A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Tout ce qui concerne la vie à l'époque de Napoléon
Répondre
la remonte
Messages : 85
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par la remonte »

Bonjour à tous et bravo d'entretenir cet îlot de la pensée :salut:
depuis 1969 , c'est la première année où je ne me dirai pas ; mais que faisait Napoléon à la même date il ya 200 ans .
en lisant tous vos sujets , on a l'impression qu'ils sont inépuisables alors que j'avais le sentiment que tout avait été dit .
que dire d'autre ?

Un succès n’est souvent que la rencontre d’un homme et de son époque .
Comprendre Napoléon , c’est avant tout comprendre les circonstances .
2 lectures récentes m'y ramènent :

Après la grande guerre , Paul Morand écrit : « nous connaissions soudain ce miracle renouvelé de 1798 , de n’avoir personne devant nous ; pères et grands pères avaient décampé , se faisaient oublier ; tout était vide , béant , offert . Nous ne connûmes pas cette longue révolte des jeunes … «
Non seulement la France est populeuse et jeune mais en plus sa jeunesse prend le pouvoir . C’est très rock’n’ roll en fait ! Un Murat sur son cheval a tout d’un T.Rex et sa guitare … get it on !
On ne dira jamais assez comment la vague des génération a pu élever Napoléon dans son flux .

Autre remarque liée à un autre auteur , notre Balzac actuel avec son Anéantir , le parallèle qu’il fait entre les trois conflits : la Révolution-Empire qu’il ne dissocie pas , 14-18 et 39-45 .
Il considère a juste titre la grande guerre comme une guerre civile dont les belligérants sortent exsangues et contrairement à ce qu’en dit ce planqué de P Morand , il n’en ressort que du négatif . Ces années folles frappent aujourd’hui par le nombre de leurs victimes , les suicides , les désespérés , les déserteurs , les ratés … que de Picasso restés en route . en 1935 le solde démographique en France est négatif .
Pour la Révolution-Empire et 39-45 , dont il constate au contraire que les lendemains vont s’accompagner d’un boom démographique et économique euphorique , il reprend à son compte la réflexion de Joseph de Maîstre : « il ya dans la Révolution française un caractère satanique qui la distingue de tout ce qu’on a vu et peut être de tout ce qu’on verra « . c’est entre les lignes la trame de son dernier livre Anéantir .
En d’autres termes un conflit entre le bien et le mal , or le mal c’est forcément l’autre ! un salafiste ne dirait pas le contraire .
En 14-18 il n’y a pas vraiment de méchants et gentils , chacun se met sous la protection de Dieu et va à la guerre en fonction des alliances comme des somnambules . ( l’ennemi est bête , il croit que c’est moi alors que c’est lui l’ennemi ! )
Dans les deux autres cas , la Révolution et son incarnation Napoléon comme plus tard le petit moustachu seront perçus comme le mal absolu d’où la guerre jusqu’au boutiste et le soulagement lors de la victoire du camp du Bien qui donnera entre autre des mouvements comme le romantisme ou ceux liés aux baby boomers .
Napoléon ne pourra jamais se départir du camp du mal , celui de la Révolution . :idea:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5305
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par Frédéric Staps »

la remonte a écrit : ven. 14 janv. 2022 8:58 En 14-18 il n’y a pas vraiment de méchants et gentils , chacun se met sous la protection de Dieu et va à la guerre en fonction des alliances comme des somnambules . ( l’ennemi est bête , il croit que c’est moi alors que c’est lui l’ennemi ! )
Cette perception de la "Grande Guerre" ne correspond sans doute pas à la perception qu'en avaient ceux qui l'ont vécue, mais pas non plus à celle que l'on a entretenue pendant de nombreuses années et à laquelle certains semblent encore adhérer en partie de nos jours.
Le 11 novembre 2018, à l'occasion du centenaire de l'armistice, plusieurs personnes ont posté sur Facebook des messages pour rendre hommage à leurs aïeux qui avaient combattu et étaient morts "pour la liberté".
Même si Angela Merkel a participé à Liège en août 2014 à la cérémonie de commémoration du centenaire du déclenchement de la guerre avec les autres chefs d'Etat sans qu'on fasse de différences entre les vainqueurs et les perdants de cette guerre et sans avoir à subir des huées (mais le risque était assez limité puisque cette cérémonie n'était pas ouverte au public), certaines rancoeurs persistent de nos jours à l'égard des Allemands.
Il y a quelques semaines, lors d'une promenade aux abords du village de Plainevaux sur les hauteurs de Liège, je suis tombé par hasard sur un panneau d'information qui faisait le récit du combat qui s'était déroulé dans ce village et dans lequel le premier haut gradé de l'armée belge, le commandant de Menten de Horne, avait trouvé la mort.
Image
Alors que ce panneau a été installé en 2014, on peut y lire que "les Teutons débouchaient, à cet instant même, du dernier tournant de la route", dans le plus pur style des années où les monuments aux morts s'élevaient un peu partout en France et en Belgique. On me dira peut-être que les auteurs de ce panneau ont voulu utiliser un synonyme pour éviter les trop nombreuses répétitions d'un même terme dans un texte comme on le leur a appris à l'école. Cependant si c'était seulement ça qu'ils avaient voulu faire, ils auraient pu écrire "les Prussiens" ou "les soldats ennemis". Certes, ils n'ont pas employé le terme "Boches". Le terme "Teutons", cependant, n'est guère moins connoté.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
la remonte
Messages : 85
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par la remonte »

sans aucun doute on peut parler de haine surtout côté français , les Allemands ayant plus un sentiment de mépris et d'agacement pour leur voisin revanchard après 43 ans d'annexion de territoires qu'ils considèrent germaniques et purgés des 50 000 " optans " .

chez Houllebecq , c'est plus fort que cela , c'est la notion du bien et du mal , l'ennemi est forcément détesté mais quand on réussit a le diaboliser c'est bingo .
Napoléon n'est plus un homme politique , de plus le seul a avoir été élu , mais devient l'antéchrist .
à la fin de la messe hier , quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre qu'il y aura un office vendredi pour saint Louis XVI :!:
j'ignorais qu'il fut canonisé ? toujours est -il que pour le curé ( pour l'église ? ) la Révolution est bien l'oeuvre de satan :idea:
d'Hubert : " ... je ne suis qu'un simple diablotin dans le sillage de Satan " ;) même dit sur le ton de la plaisanterie , cela permet de stigmatiser pour exclure .
" d'où parles tu camarade " :salut:
Avatar de l’utilisateur
L'âne
Messages : 92
Inscription : mer. 10 mars 2021 12:11

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par L'âne »

Bonjour Cher la remonte.
Je vous ai envoyé un courriel.
Aurea mediocritas
Avatar de l’utilisateur
Cyril Drouet
Messages : 1244
Inscription : mer. 10 mars 2021 14:12

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par Cyril Drouet »

la remonte a écrit : lun. 17 janv. 2022 10:04 toujours est -il que pour le curé ( pour l'église ? ) la Révolution est bien l'oeuvre de satan
Lors du Bicentenaire, en 89, l'évêque de Luçon, si j'ai bonne mémoire, avait parlé de la Révolution comme de l'oeuvre du diable. :?
Avatar de l’utilisateur
L'âne
Messages : 92
Inscription : mer. 10 mars 2021 12:11

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par L'âne »

la remonte a écrit : lun. 17 janv. 2022 10:04 Napoléon n'est plus un homme politique, de plus le seul a avoir été élu, mais devient l'antéchrist.
Marie-Paule RAFFAELLI-PASQUINI, dans son ouvrage "Napoléon et Jésus" écrit :

"Superposer les figures de l’Antéchrist et de Lucifer – ou Satan – donne force à la légende noire qui a fait de Napoléon un homme nuisible, un gouvernant malfaisant, un ennemi de Dieu."

Narbonne a mis tout le monde d'accord :

"Les uns disent que vous êtes un Dieu, les autres que vous êtes un diable, mais chacun convient que vous êtes plus qu'un homme."
Aurea mediocritas
Avatar de l’utilisateur
Cyril Drouet
Messages : 1244
Inscription : mer. 10 mars 2021 14:12

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par Cyril Drouet »

L'âne a écrit : lun. 17 janv. 2022 14:04 Narbonne a mis tout le monde d'accord :

"Les uns disent que vous êtes un Dieu, les autres que vous êtes un diable, mais chacun convient que vous êtes plus qu'un homme."
Apparemment, Napoléon n’était pas d’accord (je suis du même avis que lui) :

« J’étais précisément un homme et rien que cela. »
(Bertrand, Cahiers de Sainte-Hélène)
Avatar de l’utilisateur
Cyril Drouet
Messages : 1244
Inscription : mer. 10 mars 2021 14:12

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par Cyril Drouet »

la remonte a écrit : lun. 17 janv. 2022 10:04
à la fin de la messe hier , quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre qu'il y aura un office vendredi pour saint Louis XVI :!:
Et une petite fournée :
https://www.messes-louisxvi.com/
Avatar de l’utilisateur
cyril
Messages : 32
Inscription : jeu. 11 mars 2021 15:23

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par cyril »

L'âne a écrit : lun. 17 janv. 2022 14:04 [Narbonne a mis tout le monde d'accord :

"Les uns disent que vous êtes un Dieu, les autres que vous êtes un diable, mais chacun convient que vous êtes plus qu'un homme."
Je suis bien d'accord avec le comte de Narbonne!
j'adore cette phrase!
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5305
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par Frédéric Staps »

C'est quoi exactement "être plus qu'un homme" ? :shock:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Répondre