Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque
hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 12:21

Vous avez occulté le fait que je disais que la part de responsabilté n'est pas du tout la même et sans me lancer dans des pourcentages , l'Angleterre est, pour moi, bien plus coupable que la France dans cette rupture ! :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 25/02/2004 20:20

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4635
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Hypolite ne renonce jamais et FA8 non plus

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 12:21

hypolite a écrit :Vous avez occulté
Où ça ? Vos textes ont-ils été coupés ? Avez-vous été censuré ?
hypolite a écrit :l'Angleterre est, pour moi, bien plus coupable que la France dans cette rupture !
Je m'en doute bien. Je n'ai jamais cru aux miracles. Et ce n'est pas demain la veille que vous cesserez d'essayer de démontrer que vous avez toujours eu raison.
Mais ce qui est nouveau dans vos écrits, c'est que vous reconnaissiez que la France a également une responsabilité dans cette rupture et même que la Convention de La Haye pourrait avoir créé des obligations de la France à l'égard de la Hollande qu'elle n'a jamais respectées.
FA8 a écrit :Comme par hasard vous ne répondez pas.
Si l'on vous avait aussi appris à lire en plus de vous apprendre à débattre de la pire des manières, vous auriez pu comprendre que le hasard n'était pour rien dans cette affaire. Votre intervention était hors sujet. Je n'y répondrai pas ici. offtopic.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 26/02/2004 09:06

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 12:22

Où ça ? Vos textes ont-ils été coupés ? Avez-vous été censuré ?
Non, je n'ai pas été censuré, je voulais juste dire que vous ne reteniez de mes dires que le partage des responsabilité sans prendre en compte le poids de chacune des parties dans cette affaire, c'est tout !
"et même que la Convention de La Haye pourrait avoir créé des obligations de la France à l'égard de la Hollande qu'elle n'a jamais respectées"
Là, vous avez une interpretation abusive de mes dires puisque je vous ai dit que cette convention n'avait pu s'appliquer faute de paix définitive ! :wink:


Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 26/02/2004 10:02

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4635
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 12:22

hypolite a écrit :je voulais juste dire que vous ne reteniez de mes dires que le partage des responsabilité sans prendre en compte le poids de chacune des parties dans cette affaire, c'est tout !
Je retenais l'évolution fondamentale dans votre raisonnement. Passer de 0 % de responsabilité à 10 %, il faut multiplier le premier chiffre par l'infini. Cela me paraît non négligeable. L'autre aspect de vos déclarations par contre est d'un moindre intérêt, vous l'avez déjà répété des milliers de fois au cours de vos 100.000 messages. C'est aussi ça le travail de l'historien : faire ressortir clairement les évolutions dans la masse abondante des documents.
hypolite a écrit :Là, vous avez une interpretation abusive de mes dires puisque je vous ai dit que cette convention n'avait pu s'appliquer faute de paix définitive !
Mon interprétation n'a rien d'abusif, c'est encore une fois vous qui ne comprenez pas très bien ce que vous dites. Les Français n'ont pas pu remplir leurs obligations à l'égard des Hollandais, malgré les engagements écrits qu'ils avaient pris. Que ce soit la faute des Anglais avec lesquels ils n'ont pas réussi à signer une paix durable ne changera rien à ce fait. Napoléon a signé des traités sans avoir les moyens véritables de les appliquer. C'est de la mauvaise politique. Cette manière d'agir le range parmi l'ensemble des politiciens qui font de belles promesses mais qui ne les tiennent jamais. Nous sommes donc très loin du gars qui serait le meilleur dans son domaine. :twisted:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 26/02/2004 13:17

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 12:22

les coup de mes 100 000 messages vient d'un bug dans la "Matrice" ! :lol:
Si je reprends souvent les même arguments, c'est parce que vous reposez sans cesses les mêmes question en faisant mine de ne pas comprendre ! :roll:
Alors pour une derniere fois:
La convention de la Haye prevoit une évacuation des troupes Françaises en cas de paix définitive, mais pas de paix définitive = pas d'évacuation !
Ceci dit, vous ne cessez de parler de la Hollande comme si c'était un pays allié de l'Angleterre alors que la République Batave était alliée de la France et si elle ne voulait plus des troupes Françaises, elle pouvait toujours en faire part ! :wink:


Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 26/02/2004 13:56

FA8

Message par FA8 » 12 juil. 2015 12:22

c'est encore une fois vous qui ne comprenez pas très bien ce que vous dites

Toujours pareil, c'est tout le temps les autres :lol:

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 26/02/2004 13:59

Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Message par Drouet cyril » 12 juil. 2015 12:22

Bonsoir,

« La République Batave était alliée de la France et si elle ne voulait plus des troupes françaises, elle pouvait toujours en faire part ! »

Après Amiens, elle n’a pas cessé de le faire…

Salutations respectueuses.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Drouet Cyril le 26/02/2004 17:27

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 12:22

Le probleme, c'est que la Paix d'Amiens s'est vite avérée trés fragile et Napoléon ne pouvait risquer de perdre la Hollande au profit de l'Angleterre ! :cry:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 26/02/2004 20:33

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4635
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 12:22

Le souhait de la Hollande était de pouvoir accéder à la neutralité, pas de contracter une alliance avec l'Angleterre avec laquelle les rapports n'ont pas toujours été au beau fixe, malgré les affirmations de Louis Madelin. D'ailleurs, en 1830, l'Angleterre n'hésitera pas à apporter son soutien à la Belgique qui venait de naître grâce à une révolution contre le royaume des Pays-Bas. Ce que Napoléon a donc refusé, c'est que la Hollande puisse devenir neutre comme le souhaitait la majorité de ses habitants. Il en a fait de même avec la Confédération helvétique d'ailleurs.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 26/02/2004 23:07

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 12:22

C'est bien beau la neutralité, mais je ne crois pas que la Hollande aurait eu la capacité militaire de repousser toute seule un coup de force Britannique ! :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 27/02/2004 10:06

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4635
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 12:22

hypolite a écrit :C'est bien beau la neutralité, mais je ne crois pas que la Hollande aurait eu la capacité militaire de repousser toute seule un coup de force Britannique !
En principe, la neutralité aurait rendu un coup de force britannique inutile. Par contre, le maintien des troupes françaises dans un pays qui souhaitait pouvoir devenir neutre ressemble très fort à un coup de force.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 27/02/2004 16:17

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 12:22

Les interets économiques de la Hollande aurait pu la précipiter dans les bras de l'Angleterre et c'est une position strategique de premier plan pour une Armée Anglaise qui voudrait attaquer sur le continent ! :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 27/02/2004 17:45

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4635
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 12:22

hypolite a écrit :Les interets économiques de la Hollande aurait pu la précipiter dans les bras de l'Angleterre
C'est assez différent de ce que vous écriviez précédemment. Entre un coup de force britannique et un basculement de la Hollande dans le camp britannique, il y a une sérieuse nuance. On peut comprendre que Bonaparte redoute l'un et l'autre, s'il raisonne en termes de guerre avec l'Angleterre. Or pour continuer à raisonner de cette manière au lendemain de la signature du traité d'Amiens, il fallait penser que cette paix ne serait pas durable, ce qu'effectivement pensaient aussi bien les Français que les Anglais. Imputer aux seuls Anglais la plus grande responsabilité dans la reprise de la guerre n'est donc guère sérieux. Tôt ou tard, la guerre allait reprendre, chacune des parties le savait. Napoléon voulait juste choisir le meilleur moment. Les Anglais l'ont pris de court.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 27/02/2004 21:26

FA8

Message par FA8 » 12 juil. 2015 12:22

Je cite Staps:

"En fait, les concours, c'est comme les traités. L'un chasse l'autre et le nouveau concours annule la victoire précédente, sans qu'il soit nécessaire de le préciser".

Amicalement

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 09/03/2004 20:11

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4635
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 12:22

FA8 a écrit :Je cite Staps
Vous faites des fausses citations maintenant ? fou2.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 09/03/2004 20:55

Répondre