une cicatrice sur le portrait de Napoléon par J SANT

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

une cicatrice sur le portrait de Napoléon par J SANT

Message par Luc Meaux » 26 déc. 2007 14:02

Message tiré de l'EP:
En relisant le livre de Jean-Paul Kauffmann "La chambre noire de Longwood", je suis tombé en arrêt sur la représentation d'une oeuvre picturale qui m'a sidéré à plus d'un titre. Il s'agit d'un tableau peint James Sant intitulé "Napoléon, la dernière phase".
Ce peintre écossais est surtout connu pour ses portraits de l'aristocratie anglaise et de la famille royale.
Le titre de l'oeuvre évoque également le livre de lord Rosebery sur la captivité. Il a d'ailleurs été peint pour lui servir d'illustration.
La toile a été exposée à l'Académie royale en 1901 et lord Rosebery en fit don au musée de Glasgow.
Sant a sans doute peint son portrait en l'imaginant, mais en se servant de peintres contemporains.
Napoléon y est représenté avec un visage souffrant et amaigri.
On voit les chairs qui s'affaissent, le bas du menton s'est émacié et un pli désagréable - une cicatrice ? - barre le coin gauche de la bouche.
C'est le début de la désincarnation.
Mais ce qui frappe surtout dans cette oeuvre, ce sont les yeux désolés, brillants et ternes à la fois.
Ces yeux-là n'ont plus de désir : ils attendent la mort.

Ne disposant pas de scanner, j'ai tenté de photographier l'image avec mon appareil numérique, mais le résultat est désastreux.
Je ne puis donc vous la proposer en lien et vous propose donc de vous référer directement à l'ouvrage en question.
Une cicatrice sur le portrait peint par James Sant?
Non, et je peux vous l'affirmer!
Je n'ai ni à courir à Glasgow ou bien aller jusqu'à Plantation House pour vous le confirmer. Une copie datant de la fin du 19ème siècle trône dans mon bureau. La "cicatrice" est tout au plus le pli formé par la joue. De plus ce tableau a été peint bien après la mort de Napoléon.
Espion, Lève-toi!
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 26 déc. 2007 14:19

Dans la citation que vous reproduisez, il est dit qu'il ne peut envoyer la photo. Mais vous, Meaux, puisque vous l'avez dans votre bureau, nous en ferez-vous profiter, qu'on puisse voir de quoi exactement il est question?
Avatar du membre
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
Messages : 4585
Enregistré le : 26 avr. 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 26 déc. 2007 14:48

Image
Voici le commentaire associé à l'image sur le site où je l'ai trouvée :
“The Last Stage”
James Sant - c. 1900
This portrait was commissioned for the historical monograph Napoléon: The Last Phase, one of several histories written by Lord Rosebery, Queen Victoria’s Prime Minister in 1894-95. It eloquently testifies to how much the years of struggle and ill health had affected Napoléon by the time he arrived at St. Helena.
Historical Provenance - Private collection, England
Oil on canvas
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

Message par Diana » 26 déc. 2007 14:58

Image


Voici une copie de ce très beau portrait qui se trouve au musée de la ferme du Caillou.
Les rides d'expression de ce visage vieilli sont très profondes et marquent dramatiquement les souffrances non seulement physiques mais également morales de Napoléon prisonnier.
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6283
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 26 déc. 2007 15:04

"La dernière étape"
- C. James Sant 1900
Ce portrait a été commandé pour la monographie historique Napoléon: The Last Phase, l'une des nombreuses histoires écrites par Lord Rosebery, la reine Victoria le Premier ministre en 1894-95. Il témoigne avec éloquence à quel point les années de lutte et de la mauvaise santé Napoléon avait touché au moment où il est arrivé à Sainte-Hélène.
Historique Provenance - Collection privée, Angleterre
Huile sur toile
(traduction Google)

Décidément, la cicatrice devient une obsession! :lol:

Ce sont les plis de la joue, autour de la bouche, sur le visage amaigri de quelqu'un de triste et désabusé.

C'est un magnifique portrait, je l'aime beaucoup, mais je n'y ai jamais vu et n'y verrai pas de vilaine cicatrice ni même de "pli désagréable".
Avatar du membre
Surcouf35
Messages : 215
Enregistré le : 27 nov. 2006 13:11
Localisation : Antibes

Message par Surcouf35 » 26 déc. 2007 15:05

Vous en avez Luc de la chance....Cela fait au moins dix ans que je cherche une copie de ce tableau qui m'avait également époustouflé...Cherché en vain, vous l'aurez compris...Si quelqu'un a un indice...
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles
Avatar du membre
CC
Messages : 6283
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 26 déc. 2007 15:08

Merci Diana pour ce beau portrait.

Il est à noter, en parlant de "cicatrice", qu'une fois il s'agit d'un creux (une ombre, une fossette), et cette fois d'une ligne (ride, sillon)

Voilà donc que cette fameuse cicatrice se transforme elle-même, suivant les portraits. :fou:
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 26 déc. 2007 19:25

Vous en avez Luc de la chance....Cela fait au moins dix ans que je cherche une copie de ce tableau qui m'avait également époustouflé
Oui, Surcouf! pour ce tableau, j'ai eu effectivement beaucoup de chance
Voici le lien qui vous amènera dans la collection des meaux!
http://forum.napoleonprisonnier.com/viewtopic.php?t=544
nous en ferez-vous profiter, qu'on puisse voir de quoi exactement il est question?

Votre voeu a été exhaussé avant que je ne publie le lien vers lequel vous serez orienté pour contempler la copie qui est dans mon bureau.
Celle que je possède date de 1900 (dernière année du 19ème) est une litographie en noir et blanc. Seuls les yeux de l'Empereur sont d'un bleu-gris perçant. Un portrait magnifique!
Espion, Lève-toi!
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 27 déc. 2007 17:50

Merci pour ce beau portrait! Pauvre Napoléon! On voit sa souffrance là-dessus! Il n'en est que plus humain. Joséphine a sûrement croisé ce regard-là, quand il n'était observé par personne et qu'il avait des tracas.
Le fait que le portrait ne soit pas terminé, que seul le visage soit fait, accentue encore la détresse. C'est un regard magnifique!
C'est honteux de parler de vilaine cicatrice sur ce très joli portrait!
NapNap
Messages : 273
Enregistré le : 15 mai 2006 22:15
Localisation : Montréal, Québec

Message par NapNap » 28 déc. 2007 15:02

Il a été fait en quelle année?
Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. -(Beaumarchais)
Luc Meaux
Président S.T.D.E.
Messages : 814
Enregistré le : 07 mai 2006 11:28

Message par Luc Meaux » 28 déc. 2007 15:13

fin du XIX, 1900
Espion, Lève-toi!
NapNap
Messages : 273
Enregistré le : 15 mai 2006 22:15
Localisation : Montréal, Québec

Message par NapNap » 28 déc. 2007 19:18

Alors c'est quoi l'argument cicatrice devant un portrait qui a été fait 79 ans après la mort de Napoléon.

Bientôt on va nous prouver l'existance de Dieu en nous montrant des photos de la chapelle Sixtine.
Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. -(Beaumarchais)
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 01 janv. 2008 14:57

Pourquoi donc ces personnes qui veulent absolument voir une cicatrice ne donnent pas le moindre texte, la moindre explication, la moindre preuve que Napoléon avait une cicatrice?
Anne
Messages : 91
Enregistré le : 02 déc. 2007 23:17

Message par Anne » 02 janv. 2008 2:25

Il y a des gens, ''historiens autoproclamés'', qui n'hésitent pas à tordre le cou à l'Histoire afin que celle-ci rentre dans le moule qu'ils ont façonné de façon tout à fait subjective.
Quand on les met face à leurs manque de sérieux, ils crient au complot et à la manipulation des faits alors qu'eux-mêmes pratiquent la plus misérable des censures possibles: le baillonnement de leurs détracteurs.
Et ça vient vous faire la morale...
Avatar du membre
Détenteur de la Vérité
Messages : 21
Enregistré le : 29 déc. 2007 18:16

Message par Détenteur de la Vérité » 02 janv. 2008 13:02

Chère Anne,

Si vous regardez dans un dictionnaire la définition de détracteur, vous conviendrez certainement qu'à l'égard de ces gens, il n'y a pas d'autre méthode à utiliser que de les faire taire.

Salut et Fraternité.
Je sais tout parce que c'est Dieu lui-même qui me dit tout et il n'y a pas de honte à cela.
Répondre