Napoleon Masochiste?????????????

Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
the argie

Napoleon Masochiste?????????????

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:49

Demain, jour des amoureuses love.gif , vous auriez le privilege de lire mes conclusions sur cette facette étonnante de la personnalité de Napo.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 13/02/2004 20:24
Jean

Message par Jean » 12 juil. 2015 16:49

Je suis impatient de les lire ! :wink: Vivement demain ! :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 13/02/2004 21:47
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:49

Encore et toujours l'effet d'annonce. C'est ce qu'on vous a appris dans vos cours de journalisme ? :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 14/02/2004 15:26
Jean

Message par Jean » 12 juil. 2015 16:49

Vous n'avez plus que 04h36 :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 14/02/2004 18:24
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:49

A mon avis, Argie doit toujours avoir sa montre réglée sur l'heure argentine car vu l'heure déjà avancée de la journée, il est peu probable que de nombreux lecteurs auront le plaisir de lire son texte en ce jour de la Saint-Valentin. pleure.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 14/02/2004 22:04
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:49

Des evenements etranges a ma volonte( le hijodelareputisímamadrequeloremilpario de l'employe d'internet, entre autres choses) m'ont empeche d'ecrire mon message le jour de Saint Valentin. C'est ennuyante car c'etait le jour parfait pour parler d'amour. Donc, je vais ecrire maintenant ma nouvelle et bizarre theorie sur Napo, le masochiste.
Le masochisme est un paraphile sexuelle. Le masochiste obtient le plaisir sexuel a travers la souffrance.
Bien sur, vous pouvez me dire:" Napo n'a pas trouve du plaisir a la souffrance" Ben... On peut voir dans ses lettres qu'il prefere souffrir, se chatier, se torturer par amour. Surtout qu'il a cherche des femmes que lui decrivit comme des "mechantes" pour aimer. Ou, au moins, c'est ça qu'on peut lire dans ses lettres( avec un document incroyable et... amusant)
Ses premieres lettres d'amour, redige pour une telle Emma nous montrent un Napo souffrante par un amour sans espoir. Dans ces lettres Napo prie a la jolie Emma de lui repondre, "que votre coeur repond au mien, qu'il combat pour moi, et que je ne vous suis pas indifferent" et un desir:" Songez qu'en me repondant mal vous m'affligeriez beaucoup" Comme s'il lui disait "ne me repond pas et laisse moi soffrir que le douleur endourci l'esprit"
Emma finit par s'iiriter avec notre gars. Napo, malgre le rejet de la jeune( ou peu-etre a cause de ce rejet, l'aimait encore!
Mais ce ne sont que les preliminaires...
Le vrai masochisme commence avec Josephine.

TO BE CONTINUED...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 15/02/2004 14:09
Robert

Message par Robert » 12 juil. 2015 16:49

Vous me semblez partie comme avec votre histoire de substitution. :evil:

Pouvez-vous m'éclairer, SVP?

que veulent dire:

paraphile

hijodelareputisímamadrequeloremilpario

Merci pour vos éclaircissements

Bien à vous

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Robert le 15/02/2004 14:21
Jean

Message par Jean » 12 juil. 2015 16:49

Paraphilie (definition = comportement sexuel "déviant"), deviant

La paraphilie est une activité sexuelle "anormale"
Un paraphile se distingue par une préoccupation de l'objet ou d'un comportement au point de dépendre de cet objet ou du comportement pour parvenir à une satisfaction sexuelle

Par exemple les Fetichistes, Masochistes, Voyeuristes, Exhibitionnistes, etc... sont des paraphiles
  • Fetichisme : Utilisation d'objets non-humains pour produire ou augmenter le désir sexuel avec ou en l'absence d'un partenaire [/list:u]
    • Masochisme : Implique d'être battu, humilié, ligotté ou torturé pour augmenter ou parvenir à l'excitation sexuelle. Aussi appelé "self-defeating" qui était un trouble de la personnalité dans le DSM III R [/list:u]
      • Voyeurisme : Observation d'une personne inconnue et non consentante, habituellement dévetue et/ou engagée dans des activités sexuelles, pour produire l'excitation sexuelle [/list:u]
        • Exhibitionnisme : Implique l'exposition surprise des parties génitales de l'individu à un étranger. [/list:u]
Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 15/02/2004 14:30
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:49

Robert a écrit :Vous me semblez partie comme avec votre histoire de substitution. :evil:

Pouvez-vous m'éclairer, SVP?

que veulent dire:

paraphile

hijodelareputisímamadrequeloremilpario

Merci pour vos éclaircissements

Bien à vous
Paraphilie: désordre sexuel.
hijodelareputisimamadrequeloremlpario: ça n'a pas de traduction, mais c'est un adjectif pour designer une mauvaise qualité personnelle.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 15/02/2004 14:33
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:49

Le masochisme ne correspondrait-il pas à une mode de l'époque ?
Jean-Jacques Rousseau dans ses Confessions avoue éprouver une certaine délectation à l'évocation de souvenirs de fessées qu'une personne du sexe féminin lui aurait infligées dans son enfance. Les amours contrariées et malheureuses se retrouvaient également dans les romans, notamment Les souffrances du jeune Werther de Goethe, mais aussi La nouvelle Héloïse du même Rousseau. Etre un peu masochiste en amour à l'époque, n'était-ce pas cela la véritable normalité ? Napoléon ne se conformait-il pas à cette norme ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 15/02/2004 15:16
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:49

Ben, oui, le masochisme( ou un type tres modere de masochisme) etait a la mode. Mais si vous lisez le texte, je parle d'une " document incroyable et... amusant"( si est-ce qu'on peut dire que ça c'est un document) C'est une chose un peu plus extreme bat.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 15/02/2004 17:54
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:50

Les lettres de Napo a Josephine ces lettres sont un bel échantillon de la littérature affectueux- masochiste elevees à un niveau extrême.
Malgre la censure fait par Hortense, on peut lire des belles exemples du delire litteraire-masochiste.
D'abord, Napoleon souffre, n'importe pas pour quoi:
Si Josephine est triste, Napo souffre:
Si je te vois triste, mon coeur se déchire et ma douleur s'accroît...
Mais si elle ne souffre pas, Napo aussi souffre:
... si tu es gaie, folâtre avec tes amis, je te reproche d'avoir bientôt oublié la doloureuse séparation de trois jours; tu es alors légère et, dès lors, tu n'es affectée par aucun sentiment profond.
Napo souffre et souffre et souffre:
Mon coeur, entièrement occupé par toi, a des craintes qui me rendent malheureux... je suis ennuyé de pas t'appeler par ton nom. J'attends que tu me l'écrives.
Il s'imagine mal-aimé:
... l'idée que ma joséphine pourrait être mal, l'idée qu'elle pourrait être malade, et surtout la cruelle, la funeste pensée qu'elle pourrait m'aimer moins, flétrit mon âme, arrête mon sang, me rend triste, abattu, ne me laisse pas même le courage de la fureur et du desespoir... mourir sans être aimé de toi, mourir sans cette certitude, c'est le tourment de l'enfer, c'est l'image vive et frappante de l'anéantissement absolu.
Tu aimes tout plus que ton mari. Tu n'as pour lui qu'un peu d'estime et une portion de cette bienveillance dont le coeur abonde tout simplement
.
Cet amour lui fait souffrir beaaucoup:
Mon âme s'était ouvert à la joie. Elle est remplie de douleur.
Son amour lui fait souffrir et il ne doit pas souffrir peu, son douleur doit être plus grand à chaque jour, à chaque heure, à chaque minute qui passe:
Mes larmes coulent. Plus de repos ni d'espérance. Je respecte la volonté et la loi immuable du sort. Il m'accable de gloire pour me faire sentir mon malheur avec plus d'amertume.
Ma vie est un cauchemar perpetuel. Un pressentiment funeste m'empeche de respirer. Je ne vis plus. j'ai perdu plus que la vie, plus que le bonheur, plus que le repos. Je suis presque sans espoir.
Son douleur lui rend seul:
Je me crus abandonné par tout ce qui m'interesse sur la terre.
Il souffre mais ne veut pas que Josephine souffre:
Noyé dans la douleur, je t'ai ecrit peut-être trop fortement. Si mes lettres t'ont affligée, me voila inconsolable pour la vie...
Josephine est mauvaise si elle ne lui ecrit pas:
Quelques jours après, un courrier... ne m'apportait pas de tes lettres.
Mon âme fut brisée de douleur.
Mais si elle lui ecrit, elle est aussi cruelle:
Ah! mauvaise, comment as-tu pu écrire cette lettre! Qu'elle est froide! Et puis, du 23 au 26, restent quatre jours. Qu'as-tu fait, puisque tu n'as pas écrit à ton mari?
Quand tu m'ecris, le peu de mots, le style n'est jamais d'un sentiment profond.
Par pitié, fais-moi écrire.
Aussi, on doit se demander de quelle façon pourrait ecrire Josephine si les instructions de Napo sont tout moins claires:
J'ai trouvé que tes lettres precedentes oppressaient trop mon âme. La revolution qu'elles produissaient attaquait mon repos et asservissait mes sens. Je desirais des lettres plus froides, mais elles donnent le glace de la mort.
Napo accuse Joséphine de ne pas l'aimer, de l'avoir pris pour caprice:
Ah! si tu m'aimes moins, tu ne m'auras jamais aimé. Je serais alors bien à plaindre.
Tu m'as aimé par un léger caprice. Tu sens déjà combien il serait ridicule qu'il arrête ton coeur.
Si tu ne crois pas tout cela, si ton âme n'en est pas convaincue, pénétrée, tu m'affliges, tu ne m'aimes pas.
Tu m'as jamais aimé...
Un autre raison pour souffrir c'est l'amant de Josephine.
Dans le printemps, la campagne est belle. Et puis l'amant de dix-neuf ans s'y trouvait sans doute.
Sur cette affaire aussi, il ne se decide pas. Il ne sait si chercher un amant pour sa femme:
Je croyais être jaloux, mais je te jure qu'il n'en est rien. Plutôt que de te savoir melancolique, je crois que je te donnerais moi-même un amant.
Mais quelques jours plus tard il ecrit a Barras:
Je suis au désespoir. Ma femme ne vient pas. Elle a quelque amant qui la retient à Paris.
Et a Joséphine:
Tu sais bien que jamais je ne pourrai te voir un amant. Encore moins t'en offrir un. Lui déchirer le coeur et le voir serait pour moi la même chose.
Et quand il a quelque doute:
A propos, l'on m'assure que tu connais depuis longtemps et beaucoup ce monsieur que tu me recomandes pour une entreprise. Si cela pouvait être, tu serais un monstre.
Cet alusion aux montres, plus propres du cinema gore, est une chose habituelle dans les lettres de Napo, parce que, je le déjà dit, les femmes qu'il a choisi sont des êtres mechantes.
Ah! mauvaise...
Adieu, Joséphine, tu es pour moi un monstre que je ne puis expliquer...
Mais dois-je t'accuser? Non. Ta conduite est celle de ton destin. Si aimable, si belle, si douce, devrais-tu être l'instrument de mon desespoir?
Napo est sur d'un chose: qu'il est facile de remplacer:
Il me paraît que tu as fait ton choix et que tu sais à qui t'adresser pour me remplacer. Je te souhaite bonheur, si l'inconstance peut en obtenir. je ne dis pas la perfidie...
Le masochiste obtient la satisfaction sexuelle en recevant des humiliations morales et/ou physiques, également vexations particulières et souffrances en général. Il ne s'agit pas d'un acte simple de cruauté ou de souffrance, beaucoup de fois la couple est instruit pour que les actes soient le plus plaisants.
On peut dire que la souffrance de Napoleon est plus morale que phisique. Mais demain... ( ou le dimanche) je vous donnerai l'epreuve de que Napo a instruit Josephine pour lui faire souffrir phisiquement aussi!!!!!!!!
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 20/02/2004 22:12
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:50

the argie a écrit :Cet alusion aux montres, plus propres du cinema gore, est une chose habituelle dans les lettres de Napo, parce que, je le déjà dit, les femmes qu'il a choisi sont des êtres mechantes.
N'est-ce pas surtout une construction de Napoléon ? Les femmes que Napoléon a choisies sont-elles vraiment méchantes ou ne serait-ce pas plutôt Napoléon qui construit cette image pour pouvoir se percevoir comme une victime ? Il me semble que Napoléon obéït sur ce point à un schéma psychologique assez classique. Il se perçoit comme une victime et justifie ainsi l'agressivité qu'il développe suite à ce qu'il perçoit comme une injustice. On retrouve le même schéma dans sa manière de justifier la guerre. Dans tous les cas, il se présente comme une victime de l'agression de ses adversaires et sa propre agressivité n'est qu'une réponse légitime à cette violence injuste.
Quelle peut être dès lors l'influence du phénomène de mode masochiste sur son comportement ? Les lettres d'amour de Napoléon sont nourries des références littéraires de son époque. Les livres à la mode précédemment cités, qui nous apparaissent peut-être parfois comme excessifs et même un peu ridicules par moments, n'étaient pas du tout perçus de cette manière à l'époque. Ils étaient plutôt considérés comme profondément émouvants et parlant enfin plus ouvertement de sentiments que l'on taisait bien souvent jusque là. En conséquence, Napoléon n'a pas hésité à intégrer dans ses lettres d'amour une manière d'exprimer des sentiments que l'on emploierait plus guère de nos jours car l'étiquette "masochiste" y est trop clairement accolée. Je ne pense toutefois pas que Napoléon soit un véritable masochiste, c'est-à-dire quelqu'un qui ne peut prendre son plaisir que dans la souffrance.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 22/02/2004 09:15
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:50

Frédéric Staps a écrit : N'est-ce pas surtout une construction de Napoléon ? Les femmes que Napoléon a choisies sont-elles vraiment méchantes ou ne serait-ce pas plutôt Napoléon qui construit cette image pour pouvoir se percevoir comme une victime ?
Je dois dire que je parle avec ironie, ce qui n'est pas facile de comprendre par internet.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 22/02/2004 11:25
Robert

Message par Robert » 12 juil. 2015 16:50

Je confirme, Argie, il n'est pas toujours bien facile de vous suivre.

Bien à vous

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Robert le 22/02/2004 14:03
Répondre