Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque
Répondre
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4655
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Le bilan négatif

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 18:25

Et si pour une fois, au lieu de rassembler tous les points de l'oeuvre immense de Napoléon, on essayait de regrouper les aspects plus sombres de son règne. Certains crieront sans doute à l'anti-napoléonisme primaire, mais peu importe, on a déjà eu trop souvent l'occasion de lire des bilans tronqués qui ne retiennent que les points positifs.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 13/01/2005 08:51

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4655
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 18:26

On pourrait prendre les choses dans l'ordre chronologique.
Premier point sombre du régime napoléonien : le coup d'Etat du 18 Brumaire. Certains diront évidemment que le Directoire était coutumier de ces coups d'Etat et que finalement une bonne chose que Napoléon y ait mis fin. Cela paraît cependant un peu contradictoire. Si les coups d'Etat du Directoire étaient condamnables, pourquoi celui de Napoléon ne le serait-il pas lui aussi ? Ou inversement, si l'usage du coup d'Etat par Napoléon était légitime, pourquoi ceux pratiqués par le Directoire ne l'étaient-ils pas ? :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 13/01/2005 23:25

Répondre