir.

Une telle allégation relève évidemment de la plus pure invention. Si de tels témoignages existaient, un certain auteur qui se complaît à utiliser tout ce qu'il peut contre Napoléon n'aurait pas manqué d'en faire usage. Mais notre ami Pitt nous prétendra probablement le contraire. Je suis très curieux de voir les sources qu'il compte utiliser.

Quelques auteurs parlent de la presence des "Nymphes" et ils font mention a l'amitie de Napoleon avec l'un d'eux. Je ne peux pas faire des citation maintenant parce que je n'ai pas de libres a cote de moi, mais demain je le ferai. Sur cette liaison on peut dire( si ma memoire ne me trahit pas) que Napoleon a coupe avec ce jeune des moment où il a pris connaissance des tendences de ce gars. Le jeune, si je ne me souviens pas mal, s'appellait Laugier de Valcour, ou une chose comme ça ( je l'ai déjà dir: je dois consulter mes textes)
Willaim Pitt a écrit :Car il n'a t il pas eu des amourettes avant cette fille de joie?

Napoleon avait eu des amourettes avec d'autres jeunes filles, mais tous ont été maladroits ou n'ont pas depasse les limites d'une tendre amitie.
Nadine Bathory a écrit :Peut-on raisonnablement croire que Napoléon portait bien la main sur son estomac ou cherchait il à se procurer des sensations voluptueuses?

Si Napo veut se procurer des " sensations voluptueuses", je lui conseille de porter sa main un peu plus bas.
Et je ne vais pas continuer ( pour aujourd'hui)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 22/03/2004 22:11
the argie
 

Message par Willaim Pitt » 12 Juil 2015 17:29

voià donc mes sources,j'imagine que vous vous frottiez les mains. [coupure]. En vous disant que je ne mettrez jamais de citation ni rien et que je ne suis qu'un imposteur. [coupure]
voici dons mes sources:
A Assier : Napoléon 1er a l'ecole militaire de briene , 1874
Bourrienne mémoires privées.1830
Baron Marbot memoires j'ai l'edition des années 50.... avec la remarque sur les moustachus et l'aide de camp Lacroix
West : homosexuality london 1960
Laure junot duchesse d'Abranté memoires
Cairouan : Napoléon antiféministe , 1932
Hillemand : patohologie de Napoléon 1970
Praetorius : Homosexualitat und Napoleon , Bonn 1921
Sokoloff Npoleon a doctor's biography , Ny 1938
Ballard Npoleon an outline 1924

Voila c'est fait! Le lundi comme promis , il suffit d'etre patient. :D

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Willaim Pitt le 22/03/2004 22:37
Willaim Pitt
 

Suivant

Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

cron