Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
nanesse
Messages : 288
Enregistré le : 16 mai 2006 13:45

puzzle

Message par nanesse » 12 juil. 2015 17:33

http://www.apocalypsis-studio.com/Apple ... zle_07.htm

Blague à part, est-ce qu'on trouve beaucoup de puzzles à caractère historique relatifs à l'histoire de France (révolution, Empire par exemple)?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Herculine le 23/03/2004 09:07

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 17:34

Sur le site d'Albert il y a des Puzzles Empire ! :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 23/03/2004 10:11

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 17:34

hypolite a écrit :Sur le site d'Albert il y a des Puzzles Empire ! :wink:
Pour les puzzles, voici le point d'entrées (il y a aussi des mots croisés) :
http://perso.club-internet.fr/ameliefr/Jeux.html
Il n'y a pas que cela sur le site d'Albert. Il y a aussi la magnifique page où il est démontré que Napoléon est un tricheur aux cartes :
http://perso.club-internet.fr/ameliefr/Cartes1.html
et celle où l'on peut se venger de lui après sa tricherie en lui déformant la tête :
http://perso.club-internet.fr/ameliefr/Napo-Warp.html
C'est d'ailleurs après avoir vu ces superbes pages que je m'étais inscrit chez Albert en faisant confiance à son sens de l'humour et sa sagesse.
Et à la différence de Cipriani qui montrait une peinture de Napoléon en costume de sacre à son fils pour lui faire connaître l'Empereur, j'ai montré ces pages du site d'Albert au mien. Depuis lors, pour lui, Napoléon est devenu "le tricheur aux cartes". :oops:
Je jure pourtant solennellement que je n'avais pas d'intentions sournoises en faisant cela.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 23/03/2004 10:46

nanesse
Messages : 288
Enregistré le : 16 mai 2006 13:45

Message par nanesse » 12 juil. 2015 17:34

C'était effectivement plus l'idée de ma question initiale. Est-ce que ce genre de puzzle historique attire les enfants ? Comme enseignant Cipriani peut peut-être nous aider ? ;-)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Herculine le 23/03/2004 10:53

hypolite

Message par hypolite » 12 juil. 2015 17:34

Il parraitrait effectivement que Napoléon trichait aux cartes parce qu'il n'aimait pas s'en remettre au hasard ! Du moins, ce fait est rapporté dans le film "Napoléon" de Sacha guitry ! :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 23/03/2004 12:58

Cipriani

euh...

Message par Cipriani » 12 juil. 2015 17:34

j'aurais bien du mal à répondre en ce qui concerne mon expérience d'enseignant surtout cette année avec mes élèves de SEGPA, parce que pour eux le français "ça pue" et "l'histoire c'est mort" ils préfèrent les maths mais pas les problèmes parce que "ça prend la tête" et en fait ils aimeraient que je fasse plus de dessins et que je ramène plus souvent ma guitare en classe....si ça continue je vais peut-être envisager le coloriage magique ou codé, coloriez Napoléon ou Touthankamon en respectant le code de couleur...... :roll: :wink:

cet après-midi j'ai fait un peu d'histoire, vraiment un peu à travers deux chansons de Boris Vian "la java des bombes atomiques" (pour situer leur niveau de connaissance quand je leur ai demandé s'ils avaient une idée de la date à laquelle la première bombe atomique avait explosé, j'ai eu droit à 1424, il faut dire le matin j'avais fait en français un texte sur Robin des Bois ceci expliquant peut-être cela ? la date étant assez proche du 14ème siècle et puis on entend plein de 4) et "la complainte du progrès"
quand je leur ai expliqué que dans les années 50, le frigidaire (enfin le réfrigérateur pour être plus précis mais la chanson de Vian parle de "frigidaire") c'était plutôt rare ils m'ont pris pour un bonimenteur certains aussi m'ont vraiment regardé comme un vieux fossile : mou dégoûtée "c'est à vous le disque m'sieur" "putain elle est toute niquée cette musique" bon certains ont eu l'air d'apprécier quand même..journée plutôt positive j'ai appris à me contenter de peu... :roll:


si Staps n'a pas fait exprès de montrer une image peu glorieuse de Napoléon à son fils, je précise que je n'ai pas fait exprès non plus de montrer Napoléon en habit de sacre à mon fils...le dico Napoléon (entre-temps prêté à une copine qui prépare son agreg*) était ouvert simplement à cette page là, et il est vrai que ça a eu un effet quasi-magnétique, tout comme il me semble me souvenir que ça avait le même effet chez moi étant môme, le nom même de Napoléon a une consonnance tellement particulière (vous savez c'était l'époque de cette comptine dont j'ai parlé suite à un message de the argie ; Napoléon est mort à sainte-hélène, son fils Léon lui a crevé l'bidon...)

Chez mes élèves Napoléon ça fait partie des meubles apparemment
en octobre quand j'ai nettoyé la nature (opération sponsorisé par les magasins Édouard Leclerc) ça s'est fait autour du site de la légion d'honneur, mes élèves habitent en majorité un coin sordide (très bien placé et pourtant joliment nommé le chemin vert) pas bien loin de la colonne de la grande armée...Lille 2004 oblige je bosse sur l'égypte, en ce moment, ça en gonfle certains, pour parler de la naissance de l'égyptologie j'ai bien entendu évoqué la campagne d'égypte de Bonaparte ...je crois qu'ils ont compris que Bonaparte et Napoléon c'était le même gars ...objectif atteint comme dit Claudia Schiffer dans la pub l'Oréal

Je ne sais pas ce qu'ils pensent de Bonaparte, ils s'en foutent je crois, le puzzle j'y crois pas trop, un jeu sur playstation avec bonaparte façon Mario Bros fichant des baffes dans la gueule de Nelson et Wellington ça le f'rait p'tête :lol:

suite au texte sur Robin des Bois et aux quelques explications annexes que j'y ai ajoutées donc Jean sans Terre voulait pas qu'Aliénor raque du flouze pour que Henri VI libère son frère Richard (ça c'était dans le texte) et Jean qui égorge son neveu Arthur (le fils de Richard ?) pour pas qu'il lui pique le trône d'Angleterre (ça c'est le souvenir de mes lectures de l'Histoire de France en B.D de chez Larousse quand j'étô mioche (ici on dit Margât)) plus le dessin animé de Walt Disney qu'ils ont tous à peu près vu
je peux vous livrer leurs conclusions brut de décoffrage :

Jean sans Terre c'est un gros enculé, un raptaille (orthographe non garantie je suppose que c'est une déformation de rapace)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 23/03/2004 15:23

Bernard

Message par Bernard » 12 juil. 2015 17:34

La mentalité des jeunes est de pire en pire.
Quel âge ont vos élèves ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bernard le 23/03/2004 23:42

Cipriani

Message par Cipriani » 12 juil. 2015 17:34

entre 13 et 14 ans...je précise tout de même qu'il s'agit d'élèves de SEGPA (Section d'Enseignement Général et Professionnel
Adapté qu'on appelait auparavat SES pour Section d'Enseignement Spécialisées) c'est-à-dire des élèves en difficultés scolaires voire en très grosses difficultés scolaires, plus faibles qu'eux il y a les élèves scolarisés en IME/IMPRO (Institut Médico-Éducatif/ Institut Médico-Professionnel [à vocation d'insertion dans la vie professionnelle])
le collège où je travaille est situé en ZEP, il est vrai pour avoir une fois par semaine des élèves de 6ème normale (je suis "prof principal" des 5ème SEGPA de l'établissement) en soutien math une fois par semaine que le niveau de ces gamins est très faible aussi, et le comportement peut-être aussi limite..

cette année je suis parti avec 16 gamins en effectif dans ma classe, au bout d'un mois et demi conseil de discipline pour l'un d'entre eux que j'ai empêché de sortir de cours, et que j'ai du mettre au sol pour l'empêcher de me rentrer physiquement dedans, ensuite une fois maîtrisé au sol, il m'a abreuvé copieusement d'injures....


pour en venir tout à fait à autres choses lors de mon précédent message, les plus perspicaces d'entre vous auront peut-être remarqué une astérisque qui renvoyait à une "annexe" que je n'ai pu poster correctement suite à un problème technique lié soit au site soit à mon ordinateur (enfin plutôt tout de même au site car j'avais accès à d'autres pages "ouaibes"

je me permets de le reposter, maintenant que tout semble rentré dans l'ordre, sans doute si réponse à ma demande il y a faudra-t-il la prévoir dans un nouveau message et même très certainement dans une autre rubrique, mais ça concerne Napléon :



*cette copine (qui prépare l'agreg épreuves orales en mai)m'a filé une colle que je soumets aux véritables historiens de ce forum (pas des rigolos ignares dans mon genre quoi ! bien que je lui ai promis d'y réfléchir un peu histoire de me dérouiller un peu les neurones et les synapses mis à mal par une fréquentation trop prolongée de mes élèves :? )
comme son programme de révision est particulièrement chargé et que Napoléon c'est pas vraiment her cup of tea quelques éléments de réponse ça lui filerait de fait un sacré coup de main

comment traiter les sujets suivants :

Napoléon et Bonaparte (d'ailleurs en quoi ces deux sujets différent-ils s'ils diffèrent) hum.gif

avec une problématique majeure pour cerner l'enjeu des sujets
1 plan de réponse en 3 parties pour chaque sujet et dans chaque partie la ou les références historiographiques et idées majeures

y a aussi une question subsidiaire (pour départager les ex-aequo :lol: )
quelle différence entre ces deux sujets "Napoléon" et "l'Empire"

avec angle d'approche et expression d'une problématique
il parait que les sujets d'agreg sont ainsi foutus soit des trucs hyper-généraux tiens bouffe : Napoléon et démerde, soit le truc hyper spécialisé genre je sais pas (donc je vais dire n'importe quoi, comme d'hab penseront Adolf et son pote Fa8) la culture du riz en poméranie basse-orientale du 14 ème siècle avant jésus-christ jusqu'à Mahomet join.gif le truc évident quoi !

merci d'avance aux bonnes volontés qui pourront et voudront bien apporter leur contribution si modeste soit-elle

cordialement et amicalement

Cipriani

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 24/03/2004 02:31

Bernard

Message par Bernard » 12 juil. 2015 17:34

Cipriani a écrit :cette année je suis parti avec 16 gamins en effectif dans ma classe, au bout d'un mois et demi conseil de discipline pour l'un d'entre eux que j'ai empêché de sortir de cours, et que j'ai du mettre au sol pour l'empêcher de me rentrer physiquement dedans, ensuite une fois maîtrisé au sol, il m'a abreuvé copieusement d'injures....
C'est sportif chez vous ! Ces petits problèmes sont compris dans le salaire ?
Cipriani a écrit :plus perspicaces d'entre vous auront peut-être remarqué une astérisque
J'ai cru à une faute de frappe. Je me suis interrogé.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bernard le 24/03/2004 05:54

Jean

Message par Jean » 12 juil. 2015 17:34

Cipriani a écrit :je n'ai pu poster correctement suite à un problème technique lié soit au site soit à mon ordinateur (enfin plutôt tout de même au site car j'avais accès à d'autres pages "ouaibes"
Envoyez-moi plus de détails par Messages Privés.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 24/03/2004 05:57

Jean G.

Message par Jean G. » 12 juil. 2015 17:34

Cipriani, faites-nous plaisir:
écrivez vos mémoires d'enseignant, ou un recueil des plus savoureuses anecdotes.
Je crois qu'on va pleurer de rire.
... Et puis ça vous paiera un garde du corps que l'Administration vous refuse certainement. :lol:
Et puis, sans rire, bonne chance, et merci pour ce que vous apportez malgré tout à ces pauvres mômes. S'il n'y en a qu'un qui en retire quelque chose, ce sera déjà justifier votre boulot si ingrat.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean G. le 24/03/2004 08:55

nanesse
Messages : 288
Enregistré le : 16 mai 2006 13:45

Message par nanesse » 12 juil. 2015 17:34

J'étais pliée en deux (de rire )aussi mais en y réfléchissant je préfère encore songer au beau film de Nicolas Plhilibert "Etre et avoir" qui retrace le vécu d'un instit. dans une classe "unique" en Auvergne( en existe-t-il encore beaucoup de telles ?).
Voici qui nous éloigne de Napoléon. Y a-t-il une bonne âme pour aider la copine de Cipriani ;-)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Herculine le 24/03/2004 13:20

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 17:34

Herculine a écrit :Y a-t-il une bonne âme pour aider la copine de Cipriani ;-)
Une vague tentative pas très convaincante :
http://www.pourlhistoire.info/Forum/vie ... =5513#5513

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 24/03/2004 21:40

Cipriani

Message par Cipriani » 12 juil. 2015 17:35

Herculine a écrit :J'étais pliée en deux (de rire )aussi mais en y réfléchissant je préfère encore songer au beau film de Nicolas Plhilibert "Etre et avoir" qui retrace le vécu d'un instit. dans une classe "unique" en Auvergne( en existe-t-il encore beaucoup de telles ?).
;-)
c'est vrai que le film est très émouvant (même si la polémique qui a opposé le réalisateur à l'instit filmé dans sa classe est assez sordide, l'enseignant réclamant après coup des royalties sur les recettes engrangées par le film, alors que les producteurs lui avaient proposé auparavant (sans connaître par avance le formidable succès de ce film) une sorte de défrayment enfin je ne connais pas bien les détails, les aboutissements etc mais bon s'engueuler pour du fric on est loin de l'atmosphère idyllique du film) ..en tant que remplaçant j'ai remplacé une journée dans une classe de campagne mais l'éventail d'âge des élèves n'était pas aussi large c'était un CE2/CM1/CM2 classe unique ce qu'on appelle un regroupement pédagogique les gamins venant de tous les bleds environnants de la commune rurale où est implantée l'école, un ramassage est organisé en bus, l'ambiance est familiale (certains collègues sur des postes de ce type m'ont raconté que les gamins le matin se déchaussaient et mettaient leurs pantoufles en arrivant dans la classe), moi on m'a livré le pain pour l'instit qui habitait sur place (il était en stage pour une journée) et le midi donc j'ai donné à sa femme le pain..
ceci dit je crois que je me ferais vite chier les gamins sont certes super-intéressant, curieux, d'un niveau aux antipodes de l'élève moyen (donc pas bon) de la ville de Boulougne, que c'en est hallucinant (les gamins normaux existent donc ?) mais pas de collègues or je suis un animal social...

hier en faisant du rugby avec mes chères têtes blondes je me suis empallé en chutant la cage thoracique sur le genou d'un d'entre-eux
bilan une côte fêlée...les gamins étaient hyper-déçus de me voir ce matin eux qui espéraient me voir prendre un congé maladie (un "strap" :twisted: un cacheton d'anti-inflammatoire et ça r'part)

leur sollicitude à mon égard fait plaisir à voir :twisted:

j'ai consulté rapidement la réponse de Staps et je l'en remercie (ainsi que les autre intervenants) , dès que j'aurai le temps je participerai à ce débat
où j'ai relévé quelques idées intéressantes à exploiter éventuellement


allez la france (match de rugby demain 21 h face à Albion la Perfide)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 26/03/2004 17:48

nanesse
Messages : 288
Enregistré le : 16 mai 2006 13:45

Message par nanesse » 12 juil. 2015 17:35

Quand le film est sorti en Belgique, il y avait une avant-première dans ma ville avec comme invités le réalisateur et l'insitituteur (dont j'ai oublié le nom) . Malheureusement comme nous devions prendre le dernier bus, nous avons raté le débat. :-( Mais j'ignorais que depuis il y avait eu un conflit entre les deux. Ca me rappelle le film de Tavernier dont j'ai parlé une fois (qui se passe pendant la guerre) à la suite duquel le metteur en scène que le film avait sorti de l'oubli a fait un procès à Tavernier...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Herculine le 26/03/2004 22:26

Répondre