Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron » 12 juil. 2015 19:10

Il est vrai qu'elle va un peu à l'encontre de la thèse de l'empoisonnement.

Je ne sais pas ce qu'en dit Ben Weider (du cheveu de 1805).

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean-Baptiste Muiron le 19/07/2005 21:31

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:10

D'après l'article de Jacques Macé dans le Dictionnaire Napoléon, Sten Forshufvud avec lequel Ben Weider a collaboré pensait lui aussi à un empoisonnement chronique à l'arsenic en 1805.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 19/07/2005 22:03

Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron » 12 juil. 2015 19:10

De deux choses l'une alors : ou bien il y a eu une tentative d'empoisonnement de Napoléon dès 1805, et il faut s'interroger sur les circonstances d'un tel acte se prorogeant sur plus de 15 ans, ou bien il n'y a pas eu d'empoisonnement criminel, et alors il faut chercher d'autres causes pouvant expliquer une telle permanence de présence d'arsenic sur les cheveux de l'Empereur, sans imaginer obligatoirement des raisons criminelles.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean-Baptiste Muiron le 20/07/2005 09:58

Germaine de Stael

Message par Germaine de Stael » 12 juil. 2015 19:10

Jean-Baptiste Muiron a écrit :Une autre question me 'chiffonne', c'est la connexion pouvant exister entre l'improbable substitution et l'hypothétique empoisonnement à l'arsenic.

J'observe, curieusement, que les partisans de l'un sont aussi très souvent les partisans de l'autre (...)
Au contraire. En ce qui concerne Ben Weider, en particulier, n'allez surtout pas lui parler de substitution! Il milite toutefois, comme BRH, pour l'ouverture du tombeau de porphyre, mais en vue de procéder à des analyses sur le cadavre pour s'assurer qu'il y a bel et bien eu empoisonnement. Il importe donc, pour Weider, que ce cadavre soit bien celui de Napoléon! Plus de corps de Napoléon, plus de preuve, sa thèse de l'empoisonnement s'écroule....

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Germaine de Stael le 20/07/2005 13:37

Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4648
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:10

Germaine de Stael a écrit :Il milite toutefois, comme BRH, pour l'ouverture du tombeau de porphyre, mais en vue de procéder à des analyses sur le cadavre pour s'assurer qu'il y a bel et bien eu empoisonnement.
Ce serait donc ça la raison pour laquelle certains ne veulent pas d'ouverture. Ils ne craignent pas que ce ne soit pas Napoléon, mais que ce soit Napoléon empoisonné. :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 20/07/2005 13:54

Germaine de Stael

Message par Germaine de Stael » 12 juil. 2015 19:10

Dans le mille!

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Germaine de Stael le 20/07/2005 14:07

Répondre