Si Napoléon avait-été jugé en Angleterre...

Le voici prisonnier de l'Europe... appellation qu'il a toujours refusée.
Comment survivre?

Visitez les pages sur Sainte-Hélène
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1585
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Si Napoléon avait-été jugé en Angleterre...

Message par Cipriani Franceschi » 06 févr. 2019 19:58

Frédéric Staps a écrit :
Marchand a écrit :Sur les chefs d'accusation contre Napoléon, nous pouvons lire dans l'avant propos des Lettres de Sainte-Hélène (correspondance du Docteur Warden), écrit par le Docteur Cabanès : "En Angleterre, on accusait Napoléon de cinq grands crimes : le meurtre du Duc D'Enghien; l'assassinat du général Pichegru, du Capitaine Wright, de la marine anglaise; l'empoisonnement des soldats français en Egypte; le massacre des pestiférés à Jaffa."
A part pour l'accusation d'assassinat du capitaine Wright, les tribunaux anglais ne sont compétents pour juger de ces "crimes" puisqu'ils n'ont pas été commis sur le territoire britannique ou à l'égard de sujets britanniques.
Toutes ces accusations venant des Anglais sont grotesques ! :shock:

Quant au soi-disant assassinat du capitaine Wright, il en a été fait justice à l'Empereur depuis longtemps ! :diable:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Marchand
Messages : 19
Enregistré le : 05 févr. 2019 10:57

Re: Si Napoléon avait-été jugé en Angleterre...

Message par Marchand » 07 févr. 2019 10:19

Bonjour,

Merci pour vos excellentes réponses, je comprends mieux.

La question que je me pose, c'est de savoir précisément les problèmes juridiques du débarquement de Napoléon en Angleterre, puis d'imaginer les chefs d'accusation que les anglais auraient opposés à Napoléon dans le cas où ils auraient été forcés de lui faire un procès. Il s'agit d'imaginer le cas où l'Empereur avait raison d'aller en Angleterre pour y recevoir un jugement. C'est un exercice très difficile, mais j'espère avoir votre aide !

Bien à vous,
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4164
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Si Napoléon avait-été jugé en Angleterre...

Message par Frédéric Staps » 07 févr. 2019 22:01

Marchand a écrit :Il s'agit d'imaginer le cas où l'Empereur avait raison d'aller en Angleterre pour y recevoir un jugement.
Je ne suis pas certain que Napoléon a choisi de se rendre aux Anglais dans l'espoir d'un jugement qui lui serait favorable.
Evidemment, en lisant la déclaration faite lors de sa reddition, on pourrait le croire puisqu'il fait allusion aux lois du pays.
Je viens, comme Thémistocle, m’asseoir au foyer du peuple britannique. Je me mets sous la protection de ses lois, que je réclame de Votre Altesse Royale, comme celles du plus constant, du plus généreux de mes ennemis.
Mais ce n'est peut-être pas l'allusion la plus importante de ce texte. La référence à Thémistocle est peut-être plus importante.
En effet, ce stratège athénien avait contribué notablement à la victoire des Grecs lors de la deuxième guerre médique qui opposait les Grecs aux Perses, avant d'être banni d'Athènes. Après ce bannissement, il avait trouvé refuge chez ses anciens ennemis, les Perses, sans que ceux-ci n'essaient de tirer une quelconque vengeance de la défaite qu'il leur avait infligée, mais au contraire, ils l'avaient couvert d'honneur et lui avaient confié le gouvernement de diverses cités grecques d'Asie mineure. Napoléon avait donc peut-être l'espoir que les Anglais le traiteraient de la même façon que les Perses avaient traité Thémistocle, peut-être pas au point de penser qu'ils allaient lui confier un gouvernement, mais qu'au moins, ils le laisseraient libre de ses mouvements.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Répondre