A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Tout ce qui concerne la vie à l'époque de Napoléon
layering
Messages : 21
Inscription : jeu. 27 avr. 2023 17:15

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par layering »

Je pense que vous avez raison car j'ai dû passer devant la 1 sans que ça tilte mais j'air peur que l'accès à la 1 soit impossible.
layering
Messages : 21
Inscription : jeu. 27 avr. 2023 17:15

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par layering »

A la 2 je voulais dire
la remonte
Messages : 198
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par la remonte »

faut demander poliment , comme ici en Moravie où il ya du bon vin avec un de nos supplétifs ;)

Image
layering
Messages : 21
Inscription : jeu. 27 avr. 2023 17:15

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par layering »

Coucou,c'est juste pour prendre une photo et vérifier un truc.Ca va prendre une seconde
Pièces jointes
insolite-coince-il-defonce-la-porte_1801915.jpg
insolite-coince-il-defonce-la-porte_1801915.jpg (37.46 Kio) Consulté 589 fois
layering
Messages : 21
Inscription : jeu. 27 avr. 2023 17:15

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par layering »

Le plan cadastral c'est pas mal
Pièces jointes
Sans titre 3.jpg
Sans titre 3.jpg (64.99 Kio) Consulté 584 fois
la remonte
Messages : 198
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par la remonte »

on ne peut être qu'admiratif de celui qui a trouvé tous ces lieux insolites : une petite ruelle d'Allemagne du nord en plein centre d'une ville du sud , que même aujourd'hui on peine à trouver :idea: pareil pour tous les lieux retrouvés , de la bergerie à la ferme de Lampon , du Cingle à l'hotel des Consuls ...
outre les lieux , baignés de lumières brillantes entre 2 averses , on trouve des détails qui généralement sont négligés .

on peut commencer par ce canon qui n'a rien de nul quand on connait la rareté de ceux ci ( voir où sont passés les canons de Napoléon ?)

Image

la reconstitution était balbutiante en 1976 :idea: est ce une pièce d'origine ? en tout cas elle est moins nulle que celles des différents Guerre et Paix :roll:

de même pour les armes ; sabres , épées , pistolets , même un cuirassier aperçu à 2 reprises .
Dans le dernier d'Artagnan sorti cette année en salle on trouve des fusils à pistons :roll:
Au moins le dernier duel se fait avec des pistolets d'époque ce qui est loin d'être le cas même pour des films à gros capitaux et Dieu sait qu'il y en a des duels :|

Je ne sais pas dans le cinéma , si c'est le script qui détermine les lieux ou si a contraire ceux ci vont influencer le jeu lui même ?
ici , l'espace , le temps et le budget ont nécessité beaucoup de pertinence pour le repérage :salut:
la remonte
Messages : 198
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par la remonte »

Image

cette scène aussi est magique , après le duel à cheval au Cingle dans la brume ( pas dans le roman ) , le cavalier euphorique monte au grand galop vers le sommet , on se situe aussi au sommet de l'Empire , la scène suivante sera la retraite de Russie ...
il n'y a pas de plus grand bonheur pour un cavalier que d'avoir un cheval qui saute n'importe quoi , en temps de guerre cela pouvait faire la différence .le cuirassier Gonneville sème ainsi des guerilleros :?

les noyers derrière sont immenses aujourd'hui :|

Gonneville avec sa tenue a plutôt du sauter ainsi ... au fond de la selle et non en suspension comme aujourd'hui .

Image
la remonte
Messages : 198
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: A tous âges les brocards se sont plaints des dix cors

Message par la remonte »

curieusement quand on fait une recherche sur les principaux lieux de tournage en France , Sarlat et ses environs n'apparaissent pas dans le top 50 . :|
tant mieux , cela préserve la région .

Napoléon n'avait pas que le génie militaire , il avait aussi celui de la communication . Avec David et Gros , ses peintres préférés , il a transmis l'image qu'il voulait de son passage éclair et c'est ce qu'il reste . Dans la bibliothèque Thiers place St Georges , vous avez un fond d'ouvrages immenses , ceux de Thiers avec lesquels il a écrit son Histoire du Consulat et de l'Empire mais aussi tous ceux de Masson , mais tout cela est balayé par le portrait de Napoléon fait pour Louis par David . On ne lit plus Taine et ses Origines de la France Contemporaine et son analyse sur le premier Empire , mais il suffit que n'importe quel acteur mette sa main dans son gilet et porte un chapeau rond pour que qui que ce soit sur terre reconnaisse le personnage .

Ridley Scott , continue par son oeuvre à faire vivre l'épopée et son approche est d'autant plus intéressante qu'elle n'est pas happée par Napoléon lui même , trop souvent caricaturé et rendant donc l'ensemble peu crédible :idea:
Répondre