Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Légende noire, légende rose, récits un peu fantastiques autour de Napoléon et de son règne, investissement affectif à l''égard du personnage... Autant de sujets auxquels cette rubrique est consacrée.
Répondre
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 29 juil. 2018 9:37

Telle est la question posée sur le forum Napoléon 1er.
Napolitaine a écrit :Voilà la question que je me pose. Qu'avait il de plus ou de moins ? Pourquoi j'ai l'impression que les admirateurs de Napoléon l'admirent plus que de raison contrairement à un homme comme Louis XIV, etc. Je vois la plein d'admiration dans mon travail à l'égard des personnes âgées qui me demandent des animations en rapport avec l'histoire, car ils aiment ce sujet. Mais il est presque impossible de faire une animation en rapport avec l'histoire sans parler de Napoléon. Je m'en aperçois et d'ailleurs on m'en fait la remarque lorsque je choisis un sujet d'histoire sans évoquer son nom.

J'ai remarqué par ailleurs que les admirateurs de Louis XVI par exemple, lui reconnaissent par la des torts, mais les admirateurs de Napoléon n'acceptent aucune critique ni aucun tort que l'on puisse donner à sa carrière. Car je parle pas de l'homme humainement parlant mais de Bonaparte.


Quand je parle d'admiration, je parle pas de la fan attitude ridicule comme les fans de Johnny, mais bel et bien d'admiration, d'idolâtrie.

Alors pourquoi est il le plus connu de tous les autres, pourquoi suscite il autant d'admiration ? Je n'ai jamais entendu quelqu'un me dire "Je n'aime pas Napoléon, il n'a rien fait de bien.", j'ai juste entendu des "Je n'aime pas Napoléon, mais je le respecte." et c'est justement ça qui est fascinant, ne pas aimer tout en respectant. Mais pourquoi lui spécifiquement ? C'est la question que je me pose encore aujourd'hui.
Poser une telle question sur un forum où seuls des gens fascinés par Napoléon peuvent répondre a peu de chance de permettre d'obtenir une réponse complète et nuancée.

Les personnes qui répondent ne se rendent en effet pas compte que la fascination qu'elles éprouvent pour Napoléon les empêche de porter un regard détaché sur elle et considèrent au contraire que cette fascination provient d'une réalité objective, alors que ce n'est pas du tout le cas. Ce qui les fascine, ce n'est pas la réalité historique de Napoléon, mais le mythe qui l'entoure.

Ces mêmes personnes n'ont d'ailleurs pas pris conscience que dans le second paragraphe écrit par Napolitaine, c'était suite à une faute de frappe qu'il était question de Louis XVI à la place de Louis XIV et ils se lancent ainsi dans des considérations historiques sur un sujet où manifestement ils ne connaissent pas grand-chose (dans une perspective francocentriste, ils ne tiennent en effet aucun compte du fait que la Révolution française s'inscrit dans un vaste mouvement qui touche plusieurs pays européens, mais aussi le continent américain).

Mais comme le choix de ce forum est de ne pas permettre à ceux qui pourraient apporter un point de vue différent de s'exprimer, cet échange est sans doute condamné à rester assez stérile.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Cipriani Franceschi » 30 juil. 2018 21:47

Frédéric Staps a écrit : Mais comme le choix de ce forum est de ne pas permettre à ceux qui pourraient apporter un point de vue différent de s'exprimer, cet échange est sans doute condamné à rester assez stérile.
il est vrai que les réponses suscitées par cette question de Napolitaine sont surtout hagiographiques ;)

pour autant, un forum sérieux ne saurait laisser démolir le mythe Napoléon - et partant de là la fascination qui en résulte - par un anti-napoléonien notoire comme vous :D
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 30 juil. 2018 21:59

Cipriani Franceschi a écrit : pour autant, un forum sérieux ne saurait laisser démolir le mythe Napoléon - et partant de là la fascination qui en résulte - par un anti-napoléonien notoire comme vous :D
Il n'est pas question de démolir le mythe, mais de l'analyser.

Une différence majeure qui existe entre Louis XIV et Napoléon est que Napoléon apparaît comme un self-made-man alors que Louis XIV est un héritier. Le processus d'identification est donc possible à l'égard de Napoléon alors qu'il ne l'est pas pour Louis XIV.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
bastet
Messages : 727
Enregistré le : 06 août 2008 20:40
Localisation : Sud Ouest

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par bastet » 21 déc. 2018 15:54

Je crois que j'avais déjà évoqué cette notion de fascination en relation avec Napoléon qui m'intéresse moins en tant que personnage historique qu'en tant que mythe
" Alors pourquoi est il le plus connu de tous les autres, pourquoi suscite il autant d'admiration ? Je n'ai jamais entendu quelqu'un me dire "Je n'aime pas Napoléon, il n'a rien fait de bien.", j'ai juste entendu des "Je n'aime pas Napoléon, mais je le respecte." et c'est justement ça qui est fascinant, ne pas aimer tout en respectant. Mais pourquoi lui spécifiquement ? C'est la question que je me pose encore aujourd'hui." écrit Napolitaine .
Effectivement "pourquoi lui spécifiquement" ? Cette interrogation me renvoie à mon travail sur Napoléon et le sacré :roll:

La notion de « fascination » apparaît, au même titre que le charisme, comme une notion complexe et très largement galvaudée.

Au sens courant, la fascination peut être définie comme " une vive influence, une profonde impression exercée sur quelqu’un ou par quelqu’un" signification qui recouvre à la fois l’action de fasciner et le résultat de cette action, mais la fascination peut constituer le "pouvoir d’attraction" d’un individu sur un autre individu, c’est la capacité de celui qui fascine à charmer, à captiver, à séduire, ainsi que le " trouble " de celui qui est fasciné, son attrait irrésistible, son envoûtement. En ce sens la fascination est une emprise quasi "magique" qui oriente puissamment la conscience subjective dans le sens de l'objet fascinant et "se met en travers de toute tentative de différenciation individuelle" parce qu'elle intervient de façon arbitraire et "magique", c'est là l'aspect excessif de la fascination dans l'économie psychique subjective.

Par ailleurs, le mot « fascination » trouve ses racines dans le latin fascinus qui désigne le phallus, le pénis en érection. Etymologie surprenante mais qui prend tout son sens en psychanalyse pour laquelle le phallus est symbole avant d’être objet réel, symbole de l’objet désiré et manquant à un individu pour le rendre complet, parfait, à l’image de la toute puissance idéalisée.
La fascination/idéalisation joue un rôle essentiel dans les phénomènes d’adhésions individuelles ou collectives à des idéologies. Car la fascination parle aussi d’emprise, une emprise qui semble appartenir au domaine du mystique, du surnaturel, la fascination renvoyant , entre autre, à l’éblouissement, la tromperie, l’envoûtement, l’attrait irrésistible.
Fasciner "c’est immobiliser un être vivant en le privant de réaction défensive, par exemple par la seule puissance du regard " qui peut aller jusqu'à le priver de ses " facultés critiques " , aussi peut-on relier la fascination à une emprise mortifère qui priverait le fasciné de liberté d’agir ou de penser, comme "dépossédé de lui-même", une certaine forme d’aliénation pouvant ainsi s’instaurer par la puissance du regard car dans la fascination le regard est central, par sa seule force, il éblouit, il aveugle, fasciner c’est " captiver par l’éclat" …… La fascination parle donc de pouvoir de l’un sur l’autre….
A propos du sacré R. Otto parle de" saisissement ", d’ "étrange émotion" , peut- être ce que suscitait, par exemple, le regard de Napoléon souvent "terrible" et qui tout à tour charmait, troublait, tétanisait, rassurait….mais qui pouvait devenir insoutenable, un regard qui tel l’éclair, "traversait la tête" (Cambacérès) et qui fera presque s’évanouir des hommes forts, " sa figure terrasse" (C.Nodier) ou qui laissait le fasciné comme "charmé par la magie de ces yeux bleu foncé " ( Oelmer ) , ces yeux singuliers, dont il aurait eu la capacité d'en changer la couleur.... .
Pour le préfet impérial Bausset "...Ses yeux étaient bleu clair… Des éclairs jaillissaient de ses yeux, et révélaient toutes ses pensées, tous ses sentiments …."  quant à la jeune Betsy dans ses Souvenirs, elle confie avoir été fascinée par l'expression du regard de Napoléon, "ce que nul pinceau ne saurait reproduire" , celui-là même que dans sa prime jeunesse elle avait fantasmé comme "un grand ogre, un géant avec un gros oeil rouge et flamboyant au milieu du front".
La puissance des dieux s’est toujours manifestée, surtout quant elle est accrue de la colère, sous la forme de flammes, la chaleur comme expression d’un pouvoir magico-religieux :
" Son regard, comme un feu qui jaillit dans la nue,
Sillonne au fond des coeurs la pensée inconnue :
De l’instinct de sa force il semble se grandir
Et sa tête puissante est pleine d’avenir… ! "
( Napoléon en Egypte, A.M.Barthélémy , J. Méry)
" Non, son regard merveilleux, vivant, insaisissable
Tantôt perdu dans les lointains, tantôt irrésistible,
Brillait comme le feu de la guerre, comme un éclair."
(Pouchkine, Ode à Napoléon)
" Dans les yeux de l'Empereur se mouvait l'Histoire en marche »(Chateaubriand) ou le mythe et l’Epopée s’éclairant mutuellement….
Un regard qui fait pressentir du numineux la puissance, la prépondérance face à l’insignifiance des êtres et ainsi de ce contraste naît une forme de « mysticisme »
Tandis que le pamphlet prussien "mandat d’amener….." exprime un autre élément du numineux : l’ émotion qui fait frissonner d’effroi qui suscite le sentiment de quelque chose de « sinistre"

Ce regard par sa puissante manifestation d’énergie, "les yeux gris et investigateurs " (C-F. Méneval), offre donc un quelque chose de mystérieux, d’indéfinissable, d’indicible, source de " terreur qui ne se confond avec aucune autre forme de terreur " ou d’inquiétant, de supérieur : "Depuis les temps de la religion la plus primitive, on a toujours considéré comme des « signes » tout ce qui était capable d’exciter et de mettre en branle le sentiment du sacré chez l’homme , de le susciter et d’en provoquer l’éruption {…] : le terrible, le sublime, l’absolue supériorité de puissance, ce qui surprend et frappe…" (R.Otto)
Ainsi Napoléon manifesterait " l’absolument inattendu, l’étrangement différent " qui exerce sur l’âme une indicible fascination qui s'exprime soit par une impression répulsive, humiliante, soit par une exaltante et singulièrement attractive impression, toutes deux caractéristiques du numineux comme du sublime, " horreur indicible et splendeur indicible" (R.Otto).

Molé, lui, reconnaîtra : "J'ai toujours cru aux figures. La sienne s'adaptait à toute son histoire. Sa tête était superbe et n'en rappelait aucune autre.
Mais c'était surtout , sous le front puissant, ce regard qui pénétrait, scrutait, fouillait, qui intimidait, terrorisait ou séduisait, ces yeux d'un bleu profond qui avaient de la gravité mais point de dureté, et cette bouche qui, à l'ordinaire, était grave et un peu contracté, mais savait se détendre dans un sourire fascinant."
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 21 déc. 2018 20:49

On peut difficilement attribuer au regard de Napoléon la fascination qu'il exerce sur les gens qui n'ont jamais croisé son regard.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Cipriani Franceschi » 21 déc. 2018 21:54

Frédéric Staps a écrit :On peut difficilement attribuer au regard de Napoléon la fascination qu'il exerce sur les gens qui n'ont jamais croisé son regard.
il faut croire qu'un simple buste suffit :D

Image
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 21 déc. 2018 22:41

Cipriani Franceschi a écrit : il faut croire qu'un simple buste suffit :D
Cette photo semble plutôt se situer dans la même veine que la déclaration suivante : « Aujourd'hui, nous sommes plus populaires que Jésus ».
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Cipriani Franceschi » 23 déc. 2018 9:57

Frédéric Staps a écrit : Cette photo semble plutôt se situer dans la même veine que la déclaration suivante : « Aujourd'hui, nous sommes plus populaires que Jésus ».
John Lennon, ce sale gosse, revendiquait la première place, tandis que Napoléon n'est classé que 2ème après le Christ ! :D

Mais peut-être peut-on déceler également chez les Beatles ce processus d'identification à l'égard de Napoléon que vous évoquiez ;)

Image
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 23 déc. 2018 10:58

Cipriani Franceschi a écrit :Mais peut-être peut-on déceler également chez les Beatles ce processus d'identification à l'égard de Napoléon que vous évoquiez ;)
Les Beatles sont plutôt l'incarnation du conflit des générations. Jusqu'aux années 1950, la jeunesse en tant que telle ne pouvait pas se faire entendre. Le rock'n roll a donné l'occasion à la génération du baby boom de prendre la parole et d'exprimer la revendication de se libérer des carcans imposés aux générations précédentes. En se mettant en scène avec Napoléon, plus qu'un processus d'identification, les Beatles exprimaient la volonté de remplacer Napoléon au sommet de la célébrité et de le reléguer aux oubliettes.

La génération "Peace and love" ne pouvait plus continuer à vouer la même admiration au plus grand chef militaire de tous les temps que les générations précédentes élevées dans le culte du patriotisme et de la grandeur militaire.

Les "napoléoniens" l'ont d'ailleurs bien compris puisque nombre d'entre eux déplorent régulièrement que la majorité de nos contemporains aient reporté son admiration, voire son adoration, sur des rock stars aux dépens des "vrais grands hommes", comme Napoléon.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Cipriani Franceschi » 23 déc. 2018 11:47

Frédéric Staps a écrit : Les "napoléoniens" l'ont d'ailleurs bien compris puisque nombre d'entre eux déplorent régulièrement que la majorité de nos contemporains aient reporté son admiration, voire son adoration, sur des rock stars aux dépens des "vrais grands hommes", comme Napoléon.
ce en quoi les "napoléoniens" sont loin d'avoir tort....

de nos jours, une rock-star ou un joueur de foot suscitent plus d'admiration que nos grands hommes :shock:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Cipriani Franceschi » 23 déc. 2018 11:55

Frédéric Staps a écrit : En se mettant en scène avec Napoléon, plus qu'un processus d'identification, les Beatles exprimaient la volonté de remplacer Napoléon au sommet de la célébrité et de le reléguer aux oubliettes.
là je pense que vous émettez une appréciation un peu hâtive.... :shock:

une déduction à la sauce BRH ? :fou:

je ne sais plus sur quel site internet j'avais récupéré ces photos, mais je ne suis pas convaincu qu'en se faisant photographier ainsi les Beatles revendiquaient ce que vous avancez.... toujours cet anti-napoléonisme latent chez vous ! :diable:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 23 déc. 2018 12:45

Cipriani Franceschi a écrit : ce en quoi les "napoléoniens" sont loin d'avoir tort....
Pourquoi devrait-on avoir plus d'admiration pour un chef de guerre que pour un artiste ?
Si l'on déplorait que les gens admirent davantage des chanteurs que des bienfaiteurs de l'humanité, je pourrais être partiellement d'accord que ceux qui émettent une telle opinion n'ont peut-être pas entièrement tort. En revanche, il m'est difficile d'être d'accord avec quelqu'un qui me dirait que Napoléon mérite plus d'être admiré que Mozart, Bach, Vivaldi, Beethoven et Lennon.
Cipriani Franceschi a écrit :de nos jours, une rock-star ou un joueur de foot suscitent plus d'admiration que nos grands hommes :shock:
Vous faites un amalgame contestable.
Les joueurs de foot appartiennent à la même catégorie que les chefs de guerre. L'admiration qu'ils suscitent est en grande partie liée au fait que comme les chefs de guerre, ils permettent de faire vibrer la fibre nationaliste.
Ce n'est pas le cas des rock-stars, puisqu'un Français, à moins d'être atteint d'anglophobie rédhibitoire, peut aimer les Beatles, tout perfides Anglais qu'ils aient pu être.
Cipriani Franceschi a écrit :là je pense que vous émettez une appréciation un peu hâtive.... :shock:

C'est seulement parce que votre intérêt pour l'histoire se limite à la seule période napoléonienne que vous pouvez considérer qu'il s'agit d'une appréciation hâtive. Au même titre que l'accession au pouvoir de Napoléon n'a été possible que parce qu'elle se situait dans le contexte de la révolution française, la célébrité des Beatles est étroitement liée à la "révolution tranquille" des années 60 qui propulse la jeunesse au premier plan, notamment par le fait que le baby boom et l'enrichissement des populations d'Europe occidentale ont fait d'elle une part significative d'un marché qu'il faut désormais absolument séduire.
Cipriani Franceschi a écrit :une déduction à la sauce BRH ? :fou:
Rien à voir. Ce que j'ai écrit se base sur les travaux des historiens de la culture des années 1960 et sur le travail de fin d'études de mon fils qui portait sur les Beatles.
Cipriani Franceschi a écrit :toujours cet anti-napoléonisme latent chez vous ! :diable:
Si vous cessiez un peu de raisonner constamment en termes de "napoléonien" et "anti-napoléonien"...
Cette approche manichéenne que vous vous refusez d'expliciter devient un peu obsessionnelle et vous empêche de raisonner avec sérénité.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Drouet cyril » 23 déc. 2018 15:51

Frédéric Staps a écrit : En se mettant en scène avec Napoléon, plus qu'un processus d'identification, les Beatles exprimaient la volonté de remplacer Napoléon au sommet de la célébrité et de le reléguer aux oubliettes.
Quelles sont les sources vous permettant d'avancer une telle "volonté" s'il vous plait ?
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Frédéric Staps » 23 déc. 2018 16:27

Drouet cyril a écrit :Quelles sont les sources vous permettant d'avancer une telle "volonté" s'il vous plait ?
J'ai déjà cité la phrase célèbre et scandaleuse de John Lennon en 1966.
Mais voici la citation plus complète : « Le christianisme s'en ira. Il disparaîtra et décroîtra. Je ne veux pas discuter de cela. J'ai raison et l'avenir le prouvera. Aujourd'hui, nous sommes plus populaires que Jésus. Je ne sais pas ce qui disparaîtra en premier, le rock 'n' roll ou le christianisme. Jésus était un type bien, mais ses disciples étaient bêtes et ordinaires. Ils ont tout déformé et tout décrédibilisé à mes yeux. »
Or comme Jésus est plus populaire que Napoléon, les Beatles étaient par la force des choses plus populaires que Napoléon. :diable:

La photo avec le buste de Napoléon n'était en revanche peut-être pas liée à cette question de célébrité, mais avait peut-être pour but de démontrer (de manière loufoque) que la coupe de cheveux "révolutionnaire" des Beatles avait déjà été adoptée par Napoléon. Il ne semble donc pas qu'il faille y voir, comme certains voudraient le croire, une preuve d'admiration de la part des "quatre garçons dans le vent" pour le "grand" homme. :fou:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Pourquoi Napoléon fascine-t-il autant ?

Message par Drouet cyril » 23 déc. 2018 16:30

Frédéric Staps a écrit :
Drouet cyril a écrit :Quelles sont les sources vous permettant d'avancer une telle "volonté" s'il vous plait ?
J'ai déjà cité la phrase célèbre et scandaleuse de John Lennon en 1966.
C'est tout ?
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Répondre