L'erreur espagnole

Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque

L'erreur espagnole

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 17:58

Comment expliquer que Napoléon ait décidé subitement de mettre son frère Joseph sur le trône d'Espagne ?
L'explication qui consiste à dire que Napoléon a dû se débarrasser des Bourbons pour éviter qu'ils ne le trahissent en s'alliant avec l'Angleterre n'est guère convaincante. Si elle devait s'avérer exacte, ce choix serait alors une des erreurs les plus énormes commises par Napoléon puisque loin d'empêcher la "trahison", c'est le pays entier qu'il aurait jeté dans les bras des Anglais.
Une autre explication repose sur l'idée que Napoléon aurait caressé l'ambition de placer des membres de sa famille sur tous les trônes européens. Si tel était le cas, on comprend mal qu'il ne l'ait pas fait pour le trône de Prusse pour lequel il semblait pourtant disposer de cette faculté après son écrasante victoire en 1806.
En me remémorant les événements qui précèdent cette décision, une autre explication m'est venue à l'esprit. Ce n'est évidemment qu'une hypothèse, mais je ne peux m'empêcher de la trouver assez séduisante.
Napoléon avait une assez piètre opinion des souverains espagnols. C'était sans doute ses alliés à ce moment-là, mais il considérait avec un certain mépris leur manière de gouverner leur pays qui lui apparaissait comme un haut lieu de l'obscurantisme. La querelle de succession qui opposa Ferdinand VII à son père Charles IV ne dut certainement pas améliorer l'opinion que Napoléon avait d'eux. Alors quand ils lui demandèrent de servir de médiateur pour régler leur conflit, Napoléon ressentit peut-être un profond découragement face à tant de médiocrité. Ne voyant vraiment pas lequel des deux candidats au trône pourrait faire l'affaire, il eut sans doute l'idée de mettre à leur place un homme de valeur - son frère - qui pourrait tirer l'Espagne de l'obscurantisme et l'amener à un plus haut degré de civilisation. L'accaparement du trône d'Espagne au profit de Joseph relevait donc peut-être d'un projet "humaniste" et "civilisateur". Ce n'en était pas moins une grossière erreur car Napoléon n'avait tenu aucun compte du fait que les Espagnols ne comprendraient pas nécessairement les choses de la même manière que lui.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 21/05/2004 21:34
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3619
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Retour vers Guerres et politique au temps de Napoléon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)