Visite de Mme la comtesse Walewska à l'île d'Elbe

L'Empereur a abdiqué. Il est à la tête d'une île ridiculement petite et cependant, il ne courbe pas l'échine.

Visitez les pages sur l'île d'Elbe
Avatar du membre
général BERTRAND
Elbois de coeur
Messages : 231
Enregistré le : 30 mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...
Contact :

Message par général BERTRAND » 03 août 2007 14:36

Il semble qu'une certaine promiscuité règnait sur place...
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar du membre
Joséphine
Messages : 605
Enregistré le : 17 janv. 2007 20:33

Message par Joséphine » 13 août 2007 12:55

Avant s'était le cas un peu partout.
Avatar du membre
CC
Messages : 6238
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Le départ de Marie Walewska.

Message par CC » 14 nov. 2007 18:50

Le départ de Marie Walewska.

Une espèce d’ouragan bouleversait le ciel et la terre. On craignait pour les bâtiments qui se trouvaient affalés sur la côte de Toscane. Néanmoins, ce fut en ce moment que Mme la comtesse Walewska quitta l’Empereur pour retourner sur le continent. Une barque attendait Mme la comtesse à Longone. Toutefois, à peine avait-elle quitté Marciana, que l’Empereur, justement effrayé de la fureur toujours croissante du vent, fit monter à cheval l’officier d’ordonnance Pérez, et lui ordonna d’aller l'empêcher de partir sous quelque prétexte que ce pût être. Mais ce Pérez, tout officier d’ordonnance que l’Empereur l’avait fait, était le sot des sots : sans cœur, sans âme, et incapable de s’inquiéter du danger qui menaçait Mme la comtesse Walewska, il ne songea qu’à s’abriter lui-même. Mme la comtesse Walewska était en pleine mer lorsque ce franc malotru arriva à Longone.

Les autorités et les marins de Longone avaient fait tout ce qu’il leur était possible de faire pour que Mme la comtesse Walewska ne mît pas à la voile. Mais, résolue, elle repoussa tous les conseils et elle affronta la destinée.

L'Empereur eut des heures d’angoisse. Il lui fut impossible d’attendre le retour de son officier d’ordonnance. Il se rendit de sa personne au lieu où Mme la comtesse Walewska devait s’embarquer. Il était trop tard. Ses alarmes durèrent jusqu’au moment où Mme la comtesse Walewska lui eut appris elle-même que le péril était passé.

(Pons de l'Hérault, Napoléon Empereur de l'île d'Elbe, p.225)


Dommage que Pons ne raconte pas l'épisode qui a conduit Marie à partir ainsi.
:cry:
Avatar du membre
général BERTRAND
Elbois de coeur
Messages : 231
Enregistré le : 30 mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...
Contact :

Message par général BERTRAND » 14 nov. 2007 20:22

L'anse de Mola à Porto Longone (devenu Porto Azzurro) où Marie embarque le 3 septembre 1814 par un temps épouvantable. (Photo mai 2006)
Image
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar du membre
CC
Messages : 6238
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Sur la page web:

Message par CC » 17 nov. 2007 14:38

Répondre