Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Europe

Le voici prisonnier de l'Europe... appellation qu'il a toujours refusée.
Comment survivre?

Visitez les pages sur Sainte-Hélène
Répondre
Marchand
Messages : 19
Enregistré le : 05 févr. 2019 10:57

Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Europe

Message par Marchand » 14 févr. 2019 18:07

Bonjour à tous,

Je fais appel aux intrépides historiens que vous êtes pour faire un peu d'uchronie, réécrire l'Histoire en changeant un élément historique.

Début août 1815, Napoléon attend de se faire déporter à Sainte-Hélène. Lewis Goldsmith, journaliste et espion franco-anglais successivement pour Napoléon puis pour le gouvernement anglais, proposa au gouvernement anglais de traduire ce "grand coupable" devant un tribunal suprême créé par tous les Etats d'Europe. (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5793672n)

La proposition avait été refusée par le gouvernement anglais.

Ce sujet propose d'explorer les faits tels qu'ils auraient pu avoir lieu : quelles nations, quels juges, quel pays, quel témoins, quelles preuves, quels chefs d'accusation ? En outre, c'est l'occasion de laisser libre cour à votre imagination tout en tenant compte de la géopolitique complexe de l'époque.

J'espère que cela soulèvera l'intérêt de ceux qui, comme moi, sont passionnés d'histoire, d'uchronisme et de justice.

Cordialement, :paix:
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Cipriani Franceschi » 14 févr. 2019 20:16

Bonsoir Marchand,

une bonne idée, sachant que l'uchronie n'est sans doute pas un art si aisé que cela ! ;)

concernant le procès de "Buonaparte", rappelons que le procès de Napoléon avait lui déjà été instruit à la TV française lors du Bicentenaire de 1969 :salut:

https://www.ina.fr/video/CPF86649791/le ... video.html
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Frédéric Staps » 14 févr. 2019 22:26

Y a-t-il des règles à respecter pour cette uchronie ?

Faut-il imaginer les chefs d'accusation que l'on aurait pu avancer à l'époque en fonction des lois existantes ? Ou peut-on se référer à des lois postérieures à cette époque en imaginant qu'on exhumerait le corps de Napoléon pour lui faire un procès de nos jours comme le pape Etienne fit déterrer en 897 le cadavre de Formose, son prédécesseur, pour lui faire un procès ?
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Marchand
Messages : 19
Enregistré le : 05 févr. 2019 10:57

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Marchand » 15 févr. 2019 10:47

Il faut s'imaginer le Tribunal comme il se serait passé à l'époque, donc avec les chefs d'accusations de l'époque, bien qu'en cette circonstance exceptionnelle des chefs d'accusation auraient pu être inventé avant l'heure !

J'attend votre réponse avec impatience cher Staps,

Merci pour votre lien Cirpriani Franceschi,
Avatar du membre
bastet
Messages : 727
Enregistré le : 06 août 2008 20:40
Localisation : Sud Ouest

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par bastet » 15 févr. 2019 13:23

J'ai vu ce sujet sur le forum des ânes déjà Drouet Cyril a sorti sa panoplie de citations et caricatures anti- napoléoniennes :lol: Je pense , si je peux me permettre,
que pour écrire une uchronie sur un tel sujet il faut beaucoup de talent et peut être aussi beaucoup de hargne :ha!:
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Avatar du membre
Drouet cyril
Messages : 1124
Enregistré le : 09 mai 2006 17:19

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Drouet cyril » 15 févr. 2019 14:24

bastet a écrit : déjà Drouet Cyril a sorti sa panoplie de citations et caricatures anti- napoléoniennes :lol:
En voici une autre :
héros.jpg
héros.jpg (146.18 Kio) Vu 3201 fois
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Marchand
Messages : 19
Enregistré le : 05 févr. 2019 10:57

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Marchand » 15 févr. 2019 17:15

bastet a écrit :J'ai vu ce sujet sur le forum des ânes déjà Drouet Cyril a sorti sa panoplie de citations et caricatures anti- napoléoniennes :lol: Je pense , si je peux me permettre,
que pour écrire une uchronie sur un tel sujet il faut beaucoup de talent et peut être aussi beaucoup de hargne :ha!:
Le forum des ânes, comme vous vous permettez de l'appeler, tout comme celui-ci, est rempli, je n'en doute pas, de personnes qui ont de la fougue et du talent.

Merci Cyril Drouet pour ces belles illustrations du sort que réservait l'Europe à Napoléon. Dans le cadre ce sujet, les souverains d'Europe se mettent d'accord pour le juger, certes, on peut imaginer qu'ils comptaient de toute façon se débarrasser de lui, mais cette fois-ci, avec plus de diplomatie.
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Cipriani Franceschi » 15 févr. 2019 19:06

Marchand a écrit : Dans le cadre ce sujet, les souverains d'Europe se mettent d'accord pour le juger, certes, on peut imaginer qu'ils comptaient de toute façon se débarrasser de lui, mais cette fois-ci, avec plus de diplomatie.
Marchand, croyez-vous vraiment qu'ils s'y seraient pris "avec plus de diplomatie" ? :shock:

Aux yeux des souverains d'Europe, c'est à dire des monarques héréditaires et autocrates ne tenant pas leur pouvoir du peuple mais de la naissance, Napoléon n'était qu'un parvenu qui avait eu l'outrecuidance de vouloir manger à la même table qu'eux :diable:

Je crains que le "tribunal suprême" que vous évoquiez précédemment se serait résumé à un tribunal de l'arbitraire :pleure:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Frédéric Staps » 15 févr. 2019 19:07

Si le procès n'a pas eu lieu à l'époque, c'est sans doute parce qu'il aurait posé beaucoup de problèmes juridiques et notamment en Angleterre où le respect de la légalité était peut-être plus avancé que dans d'autres pays.

Dans un autre message, vous aviez avancé un certain nombre d'accusations que les Anglais auraient pu retenir selon le docteur Cabanès. Faire un procès en Angleterre à Napoléon sur base de ces accusations semble toutefois assez problématique, dans la mesure où les tribunaux anglais ne semblent pas être compétents ou dans la mesure où il s'agit d'accusations qui ne sont pas en rapport avec ce que l'on reprochait vraiment à Napoléon.

Sur la question de la compétence, on ne voit pas en quoi un tribunal anglais pourrait être compétent pour l'accusation d'empoisonnement des soldats français. Si cette accusation avait dû faire l'objet d'un procès, c'est devant un tribunal français qu'il aurait dû se faire puisqu'elle concerne un "crime" dont l'auteur est français ainsi que les victimes et le fait qu'il ait été commis en Palestine ne donne pas de compétence aux tribunaux anglais puisqu'il s'agit d'un territoire qui faisait partie à l'époque de l'empire ottoman.

Pour le massacre de Jaffa, ce n'est pas très différent puisque à nouveau, aucun citoyen britannique n'est impliqué directement et le fait que les Anglais étaient alliés aux Turcs ne leur donne pas de compétence pour cette affaire, sinon ils pourraient eux-mêmes être jugés pour complicité dans le meurtre des soldats français envoyés pour négocier avec les Turcs.

Il en va de même pour le "meurtre du duc d'Enghien" ou "l'assassinat du général Pichegru". Il s'agit également de citoyens français morts sur le sol français, l'un exécuté à la suite d'un procès, jugé certes dans des conditions pas très légales, et l'autre mort par suicide, la preuve qu'il se serait agi d'un assassinat et non d'un suicide étant impossible à apporter.

Reste le seul cas du capitaine Wright qui était sujet britannique, mais l'affaire étant assez obscur, la probabilité que ce procès débouche sur un non-lieu ou une condamnation à une peine de voleur de mouchoirs comme Moreau était assez élevée.

Ces divers chefs d'accusation n'auraient donc pas permis d'obtenir une sentence conforme aux souhaits des souverains européens, à savoir une décision judiciaire permettant de se mettre définitivement à l'abri d'un nouveau retour de Napoléon en France pour reprendre le pouvoir et les guerres qui l'accompagnaient.

Se passer d'un procès pour détenir quelqu'un peut passer pour inique, mais Napoléon ne s'est pas privé lui-même d'avoir recours à cette méthode extra-légale.
Après sa capture, Toussaint Louverture a été détenu au fort de Joux jusqu'à sa mort sans le moindre procès.
Il en aurait peut-être été de même pour le pape Pie VII et le cardinal Pacca si Napoléon n'avait pas connu des revers militaires.
Ferdinand VII a également été assigné à résidence à Valençay de 1808 à 1813.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Cipriani Franceschi » 15 févr. 2019 19:19

Frédéric Staps a écrit : Se passer d'un procès pour détenir quelqu'un peut passer pour inique, mais Napoléon ne s'est pas privé lui-même d'avoir recours à cette méthode extra-légale.
Après sa capture, Toussaint Louverture a été détenu au fort de Joux jusqu'à sa mort sans le moindre procès.
Il en aurait peut-être été de même pour le pape Pie VII et le cardinal Pacca si Napoléon n'avait pas connu des revers militaires.
Ferdinand VII a également été assigné à résidence à Valençay de 1808 à 1813.
La petite musique lancinante antinapoléonienne... :langue:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Frédéric Staps » 15 févr. 2019 20:44

Cipriani Franceschi a écrit :La petite musique lancinante antinapoléonienne... :langue:
La réalité historique serait-elle antinapoléonienne ? :diable:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Cipriani Franceschi » 15 févr. 2019 21:34

Frédéric Staps a écrit : La réalité historique serait-elle antinapoléonienne ?
En l'espèce, elle n'a surtout rien à voir avec le procès uchronique imaginé par notre ami Marchand :

- Toussaint-Louverture : une affaire purement franco-française (ou franco-haïtienne à la rigueur)

- le pape Pie VII et le cardinal Pacca : cela concerne la France et le Vatican

- Ferdinand VII : c'est une affaire franco-espagnole (ou bien, parlons également des exactions anglaises durant la guerre d'Espagne)

:salut:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Frédéric Staps » 16 févr. 2019 0:11

Cipriani Franceschi a écrit : En l'espèce, elle n'a surtout rien à voir avec le procès uchronique imaginé par notre ami Marchand :

- Toussaint-Louverture : une affaire purement franco-française (ou franco-haïtienne à la rigueur)

- le pape Pie VII et le cardinal Pacca : cela concerne la France et le Vatican

- Ferdinand VII : c'est une affaire franco-espagnole (ou bien, parlons également des exactions anglaises durant la guerre d'Espagne)
Mais si, ça a à voir.
Marchand demande qu'on imagine son uchronie dans le contexte de l'époque.
Et le contexte de l'époque est d'exiler, d'enfermer ou de détenir sans procès quand un procès n'est pas possible.

Quelques années plus tard, la France emprisonnera et exilera l'émir Abdelkader sans procès alors que lors de sa reddition, il avait eu la promesse qu'il pourrait se rendre à Acre ou à Alexandrie.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar du membre
Cipriani Franceschi
Messages : 1892
Enregistré le : 14 janv. 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Cipriani Franceschi » 16 févr. 2019 10:57

Frédéric Staps a écrit : Mais si, ça a à voir.
Marchand demande qu'on imagine son uchronie dans le contexte de l'époque.
Justement non, ce n'est pas de l'uchronie mais la réalité ! :pied:

Napoléon a été exilé sans aucune forme de procès, d'ailleurs il le dira lui-même : "on m'a immolé".... :pleure:
Frédéric Staps a écrit :
Quelques années plus tard, la France emprisonnera et exilera l'émir Abdelkader sans procès alors que lors de sa reddition, il avait eu la promesse qu'il pourrait se rendre à Acre ou à Alexandrie.
et si vous alliez jusqu'au bout de l'histoire ? :shock:

il reviendra à Louis-Napoléon Bonaparte (futur Napoléon III) de faire libérer l'émir, lequel partira s'installer en Turquie, puis à Damas

Votre anti-napoléonisme s'étendrait-elle au neveu ? :diable:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4473
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Re: Procès de Buonaparte, Adresse à tous les souverains d'Eu

Message par Frédéric Staps » 16 févr. 2019 11:33

Cipriani Franceschi a écrit :Justement non, ce n'est pas de l'uchronie mais la réalité ! :pied:
Dans le livre qu'ils ont consacré à l'histoire contrefactuelle, Pierre Singaravélou et Quentin Deluermoz indiquaient qu'un des intérêts de l'histoire contrefactuelle était de mettre en lumière que les choses auraient pu se passer autrement qu'elles se sont passées. Avant donc de se lancer dans une uchronie, il n'est donc pas inutile de rappeler quelle était la réalité de l'époque et comment les choses auraient pu effectivement se passer autrement.
J'ai donc commencé par exposer les divers éléments qui pouvaient laisser penser qu'un procès fait à Napoléon était peu probable à l'époque.
Parmi ces éléments figure le fait qu'on exilait ou assignait à résidence sans procès les vaincus et que Napoléon lui-même n'a pas hésité à avoir recours à cette méthode.
Cependant, comme vous avez la fâcheuse tendance à qualifier d'anti-napoléonien tout rappel de faits qui ne donnent pas la meilleure image de Napoléon, ça ne pouvait guère manquer que vous le fassiez à nouveau.
Cipriani Franceschi a écrit : Napoléon a été exilé sans aucune forme de procès, d'ailleurs il le dira lui-même : "on m'a immolé".... :pleure:
Mais évidemment, quand il dit cela, il se garde bien de signaler qu'il a lui-même fait la même chose.
Cipriani Franceschi a écrit : et si vous alliez jusqu'au bout de l'histoire ? :shock:

il reviendra à Louis-Napoléon Bonaparte (futur Napoléon III) de faire libérer l'émir, lequel partira s'installer en Turquie, puis à Damas

Votre anti-napoléonisme s'étendrait-elle au neveu ? :diable:
Si Napoléon avait toujours été vivant en 1830, peut-être Louis-Philippe aurait-il envisagé d'adoucir sa captivité...
Mais il s'agit d'une hypothèse qui n'a pas beaucoup d'intérêt.
Si le prince-président a fait libérer l'émir, c'est sans doute surtout parce que c'était le régime précédent qui l'avait emprisonné. Cela ne figurait pas dans son programme électoral.
Sinon, sur la question de savoir si mon "anti-napoléonisme" s'étend au neveu, je vous répondrai que je ne suis pas fan des hommes politiques qui parviennent au pouvoir ou qui le conservent grâce à des coups d'État. :diable:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Répondre