Napoléon le petit

Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque

Napoléon le petit

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:36

Il semble que Napoléon III n'ait pu se départir totalement des habitudes de son oncle , qu'un atavisme semble avoir perpétuées en lui ...
Ainsi outre les épisodes belliques bien connus , qui allaient finalement se terminer mal , pour avoir eu affaire à trop forte partie , il semble qu'il a pensé à un moment donné avaler des petits voisins :

" Napoléon III ne voyait pas d'un bon oeil l'augmentation du pouvoir de la Prusse. Juste après la guerre austro-prussienne, celui-ci demanda à la Prusse des "compensations" de territoire. Il pensait y avoir droit pour sa non-intervention en faveur de l'Autriche lors de la guerre. Il demanda d'abords l'annexion de territoires allemands à l'ouest du Rhin. Ensuite il envisagea la possibilité d'annexer la Belgique. N'ayant put aboutir à aucun résultat, il se rabattit sur le grand duché du Luxembourg (1). Après une période critique où la possibilité d'une guerre entre la Prusse et la France fut envisagée, l'affaire fut abandonnée. Après cela, l'empire ne vécut plus très longtemps. La guerre franco-allemande de 1870 allait sonner le glas de l'empire et installer définitivement la république en France "

http://users.skynet.be/dodeluc/1870_3.html

Quelqu'un en sait-il davantage sur cet épisode ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 22/04/2005 14:29
Wellington
 

Message par Artaxerxès » 12 Juil 2015 18:36

Je ne répond pas vraiment à votre question, mais je trouve votre titre bien sévère. A mon sens, il mériterait au moins d'être entre guillemets (rassurez vous, je n'interdis à personne le fait de ne pas aimer Napoléon III). Ce sobriquet est tout de même hérité de quelqu'un qui était certes un écrivain de génie, mais qui fut par contre un bien médiocre politique, véritable girouette ayant allégremment "surfé" entre les différentes tendances politiques au court de son existance, et qui n'a semble t-il jamais pardonné au Président Louis-Napoléon Bonaparte de ne pas l'avoir nommé ministre. Après Hugo, la "légende noire" de Napoléon III a très longtemps persisté, jusqu'à ce qu'enfin d'assez récents travaux équilibrent quelque peu les opinions à son sujet.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Artaxerxès le 22/04/2005 18:06
Artaxerxès
 

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:36

N'accordez pas trop d'importance à mon humour anglais . J'admets qu'il y a au moins une différence de degré entre les deux personnages , même
s'il y a une certaine filiation spirituelle ...
D'ailleurs il devait avoir quelques traits de gentleman au départ , pour que nous l'ayions accueilli chez nous , et accompagné en Crimée....
Mais je serais très intéressé d'en savoir plus sur cette affaire belgo-luxembourgeoise sur laquelle je ne trouve rien . Les travaux récents en feraient-ils état ? Dans le même ordre d'idées : que disent-ils de son "impérialisme " ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 22/04/2005 18:46
Wellington
 

Message par duc de Raguse » 12 Juil 2015 18:36

pour que nous l'ayions accueilli chez nous

Le massif alpin n'est pas au Royaume-Uni... :lol: :wink:

Plus sérieusement. Il a choisi les îles anglo-normandes justement parcequ'elles étaient proches de la France et qu'il pouvait y faire figure d'exilé, mais pas trop loin du pouvoir qu'il critiquait.
Par ailleurs, le statut juridique et institutionnel de ces îles font que le gouvernement anglais n'a rien à y dire ! Elles possèdent une autonomie totale - vieil héritage du duché normand - et le fait que leur souverain soit anglais est très symbolique.
Par contre, je trouve que Napoléon III n'a provoqué aucun souffle en Europe, n'a pas fait la guerre à l'absolutisme et s'est militairement tout comme diplomatiquement - sauf en Italie - très mal débrouillé.
Le sobriquet d'Hugo lui va comme un gant, il n'arrive pas à la cheville de son oncle.

Mais, votre question propose-t-elle un éclairage sur la politique des "pourboires" (ce cher Bismarck... :lol: ) ou sur les tentatives des Français d'aller lorgner vers le Luxembourg ?
Dans votre citation nous pourrions ajouter les tentatives de la France de se rapprocher de l'Autriche, de la Bavière et du Wurtemberg vers 1867 pour contrer l'impérialisme et le militarisme prussien.
Tentatives qui échouèrent et ne furent pas poussées à fond. :cry:

duc de Raguse.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par duc de Raguse le 22/04/2005 19:47
Avatar de l’utilisateur
duc de Raguse
 
Message(s) : 73
Inscription : 29 Oct 2007 19:05
Localisation : Bavière

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:36

En fouillant un peu je trouve des précisions :
" Les événements qui précédèrent la guerre avaient indiqués que la Belgique devait se méfier de ses deux voisins, c'est à dire de la France et de la Prusse. Les revendications de territoires qui avaient étés demandées par Napoléon III en 1866 et qui avaient fait l'objet d'un projet de traité entre la Prusse et la France indiquaient clairement que Napoléon avait des projets annexionniste envers la Belgique. Ce traité fut révélé le 25 juillet, juste avant le début de la guerre. Bismarck le fit publier simultanément à Berlin et à Londres ce qui irrita beaucoup l'Angleterre qui regarda à partir de ce moment la France avec beaucoup de méfiance. Ce projet de traité fut réalisé par de Benedetti (ambassadeur de France auprès de la Prusse) qui prétendit que celui-ci lui avait été dicté par Bismarck en personne.
Après l'échec de l'annexion de la Belgique, Napoléon III s'était rabattu en 1867 sur le grand duché du Luxembourg. Là aussi le projet n'aboutit pas. Plus tard, Napoléon essaya encore de s'approprier les chemins de fer de l'est de la Belgique. Ce projet dû être abandonné grâce à l'intervention ferme du roi Léopold II. On voit donc, que déjà avant la guerre, la vigilance et la fermeté était de mise. "

http://users.skynet.be/dodeluc/1870_7.html

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 23/04/2005 03:50
Wellington
 

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:36

duc de Raguse a écrit :
pour que nous l'ayions accueilli chez nous

Le massif alpin n'est pas au Royaume-Uni... :lol: :wink:

Plus sérieusement. Il a choisi les îles anglo-normandes justement parcequ'elles étaient proches de la France et qu'il pouvait y faire figure d'exilé, mais pas trop loin du pouvoir qu'il critiquait.
Par ailleurs, le statut juridique et institutionnel de ces îles font que le gouvernement anglais n'a rien à y dire ! Elles possèdent une autonomie totale - vieil héritage du duché normand - et le fait que leur souverain soit anglais est très symbolique.


Ne mélangez-vous pas des lieux et des personnages ?
Hugo a séjourné aux îles anglo-normandes , au cours de 18 ans d'exil en rapport avec le napoléonide .
Ce dernier , par contre , n'a guère à voir avec les Alpes , si ce n'est d'avoir suivi des cours à l'école d'artillerie de Thun en Suisse .
Mais il vécut à Londres à l'époque oú il conspirait contre les rois , et ce fut encore chez nous qu'il vint terminer ses jours ( un peu comme son oncle ,
mais avec plus de liberté de mouvements ) .

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 23/04/2005 07:56
Wellington
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 18:36

Par la suite, les Prussiens firent des avances à Léopold II dans la perspective de la reconstitution du royaume de Lotharingie à son profit. Napoléon III n'était donc pas le seul à caresser des rêves de grandeur. Avec le Congo, Léopold II les réalisa peut-être davantage que le second empereur.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 23/04/2005 07:58
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:36

Napoléon III n'était donc pas le seul à caresser des rêves de grandeur. Avec le Congo, Léopold II les réalisa peut-être davantage que le second empereur.


Avec à sa décharge le fait que le bon Cobourg , constitutionnellement élu , se borna à sponsoriser une
aventure aux buts scientifiques et de développement économique , et pas l'usage du champ de bataille à l'encontre d'autres européens après s'être emparé du pouvoir de façon un peu discutable ...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 23/04/2005 08:08
Wellington
 

Message par duc de Raguse » 12 Juil 2015 18:36

pour que nous l'ayions accueilli chez nous

Autant pour moi ! Je pensais que vous faisiez allusion à Hugo et non à Napoléon III. :oops:

napoléonide

Qu'est-ce donc ? Une espèce, une race ? Telle que celle des équidés, des canins...

duc de Raguse.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par duc de Raguse le 23/04/2005 08:42
Avatar de l’utilisateur
duc de Raguse
 
Message(s) : 73
Inscription : 29 Oct 2007 19:05
Localisation : Bavière

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:37

napoléonide
Qu'est-ce donc ? Une espèce, une race ? Telle que celle des équidés, des canins...

duc de Raguse.


Ils sont içi :

http://ameliefr.club.fr/Genealogie.html

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 23/04/2005 09:19
Wellington
 

Message par duc de Raguse » 12 Juil 2015 18:37

Vous êtes bien mesquin, que dire alors des Saxe-Cobourg Gotha, des Bourbon et de la pléiade d'autres familles européenne ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par duc de Raguse le 23/04/2005 12:10
Avatar de l’utilisateur
duc de Raguse
 
Message(s) : 73
Inscription : 29 Oct 2007 19:05
Localisation : Bavière

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:37

duc de Raguse a écrit :Vous êtes bien mesquin, que dire alors des Saxe-Cobourg Gotha, des Bourbon et de la pléiade d'autres familles européenne ?


Mon cher ,
J'ai fait un peu d'humour avec un suffixe en -ide , qui évoque les ...Achéménides...Atrides...Lagides...tout ce qu'on veut .
Et déjà vous prenez la mouche !
Je vous fais remarquer que ce n'est pas moi , mais VOUS qui employez les termes suivants :espèce-race-équidés-canins ....
Que chacun prenne la responsabilité de ses paroles , et ne les dilue pas dans celles d'autrui .
Vous auriez du au contraire me remercier de mettre à votre disposition un lien vers vos idoles ....

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 23/04/2005 14:28
Wellington
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 18:37

Wellington a écrit :J'ai fait un peu d'humour avec un suffixe en -ide , qui évoque les ...Achéménides...Atrides...Lagides...tout ce qu'on veut .

Vous n'êtes pas le premier à utiliser le terme "napoléonide".

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 23/04/2005 14:57
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par duc de Raguse » 12 Juil 2015 18:37

Et déjà vous prenez la mouche !

Ben où donc ? :shock:
Ne vous raidissez pas si vite, je voulais juste vous faire remarquer que d'autres familles en Europe avait aussi ces mêmes arbres sans fin. Ce cas ne s'applique pas seulement aux descendant de Charles et Laetitia. :wink:

Vous auriez du au contraire me remercier de mettre à votre disposition un lien vers vos idoles .

Je le connaissais déjà et je crois que vous vous trompez beaucoup sur mes "idoles". Vu mon pseudo et mon avatar, nous sommes très loin des Bonaparte. :wink:
Par ailleurs, je n'éprouve pas une réélle satisfaction à voir un arbre sans fin, avec autant de ramifications que d'inutilités. Ces personnes n'ont pas eu de grands rôles dans notre Histoire, hormis entre 1793 et 1870, mais cela concerne deux hommes sur un panel davantage étendu.

duc de Raguse.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par duc de Raguse le 23/04/2005 17:02
Avatar de l’utilisateur
duc de Raguse
 
Message(s) : 73
Inscription : 29 Oct 2007 19:05
Localisation : Bavière

Message par Wellington » 12 Juil 2015 18:37

duc de Raguse a écrit :
Et déjà vous prenez la mouche !

Ben où donc ? :shock:


Là :
Citation:
napoléonide

Qu'est-ce donc ? Une espèce, une race ? Telle que celle des équidés, des canins...

duc de Raguse

Et puis :
duc de Raguse a écrit:
Vous êtes bien mesquin, que dire alors des Saxe-Cobourg Gotha, des Bourbon et de la pléiade d'autres familles européenne ?

.......



Je le connaissais déjà et je crois que vous vous trompez beaucoup sur mes "idoles". Vu mon pseudo et mon avatar, nous sommes très loin des Bonaparte. :wink:


Que j'en aie le coeur net : vous êtes bien Marmont , duc de Raguse ? Un traitre pour certains....
Mais qui est votre avatar ? Qui semble en rapport avec la Bavière .

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 23/04/2005 17:53
Wellington
 

Suivant

Retour vers Guerres et politique au temps de Napoléon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)