Messieurs les Anglais, laissez-nous vous berner en paix !

Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque

Messieurs les Anglais, laissez-nous vous berner en paix !

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 16:40

Grâce à la citation de la Convention de La Haye faite par Cyril Drouet sur un autre forum, nous savons maintenant qu'en 1801, la France s'était noblement engagée à évacuer la Hollande.
Je me permets de rappeler ce texte :
Cyril Drouet a écrit :La convention de La Haye, signée le 29 août 1801 entre la France et la République Batave, y faisait également clairement référence :

« Art. 2 : Ces troupes, prises au nombre de celles qui se trouvent actuellement en Batavie, y resteront comme auxiliaires jusqu'à la conclusion définitive de la paix avec l'Angleterre. »

Divers commentaires ont été apportés sur cette question. Les chauds partisans de Napoléon nous ont notamment démontré que cette convention était devenue caduque car elle n'avait pas été rappelée explicitement lors de la signature de la paix d'Amiens.
Force nous est donc de conclure que la perfidie a cessé d'être une vertu propre à Albion ou plutôt que quand elle n'est pas utilisée par Albion, mais par la France, elle devient chose admirable.
Messieurs les Anglais, vous n'aviez donc pas à vous plaindre. Il vous aurait fallu être plus malins et moins naïfs, ne pas croire que la France signait des conventions avec l'intention de les respecter si la plus élémentaire prudence lui commandait le contraire.
Et de toute façon, tout cela avait un but supérieur. Cela aurait dû mener à une paix universelle et perpétuelle. Mais plutôt que d'accepter cette pax napoleonica si généreuse, si belle et si porteuse d'espoirs, vous avez préféré reprendre la guerre et pire encore finir par la gagner. Vous êtes à n'en pas douter d'affreux méchants. Honte sur vous pour l'éternité !

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 10/02/2004 21:00
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 16:40

Les chauds partisans de Napoléon nous ont notamment démontré que cette convention était devenue caduque car elle n'avait pas été rappelée explicitement lors de la signature de la paix d'Amiens.

Que pensez vous de cela alors Staps???? Mensonge, mauvaise argumentation. . . J'attends une explication sincère de votre point de vue.

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 11/02/2004 10:38
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 16:40

FA8 a écrit :J'attends une explication sincère de votre point de vue.

Désolé, mais si vous n'avez pas compris mon texte, je ne peux rien faire pour vous. pleure.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 11/02/2004 11:11
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 16:41

Je dois être .....

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 12:09
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 16:41

Vous êtes lourd. Je vous l'ai déjà dit. :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 14:21
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 16:41

Très constructif comme phrase. Mais j'ai toujours appris :

" C'est celui qui le dit, qui l'est ". . .

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 15:11
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 16:41

FA8 a écrit :Mais j'ai toujours appris :
" C'est celui qui le dit, qui l'est ". . .

Je ne savais pas que cette riche sentence faisait l'objet d'un long apprentissage. Mon fils et d'autres enfants de sa classe la répètent souvent, mais je ne pense pas vraiment que ce soit l'institution scolaire ni les parents qui la leur ont apprise. Et puis ce n'est pas parce qu'on a toujours appris quelque chose que c'est nécessairement vrai. :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 15:37
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

pas de manichéisme

Message par Cipriani » 12 Juil 2015 16:41

je pense sincérement que la france tout comme l'angleterre sont responsables "fifty/fifty" des conflits qui les ont opposés pendant plus de 15 ans c'est impérialisme contre impérialisme, et les anglais ne sont pas plus de meilleur foi que les français...il suffit de mettre le nez dans des biographies d'outre-manche consacrées à napoléon c'est aussi insupportable que les biographies pro-napoléoniennes qui rejettent l'entièreté de la faute sur les anglais
napoléon y est présenté comme un tyran et l'angleterre comme le défenseur de la liberté, des valeurs pré-démocratiques, du libéralisme déjà le même quasiment qu'on essaye de nous vendre depuis des années avec l'europe bientôt des 25 (et que de toute façon on nous impose de façon si peu démocratique)
c'est le propre des anglo-saxons d'être très habiles dans le domaine "du bien et du mal", tout ce qu'ils font eux est bien, et leurs adversaires sont d'infâmes salauds
Si on repense aux déclaration du ministre des affaires étrangères britannique (dont le nom m'échappe) à l'ONU en réponse à l'intervention de de Villepin : "nous sommes une vieille nation créée par la france" en référence à la dernière invasion de masse réussie en albion celle de Guillaume/William, force est de constater que la créature a échappé à son créateur, et l'a constamment emmerdé depuis, ce qui a parfois été réciproque notamment lorsque les français ont aidé avec succès(certainement pas par pure charité) les insurgés américains à obtenir leur indépendance...
Ce qui m'emmerde le plus dans la défaite finale de Napoléon, c'est que si il était resté en place sans forcément mettre une pignée franche et définitive aux roastbeefs, le monde dans lequel je vis me semblerait moins anglo-saxonnisé à outrance, moins uniforme, comme on ne sait pas ce que cela aurait donné j'ai la faiblesse de croire que cela aurait été mieux, le régime impérial ayant (pas avec Napoléon mais certainement avec ses descendants quand on voit le régime mis en place par le second Napoléon) évolué vers un peu moins d'autoritarisme arbitraire


enfin bon là on s'éloigne de l'histoire pour faire de la fiction alternative

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 12/02/2004 17:10
Cipriani
 

Message par Karl » 12 Juil 2015 16:41

Je ne savais pas que cette riche sentence faisait l'objet d'un long apprentissage. Mon fils et d'autres enfants de sa classe la répètent souvent, mais je ne pense pas vraiment que ce soit l'institution scolaire ni les parents qui la leur ont apprise.
Ce doit être vrai, car je n'ai vu pareille expression possédant une si longue durée de vie !

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Karl le 12/02/2004 17:49
Karl
 

Message par FA8 » 12 Juil 2015 16:41

Dans mon cours de psychologie en première année nous avons appris que souvent les personnes ayant des troubles au cerveau qualifient les autres d'adjectifs qui leur sont propres. . .

D'ailleurs dans le passage de " l'Art d'avoir toujours raison " cité par vous, il semble que vous agissiez à l'identitique, ce qui en soit n'a rien d'étonnant, vous vous faites influencer par vos lectures.


Pour revenir à l'histoire et répondre à Cipriani je suis d'accord avec votre dernier point au sujet du monde anglo-saxon dans lequel nous vivons aujourd'hui.

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 17:51
FA8
 

Message par hypolite » 12 Juil 2015 16:41

Pour de plus amples explications sur la Paix d'Amiens:
http://forum.aceboard.net/p-18514-2355-2690-4.htm
:wink:


Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 12/02/2004 20:36
hypolite
 

Message par FA8 » 12 Juil 2015 16:41

Vous êtes malin Hypolite, vous faites de la publicité pour votre forum. . .

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 20:54
FA8
 

Message par Jean » 12 Juil 2015 16:41

C'est ce que j'ai pensé aussi ! Mais il n'y a pas de mal... Bien que le premier message que l'on peut voir soit de notre ami Wagram...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 12/02/2004 21:02
Jean
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 16:41

FA8 a écrit :Dans mon cours de psychologie en première année nous avons appris que souvent les personnes ayant des troubles au cerveau qualifient les autres d'adjectifs qui leur sont propres. . .

On ne devait pas donner des cours de psychologie à des gens qui en feront un usage pervers.
FA8 a écrit :D'ailleurs dans le passage de " l'Art d'avoir toujours raison " cité par vous, il semble que vous agissiez à l'identitique, ce qui en soit n'a rien d'étonnant, vous vous faites influencer par vos lectures.

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, le texte que vous avez écrit ci-dessus rentre exactement dans le schéma proposé par Schopenhauer. Mettre en doute la santé mentale d'un de vos interlocuteurs est typiquement le genre de procédé assez abject auquel on a recours quand on est un peu en panne d'argumentation.
Cipriani a écrit :Ce qui m'emmerde le plus dans la défaite finale de Napoléon, c'est que si il était resté en place sans forcément mettre une pignée franche et définitive aux roastbeefs, le monde dans lequel je vis me semblerait moins anglo-saxonnisé à outrance, moins uniforme

Je crains que ce ne soit un peu illusoire. La méthode choisie par Napoléon était en fait la pire. Le meilleur moyen de résister à la domination anglo-saxonne aurait été de les battre sur leur propre terrain, c'est-à-dire celui de l'économie et de la finance. En mettant en place une industrie concurrentielle et en même temps peut-être des conditions sociales et de travail meilleures, Napoléon aurait peut-être pu insuffler quelque chose de vraiment neuf en ce bas monde. Mais tel n'était pas son souci, il ne rêvait que de pouvoir et de domination et non de faire le bonheur des gens. On paie encore de nos jours le lourd tribu provoqué par de tels errements et très peu d'hommes de pouvoir ont compris la leçon. :cry:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 22:32
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Jean » 12 Juil 2015 16:41

Bon, ne connaissant pas du tout l'Histoire Napoléoniene, à l'inverse de la Seconde Guerre Mondiale (tout le monde l'avait déjà compris, mais je confirme :wink:) je souhaite savoir si Napoléon avait essayé de mettre en place un blocus pour empêcher l'Angleterre de se ravitailler en matières premières. (Parallèle avec les U-Boote de Dönitz, surtout.)
L'Europe continentale acquise, (y compris une partie de l'Afrique) Napoléon n'avait pas ce genre d'ennui. Il pouvait donc concurrencer l'Angleterre dans le domaine industriel / agricole.
D'ailleurs, sommairement, quelle a été la raison de la chute de son Empire avant son exil sur l'île d'Elbe ? Manque d'homme ? Erreur de stratégie en attaquant la Russie ?
Un rapide résumé ou conclusion :wink:

Merci d'avance !

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 12/02/2004 23:29
Jean
 

Suivant

Retour vers Guerres et politique au temps de Napoléon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron