l'expédition d'Espagne

Sujets généraux concernant l'histoire du Consulat et de l'Empire
Répondre
la remonte
Messages : 165
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

l'expédition d'Espagne

Message par la remonte »

la promenade militaire a toujours été le rêve des généraux :idea:

la dernière en date est celle des Russes entamée il y a bientôt un an , mais ça ne se passe pas toujours bien comme pour les Prussiens en 1806 et combien d'autres ?

On déborde avec ce sujet le cadre stricte de l'Empire mais en 1823 , nombreux sont les protagonistes pour qui l'affaire d'Espagne est encore très vivace .
je me suis intéressé à toute cette période de façon chronologique , on peut dire depuis le défilé de Jean Paul Goude et même avant en 1976 avec les images retransmises pour le bicentenaire des Etats Unis et les premiers reconstitueurs qui me parlaient plus que ceux qui ont défilé sur les Champs Elysées dans leurs tenues loufoques .
livresquement" bien sûr mais physiquement de 2005 jusqu'en 2015 j'ai vécu quotidiennement l'Empire .
Aujourd'hui donc , mes souvenirs sont très frais .
certes les hommes sous les drapeaux obéissent au gouvernement en place et Napoléon est mort mais ... point de victoire où il n'y a point de gloire :idea: quel pouvait donc être l'état d'esprit de ces hommes qui allaient combattre " pour les moines , contre la liberté " ?
L'histoire est organisée par les historiens qui la rendent cohérente et intelligible mais elle n'a pas d'ordre de logique de sens " History has no meanning " dirait Popper ;)
l'avenir ne peut être prédit , pas plus en Ukraine demain qu'à l'époque aux pieds des Pyrénées
il n'y a pas grand monde sur ce forum , mais en posant la question ça m'oblige à chercher et y répondre comme pour les canons ;)
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5372
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: l'expédition d'Espagne

Message par Frédéric Staps »

la remonte a écrit : mar. 14 févr. 2023 14:51 il n'y a pas grand monde sur ce forum , mais en posant la question ça m'oblige à chercher et y répondre comme pour les canons ;)
C'est vrai qu'il n'y a plus grand monde sur ce forum. Et pour les canons, il m'était difficile de répondre.
Dans le cas présent, je ne comprends pas bien votre question.
Est-ce qu'elle porte sur le "sens de l'histoire" ou l'état d'esprit des hommes qui allaient combattre "pour les moines, contre la liberté" ?
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
la remonte
Messages : 165
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: l'expédition d'Espagne

Message par la remonte »

oui c'est confus , les deux en fait .
j'ai profité du bicentenaire pour essayer de comprendre au jour le jour l'enchainement des événements .
quand on étudie cette période , on est tenté de dire comme Napoléon que c'est un roman , un monde intelligible , organisé qui s'impose au lecteur avec de l'imaginaire , des personnages vigoureux où la trame s'écoule avec logique . En 1823 le Mémorial donne un sens à ce qui s'est déroulé .
8 ans après Waterloo , les mêmes hommes ou presque sont là prêts à déferler sur une Espagne qui les a étrillés pour mâter ce pourquoi ils se sont battus pendant plus de 20 ans : la liberté d'une nation .
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5372
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: l'expédition d'Espagne

Message par Frédéric Staps »

la remonte a écrit : mar. 14 févr. 2023 18:33 8 ans après Waterloo , les mêmes hommes ou presque sont là prêts à déferler sur une Espagne qui les a étrillés pour mâter ce pourquoi ils se sont battus pendant plus de 20 ans : la liberté d'une nation .
Le fait que ce soient les mêmes hommes qui déferlent sur l'Espagne pour mâter ce pourquoi ils sont censés avoir combattu pose clairement la question de savoir si c'était bien pour cela qu'ils combattaient.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5372
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: l'expédition d'Espagne

Message par Frédéric Staps »

Comme la grande majorité des vingt-trois mille hommes retranchés entre Sancti Petri et Chipiona, le capitaine Desfosseux ignore ce qui se passe en France et dans le reste de l'Europe. Il ne dispose que de commentaires peu fiables, de suppositions, de rumeurs. Un journal récent, une brochure, une lettre sont des raretés qui ne viennent pas jusqu'à eux. Ils ne reçoivent pas de nouvelles de leurs familles, et celles-ci sont dans le même cas. Les guérillas, bandes de criminels qui opèrent sur toutes les voies de communication, ne laissent rien passer. Se déplacer en Espagne, c'est comme voyager en Arabie : les courriers sont attaqués, capturés, atrocement assassinés dans les montagnes et les bois, et seuls les voyageurs accompagnés d'une forte escorte parviennent à se rendre d'un point à un autre sans risquer de mauvaises rencontres. Les routes habituelles venant de Jerez et de Séville sont une succession de fortins où des petites garnisons démoralisées vivent dans la peur, l'œil aux aguets et le fusil prêt à tirer, se méfiant autant des ennemis qui rôdent à l'extérieur que des habitants des villages qu'ils savent dans leur dos. Et, la nuit tombée, chaque champ, chaque chemin redeviennent le domaine des insurgés, piège mortel pour les malheureux qui s'y aventurent sans protection et que l'on retrouve au petit matin torturés comme des bêtes sauvages à la lisière des bois de chênes verts et de pins. Voilà ce qu'est la guerre d'Espagne, la guerre en Andalousie. Occupant le terrain seulement en apparence, plus puissantes par leur réputation que dans les faits, les troupes du Premier Corps qui assiègent Cadix sont trop loin de tout et de tous. Des hommes pratiquement isolés dans leur exil précaire à l'avenir incertain, sur cette terre hostile où le sentiment d'abandon et la lassitude, aussi abrutissants que des narcotiques, s'emparent des meilleurs soldats, victimes autant du feu de l'ennemi que des maladies et de la nostalgie.
Extrait de Cadix, ou la diagonale du fou, d'Arturo Perez-Reverte (2011).
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
la remonte
Messages : 165
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: l'expédition d'Espagne

Message par la remonte »

là , il s'agit d'un extrait concernant la guerre d'Espagne , ou plutôt la guerre d'indépendance pour ne pas la confondre avec la guerre civile . elles ont d'ailleurs en commun la même barbarie . Comme dirait Roger Vercel dans la bouche du capitaine Conan ; " mes hommes ce ne sont pas des soldats ce sont des guerriers " .
" se déplacer en Espagne c'est comme voyager en Arabie ... " les troupes de Napoléon à part celles qui ont combattu en Vendée ne savent pas ce qui les attend .
En 1823 , des libéraux de toutes nations essaient en vain de dissuader les troupes françaises de franchir la frontière .
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5372
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: l'expédition d'Espagne

Message par Frédéric Staps »

la remonte a écrit : lun. 20 févr. 2023 11:04 là , il s'agit d'un extrait concernant la guerre d'Espagne , ou plutôt la guerre d'indépendance pour ne pas la confondre avec la guerre civile .
[...]
En 1823 , des libéraux de toutes nations essaient en vain de dissuader les troupes françaises de franchir la frontière .
Je sais que ce n'est pas la même guerre, mais comme vous opposiez l'expédition d'Espagne de 1823 aux 20 ans de guerre pour "la liberté d'une nation", cet extrait relativise cette différence. Lors de cette "guerre d'indépendance", ce ne sont pas vraiment les Français qui se battent pour "la liberté d'une nation".
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
la remonte
Messages : 165
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: l'expédition d'Espagne

Message par la remonte »

la liberté à la pointe de la baïonnette :idea:
c'est le thème du Flagellant de Séville , magnifique roman de Paul Morand .
malheureusement du Vietnam à l'Afghanistan en passant par la Libye la démocratisation par la force n'a jamais vraiment marché ce qu'on appelle les Firc : Foreign Imposed Regime Changes :|
Napoléon s'est vraiment loupé en Espagne ce qui a tout compromis par la suite alors qu' " on apportait 10 ans de Révolution sur un plateau " , quand les Libéraux voudront se servir ... il sera trop tard , le plat sera passé , ce qui ensanglantera l'Espagne jusqu'en 1939 :roll:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5372
Inscription : mer. 26 avr. 2006 13:17

Re: l'expédition d'Espagne

Message par Frédéric Staps »

la remonte a écrit : mar. 21 févr. 2023 10:42 ce qui ensanglantera l'Espagne jusqu'en 1939 :roll:
Et après, semble-t-il. Il faut en effet ajouter plus de 50 000 morts sous le régime franquiste entre 1939 et 1975.
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
la remonte
Messages : 165
Inscription : jeu. 13 janv. 2022 14:03

Re: l'expédition d'Espagne

Message par la remonte »

on va voir comment Spielberg abordera la guerre d'Espagne , en promenade militaire sans doute au début ? ;)
Répondre