mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.

mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par d'hautpoul » 06 Fév 2019 11:37

Même famille ou pas avec Cipriani aucune importance !. :diable:
Toujours est -il que ce FRANCESCHI Delonne dit Jean baptiste Francesqui a été atteint par "des émanations mortelles dans sa prison" et serait mort de la fièvre jaune :fou:
Pourtant il avait été transporté hors de sa prison chez un négociant local pour faciliter ses soins. :shock:

Ce personnage né à Lyon en septembre 1767 a été commandant de brigade légère sous le Maréchal Soult, fait prisonnier en Espagne en 1809 par la bande d'El Capuchino , les espagnols pensent en tirer une forte rançon car Franceschi est "aide de camp " du roi Joseph.
Le capitaine Gerdy écrit "Mort de misère dans les prisons de Cuéta; il mourra pitoyablement en appelant sans cesse sa femme et en soupirant dans ses derniers instants"Asi s'accavi la cuenta " (ainsi finit l'histoire )
Il avait épousé la fille cadette du général Mathieu-Dumas.Son nom est inscrit au côté Ouest de l'Arc de Triomphe


:salut:
Avatar de l’utilisateur
d'hautpoul
 
Message(s) : 452
Inscription : 10 Août 2007 13:08

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Cipriani Franceschi » 06 Fév 2019 20:10

Le général Jean-Baptiste Franceschi-Delonne participera notamment à la seconde expédition du Portugal en 1809, commandée par Soult... ce dernier dans ces Mémoires se souviendra de son malheureux compagnon d'armes :

« Franceschi a été mon meilleur ami. Il est devenu un des meilleurs officiers généraux de l'armée française, jusqu'à ce que, jeune encore et plein d'avenir, il ait trouvé en Espagne une triste fin qui a été un des plus amers chagrins de ma vie" :(

Le général Franceschi était probablement d'ascendance Corse... mais son patronyme étant Franceschi, il n'a strictement rien à voir avec Cipriani ;)

l'un brilla dans la lumière.... l'autre dans l'ombre :salut:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1333
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par d'hautpoul » 06 Fév 2019 21:02

Le général Franceschi était probablement d'ascendance Corse... mais son patronyme étant Franceschi, il n'a strictement rien à voir avec Cipriani ;)


J'ai toujours cru que Cipriani était le prénom du sieur Franceschi et que ce prénom seul avait été utilisé à STH, pour ne pas éveiller les soupçons de Hudson Lowe, surtout apres l'affaire de Capri .... :lol:

"Cipriani s'appelait;... Cipriani Franceschi, mais pour dissimuler une identité compromettante, vivait à Saint-Hélène sous son seul prénom "

autrement on trouve un autre Franceshi,né à Bastia et mort du typhus à Dantzick-Une carrière bien remplie de général, service en Corse, Italie,général en chef de l'armée de Naples etc etc d’après Georges SIX
Avatar de l’utilisateur
d'hautpoul
 
Message(s) : 452
Inscription : 10 Août 2007 13:08

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Frédéric Staps » 06 Fév 2019 21:10

d'hautpoul a écrit :pour ne pas éveiller les soupçons de Hudson Lowe, surtout apres l'affaire de Capri .... :lol:

C'est quoi exactement cette affaire de Capri ? Quelles sont les sources qui permettent d'en savoir quelque chose ?
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3922
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Cipriani Franceschi » 06 Fév 2019 23:36

Frédéric Staps a écrit :[C'est quoi exactement cette affaire de Capri ? Quelles sont les sources qui permettent d'en savoir quelque chose ?


ah..... avouez que vous voudriez bien accéder aux "sources primaires" de Capri ! :D

Capri, c'est fini, car c'était la ville de mon premier amour, je ne crois pas que j'y retournerai un jour.... :fou:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1333
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Cipriani Franceschi » 06 Fév 2019 23:50

d'hautpoul a écrit :J'ai toujours cru que Cipriani était le prénom du sieur Franceschi et que ce prénom seul avait été utilisé à STH, pour ne pas éveiller les soupçons de Hudson Lowe, surtout apres l'affaire de Capri ....

"Cipriani s'appelait;... Cipriani Franceschi, mais pour dissimuler une identité compromettante, vivait à Saint-Hélène sous son seul prénom "


qui a dit cela ? ;) bah non justement... vous pouvez me croire sur parole : Cipriani n'était pas son prénom, mais bien son nom....

c'est comme pour le Christ : Cipriani (Jésus) était son nom :D

d'hautpoul a écrit :autrement on trouve un autre Franceschi, né à Bastia et mort du typhus à Dantzig-Une carrière bien remplie de général, service en Corse, Italie, général en chef de l'armée de Naples etc, etc d’après Georges SIX


Merci d'hautpoul, oui.... Jean-Baptiste-Marie FRANCESCHI : il est cité également au nombre des généraux Corses dans l'ouvrage La Corse militaire, ses généraux, de P. Albertini et G. Rivollet, Editions Peyronnet, 1959 : un excellent livre que je possède... sans l'avoir lu :D
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1333
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par d'hautpoul » 07 Fév 2019 1:11

qui a dit cela ? ;) bah non justement... vous pouvez me croire sur parole : Cipriani n'était pas son prénom, mais bien son nom....


Justement le mystère demeure, parole contre parole puisque le médecin Général R Brice, l'affirme dans son ouvrage "les Espoirs de Napoléon à Sainte-Hélène(1938) ( celui que vous n'avez peut-être pas lu ? ) :lol:


Image


:salut:
Avatar de l’utilisateur
d'hautpoul
 
Message(s) : 452
Inscription : 10 Août 2007 13:08

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par d'hautpoul » 07 Fév 2019 11:36

.

FRANCESCHI dit Cipriani

Image

.
Avatar de l’utilisateur
d'hautpoul
 
Message(s) : 452
Inscription : 10 Août 2007 13:08

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Frédéric Staps » 07 Fév 2019 22:12

d'hautpoul a écrit :.

FRANCESCHI dit Cipriani

Image

.

Avant donc l'affirmation de Rétif qu'il s'était suicidé parce que son rôle de traître avait été dévoilé, un autre auteur évoquait la possibilité d'un assassinat par Gourgaud.
Décidément, l'entourage de Napoléon à Sainte-Hélène était un vrai panier de crabes composé d'empoisonneur(s), de traître(s), de menteur(s), d'incompétent(s) et de complice(s) de substitution. :ha!:
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3922
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Cipriani Franceschi » 09 Fév 2019 21:37

d'hautpoul a écrit : Justement le mystère demeure, parole contre parole puisque le médecin Général R Brice, l'affirme dans son ouvrage "les Espoirs de Napoléon à Sainte-Hélène" (1938)


selon moi, non.... en Corse, Cipriani est bien un nom, pas un prénom (idem en Italie) ;)

le général BRICE se sera trompé, tout simplement

on peut d'ailleurs trouver d'autres personnages portant le patronyme Cipriani, comme notamment Leonetto CIPRIANI (général italien d'origine corse) ou bien encore Amilcar CIPRIANI (patriote italien compagnon de route de Garibaldi)

quant au personnage qui nous intéresse.... son nom exact serait Jean-Baptiste Franceschi CIPRIANI (1) ;)

(1) Bulletin N°15, Cipriani meurt à Longwood, Souvenir Napoléonien, délégation Languedoc-Cévennes
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1333
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Cipriani Franceschi » 09 Fév 2019 22:06

Frédéric Staps a écrit : Avant donc l'affirmation de Rétif qu'il s'était suicidé parce que son rôle de traître avait été dévoilé, un autre auteur évoquait la possibilité d'un assassinat par Gourgaud.


Cette hypothèse n'est guère plausible.... (le document produit par d'Autpoul est une note extraite des Cahiers de Sainte-Hélène, du grand-maréchal Bertrand... note donc à priori rédigée par Paul Fleuriot de Langle, qui fut Président de l'Institut Napoléon et Conservateur de la Bibliothèque Marmottan, et qui s'attela au déchiffrage et à la publication des Cahiers de Bertrand) )

Rappelons en effet que Gourgaud quitte brusquement Longwood le 13 Février 1818, pour ne jamais y reparaitre... ayant fait ses adieux à l'Empereur

Cipriani lui, après trois jours d'agonie, meurt le 27 Février 1818... à moins d'avoir utilisé un poison à retardement ou bien d'avoir un complice dans la place, on ne voit pas très bien comment Gourgaud aurait pu assassiner Cipriani :shock:

Frédéric Staps a écrit :
Décidément, l'entourage de Napoléon à Sainte-Hélène était un vrai panier de crabes composé d'empoisonneur(s), de traître(s), de menteur(s), d'incompétent(s) et de complice(s) de substitution.


Voilà un constat qui doit être relativisé.... Au-delà des motivations et des arrière-pensées de chacun, de ceux qui avaient accepté pour diverses raisons de suivre Napoléon dans son exil hélènien, il me semble qu'il y avait tout de même des personnages dévoués jusqu'au bout auprès de lui (à commencer par Marchand, le mameluck Ali, voire sans doute dans une moindre mesure Bertrand et Montholon) :salut:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1333
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Frédéric Staps » 09 Fév 2019 23:14

Cipriani Franceschi a écrit : Rappelons en effet que Gourgaud quitte brusquement Longwood le 13 Février 1818, pour ne jamais y reparaitre... ayant fait ses adieux à l'Empereur

Cipriani lui, après trois jours d'agonie, meurt le 27 Février 1818... à moins d'avoir utilisé un poison à retardement ou bien d'avoir un complice dans la place, on ne voit pas très bien comment Gourgaud aurait pu assassiner Cipriani :shock:

Etant donné que Beau Brummel avait dû s'exiler en France en 1816 suite au fait qu'il avait trop parlé à propos du corps empaillé de Napoléon qu'il avait vu en 1822 chez le roi George IV, on peut se dire que tout est possible. :fou:
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3922
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Cipriani Franceschi » 10 Fév 2019 0:04

Frédéric Staps a écrit : Etant donné que Beau Brummel avait dû s'exiler en France en 1816 suite au fait qu'il avait trop parlé à propos du corps empaillé de Napoléon qu'il avait vu en 1822 chez le roi George IV, on peut se dire que tout est possible. :fou:


Evidemment, dans ces conditions.... l'argument est imparable ! à ce sujet, vous avez des "sources primaires" ? :D
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1333
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par d'hautpoul » 11 Fév 2019 12:11

d'hautpoul a écrit :
Justement le mystère demeure, parole contre parole puisque le médecin Général R Brice, l'affirme dans son ouvrage "les Espoirs de Napoléon à Sainte-Hélène" (1938)



selon moi, non.... en Corse, Cipriani est bien un nom, pas un prénom (idem en Italie) ;)

le général BRICE se sera trompé, tout simplement

on peut d'ailleurs trouver d'autres personnages portant le patronyme Cipriani, comme notamment Leonetto CIPRIANI (général italien d'origine corse) ou bien encore Amilcar CIPRIANI (patriote italien compagnon de route de Garibaldi)

quant au personnage qui nous intéresse.... son nom exact serait Jean-Baptiste Franceschi CIPRIANI (1) ;)

(1) Bulletin N°15, Cipriani meurt à Longwood, Souvenir Napoléonien, délégation Languedoc-Cévennes



C'est l'histoire de la mère Michel ? est ce son prénom ou son patronyme ? :D :D

Pour Cipriani je crois vraiment que c'est son prénom, avis largement répandu dans les ouvrages d'historiens.En voici encore 4
"Cipriani Franceschi (qui dupa longuement les Anglais sous le nom de Cipriani) était le policier secret de l'empereur.C'est lui qui le renseigna à fond sur Hudson lowe ainsi qu'il renseigna O Méara"

"CIPRIANI, de son vrai nom Cipriani Francsechi (notes et commentaires O Meara )

"A plantation house, le nom du gouverneur Hudson Lowe-à l'époque où il n'était pas encore Sir- fut associé à celui de FRANCSECHI-pas encore Cipriani- en souvenir du siège de Capri-((chroniques de STH Martineau )

"Le maître d'hotel" obtint à STH ses lettres de noblesse en devenant pour tout le monde "Cipriani( il avait été embarqué sous le nom de "CAPRIANI"-(chroniques de STH Martineau )

Quant au Bulletin n° i5, tout est au conditionnel et chose étrange , Salicetti (1757-1809) qui serait le père de Cipriani,(1773-1818) l'aurait eu à 16ans ?? (possible mais bon :shock: )

En fait son père , propriétaire d'un caboteur qui naviguait de Marseille à Naples, par Gênes et Porto-Vecchio, disparut en mer.trois ou quatre ans plus tard sa mère, couturière chez Letizia Bonaparte, fut retrouvée étranglée dans son lit.Selon une vieille coutume locale, l'enfant resta sous la protection de la future Madame Mère.

Le lieu de naissance de Cipriani est aussi une supposition car certains disent à Guagno, les autres à LA PORTA. ce dernier lieu est mentionné sur le livre de bord de la Méduse qui embarqua la suite de l'Empereur à l'île d'Aix le 8 juillet 1815 (Martineau )


Salicetti est un triste personnage même s'il a occupé les plus hautes fonctions ....

"Il retrouva le capitaine Bonaparte qu'il fit nommer commandant de l'artillerie à la place de Dommartin bléssé(siège de Toulon ) De là à faire de lui le protecteur non seulement du jeune officier, mais de toute la famille Bonaparte, comme on l'a si souvent écrit, il y a un pas que nous nous garderons de franchir (Dictionnaire Napoleon-Jean Tulard -article de ....Jean DEfranceschi :D

Le seul point commun avec Cipriani c'est sa mort controversée . :ha!:

Cipriani se trouve à l'île d'Elbe avec sa femme et ses deux enfants, peut-être est ce de ce coté là qu'il faut chercher pour lever un coin du voile sur sa vie ?

Bulletin N° 15 de M .Mongin
http://tholos.fr/wa_files/Cercle_20napo ... -_20C-.pdf

:salut: :salut:
Avatar de l’utilisateur
d'hautpoul
 
Message(s) : 452
Inscription : 10 Août 2007 13:08

Re: mort étrange d'un autre FRANCESCHI....

Message par Frédéric Staps » 11 Fév 2019 19:04

Cipriani Franceschi a écrit :Evidemment, dans ces conditions.... l'argument est imparable ! à ce sujet, vous avez des "sources primaires" ? :D

Aucune, mais je tiens cette information de BRH. C'est donc lui qui doit savoir quelles sont les sources... :diable:
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3922
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Suivant

Retour vers La légende napoléonienne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron