Page 3 sur 3

Re: Jardin Napoléon

Posté : 14 mai 2019 20:23
par Frédéric Staps
Drouet cyril a écrit :
14 mai 2019 19:27
Pensez quand même aux autres lecteurs. C'est pénible...
Pour éviter cette lecture pénible, on pourrait fermer ce forum "jusqu'à demain en matinée" comme un autre forum pendant un temps indéterminé. :diable:

Re: Jardin Napoléon

Posté : 14 mai 2019 21:41
par Cipriani Franceschi
Frédéric Staps a écrit :
14 mai 2019 20:23
Pour éviter cette lecture pénible, on pourrait fermer ce forum "jusqu'à demain en matinée" comme un autre forum pendant un temps indéterminé.
il faudrait surtout que certains intervenants changent de cerveau, mais hélas la science médicale ne le permet pas encore :fou:

Re: Jardin Napoléon

Posté : 14 mai 2019 21:52
par Frédéric Staps
Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 21:41
il faudrait surtout que certains intervenants changent de cerveau, mais hélas la science médicale ne le permet pas encore :fou:
Il y a des gens qui ont réussi à guérir de la napoléonolâtrie sans changer de cerveau. Vous devriez peut-être leur demander comment ils ont fait. :salut:

Re: Jardin Napoléon

Posté : 14 mai 2019 21:58
par Cipriani Franceschi
Frédéric Staps a écrit :
14 mai 2019 21:52
[Il y a des gens qui ont réussi à guérir de la napoléonolâtrie sans changer de cerveau. Vous devriez peut-être leur demander comment ils ont fait.
Vous avez des noms ? :lol:

Re: Jardin Napoléon

Posté : 14 mai 2019 22:18
par Frédéric Staps
Cipriani Franceschi a écrit :
14 mai 2019 21:58
Vous avez des noms ? :lol:
Bernard Coppens était, selon ses dires, au départ un admirateur de Napoléon. Pas forcément napoléonolâtre, mais il a quand même un peu changé d'opinion sur Napoléon.
Philippe Osché, l'auteur du livre sur les chevaux de Napoléon, a également changé d'avis sur Napoléon, notamment en comprenant le sort réservé aux chevaux dans les batailles.

Re: Jardin Napoléon

Posté : 31 août 2019 9:05
par Frédéric Staps
Drouet cyril a écrit :
12 mai 2019 10:07
"L'origine de ce lieu-dit remonte probablement à un geste de patriotisme d'un ancien grognard envers Napoléon."
(Le Guide Napoléon)
Un historien luxembourgeois m'a donné une autre explication à cette appellation. Ce nom proviendrait du fait que des plantations d'arbres auraient été faites un peu partout sur le territoire de l'Empire et le jardin Napoléon serait une de ces plantations.

La présence d' "arbres Napoléon" près du petit village d'Havelange près d'Harzé en Belgique semble confirmer cette explication.

Le même historien luxembourgeois m'a également donné une explication à la présence d'une rue Maurice Barrès (qui considérait Napoléon comme un "professeur d'énergie") à Luxembourg. Ce serait lié au fait qu'il était anti-allemand et que certains hommes politiques luxembourgeois auraient aussi développé un sentiment anti-allemand face aux visées annexionnistes de leur grand voisin.