La théorie du Complot

Le voici prisonnier de l'Europe... appellation qu'il a toujours refusée.
Comment survivre?

Visitez les pages sur Sainte-Hélène
Répondre
Carré Impérial
Messages : 22
Enregistré le : 09 mai 2010 17:47

La théorie du Complot

Message par Carré Impérial » 11 févr. 2011 22:30

C’est l’histoire d’un combat entre les tenants de diverses théories et les historiens officiels. Les premiers parlent d’empoisonnement, de substitution du corps ou de l’évasion de Napoléon et à chaque fois qu’ils découvrent un élément nouveau, les seconds répondent immédiatement en expliquant que c’est ridicule et impossible, que ces découvertes ne sont basées que sur des fantasmes. Pourtant, il y a de quoi s’interroger…

Nous avons publié dernièrement un article qui résume rapidement les décès curieux de Joséphine, Berthier, l'Aiglon, Cipriani et Napoléon... sur

http://www.carreimperial.fr/?p=3038

Nous sommes ravis de vous lire et de partager nos opinions.
Manager du Carré Impérial
www.carreimperial.fr
Avatar du membre
CC
Messages : 6283
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 12 févr. 2011 2:40

Ce qui me chiffonne le plus dans les interrogations que vous relevez, c'est qu'elles ne se basent généralement que sur un témoignage mis en évidence et montré comme étant LE SEUL à suivre.

Prenons l'exemple des bottes, lors de l'exhumation:

Exhumation - octobre 1840

Gaspard Gourgaud
Le retour des Cendres de l'Empereur Napoléon, Arléa, 2003, p. 54.

Le bout des pieds était blanc, et il paraît qu'ils étaient sortis du bout des bottes à l'écuyère, les coutures de la tige de celles-ci ayant été probablement pourries.


Félix Coquereau

une de ses bottes s'était décousue


Louis Etienne Saint-Denis dit le Mameluck Ali
Journal inédit du Retour des Cendres, Tallandier, 2003, p. 179.

Les bottes qui sont dessolées


Janisch,
d'après ce que Seale, son beau-père, lui avait raconté.

Ses bottes étaient couvertes de moisissure qui, lorsque le docteur Guillard la frotta légèrement, disparut, et le cuir en-dessous était parfaitement noir et en bon état.


_______________________


Il s'agit tour à tour de deux bottes, d'une botte, ou de moisissure sous laquelle le cuir est en parfait état.

Mais, pour les tenants du complot, indiscutablement, les deux bottes ont été coupées, point.

Je trouve le raisonnement léger.

Si cela vous intéresse, j'ai repris là: http://www.napoleonprisonnier.com/postm ... ution.html les différents points, avec les témoignages.

Je ne prétends nullement tout connaitre, donc, si vous voyez un témoignage oublié n'hésitez pas à me le signaler.

Bonne lecture!


:fleur:
Carré Impérial
Messages : 22
Enregistré le : 09 mai 2010 17:47

Message par Carré Impérial » 12 févr. 2011 8:34

Nous sommes d'accord avec vous pour le raisonnement léger, mais sachez que ce n'est qu'un article qui résume, le but est simplement de se poser des questions là où des historiens conventionnels s'obstinent à ce que l'Histoire soit figée. Hors nous sommes de ceux qui pensent que l'Histoire a la possibilité d'évoluer avec des éléments nouveaux.

Ce n'est pas par hasard, nous attendions vos réponses. Et c'est très intéressant.
Manager du Carré Impérial
www.carreimperial.fr
Avatar du membre
d'hautpoul
Messages : 528
Enregistré le : 10 août 2007 13:08

Message par d'hautpoul » 13 févr. 2011 17:22

le but est simplement de se poser des questions là où des historiens conventionnels s'obstinent à ce que l'Histoire soit figée.
Qu'est ce qu'un historien conventionnel.?
Les historiens ne s'obstinent pas à ce que l'histoire reste figée; elle évolue en fonction de nouvelles découvertes d'archives ou des progrés de la science.
Les premiers parlent d’empoisonnement, de substitution du corps ou de l’évasion de Napoléon et à chaque fois qu’ils découvrent un élément nouveau, les seconds répondent immédiatement en expliquant que c’est ridicule et impossible, que ces découvertes ne sont basées que sur des fantasmes.
Je crois plutôt que ce sont les historiens chercheurs qui découvrent des éléments nouveaux, les passionnés de la substitution ou autres se manifestent dés cet instant pour dire que les témoins ont menti, que les documents sont falsifiés et que le complot est devenu une affaire d'Etat, toujours la même "chansonnette" :fou: Mais en définitive, ces fantasmes ont un côté positif: --
-c'est de donner l'inspiration aux romanciers et aux réalisateurs de film comme "M .N", ce qui permet de passer un bon moment :heureux:
--c'est d'alimenter les forums avec les mêmes discussions, et malheureusement avec les mêmes arguments :violon:
Carré Impérial
Messages : 22
Enregistré le : 09 mai 2010 17:47

Message par Carré Impérial » 13 févr. 2011 21:29

Oui et l'Histoire est un mensonge que personne ne conteste.. :humour:
Manager du Carré Impérial
www.carreimperial.fr
Avatar du membre
d'hautpoul
Messages : 528
Enregistré le : 10 août 2007 13:08

Message par d'hautpoul » 14 févr. 2011 9:55

"le danger de l'histoire, c'est de faire croire aprés coup à une causalité linéaire qui n'existe jamais" (Laborit) :quoi:
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4585
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 19 févr. 2011 9:52

Où sont les prétendus "éléments nouveaux" qui devraient donner la possibilité à l'Histoire d'évoluer dans ce que vous avez écrit ? L'explication de l'Histoire par la "théorie du Complot" n'est pas une approche nouvelle. On la trouve déjà dans La Vie des douze Césars de Suétone de nombreuses histoires d'empoisonnement dont, faute d'autres sources, il est difficile d'évaluer la réalité.

Vous feriez d'ailleurs bien de prendre un peu de distance par rapport aux conceptions de l'Histoire qu'avait Napoléon. Sa petite phrase sur l'Histoire qui est "un mensonge que personne ne conteste" décrit sans doute assez bien la manière dont il a essayé lui-même d'imposer sa lecture de l'Histoire au travers des Bulletins de la Grande Armée ou du Mémorial de Sainte-Hélène, mais ce n'est en rien une directive à suivre pour mener aujourd'hui des recherches historiques.

Depuis son époque en effet, les conceptions ont bien changé et de nombreux auteurs ont apporté des réflexions intéressantes pour enrichir les méthodes de la recherche historique et tout particulièrement dans le domaine de la critique historique.

Ces règles, vous n'avez malheureusement l'air d'en être très bien informé. Je n'en donnerai pour preuve que la présentation tendancieuse que vous faites du décès du maréchal Berthier sur votre site. Dans votre présentation, vous passez en effet complètement sous silence l'hypothèse la plus probable pour expliquer sa chute : le suicide. Ce faisant, vous commettez la même erreur que les magistrats de Toulouse quand ils condamnèrent Calas pour l'assassinat de son fils, alors qu'il avait simplement voulu dissimuler son suicide.
Carré Impérial
Messages : 22
Enregistré le : 09 mai 2010 17:47

Message par Carré Impérial » 20 févr. 2011 12:04

La citation de Napoléon (j'indique que c'est de l'humour), je ne la prends pour du sérieux.
Néanmoins, je suis ouvert à toutes discussions, et ferai en sorte pour rectifier toute anomalie ou ferai un recadrage. Je ne suis pas d'humeur figée, rassurez-vous.
Je laisserai donc à l'auteur de cet article du "complot" la charge de vous répondre.
Manager du Carré Impérial
www.carreimperial.fr
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4585
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 20 févr. 2011 21:44

Carré Impérial a écrit :La citation de Napoléon (j'indique que c'est de l'humour), je ne la prends pour du sérieux.
J'avais bien vu que vous aviez mis derrière la citation l'émoticone "Humour", mais même l'humour est révélateur des opinions et la manière dont on utilise une citation de manière humoristique est également significative. J'aurais pu moi-même ajouté derrière le texte que j'ai écrit l'émoticone ";)" pour signifier qu'il était également humoristique, mais ce n'est, me semble-t-il, pas exactement de la même manière que le vôtre.
Carré Impérial a écrit :Néanmoins, je suis ouvert à toutes discussions, et ferai en sorte pour rectifier toute anomalie ou ferai un recadrage. Je ne suis pas d'humeur figée, rassurez-vous.
Vous semblez effectivement ouvert à la discussion. Quelqu'un qui ne le serait pas aurait sans doute réagi de manière différente.
Carré Impérial a écrit :Je laisserai donc à l'auteur de cet article du "complot" la charge de vous répondre.
Comment va-t-il pouvoir le faire ? Est-il déjà inscrit sur ce forum ou compte-t-il le faire ?
Répondre