évasion

Le voici prisonnier de l'Europe... appellation qu'il a toujours refusée.
Comment survivre?

Visitez les pages sur Sainte-Hélène
Avatar du membre
Joker
Bouffon impérial
Messages : 1347
Enregistré le : 20 avr. 2006 23:17
Localisation : Bruxelles - Belgique

Message par Joker » 04 juin 2006 0:42

Voilà un avis qui ne manque pas d'à-propos et qui a en outre le mérite de reposer sur un certain vécu.
Quelle chance vous avez eue de pouvoir croiser dans ces parages mythiques ! :croix:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
fulub
Vénérable TSPF
Messages : 1349
Enregistré le : 27 avr. 2006 6:08

Message par fulub » 04 juin 2006 6:33

pour repondre a cc ,quand je dis encore "jeune" c'est bien sur une image.Napoleon n'etait point du tout "eteint" moralement ,il avait rncore de la ressource,et de la volonté,je sais que c'est tres tres difficile de s'echapper de l'ile ,mais en admettant qu 'il put y reussir,ce n'est pas en europe qu'il put revenir. et je ne vois pas napoleon (vu son caractere) devenir un simple citoyen anonyme,qq part dans le monde.(vu son caractere).Je en dit pas qu'il aurait eu raison,mais si l'histoire en avait decidé autrement,je ne crois pas qu'il en aurait plus diminuer (d'un point de vue historique).mais on ne le saurat jamais.
je pense c'est vrai que la fin de son avanture(avec la legende) ne pouvait que se terminer ainsi sur ce bout de caillou.
mais a chacun d'interpreter la "suite " si au cas ou............
tspf
fulub
Vénérable TSPF
Messages : 1349
Enregistré le : 27 avr. 2006 6:08

Message par fulub » 04 juin 2006 8:01

Si le danger existe aux yeux d'husdon lowe ,il ne peut venir que de l'exterieur et par surprise.C'est vers les etats unis que tous les regards se tournent.L'entrée en guerre contre l'angleterre en 1812 a rendu napoleon populaire et a fait oublier l'irritation provoquée par le blocus dont le comerce américain avait été l'une des victimes.
Desormais un courant de sympathie se développe en faveur de l'empereur ,et des complots s'élaborent ,souvent fort ingénieux,pour permettre son évasion.Tout commence en 1816 .Hudson lowve est averti qu'un corsaire du nom de sontag, a la tete d'un groupe de boucaniers hardis et experimentés,prepare une expedition sur l'ile.L'empereur embarque sur un petit bateau rapide rejoindrait une goelette qui l'emménerait en amerique du sud.
Un americain du nom de CARTER ,proprietaire d'un voilier réputé pour sa vitesse se vante devant joseph,en exil en amerique de faire evader son frere.Le renseignement est aussitot transmis par le ministre d'espagne aux etats uniset retransmis a londres.
Un autre projet entendait tirer pretxte d'un fausse chasse a la traite des noirs pour s'approcher des cotes de l'ile,et voila que lord cochranel'un des plus brillant officier de la royale navy,renvoyer dans ses foyers pour sesidées,arme un vaisseau de 24 canons dont croit'on il entend faire usage pour liberer napoleon.
Un autre nom est prononce celui de jean laffite ,cette fois la menace est serieuse est plus redoutable,car la sympathie et l'ideologie font place a l'argent.Car lafitte est plus un homme d'affaire qu'un vrai pirate.De ce fait il dispose de bons vaisseaux et d'equipages bien entrainés.L'appat du gain peut le detacher de l'espagne qu'il est accuse de servir.Et ne mumure t'on pas qu'a la nouvelle orleans le banquier et maire de la ville ,nicolas girord,fait batir une maison pour acceuillir napoleon.
Brion riche armateur d'origine hollandaise, a aussi son idée.Car une telle operation peut se reveler fort profitable.
Il n'est pas jusqu'a la belle pauline foures devenue mme de RANCHOU qui n'intrigue dans un salon de rio de janeiro.
tspf
Avatar du membre
Joker
Bouffon impérial
Messages : 1347
Enregistré le : 20 avr. 2006 23:17
Localisation : Bruxelles - Belgique

Message par Joker » 04 juin 2006 23:14

Les projets d'évasion n'ont pas manqué et si tous échouèrent, certains furent néanmoins sur le point d'aboutir.
Je possède un excellent ouvrage qui en retrace l'historique complet.
Lorsque j'aurai remis la main dessus, je vous en livrerai les passages les plus significatifs. :wink:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 15 juin 2006 12:13

Tu peux nous donner les références de cet ouvrage, Joker, stp?

:fleur:
Avatar du membre
Joker
Bouffon impérial
Messages : 1347
Enregistré le : 20 avr. 2006 23:17
Localisation : Bruxelles - Belgique

Message par Joker » 15 juin 2006 20:48

Bien volontiers !
Il s'agit d'un ouvrage intitulé "Sainte-Hélène terre d'exil" rédigé collectivement par plusieurs sommités dont Bonnel, Bertier de Sauvigny, Castelot, Contamine, Dansette, Ganière, Godlewski et Tulard.
Je me le suis procuré dans une bouquinerie du centre de Bruxelles.
Comme promis, j'en publierai plusieurs extraits dans quelques jours, mais pour l'instant je donne la priorité à la correction de mes copies d'examen. :wink:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
thoby

Message par thoby » 15 juin 2006 23:30

excellent ouvrage en effet qui a le mérite de condenser tout les événements se rapportant à STH ,du coté anglais comme français .
Un autre livre de 1938 relatant les évasions possibles mais en argumentant sur les refus toujours renouvellés de Napoleon ,est le livre du médecin Général R . Brice "Les Espoirs de Napoleon à Sainte-Héléne "
Thoby

Message par Thoby » 03 juil. 2006 10:35

l'Empereur savait sa carrière politique achevée ! C'est pourquoi il n'a pas vraiment cherché à fuire l'île de Sainte-Hélène. il ne souhaitait pas vivre aux Etats-Unis dans l'anonymat ou pire encore dans la clandestinité. il a préféré utiliser le temps qui lui restait en vivre pour construire sa légende. Fabrice Hémery

Cette phrase relue de Frabrice m'interpelle et j'avoue être en parfaite harmonie avec cette déduction .

En effet l'Empereur ,comme tous prisonniers , a "fantasmé" sur les projets d'évasion . L'espoir de cette éventualité faisant rêver la colonie française et pouvant être aussi un moyen d'opposition passive aux Anglais toujours paniqués d'un tel événement . On voit bien Hudson lowe complétement psychopathe à l'idée de la fuite de Napoleon !
Mais si projets et plans ont bien germé dans les cerveaux d'Amis favorables à l'Empereur ,celui-ci n'a jamais "vraiment" eu envie de se faire la belle .
Ces projets d'évasion ont été exagérés en fait par des lettres anonymes envoyées à Longwood et interceptées par Hudson .
Voici un exemple de cette affirmation ,argumenté par une lettre peu connue

" Au trés-puissant Napoleon le Grand,empereur de France et roi d'Italie,à Sainte-Héléne.
"Trés puissant sire .
"Vous devez faire tous vos éfforts pour vous échapper avant que le nouveau règlement soit appliqué,ou votre situation deviendra des plus critiques .J'ai tout dit à Bertrand,relativement le "méthode",et je lui ai envoyé tout ce qui est necéssaire à votre usage .Soyez circonspect et tout ira bien .
3Dieu vous accorde une prompte délivrance ! tel est le sincère désir de votre ami qui ne vous fera jamais défaut
.
" LA MEU"(1)

(1) Note du traducteur .Cette lettre ,écrite en mauvais anglais et sans aucune espéce d'orthographe,a tout l'air d'une de ces mystifications dont les polices de tous les pays sont souvent l'objet.De mauvais plaisants s'amusent à leur mettre ,comme on dit vulgairement,la puce à l'oreille

Cette lettre envoyée à Londres par la petite poste le 29 Mars 1816 est significative !
Une autre missive du même tonneau est retranscrite dans cet ouvrage consulté -Histoire de la captivité de Napoleon -Forsyth-1853

Vous voyez Chère CC ,je me suis pris au jeu des "mystères de Saint-Hélène " et je vais de bouquinistes en librairies afin de trouver le Bon ouvrage .... et j'en ai trouvé !

Thoby le courageux :D
Fortune
L'Abeille de l'Empereur
Messages : 1499
Enregistré le : 07 août 2006 16:04
Localisation : France

Message par Fortune » 19 août 2006 11:49

Dans le film d'A. de Caunes, il est question de codes secrets cachés dans les mots croisés (il me semble) que faisait l'empereur en vue d'une éventuelle évasion.

Véridique ou pure invention du scénariste?
Fortune
Avatar du membre
Joker
Bouffon impérial
Messages : 1347
Enregistré le : 20 avr. 2006 23:17
Localisation : Bruxelles - Belgique

Message par Joker » 19 août 2006 16:17

Le courrier destiné aux exilés étant particulièrement surveillé par Lowe et ses sbires, on peut imaginer que certaines stratègies aient été mises au point pour transmettre des informations sans éveiller les soupçons.
J'ignore si les mots croisés truqués furent de celles-là, mais c'est plausible.
Ne perdons quand même pas de vue que De Caunes s'est appuyé sur une solide documentation pour réaliser son film et que tout n'y est pas que pure invention... :wink:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
lelouard françois
Messages : 4
Enregistré le : 21 juil. 2008 21:53

Message par lelouard françois » 21 juil. 2008 22:36

Je pense que Napoléon même s'il avait eu la possibilité de partir ne l'aurait pas fait. Il avait un profond dédain pour ce genre "d'aventure" et avait peur d'être la risée de l'histoire.
Il aurait pu partir de l'île d'Aix pour l'amérique sur un bateau la "magdalena" de jean victor Besson, dans une cuve aménagée mais il a refusé au dernier moment en pensant aux caricatures qu'il y aurait eu de lui.
De plus il portait beaucoup d'importance à l'honneur et à la parole donnée, à Sainte Hélène il refusait de rencontrer un anglais parce que prisonnier sur parole, il en avait profiter pour regagner son camps, pour Napoléon ce genre de comportement était inadmissible.
Alors de là à prendre des risques pour lui et ses compagnons...
Je pense qu'il pensait que la seule possibilité honorable était la voie politique, qui d'ailleurs était très probable car le parti whig et lord holland étaient favorable à un adoucissement dans le mode de détention.
Avatar du membre
d'hautpoul
Messages : 564
Enregistré le : 10 août 2007 13:08

Message par d'hautpoul » 22 juil. 2008 10:05

bonjour
mais il a refusé au dernier moment en pensant aux caricatures qu'il y aurait eu de lui.
Je pense qu'il a refusé surtout parcequ'il était seul à pouvoir embarquer dans ces conditions .

:salut:
Avatar du membre
Surcouf35
Messages : 215
Enregistré le : 27 nov. 2006 13:11
Localisation : Antibes

Message par Surcouf35 » 24 juil. 2008 15:31

De plus il portait beaucoup d'importance à l'honneur et à la parole donnée, à Sainte Hélène il refusait de rencontrer un anglais parce que prisonnier sur parole, il en avait profiter pour regagner son camps, pour Napoléon ce genre de comportement était inadmissible.
Alors de là à prendre des risques pour lui et ses compagnons...
Je pense qu'il pensait que la seule possibilité honorable était la voie politique, qui d'ailleurs était très probable car le parti whig et lord holland étaient favorable à un adoucissement dans le mode de détention.[/quote]


D'une part Napoléon n'a jamais fermé sa porte aux visiteurs Anglais, bien au contraire...Ses vraies bêtes noires restaient essentiellement Sir Lowe et Thomas Reade.
Ensuite je suis moins affirmatif que vous sur les certitudes politiques de l'Empereur déchu :
Dès 1918 si je ne m'abuse il avait eu confirmation de sa déportation définitive à Saint Hélène, et même si une minorité britannique était effectivement émue par la condition de l'illustre prisonnier, celle-ci n'était absolument pas aux affaires.
Quant aux risques pour "ses compagnons", j'ai également quelques doutes...L'objet principal de Napoléon restait l'image qu'il transmettrait de lui à l'Histoire (allusion à la couronne d'épines).
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4940
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 24 juil. 2008 20:58

Surcouf35 a écrit :Dès 1918 si je ne m'abuse il avait eu confirmation de sa déportation définitive à Saint Hélène
N'était-ce pas un peu tard ? ;)
Avatar du membre
CC
Messages : 6287
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 24 juil. 2008 21:04

Après le Congrès, non? Les fameuses mesures renforcées suite aux bavardages de Gourgaud.
C'est de cela que vous parlez, n'est-ce pas Surcouf?
Répondre