La vaccination sous l'Empire

Tout ce qui concerne la vie à l'époque de Napoléon
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5171
Inscription : Mer 26 Avr 2006 13:17

La vaccination sous l'Empire

Message par Frédéric Staps »

Afin d'enrayer [la petite vérole], les préfets [...] s'efforcent de répandre l'usage de la vaccination et ordonnent d'inoculer gratuitement le vaccin aux indigents. Un comité de vaccine est installé [à Liège] en 1806. La résistance à cette pratique est tenace dans la classe pauvre. [...] Il faut pratiquement contraindre les pauvres à faire vacciner leurs enfants. Ainsi à la Maternité [fondée en 1805], les nouveaux-nés sont vaccinés dès leur naissance. De 1809 à 1823, on y compte en moyenne 638 vaccinations par an.
Il est demandé aux instituteurs de n'admettre dans leurs classes que les enfants vaccinés ou ayant déjà eu la petite vérole. La même recommandation est faite aux fabricants et chefs d'ateliers. De même, le préfet exhorte les Bureaux de bienfaisance à refuser le secours aux individus qui "n'ayant point été atteints de la variole, ont négligé ou refusé de faire usage du préservatif dont il s'agit."
N. HAESENNE-PERREMANS, La pauvreté dans la région liégeoise à l'aube de la Révolution industrielle, Paris, 1981, pp. 378-9.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Bastet
Messages : 832
Inscription : Sam 13 Mars 2021 19:10

Re: La vaccination sous l'Empire

Message par Bastet »

Bonsoir
Je trouve triste ce forum déserté mais bravo à vous fs de continuer
Répondre