Napoleon Masochiste?????????????

Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:50

Quelques mots venus du monde de la délire
Tous les bonnes choses doivent finir.
En parcourant par internet, j'ai trouve un petit trésor de la littérature électronique anti-napoléonien qui fera les delices des amants de la legende noir( comme moi). Et j'ai déjà mes conclusions...
Cherchez dans la page suivamte:
http://www.gv2010.com/humor/bananapud.html
les paragraphes 9, 10 et 11. Vous trouverez le texte suivante:
Another example is that of Napoleon Bonaparte. The Emperor Napoleon was historically reported to have declined the sexual advances of the Empress Josephine on the eve of battle, by saying his now famously misquoted line;Not tonight Josephine. Again, this is simply a misrepresentation of what was really said.

The diary of a simple foot soldier, whose duty it was to guard the tent of the Emperor was recently found in a sale of artefacts dating from the very period in question. It clearly says, that on the night in question that the famous; not tonight; statement was supposed to have been made, he was on duty outside the tent, when he heard a strange and aberrant altercation from within. He heard the Emperor say; Not too tight Josephine; closely followed by the swishing sound of a whip and the distinctive thwack of leather on bare flesh.

As Napoleon was a dwarf with chronic halitosis, rampant dandruff, a clubfoot, a bad stutter and rotten teeth, he was already swimming against the tide of convention for what a heroic leader should have looked like. If we were to add to this the fact that he was a masochistic bondage freak with a fetish for being spanked while wearing a rubber nurses uniform, then his imperialistic machinations with regard to the subjugation of Russia would have come to a sudden, if not messy end, when his troops would have hung him from the nearest tree for being a nasty little perv.
Voici un possible traduction( je vous prie de m'excuser pour cette mauvaise traduction mais c'est une texte très surrealiste pour avoir un bon sens):
Un autre exemple est celui de Napoleon Bonaparte. L'empereur Napoleon a été historiquement rapporté pour avoir repoussé les avances sexuelles de l'impératrice Josephine la veille de la bataille, en disant sa ligne, citée depuis d'une façon incorrexte incorrect, "Not toonight, Josephine." Encore, c'est simplement une fausse déclaration de ce qui était vraiment dit.

Le journal intime d'un soldat de pied, dont le devoir était de garder la tente de l'empereur a été récemment trouvé dans une vente des objets datant de la même période en question. Il dit clairement, que la nuit dont il a raporte la phrase "Not toonight", il était en service a l'exterior de la tente, quand il a entendu une dispute étrange et anormale à l'interior. Il a entendu l'empereur dire "Not too tight, Josephine" de près suivi du bruit d'un fouet et du coup distinctif du cuir sur la chair nue.

Car Napoleon était un nain avec la mauvaise haleine chronique, des pellicules effrénées, un pied-bot, un mauvais bégaiement et les dents pourries, il nageait déjà contre la marée de la convention pour ce qu'un chef héroïque devrait avoir ressemblé. Si nous devions ajouter à ceci le fait qu'il était un freak du masochisme bondage avec un fétiche pour être donné une fessée tout en portant un uniforme d'infirmier en caoutchouc, dont ses machinations impérialistes en ce qui concerne le subjugation de la Russie seraient venues à un soudain, si extrémité non malpropre, quand ses troupes l'auraient accroché de l'arbre le plus proche pour être un petit perverse méchant.
Il y a beaucoup de choses a dire, mais on doit se concentrer à l'essentiel.
Selon ce texte Napo n'a pas dit:
"Not toonight"
Il a dit:
"Not too tight"
Mais dans un moment de passion et luxure amoureuse, je crois que Napoleon aurait parle en français.
Donc " Not toonight" c'est "Pas ce soir"
et "Not too tight" c'est " pas si fort"
Comme je me mefie de mes sens, je demande a une fille qui fais du theatre avec moi et qui est française de me dire s'il y a une ressemblance phonetique entre ces deux phrases et elle n'a dit tout simplement:" Non"
Donc, on a que cette histoire n'est qu'une invention né dans l'avis fiévreux de je en sais pas qui.
Mais comme ma devise dit:
En utilisant les arguments les plus absurdes devant l'evidence de la raison
j'ai déjà fait une theorie pour repondre a tous les questions:
Tout est faute de ces victoriens réprimés qui ont prefere faire de notre Napo un impuissant avant de le faire un masochiste. Ces laches anglais!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.
Mais ça n'importe pas parce que je suis ici pour defendre l'honneur de Napoleon join.gif et crier a tout le monde:
Napoleon n'a pas été un impuissant.
Il a été un masochiste!!!!!!!!!!!

Et n'oubliez jamais le plus beau de tous les mots de Napoléon:
" Ils ne voient que les mots, et non la beaute des pensées"
Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 22/02/2004 20:36
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:50

the argie a écrit :Je dois dire que je parle avec ironie, ce qui n'est pas facile de comprendre par internet.
Ca ne change rien à l'analyse. Ce n'est pas parce qu'il y a une intonation ironique dans la voix qu'elle n'a aucun rapport avec la réalité. Tous les extraits des lettres cités étaient parfaitement authentiques et les commentaires (à la seule exception de l'avis des femmes "méchantes" que j'ai voulu nuancer) me paraissaient tout à fait pertinents. Il est maintenant un peu tard pour essayer d'annuler la portée du texte en disant : "Tout cela était de la blague".

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 22/02/2004 20:55
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:50

D'abord, je dois dire que je parle avec une ironie serieuse, si ça peut exister.
Le texte ironique auquel j'ai fait reference n'est pas tout le texte sinon le paragraphe suivante:
the argie a écrit :Cet alusion aux montres, plus propres du cinema gore, est une chose habituelle dans les lettres de Napo, parce que, je le déjà dit, les femmes qu'il a choisi sont des êtres mechantes.
Pour moi les femmes que Napoleon a choisi n'ont pas été d'êtres mechantes, sinon des femmes comme toutes les autres femmes du monde. Mais pour Napoleon elles l'ont été. Ça passait avec Emma, avec Josephine et aussi avec Maria Walewska. Je crois qu'il a été convaincu que tous les femmes qu'il a connu ont été d'êtres mechantes. C'est l'unique façon d'expliquer son misogynie( parce qu'il était un misogyne, malgre l'avis contraire de quelques-uns)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 22/02/2004 21:08
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:50

the argie a écrit :D'abord, je dois dire que je parle avec une ironie serieuse, si ça peut exister.
C'est bien ce que j'avais cru comprendre. :wink:
the argie a écrit :Maria Walewska
Elle aussi était méchante ? :shock:
the argie a écrit :il était un misogyne, malgre l'avis contraire de quelques-uns
Ceux qui ont un avis contraire sont sans doute des "misogynes honteux". Ils sont aussi misogynes ou peut-être même davantage que Napoléon, mais comme de nos jours, la misogynie n'a plus vraiment bonne presse, ils ont honte de le reconnaître ouvertement. En niant la misogynie de Napoléon, ils peuvent donc cacher la leur et ainsi être misogynes en toute bonne conscience. :twisted:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 22/02/2004 21:24
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:50

Frédéric Staps a écrit :
the argie a écrit :Maria Walewska
Elle aussi était méchante ? :shock:
Oui, elle aussi était mechante. Je n'ai pas le texte maintenant, mais demain je pourrai vous faire une petit citation.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 22/02/2004 21:47
Robert

Message par Robert » 12 juil. 2015 16:50

Je serai curieux de lire cela!!!

A moins que vous ne nous sortiez les premières lettres de Napoléon, au moment où Marie se refusait encore à lui.

Bien à vous

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Robert le 22/02/2004 22:38
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:50

Robert a écrit :A moins que vous ne nous sortiez les premières lettres de Napoléon, au moment où Marie se refusait encore à lui.
Pourquoi ? Ce n'est pas de la cruauté, ça ? Se refuser à Napoléon, comment une telle chose est-elle possible !!! :shock: fou2.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 23/02/2004 08:56
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:51

Robert a écrit :A moins que vous ne nous sortiez les premières lettres de Napoléon, au moment où Marie se refusait encore à lui.
C'est une chose mauvaise utiliser les premieres lettres de Napoleon a Maria Walewska? Pour quoi?
Ne pas accepter les tentatives de Napoleon est un crime?
Les femmes que l'ont fait sont toutes mechantes?
Monsieur... je vous prie... Les femmes ont le droit de ne pas accepter aux hommes qu'elles n'aiment pas. Et Pour ça deviennent-elles mechantes?

On a un dialogue entre Napoléon et Maria Walewska:
Vous me haïssez. Je vous inspire de l'effroi... Vous en aimez un autre, plus heureux que moi.
J'ai une petite doute: je ne sais pas si Maria Walewska a été une femme mechante ou une femme objet pour Napoleon.
Comment on peut exprimer son offre au général Gourgaud selon lequelle il lui aurait sonné sa soeur Pauline " ou Madame Walewska"
Je ne sais pas quel type de souvenir aurait-il conservé de Maria Walewska, mias sa façon de disposer de la pauvre femme en faveur d'un de ses généraux... on ne peut pas dire qu'il a été assez gentil.
Sur la maniere dont il a obtenu les faveurs de Maria, il a dit à Sainte-Helene:
C'est M. de Talleyrand qui m'a presenté Mme Walewska. Elle ne s'est pas défendue.
En 1810 il disait à la comtesse Potocka( qui devait regagner sa patrie par l'insistence de son mari):
Mais de mon temps, à Varsovie, les maris n'étaient pas si exigeants, ils étaient plus traitables.
Il n'a pas montré un grand respect pour la Walewska.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 23/02/2004 21:45
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:51

the argie a écrit :Comment on peut exprimer son offre au général Gourgaud selon lequelle il lui aurait sonné sa soeur Pauline " ou Madame Walewska"
Je n'ai jamais entendu parler de cette anecdote. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 23/02/2004 21:57
Robert

Message par Robert » 12 juil. 2015 16:51

the argie a écrit :
Frédéric Staps a écrit :
the argie a écrit :Maria Walewska
Elle aussi était méchante ? :shock:
Oui, elle aussi était mechante. Je n'ai pas le texte maintenant, mais demain je pourrai vous faire une petit citation.
Chère The Argie, c'est bien la réponse à ceci que je suis curieux de lire!

Je dois dire que je ne vois pas Marie méchante!

Quant à votre façon de considérer Napoléon, je veux bien admettre que vous aimiez lire la légende noire, comme vous le dites, mais de là à en tirer les conclusions comme vous le faites il y a un pas que je me refuse à franchir!!!

Bien à vous

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Robert le 23/02/2004 22:01
the argie

Message par the argie » 12 juil. 2015 16:51

Frédéric Staps a écrit :Je n'ai jamais entendu parler de cette anecdote. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
J'ai tire c'est anecdote Du livre " Les amours de Napoléon", de Jean Savant. Dans les sources relatif au chapitre dont il parle de marie Walewska, il y a, entre autres, les sources suivantes:
- Gourgaud: Journal inédit; 7 janvier 1816, 8 février 1816, 18 janvier 1817, 20 janvier 1817, 28 juin 1817.
On doit rechercher dans le journal de Gourgaud pour avoir plus d'infos; malheureusement, je n'ai pas ce journal.
Robert a écrit :Chère The Argie, c'est bien la réponse à ceci que je suis curieux de lire!

Je dois dire que je ne vois pas Marie méchante!
Je l'ai déjà dit, mon cher Robert, Je ne sais pas si Napo a vu Madame Walewska comme une femme mechante ou comme une femme objet.
Aussi, vous ne voulez pas que je donne par exemples des textes situes au commencement de la liaison entre Napo et Marie. Mais voici un petit texte:
... avec des yeux si doux, si tendres, avec cette expression de bonté, on se laisse fléchir, on ne se plaît pas a torturer, ou l'on est la plus coquette, la plus cruelle des femmes.
N'oubliez pas que Napoléon ne croyait pas a la vertu... surtout des femmes.
Il y a aussi une scene ou Napo lui appele de comedienne ( on doit se souvenir que dans ce temps les comediens n'ont pas eu une tres bon reputation) et puis de folle.
A Duroc il a dit:
Elle est exquise! le gouvernement polonais a décidément toutes les gentillesses!
Comme si elle aurait été une chose que l'un donne comme cadeau a l'autre.
Robert a écrit :Quant à votre façon de considérer Napoléon, je veux bien admettre que vous aimiez lire la légende noire, comme vous le dites, mais de là à en tirer les conclusions comme vous le faites
Ben... mes conclusions sur ce sujet sont toujours indefendables, plus fruit de mes moments de folie que de mes moments de pensée ordonnée et logique. Si vous aviez lu mes devises, vous ne protesteriez pas tant. Mais je dois me résigner a la manque d'imagination.
Robert a écrit : il y a un pas que je me refuse à franchir!!!
Je ne vous oblige pas a le franchir!!!!!!!!!!
Au contraire, j'aime quand vous vous fachez avec moi love.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 23/02/2004 22:47
Robert

Message par Robert » 12 juil. 2015 16:51

Au contraire, j'aime quand vous vous fachez avec moi
Ce n'est pas que je vous en veuille, chère Argie, mais partie ainsi, oui, je crois qu'on va s'accrocher régulièrement.

Bien à vous

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Robert le 23/02/2004 23:43
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:51

the argie a écrit :N'oubliez pas que Napoléon ne croyait pas a la vertu... surtout des femmes.
Et moi qui croyais que c'était un lecteur assidu de Rousseau et un "Robespierre à cheval". pleure.gif
the argie a écrit :Il y a aussi une scene ou Napo lui appele de comedienne ( on doit se souvenir que dans ce temps les comediens n'ont pas eu une tres bon reputation) et puis de folle.
Ca me fait penser à quelqu'un d'autre, ça. :wink:
the argie a écrit :Au contraire, j'aime quand vous vous fachez avec moi love.gif
Voudriez-vous par hasard nous signifier que vous partageriez en partie certains goûts un peu spéciaux de Napoléon dont vous nous avez longuement parlé sur ce sujet ? :shock:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 24/02/2004 13:18
Répondre