Relations internationales, politique intérieure, mode de gouvernement, guerres, négociations, autant d''aspects qui constituent la politique à l'époque
Répondre
Wellington

L'Espagne au temps de Napoléon

Message par Wellington » 12 juil. 2015 18:38

Un souverain à la recherche de sujets :

" L'immense majorité des espagnols ne virent pas la moindre différence entre les français et les partisans de Joseph , et considérèrent ceux-çi comme coupables de haute trahison . Ainsi le manifesta un décret de la Junte Centrale du 24 avril 1809 , qui prévoyait pour les plus en vue , au cas oú ils seraient capturés , leur remise " au tribunal de sécurité publique , afin de se voir appliquer la peine que méritent leurs délits " ( à savoir : la mort ) .
Le manque de tout appui populaire fut toujours une obsession chez Joseph 1er . En 1811 , il réitéra à son frère les mêmes plaintes qu'il lui avait adressées en pénétrant dans son royaume en 1808 , précisant même qu'il ne pouvait même pas faire confiance à sa propre garde " .[......]
Joseph impose alors à ses fonctionaires espagnols un serment de fidélité ,
puis à tous les chefs de famille en zone occupée par les troupes françaises . Près de deux millions de personnes jurent...parce qu'elles n'ont pas le choix . Personne n'est dupe et ils ne seront pas inquiétés à la restauration , du moins la plupart d'entre eux .
" .....sur les deux millions d'assermentés , seulement 15000 personnes se sentirent suffisemment compromises pour craindre les représailles de leurs compatriotes et s'enfuir en France en 1813 , après le déroute des troupes impériales à Vitoria . Dans leur grande majorité , il s'agissait des employés dont la conduite avait été la plus préjudiciable à leurs compatriotes , tant au plan économique qu'au plan policier : il y eut 20% d' employés des contributions et 15,5 % de policiers parmi les espagnols réfugiés en France en 1813 ."
D'après La Guerrre d'Indépendance de Gérard Dufour .

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Wellington le 22/04/2005 17:27

Répondre