le "MARCHAND d'HUILE"

L'Empereur a abdiqué. Il est à la tête d'une île ridiculement petite et cependant, il ne courbe pas l'échine.

Visitez les pages sur l'île d'Elbe

Message par Jean-Yves » 20 Juil 2006 12:12

n'importe quel espion à la retraite aurait du se réclamer être ce personnage ,non ?
Peut-être fut-il assassiné ? Après tout, le métier d'espion, quelque soit l'époque, a toujours comporté des risques. Cela pourrait expliquer son silence et le fait qu'il n'ait jamais laissé de mémoires à une période où la majorité de ceux qui participèrent de près ou de loin à la grande épopée racontèrent ce qu'ils ont vu.
Rejoignez les Amis du Patrimoine Napoléonien, 6, avenue de la Chênaie, 94350 Villers sur Marne.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Yves
Jean-Yves 1er, l'unique
 
Message(s) : 395
Inscription : 07 Juin 2006 16:55
Localisation : Evreux

Message par CC » 20 Juil 2006 12:25

Existe-t-il des "mémoires d'espions"?

Il y aurait eu:

- ce marchand d'huile à l'Elbe
- Cipriani à Elbe et Sainte-Hélène
- Schulmeister.

Qui a raconté leurs exploits?

Pour Cipriani, ce sont les compagnons de l'Empereur à Sainte-Hélène, à l'occasion du décès dudit espion.
Et à part ça?
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par nanesse » 20 Juil 2006 13:17

de" Schulmeister", je ne connais que la série tv des années 70. :lol:
et encore je ne sais pas sur quelle base les divers épisodes ont été conçus...
Avatar de l’utilisateur
nanesse
 
Message(s) : 254
Inscription : 16 Mai 2006 13:45

Message par CC » 20 Juil 2006 14:52

Oui, moi aussi. :lol:

Par contre, j'ai aussi un livre (que je mettrai dans la biblio tout bientôt): "Schulmeister l'agent secret de Napoléon" de Alexandre Elmer.

Il y est dit, dans la présentation de l'ouvrage:
"Débarrassé de tout accessoire romanesque de la légende, l'agent favori de l'Empereur apparaît aujourd'hui sous sa figure réelle: un espion, il est vrai, mais de très grande envergure, et un maître dans son genre."

Il a peut-être bien sa place dans les biographies et études de personnages, et non dans les romans. :?:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Jean-Yves » 20 Juil 2006 19:23

Détrompez-vous, CC, le roman s'est intéréssé au personnage, la preuve :
Image
Le roman se situe en 1805, au moment où commence la fameuse campagne. On y apprend que Schulmeister est le tuteur du fils du...duc d'Enghien.
Rejoignez les Amis du Patrimoine Napoléonien, 6, avenue de la Chênaie, 94350 Villers sur Marne.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Yves
Jean-Yves 1er, l'unique
 
Message(s) : 395
Inscription : 07 Juin 2006 16:55
Localisation : Evreux

Message par CC » 20 Juil 2006 19:45

Ha bien sûr, le roman s'y est intéressé!
La série des feuilletons télévisés doit être elle aussi romancée je suppose.

Mais je parlais du livre que je cite plus haut.
Celui-là n'est pas présenté comme un roman.
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Frédéric Staps » 20 Juil 2006 22:11

Schulmeister a notamment été chargé par Napoléon d'interroger Frédéric Staps pour déterminer si sa tentative d'assassinat avait été commanditée par la Prusse ou une autre puissance ennemie. La transcription intégrale de cet interrogatoire a été faite dans la Revue des études napoléoniennes en 1922 par Edouard Gachot dans son article intitulé Un régicide allemand, Frédéric Staps. On peut en lire des extraits ici : http://www.pourlhistoire.info/Forum/viewtopic.php?p=12174#12174.
Cet épisode pourtant avéré de la vie de Schulmeister n'apparaît pas dans le feuilleton mis en scène par Jean-Pierre Decourt.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3786
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par CC » 22 Juil 2006 9:26

Bien intéressant!

Mais à part Edouard Gachot, quelqu'un d'autre mentionne-t-il cet interrogatoire mené par Schulmeister? Ou "monsieur Charles"?
Je vais essayer de retrouver un passage qui en parle dans le livre que j'ai mentionné.

Tulard, par exemple, dans son livre "Napoléon. Jeudi 12 octobre 1809. Le jour où Napoléon faillit être assassiné", le mentionne-t-il?
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par CC » 22 Juil 2006 10:36

Alexandre Elmer parle bien de Frédéric Staps - p.161-163.

Il y est dit entre autre:

"Mais quand il [Napoléon] entendit de ses propres oreilles les courageux aveux de ce fils de pasteur, il devint de plus en plus grave et manifesta une consternation, un abattement que personne n’avait encore remarqués en lui.
Douloureusement ému à la pensée que seul un motif purement idéal avait mis entre les mains du fanatique enfant cette arme meurtrière, Napoléon avait peut-être compris que Staps était l’exécuteur des volontés secrètes de millions d’hommes qui n’avaient accueilli qu’avec haine son œuvre de reconstruction d’un monde nouveau. "
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Frédéric Staps » 22 Juil 2006 14:15

CC a écrit :Tulard, par exemple, dans son livre "Napoléon. Jeudi 12 octobre 1809. Le jour où Napoléon faillit être assassiné", le mentionne-t-il?

Jean Tulard utilise abondamment le texte de l'interrogatoire de Schulmeister.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3786
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Joker » 01 Août 2006 15:53

A propos d'ouvrages consacrés aux espions célèbres, je puis vous recommander celui-ci :
"L'espionnage militaire sous Napoléon 1er : Ch. Schulmeister" par Paul Muller.
Il s'agit d'un portrait publié en 1896 qui est désormais disponible au LCV pour le prix modique de 15,20 euros.
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Avatar de l’utilisateur
Joker
Bouffon impérial
 
Message(s) : 1347
Inscription : 20 Avr 2006 23:17
Localisation : Bruxelles - Belgique

Message par général BERTRAND » 11 Août 2006 0:23

Texte supprimé par l'auteur.
Dernière édition par général BERTRAND le 13 Jan 2007 16:59, édité 2 fois.
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 11 Août 2006 0:32

Le marchand d'huile au vu des préparatifs de départ de la petite armée impériale et probablement des indiscrétions, aurait tenté de prendre la mer le 25-02 à PORTOFERRAIO pour aller prévenir MARIOTTI mais il y renonça vu le blocus imposé.
Il semble aussi que CAMBRONNE l'ait inscrit sur la liste des départs du 26-02 mais que l'espion prétexta des affaires locales pour se défiler...
Sandro FORLI apparaît aussi dans le roman "les abeilles d'or" de CAHUET...
Il est clair qu'il dut fréquenter les estaminets locaux tels l'auberge BONROUX, le Buono Gusto et l'auberge de Mlle SAVAGE, lieux habituels fréquenter par les militaires à PORTOFERRAIO...
Par contre quand on sait la compétence du commissaire de police Poggi di Talavo, un Corse ami de PONS, lequel furetait partout et certainement dans ces lieux précités, il est étonnant que le marchand d'huile n'ait pas été mis au secret...
CAMBRONNE aussi était très soupçonneux... alors cela arrangeait-il l'Empereur?
Pour la pettie histoire, l'échevin responsable actuellement de la communication à PORTOFERRAIO se nomme MAROTTI! Je n'en dirai pas plus sur "ce personnage"... "éolien"
:)
Dernière édition par général BERTRAND le 13 Jan 2007 17:00, édité 1 fois.
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Buono Gusto

Message par général BERTRAND » 13 Jan 2007 16:56

Voici une photo que j'ai prise en mai 2005 de l'endroit où se trouvait la taverne Buono Gusto vraisemblablement fréquenté par le marchand d'huile.
Si les murs pouvaient parler, on entendrait les propos des militaires... peut-être pas toujours de "bon goût"?
http://img77.imageshack.us/img77/6623/090500019ka1.jpg
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par CC » 13 Jan 2007 22:39

Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Précédent

Retour vers L'île d'Elbe.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron