Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
Martin

Message par Martin » 12 juil. 2015 16:56

Pourquoi le Dr Stephany?? et pas un autre...

Il a lu le livre de Bruno? Il doit connaître bien la substitution.

Moi je n'ai toujours pas reçu de réponses sur mon forum médicale :cry:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Martin le 20/11/2004 15:42

Bruno Roy-Henry

Message par Bruno Roy-Henry » 12 juil. 2015 16:56

Sont pas chauds pour se mouiller, nos petits Français... :roll: :oops:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bruno Roy-Henry le 20/11/2004 16:00

Cipriani

Message par Cipriani » 12 juil. 2015 16:56

euh oui p'tête qu'ils en ont rien à f..... moi ça m'intéresse mais je comprends fort bien qu'on puisse n'en avoir rien à f..... aussi, j'vois pas trop où est le manque de courage là-dedans donc !

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 21/11/2004 07:57

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:56

Peut-être les autres médecins légistes qui auraient pu s'intéresser à la question avaient-ils une connexion Internet et ont-ils pressenti l'usage qui serait fait d'un rapport qu'ils pourraient écrire.
Voici ce qu'écrivait le docteur Stéphany :
En conclusion l?état du cadavre tel qu?il est décrit par le docteur Guillard en octobre 1840, n?est pas la suite logique de l?état du corps examiné par le docteur Antommarchi en mai 1821.
Voici la lecture qu'en faisait Averell :
Ce rapport confirme ce que nous pressentions depuis quelques temps : Ce n?est pas Napoléon qui a été exhumé en 1840.
Or ce n'est pas du tout ce qu'indiquait le rapport médical. Le docteur Stéphany avec la plus grande prudence indiquait bien qu'il parlait de l'état du cadavre tel qu'il est décrit par le docteur Guillard. Il s'abstenait sagement (car ce n'est pas le travail d'un médecin) de se prononcer sur la crédibilité qu'il fallait accorder au texte du docteur Guillard, crédibilité toute relative en fait dès le moment où l'on connaît les circonstances de sa rédaction : observations pendant 2 ou 3 minutes sans prise de notes et retranscription de mémoire d'un nombre phénoménal de détails.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 21/11/2004 09:29

Martin

Message par Martin » 12 juil. 2015 16:56

Death mask, le retour?

Image

http://www.christies.com/LotFinder/sear ... 27&LN=2193

vente le 2 décembre à NY...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Martin le 26/11/2004 23:11

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:56

Quand on lit la notice de vente de Christie's, on ne peut même pas être sûr qu'il s'agit bien du masque qui se trouvait au Royal United Service Institute de Londres. Elle indique simplement qu'il y avait un masque "virtuellement identique" dans la collection du RUSI depuis 1952 et que ce masque a été "perdu" à la fin des années 1970. Ce masque ne devrait-il pas être restitué au RUSI ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 27/11/2004 08:44

Cipriani

Message par Cipriani » 12 juil. 2015 16:56

après tout ce masque est crédible aussi, je lui trouve aussi une certaine ressemblance avec François Mitterand, surtout avec la mimique des lèvres pincées :lol: par contre les sourcils ne sont-ils pas trop "brousailleux" pour être crédibles ? le système capillaire de Napoléon si j'ai bien lu les saints évangiles selon BRH était semblable à celui d'un bébé : cheveux fins et peu abondants mais le prophète me détrompera sûrement si je suis dans l'erreur
mais qu'il soit le bon ou pas le bon, les circonstances dans lesquelles le masque a été effectué laissant supposer qu'il n'y a pas réellement de masque mortuaire "définitif" de napoléon, ça ne présage en rien du contenu de ce qui a été ramené en 1840 bonne dépouille ou "usurpateur" involontaire

1 500 $ donc un peu moins en euros donc 10 000 anciens nouveaux francs (désolé Staps mais l'?uro pour les grosses sommes je ne m'y fait pas ça restera certainement pour moi toute ma vie une devise sinon étrangère mais étrange) même si je n'ai pas les moyens d'acquérir cet objet, c'est pas cher payé si c'est celui du RUSI et qu'il s'avère "authentique"

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 27/11/2004 13:10

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:56

Cipriani a écrit :après tout ce masque est crédible aussi
Il n'a rien suivi lui ou quoi ? :napofou: Même BRH a fini par admettre qu'il ne s'agissait pas du masque mortuaire de Napoléon.
Cipriani a écrit :je lui trouve aussi une certaine ressemblance avecFrançois Mitterand
Et plus encore sur le montage si on regarde le petit montage de NapNap.
Image
Mais non, Mitterand n'était pas la réincarnation de Napoléon et il n'y a aucun lien de parenté. Donc ce n'est pas parce que ce masque lui ressemble plus qu'à Napoléon que c'est un masque de Napoléon.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 27/11/2004 14:33

Bruno Roy-Henry

Message par Bruno Roy-Henry » 12 juil. 2015 16:57

Frédéric Staps a écrit :
Cipriani a écrit :après tout ce masque est crédible aussi
Il n'a rien suivi lui ou quoi ? :napofou: Même BRH a fini par admettre qu'il ne s'agissait pas du masque mortuaire de Napoléon.
Je n'admets plus rien du tout, car de nouvelles photo du death mask -à supposer que ce soit bien celui du Rusi- révolutionnent complètement la question !
Cipriani a écrit :je lui trouve aussi une certaine ressemblance avecFrançois Mitterand
Et plus encore sur le montage si on regarde le petit montage de NapNap.
Image
Mais non, Mitterand n'était pas la réincarnation de Napoléon et il n'y a aucun lien de parenté. Donc ce n'est pas parce que ce masque lui ressemble plus qu'à Napoléon que c'est un masque de Napoléon.
Ce montage est erroné, car la photo n'était pas inversée ! Celle qui était donnée par Rétif l'était bel et bien, par contre ! C'était pourtant celle qui figurait dans le "Ruban rouge", organe de presse qui dépendait de la Légion d'Honneur.

Je ne peux qu'avouer ma grande perplexité, d'autant que les nouvelles photos du profil sont finalement encore plus favorables avec une parenté "Bonaparte" (ces photos ne sont pas, pour l'instant et a priori, accessibles au grand public) !

Il est désolant qu'on ne puisse trouver en France un organisme sérieux qui étudie méthodiquement ce fameux masque. En l'occurence, je dois reconnaître mon incompétence... :cry:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bruno Roy-Henry le 02/12/2004 08:53

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:57

Bruno Roy-Henry a écrit :Je n'admets plus rien du tout
Ca, c'était un peu couru d'avance. Quand vous concédez sur un point que vous avez pu vous tromper, ce n'est jamais pour très longtemps.
Bruno Roy-Henry a écrit :car de nouvelles photo du death mask -à supposer que ce soit bien celui du Rusi- révolutionnent complètement la question !
Avant même l'apparition de ces photos, vous étiez déjà tenté par le fait de revenir sur votre "capitulation". La réapparition subite du masque chez Christie's vous a poussé à précipiter le retour à la case départ, alors que ces nouvelles photos ne semblent pas devoir remettre en question les observations de Martin sur la taille de la lèvre supérieure.
Bruno Roy-Henry a écrit :Ce montage est erroné, car la photo n'était pas inversée !
J'ai repris simplement ce montage parce que je trouvais l'air de famille avec Mitterand encore plus marqué que sur le plâtre.
Bruno Roy-Henry a écrit :Je ne peux qu'avouer ma grande perplexité, d'autant que les nouvelles photos du profil sont finalement encore plus favorables avec une parenté "Bonaparte" (ces photos ne sont pas, pour l'instant et a priori, accessibles au grand public) !
Qu'essayez-vous de démontrer avec cette théorie d'une parenté "Bonaparte" ? La seule chose qui avait une quelconque importance était de déterminer s'il s'agissait ou non d'un masque mortuaire de Napoléon, comme vous l'aviez soutenu jusqu'il n'y a pas si longtemps.
Dès qu'il ne s'agit plus du masque de Napoléon, cet objet est un faux et il ne sera jamais possible d'en déterminer l'origine. Vous pourrez tant que vous voudrez y voir des ressemblances avec Joseph, cela ne prouvera pas pour autant qu'il s'agit du masque de Joseph.
Bruno Roy-Henry a écrit :Il est désolant qu'on ne puisse trouver en France un organisme sérieux qui étudie méthodiquement ce fameux masque.
Vous sombrez à nouveau dans le scientisme d'un autre âge. Aucune méthode scientifique ne permettra jamais de déterminer avec une certitude absolue si un masque a été ou non moulé sur un visage humain. De même, en l'absence de texte, il n'est pas possible de reconstituer son parcours.
Bruno Roy-Henry a écrit :En l'occurence, je dois reconnaître mon incompétence... :cry:
Pourquoi dès lors vous obstiner à donner des avis plutôt péremptoires ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 03/12/2004 18:06

Bruno Roy-Henry

ça n'est pas fini !

Message par Bruno Roy-Henry » 12 juil. 2015 16:57

Malgré l'invitation qui lui en était faite, Bruno Roy-Henry n'a pas recopié ici le texte qu'il avait publié sur un autre forum et pour lequel il mettait un lien. Comme il n'autorise pas son interlocuteur à poster sur ce forum, lui qui n'a jamais cessé de déplorer qu'on lui refuse un droit de réponse, l'ensemble de ce texte va être reproduit ici.

L'administrateur.

Frédéric Staps a écrit :Pour ma part, j'estime que cette démarche n'a aucun sens. Elle est d'abord tout à fait vaine. Divers travaux ont déjà été réalisés sur les masques sans parvenir à établir avec certitude quel serait le ou les masques authentiques. Il n'y a pas vraiment d'éléments neufs qui justifieraient que le gouvernement débloque des crédits pour recommencer un tel travail qui a déjà été fait.
L'affirmation qu'il "résulte du dossier constitué par l?historien Bruno Roy-Henry que le masque mortuaire officiel de Napoléon 1er est un faux" est controversée. Chaque fois que je lui ai demandé quels étaient les éléments qui lui permettaient d'affirmer contrairement aux travaux de baron de Veauce que le masque d'Antommarchi n'avait rien d'authentique, il a toujours répondu que cette conclusion ne souffrait pas la discussion, en répétant qu'il s'agissait du masque de Cipriani alors que cette histoire de prise d'un masque sur un maître d'hôtel dans une île où l'on manquait de platre pour prendre le masque de Napoléon était une pure fiction.


Sur un autre forum (http://www.napoleonetlempire.com/viewtopic.php?t=1470) -dont le webmestre a bien voulu nous permettre l'accès- Sap s'empresse de prendre parti pour condamner le principe même d'une telle pétition ! Les âmes simples pourraient y voir la confirmation qu'il est payé par le gouvernement français pour ridiculiser les partisans de la "Substitution"...

Mais non, c'est simplement le Grand Manitou qui s'exprime (de "man nie tout": l'homme qui nie tout !).

Jouant les spécialistes (alors qu'il n'y connaît rien), notre homme assène comme une vérité le fait que les divers travaux déjà réalisés sur les masques ne sont pas parvenus à établir quel serait le ou les masques authentiques !

De quels travaux s'agit-il ? Sap ne nous le dit pas. Il suffit donc de lui faire une confiance aveugle.

Mieux, il prétend que ce travail a déjà été fait, ce qui justifierait le refus de réponse du gouvernement, qui ne va tout de même pas engager des crédits pour essayer de trouver des éléments nouveaux ? Sap est d'une grande sollicitude pour l'état des finances de la France. Il vaut mieux sans doute qu'elle subventionne quelques bandes dessinées au vertu pédagogique...

Ceci mérite bien une citation pleine et entière:

"L'affirmation qu'il "résulte du dossier constitué par l?historien Bruno Roy-Henry que le masque mortuaire officiel de Napoléon 1er est un faux" est controversée. Chaque fois que je lui ai demandé quels étaient les éléments qui lui permettaient d'affirmer contrairement aux travaux de baron de Veauce que le masque d'Antommarchi n'avait rien d'authentique, il a toujours répondu que cette conclusion ne souffrait pas la discussion, en répétant qu'il s'agissait du masque de Cipriani alors que cette histoire de prise d'un masque sur un maître d'hôtel dans une île où l'on manquait de platre pour prendre le masque de Napoléon était une pure fiction."

Evidemment, cette affirmation est controversée ! Si elle ne l'était pas, on serait en droit de s'étonner que l'Etat n'ait pas bougé le petit doigt, depuis que le dossier lui a été transmis en janvier 2002 (et les nombreux courriers que je lui ai envoyé via le 1er ministre et ses ministres de la Culture et de la Défense...)! Sur ces points, l'apport d'Albert Martin a été capital.

Néanmoins, il ressort de mon travail que seuls deux des masques mortuaires attribués à Napoléon sont compatibles entre-eux (Le Lebendmaske et le Rusi-mask), ceci étant évident quand ils sont superposés de face (un peu moins, de profil). Et qu'ils présentent une certaine conformité de traits avec les deux enfants de Napoléon dont on possèdent des photographies, les comte Léon et Walewski !

Conformité de traits que l'on relève notamment chez les deux demi-frères. On voit mal comment ceux-ci ressembleraient à leurs mères: ce qu'ils ont de commun entre-eux, vient nécessairement de l'auteur commun de leurs jours. Mais ces simples évidences dépassent l'esprit tortueux de Sap...

Ces éléments communs sont le nez, la bouche, la "moustache" (ce que certains appellent la largeur de la lèvre supérieure), toutes choses que l'on ne retrouve pas dans le masque Antommarchi. Qui ne présente aucune ressemblance avec les fils naturels de l'Empereur, pas plus que d'autres membres de la famille Bonaparte (que ce soit ses frères ou ses soeurs ou ses nièces et neveux)!

Mais qu'importe ! Pour Sap, tout cela ne démontre rien, les ressemblances pouvant être fortuites, toujours subjectives et nécessairement hasardeuses...

Il nous porte alors le coup de pied de l'âne, en rappelant -croit-il à bon escient- l'affaire de la caricature et d'un masque éventuel de Cipriani !

Cette question est autonome de la première. N'importe qui comprendra qu'il faut d'abord se prononcer sur la question de l'authenticité du masque Antommarchi, avant de s'interroger sur la mystérieuse identité de l'individu qui a prêté ses traits à ce moulage...

Mais Sap préfère tout mélanger, afin de mieux disqualifier celui qu'il qualifie de pseudo-juriste...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bruno Roy-Henry le 25/01/2005 09:53

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 16:57

Bruno Roy-Henry a écrit :Sur un autre forum -dont le webmestre a bien voulu nous permettre l'accès- Sap s'empresse de prendre parti pour condamner le principe même d'une telle pétition !
Et je persiste d'ailleurs malgré la correction de la faute d'orthographe que j'avais repérée dans cette pétition (il en restait d'ailleurs d'autres que je viens de signaler pour correction :roll:).
Bruno Roy-Henry a écrit :Les âmes simples pourraient y voir la confirmation qu'il est payé par le gouvernement français pour ridiculiser les partisans de la "Substitution"...
Peu de temps après, BRH a posté ceci :
Bruno Roy-Henry a écrit :Est-ce que ce ne serait pas parce qu'il énonce une vérité ?

Savoir que Sap "touche", pour me contredire et me tourner en ridicule autant qu'il peut ?

Cela expliquerait bien des choses...

Faut-il en conclure que BRH est une "âme simple" ou que sa mémoire est à ce point défaillante qu'il a déjà oublié ce qu'il écrit dès qu'il a terminé et en arrive rapidement à se contredire à cause de ces oublis ? Plus simplement, sachant que cette remarque ne manquerait pas de le couvrir de ridicule (ce qu'il redoute par-dessus tout), il a sans doute cru habile de faire passer sa bonne vieille théorie du complot universel comme une idée à laquelle il ne croyait pas lui-même mais qu'il ne pouvait pas s'empêcher d'énoncer, mais le naturel revient toujours au galop après l'avoir chassé, il n'a pas pu se retenir très longtemps. pleure.gif pleure.gif
Bruno Roy-Henry a écrit :Mais non, c'est simplement le Grand Manitou qui s'exprime (de "man nie tout": l'homme qui nie tout !).
dessus.gif dessus.gif dessus.gif
Waf, waf, waf. Quel calembour !!!
dessus.gif dessus.gif dessus.gif
Bruno Roy-Henry a écrit :Jouant les spécialistes (alors qu'il n'y connaît rien)
Là aussi, il retombe dans ses mauvaises habitudes. Vraiment incorrigible.
Bruno Roy-Henry a écrit :notre homme assène comme une vérité le fait que les divers travaux déjà réalisés sur les masques ne sont pas parvenus à établir quel serait le ou les masques authentiques !

De quels travaux s'agit-il ? Sap ne nous le dit pas. Il suffit donc de lui faire une confiance aveugle.
Non, il suffit de prendre la peine de lire ce que j'ai écrit. J'ai indiqué le nom du baron de Veauce. Il y a aussi l'article de Fernand Beaucour dans le Dictionnaire Napoléon. L'un et l'autre ont conclu à l'authenticité partielle du masque dit d'Antommarchi, ce que Bruno Roy-Henry conteste avec force. Si donc j'écris que les études ne sont pas parvenues à établir avec certitude quel est ou quels sont le ou les masques authentiques, je me réfère notamment aux doutes émis par Bruno Roy-Henry lui-même et qu'on ne semble pas vraiment en mesure de rejeter.
Bruno Roy-Henry a écrit :Mieux, il prétend que ce travail a déjà été fait, ce qui justifierait le refus de réponse du gouvernement, qui ne va tout de même pas engager des crédits pour essayer de trouver des éléments nouveaux ?
Il y a même déjà eu des études faites par les services de la police semble-t-il, études auxquelles BRH ne manque pas de se référer quand il le juge utile, mais qu'il conteste évidemment quand elles ne vont pas dans le sens qui l'arrange.
Bruno Roy-Henry a écrit :Sap est d'une grande sollicitude pour l'état des finances de la France.
Je trouverais surtout plus utile que l'Etat consacre des budgets à d'autres recherches historiques.
Bruno Roy-Henry a écrit :Il vaut mieux sans doute qu'elle subventionne quelques bandes dessinées au vertu pédagogique...

Si leur lecture pouvait vous aider à améliorer votre orthographe, pourquoi pas ? On écrit "quelques bandes dessinées aux vertus pédagogiques" et non "au vertu pédagogique", car si c'était un singulier il faudrait écrire "à la vertu pédagogique". Je ne pense toutefois pas que la BD soit un secteur à subventionner, mais c'est semble-t-il un domaine où vous n'y connaissez pas grand-chose, pour ne pas dire rien.
Bruno Roy-Henry a écrit :Evidemment, cette affirmation est controversée ! Si elle ne l'était pas, on serait en droit de s'étonner que l'Etat n'ait pas bougé le petit doigt, depuis que le dossier lui a été transmis en janvier 2002 (et les nombreux courriers que je lui ai envoyé via le 1er ministre et ses ministres de la Culture et de la Défense...)!

C'est controversé, mais cela n'empêche pas BRH d'écrire ceci dans sa pétitition :
Il résulte du dossier constitué par l?historien Bruno Roy-Henry que le masque mortuaire officiel de Napoléon 1er est un faux
On n'épiloguera pas trop sur le titre d'historien que s'accorde BRH, mais qu'il dénie aux personnes porteuses d'un diplôme en cette matière et dont il avait reconnu par ailleurs la "bonne facture" des travaux historiques. Cela n'est pas d'un grand intérêt et porte assez tort à BRH sans qu'il soit nécessaire d'insister.
Cette phrase est problématique à plus d'un titre. Il n'y a pas très longtemps, il a été montré que ce dossier était particulièrement faible et BRH lui-même avait bien dû admettre qu'il avait pu se tromper en disant que le masque de Londres (qui vient d'être vendu récemment) était le masque mortuaire de Napoléon, chose qu'il s'abstient évidemment de mentionner dans son texte (les omissions diverses sont devenues des habitudes chez lui, il suffit de se rappeler du témoignage de Millington). Au contraire, il sollicite l'intervention du public pour que celui-ci pétitionne auprès du premier ministre qui n'est absolument pas concerné par ces questions et qui a sans doute bien d'autres chats à fouetter et espère ainsi obtenir par la bande l'approbation de ces théories qu'il ne parvient plus guère à défendre quand il s'adresse à des personnes un peu informées de la question.
Bruno Roy-Henry a écrit :Sur ces points, l'apport d'Albert Martin a été capital.
Encore un qui vous avez remercié avec votre ingratitude coutumière et qui ne peut plus vous voir même quand vous faites poster chez lui par personne interposée.
Bruno Roy-Henry a écrit :Néanmoins, il ressort de mon travail que seuls deux des masques mortuaires attribués à Napoléon sont compatibles entre-eux (Le Lebendmaske et le Rusi-mask), ceci étant évident quand ils sont superposés de face (un peu moins, de profil).

Un peu moins !! :lol: Que voilà une belle litote !
Image
Bruno Roy-Henry a écrit :Et qu'ils présentent une certaine conformité de traits avec les deux enfants de Napoléon dont on possèdent des photographies, les comte Léon et Walewski !

Vous voyez surtout les ressemblances qui vous arrangent. Rappelez-vous toutefois votre échange avec NapNap quand vous aviez voulu jouer au jeu des ressemblances concernant les descendants de Naundorff.
Image
http://www.napoleonetlempire.com/viewto ... =6363#6363
Bruno Roy-Henry a écrit :Conformité de traits que l'on relève notamment chez les deux demi-frères. On voit mal comment ceux-ci ressembleraient à leurs mères: ce qu'ils ont de commun entre-eux, vient nécessairement de l'auteur commun de leurs jours. Mais ces simples évidences dépassent l'esprit tortueux de Sap...
Et hop une digression, rien que pour pouvoir placer un coup bas.
Bruno Roy-Henry a écrit :Ces éléments communs sont le nez, la bouche, la "moustache" (ce que certains appellent la largeur de la lèvre supérieure)
Consultez un dictionnaire. La moustache ce sont les "poils qui garnissent la lèvre supérieure". Quant à la lèvre supérieure, c'est la région qui borde la bouche intérieurement et extérieurement, limitée en haut par le nez. Mais même sur ça, vous trouvez moyen de polémiquer.
Bruno Roy-Henry a écrit :toutes choses que l'on ne retrouve pas dans le masque Antommarchi. Qui ne présente aucune ressemblance avec les fils naturels de l'Empereur, pas plus que d'autres membres de la famille Bonaparte (que ce soit ses frères ou ses soeurs ou ses nièces et neveux)!

Mais dont à l'époque les personnes même qui avaient connu Napoléon n'ont guère contesté l'authenticité
Bruno Roy-Henry a écrit :Mais qu'importe ! Pour Sap, tout cela ne démontre rien, les ressemblances pouvant être fortuites, toujours subjectives et nécessairement hasardeuses...
Et surtout imaginaires. J'ai beau regardé votre masque préféré, je n'y vois aucune ressemblance avec Napoléon, alors que j'en voyais une avec Mitterand. :napofou: Mais il n'y a pas de doute, il ne s'agit pas d'un masque de Mitterand.
Bruno Roy-Henry a écrit :Il nous porte alors le coup de pied de l'âne, en rappelant -croit-il à bon escient- l'affaire de la caricature et d'un masque éventuel de Cipriani !

Je n'ai fait aucune allusion à la caricature de Gourgaud, considérée comme étant celle de Cipriani. C'était hors de propos. J'ai par contre parlé du masque de Cipriani, qui reste quand même un des éléments les plus fantaisistes de votre dossier.
Bruno Roy-Henry a écrit :Cette question est autonome de la première. N'importe qui comprendra qu'il faut d'abord se prononcer sur la question de l'authenticité du masque Antommarchi, avant de s'interroger sur la mystérieuse identité de l'individu qui a prêté ses traits à ce moulage...

Cet élément ne figure donc pas dans le dossier que vous tenez à la disposition du premier ministre. Mais qu'y reste-t-il alors ?
Bruno Roy-Henry a écrit :Mais Sap préfère tout mélanger
Cette fable d'un masque pris sur Cipriani est quand même un élément essentiel qui en dit long sur la qualité de votre dossier et vos méthodes de travail. Chaque fois que je vous ai fait remarquer que vous ne disposiez d'aucun texte vous permettant d'affirmer qu'un masque avait été réalisée sur le visage de Cipriani, vous avez considéré qu'il s'agissait d'une remarque outrecuidante dont il ne fallait pas tenir compte. Maintenant percevant la faiblesse de cet élément, vous voulez le passer sous silence.
Bruno Roy-Henry a écrit :afin de mieux disqualifier celui qu'il qualifie de pseudo-juriste...
Quel besoin avez-vous de vous auto-flagellé comme ça ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 25/01/2005 17:11

Répondre