L'autoritarisme napoléonien

Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

L'autoritarisme napoléonien

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:32

Il ne fait aucun doute que le pouvoir de Napoléon était un pouvoir autoritaire. Quel effet ce constat a-t-il sur votre appréciation du personnage ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 18/11/2005 10:16
jebulon

Message par jebulon » 12 juil. 2015 19:32

Oh moi, l'intérêt de ces sondages... :wink:

Je ne me sens pas obligé d'avoir une opinion sentimentale (admiration, condamnation...) sur le personnage.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par jebulon le 18/11/2005 10:47
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:32

Vous auriez pu lire jusqu'au bout. L'option 4 correspond assez bien à votre opinion. Mais il fallait bien que vous trouviez un prétexte pour pouvoir persifler, alors vous faites celui qui comprend tout de travers. :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 18/11/2005 10:57
Corso

Message par Corso » 12 juil. 2015 19:32

:D
Bonjour Frédéric

J'ai voté pour l'option 4, bien que l'option 2 aurait pu convenir à ma façon de voir l'histoire.
Tyran, despote éclairé ou illuminé, dictateur, que de mots.
Je crois qu'il faut retenir l'héritage de Napoléon, et de ce que nous en faisons.
Ne sombrons pas non plus dans l'idôlatrie la plus absolue. Mais j'aime et j'admire ce personnage hors du commun. Il n'est pas exempt d'erreurs et de fautes.
Je reconnais que l'esclavage a été rétabli, mais à l'époque les Etats Unis le pratiquait sans que personne ne s'en émeuve outre mesure. Et la ségrégation raciale dans ce pays n'existe plus depuis la moitié des années 60.
La guerre d'Espagne qui fut une grande faute. Seulement parce que les Espagnols refusèrent le système. Or avant la campagne, les Borbon avaient adopté une politique qui n'était pas trop celle de leur Allié. Et si la couronne avait échu sur la tête de Napoléon, et que les espagnols l'acceptent, tout le monde aurait applaudi au miracle. Sauf les Anglais, les Autrichiens et les Russes. Ces empêcheurs de tyranniser en rond.

Salutations.

Corso

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Corso le 18/11/2005 12:30
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:32

Corso a écrit :J'ai voté pour l'option 4, bien que l'option 2 aurait pu convenir à ma façon de voir l'histoire.
Pourquoi choisir une option qui correspond moins bien à votre état d'esprit ? Ce sondage n'a pas pour but d'essayer d'établir la vérité sur ce qu'était Napoléon car la vérité historique ne se décide pas au suffrage universel, mais plutôt de voir ce que pensent les participants.
Corso a écrit :Tyran, despote éclairé ou illuminé, dictateur, que de mots.
Je ne pense pas qu'il faille mettre sur le même plan ces différents mots. "Despote éclairé" et "dictateur" décrivent des modes de gouvernement assez précis sans contenir pour autant des jugements de valeur, alors que le terme "Tyran" est, me semble-t-il, beaucoup plus flou et se voit attaché de nos jours une connotation essentiellement négative.
S'il fallait citer un tyran positif, ce serait sans doute à peu près impossible. Par contre, Cincinnatus bénéficie d'une image extrêmement positive, tout dictateur qu'il ait été. Les despotes éclairés sont également mieux perçus que leurs contemporains qui n'étaient pas éclairés.
Corso a écrit :Je crois qu'il faut retenir l'héritage de Napoléon, et de ce que nous en faisons.
Vous allez peut-être me trouver ingrat, mais je ne perçois pas bien ce dont j'aurais hérité de Napoléon. :oops:
Corso a écrit :Ne sombrons pas non plus dans l'idôlatrie la plus absolue.
Je crois qu'il vaut aussi mieux éviter de sombrer dans l'idolâtrie tout court.
Corso a écrit :Mais j'aime et j'admire ce personnage hors du commun.
Mais qu'est-ce qu'il a de plus que BRH ? :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
Corso a écrit :Il n'est pas exempt d'erreurs et de fautes.
Nous sommes bien d'accord.
"Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle." (Jean 8:7)
Et comme Jésus n'a pas jeté le premier la pierre, c'est peut-être que lui non plus n'était pas sans péché. Aaargh ! Quelle hérésie ! shootleft.gif
Corso a écrit :Je reconnais que l'esclavage a été rétabli, mais à l'époque les Etats Unis le pratiquait sans que personne ne s'en émeuve outre mesure. Et la ségrégation raciale dans ce pays n'existe plus depuis la moitié des années 60.
Même Blueberry était un sale petit con esclavagiste dans sa jeunesse...
Sauf que lui, une fois qu'il a eu compris que l'esclavage, c'était moche, il n'est pas redevenu esclavagiste. Oui, c'est vrai, c'est de la BD, me direz-vous, mais bon, n'empêche, il y a quand même une différence entre pratiquer un truc assez moche parce qu'on a toujours vu le faire et rétablir ce truc assez moche après qu'il avait été aboli par d'autres. D'ailleurs, j'avais pris le cas de Blueberry parce qu'il était question des Etats-Unis, mais j'aurais pu aussi citer le cas de Tolstoï qui lui aussi a eu des serfs jusqu'au jour où, ayant compris à quel point c'était moche, il les a affranchis.
Corso a écrit :La guerre d'Espagne qui fut une grande faute. Seulement parce que les Espagnols refusèrent le système.
Méchants Espagnols qui n'ont pas vu que tout ça, c'était pour leur bien ! :roll:
Il y a un petit défaut dans votre raisonnement, il me semble.
Corso a écrit :Or avant la campagne, les Borbon avaient adopté une politique qui n'était pas trop celle de leur Allié.
Je ne comprends ce que vous voulez dire :oops:
Corso a écrit :Et si la couronne avait échu sur la tête de Napoléon, et que les espagnols l'acceptent, tout le monde aurait applaudi au miracle.
Etes-vous sûr ? Il a eu la couronne d'Italie, mais ça n'a pas empêché quelques petits problèmes.
Corso a écrit :Sauf les Anglais, les Autrichiens et les Russes. Ces empêcheurs de tyranniser en rond.
Comme Renaud, je ne suis pas un grand admirateur de Mme Tatcher et lors de la guerre des Malouines, je trouvais l'attitude de la Grande-Bretagne très nulle. Mais finalement, les résultats n'ont pas été aussi négatifs que je le pensais.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 18/11/2005 13:31
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Message par Drouet cyril » 12 juil. 2015 19:32

Le fait de le constater ne suffit-il pas ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Drouet Cyril le 18/11/2005 17:54
jebulon

Message par jebulon » 12 juil. 2015 19:33

Non, l'option 4 ne correspond pas non plus à mon opinion.

D'ailleurs je n'en ai pas sur ce personnage.

Il m'intéresse, et je m'interroge. Il m'intéresse en lui-même, et aussi parce que je crois que c'est le seul personnage historique qui suscite de telles passions. Il y a de quoi être interloqué, je trouve. Et je m'interroge aussi sur ceux qui l'ont suivi, ceux qui l'ont renié, ceux qui l'ont connu et aimé ou haï. Je m'intéresse à l'armée de cette époque, à la diplomatie de cette époque, à la peinture, à l'environnement socio économique du début du XIXème siècle etc, et comme je ne suis qu'un amateur, je me renseigne.

En plus, j'aime chercher !

ça vous va mieux ?

Quant à persifler, je ne nie pas, et voici pourquoi je persifle : je remarque que, sur un autre forum, vous mettez en doute l'intéret de ces sondages, et immédiatement, vous en "collez" un sur un sujet dérivé sur votre propre forum. Et ça me donne envie de persifler juste en vous citant (avec un petit smiley, toutefois) que voulez-vous !

"Quel effet ça fait de constater que le régime de Napoléon était autoritaire" Très fort, comme "question-entonnoir". Vous allez bien rigoler, avec cette formulation, si vous voyez quelques napoléonophiles tomber dans le panneau et répondre à votre sondage. Vous aurez beau jeu de leur dire ensuite qu'ils ont admis que le régime de Napoléon était autoritaire, alors que certains le nient à longueur de forums...un petit "5" disant "le régime de Napoléon n'était pas autoritaire, développez" ne vous aurait pas déshonoré...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par jebulon le 18/11/2005 18:29
Avatar du membre
duc de Raguse
Messages : 73
Enregistré le : 29 oct. 2007 19:05
Localisation : Bavière
Contact :

Message par duc de Raguse » 12 juil. 2015 19:33

Le régime de Napoléon était bien autoritaire, mais on le sait depuis longtemps, non ? :?
Je ne vois pas où vous voulez en venir mon cher Staps...
Vous allez peut-être me trouver ingrat, mais je ne perçois pas bien ce dont j'aurais hérité de Napoléon.

La possibilité de réaliser des sondages sur sa personne ! :wink:

Bien à vous,

duc de Raguse.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par duc de Raguse le 18/11/2005 22:40
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:33

Drouet Cyril a écrit :Le fait de le constater ne suffit-il pas ?
Bizarre que ce soit vous qui posiez cette question alors que vous n'arrêtez pas d'infliger aux malheureux membres du forum Napoléon 1er des constats qu'ils se passeraient volontiers de devoir faire. :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 19/11/2005 09:56
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Message par Drouet cyril » 12 juil. 2015 19:33

Bizarre que ce soit vous qui posiez cette question
Il me semble pourtant bien plus parler d'histoire que de sentiments vis à vis d'un personnage historique.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Drouet Cyril le 19/11/2005 11:37
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:33

Drouet Cyril a écrit :Il me semble pourtant bien plus parler d'histoire que de sentiments vis à vis d'un personnage historique.
C'est exact, mais, à la limite, cette attitude finirait peut-être par irriter davantage les admirateurs de Napoléon qui y verront de l'hypocrisie plutôt que la distance critique nécessaire pour porter le regard le plus impartial possible sur le personnage et son époque. Le fait que vous n'exprimiez jamais ouvertement vos sentiments sur Napoléon alors que vous accumulez les anecdotes et les récits qui ne contribuent pas à donner de lui la meilleure image vous fait passer pour un sournois qui mène un véritable travail de sape afin de convaincre les membres du dernier carré de la garde que l'homme pour lequel ils se déclarent prêts à mourir n'en vaut pas la peine.
Mais vous allez peut-être me répondre que quelle que soit l'attitude que l'on adopte on irrite de toute façon un certain nombre d'admirateurs inconditionnels en osant seulement présenter certains aspects de la réalité. Vous n'auriez sans doute pas tout à fait tort. :cry:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 19/11/2005 11:54
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Message par Drouet cyril » 12 juil. 2015 19:33

C'est exact, mais, à la limite, cette attitude finirait peut-être par irriter davantage les admirateurs de Napoléon
Peut-être, mais, bien heureusement, il n'y a pas (loin s'en faut à mon avis) que des idolâtres sur le forum.
Mais c'est vrai qu'une discussion sereine sur un sujet délicat est parfois difficile. Je me souviens tout particulièrement de BRH pour Jaffa qui assurait mordicus que je ne faisais pas de différence entre un Turreau et un Bonaparte (on a les arguments qu'on peut :roll: ). Faut dire qu'il s'est pris sur la question trois fois les pieds dans le tapis et a fini par faire amende honorable. (Pov BRH... :lol: )

Sur un autre sujet, j'ai régulièrement le droit à quelques foudres : la Vendée. Pour La Route (le pire, c'est qu'il reconnait lui-même ne pas y connaître grand-chose sur le conflit vendéen), je ne suis qu'un Blanc, un Chouan, un Verdet, et j'en passe... Faut croire que j'ai des méthodes "gratte-poil". :(
S'il savait que je me suis fait traiter "d'âne bâté" par l'administrateur du site royaliste Rembarre lors d'un long échange au sujet de la Vendée... :lol:


Salutations respectueuses.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Drouet Cyril le 19/11/2005 12:15
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:33

Drouet Cyril a écrit :Peut-être, mais, bien heureusement, il n'y a pas (loin s'en faut à mon avis) que des idolâtres sur le forum.
Contrairement à ce que vous pensez, il n'y a pas que les idolâtres que vous arrivez à irriter. Une fois, j'avais été surpris de découvrir qu'un de vos textes avait réussi à énerver quelqu'un qui émettait parfois des avis un peu critiques sur certains comportements de Napoléon.
Drouet Cyril a écrit :Mais c'est vrai qu'une discussion sereine sur un sujet délicat est parfois difficile.
Prendre BRH comme exemple, c'est pas du jeu. :roll:
Drouet Cyril a écrit :Je me souviens tout particulièrement de BRH pour Jaffa qui assurait mordicus que je ne faisais pas de différence entre un Turreau et un Bonaparte (on a les arguments qu'on peut :roll: ). Faut dire qu'il s'est pris sur la question trois fois les pieds dans le tapis et a fini par faire amende honorable. (Pov BRH... :lol: )
Est-ce la fois où il a refilé la "patate chaude" au "Général Hugo" ? :lol:
Drouet Cyril a écrit :Pour La Route (le pire, c'est qu'il reconnait lui-même ne pas y connaître grand-chose sur le conflit vendéen)
Justement, c'est bien ça qu'on vous reproche : vous, vous vous y connaissez trop bien. Vous foutez des complexes à tout le monde et avec ça, vous osez ne pas être un admirateur inconditionnel de Napoléon.
Vous méritez qu'un jour quelqu'un vous réponde :
Il fallait sans douter ! Voici encore une discussion stérile, provocatrice et prête à dégénérer signée Drouet Cyril...il n'y a rien à faire !
Seulement, cette fois, je ne vous laisserais le plaisir d'entamer une polémique avec moi, et je vous laisse avec vos argumentations talentueuses.
Je m'abstiendrai donc de tomber dans votre piège et le débat est clos en ce qui me concerne.
Drouet Cyril a écrit :S'il savait que je me suis fait traiter "d'âne bâté" par l'administrateur du site royaliste Rembarre lors d'un long échange au sujet de la Vendée... :lol:
Cela n'est guère étonnant. Sur certains forums, certains membres conseillent à l'administrateur de virer les membres qui sont plus intelligents que lui. Alors pourquoi l'administrateur d'un site royaliste devrait-il fonctionner différemment ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 19/11/2005 13:07
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Message par Drouet cyril » 12 juil. 2015 19:33

j'avais été surpris de découvrir qu'un de vos textes avait réussi à énerver quelqu'un qui émettait parfois des avis un peu critiques sur certains comportements de Napoléon.
Vous pouvez me rafraichir la mémoire ?

Est-ce la fois où il a refilé la "patate chaude" au "Général Hugo" ?
Peut-être. Faudrait que j'aille vérifier.

Justement, c'est bien ça qu'on vous reproche : vous, vous vous y connaissez trop bien.
Pour la Vendée, La Maraude ou La Route ne supportent surtout pas que je n'accroche pas à ma boutonnière leurs jolies images d'Epinal. Du coup, je passe pour le Royco de service (sans doute le pensent-ils sincèrement) et toute discussion devient vite tendue.


Cela n'est guère étonnant. Sur certains forums, certains membres conseillent à l'administrateur de virer les membres qui sont plus intelligents que lui. Alors pourquoi l'administrateur d'un site royaliste devrait-il fonctionner différemment ?
Ici, ce n'était pas un forum mais seulement un échange de messages par mail. Il avait quand même fini par mettre de l'eau dans son vin. En fait, je crois bien qu'il pensait que je partageais ses opinions politiques.
S'il savait... :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Drouet Cyril le 19/11/2005 13:25
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4469
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 12 juil. 2015 19:33

Drouet Cyril a écrit :Vous pouvez me rafraichir la mémoire ?
Non, car ce n'était pas sur un forum. :oops:
Drouet Cyril a écrit :Peut-être. Faudrait que j'aille vérifier.
Ca risque d'être difficile, car tous les messages de BRH sur le forum Napoléon 1er ont été passés au broyeur. Peut-être à la demande de l'intéressé lui-même qui croit sans doute obtenir une forme de revanche en nous privant de sa prose sublime.
Drouet Cyril a écrit :Pour la Vendée, La Maraude ou La Route ne supportent surtout pas que je n'accroche pas à ma boutonnière leurs jolies images d'Epinal. Du coup, je passe pour le Royco de service (sans doute le pensent-ils sincèrement) et toute discussion devient vite tendue.
Surtout quand un Mousquetaire vient se joindre à vous pour mettre en morceaux les images d'Epinal. :oops:
Mais dans le fond, La Route vous aime bien. Il vous considère comme une "pointure" du forum Napoléon 1er. :lol:
Drouet Cyril a écrit :Ici, ce n'était pas un forum mais seulement un échange de messages par mail. Il avait quand même fini par mettre de l'eau dans son vin. En fait, je crois bien qu'il pensait que je partageais ses opinions politiques.
S'il savait... :lol:
Ah là là ! Les opinions politiques ! :roll:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 19/11/2005 13:44
Répondre