Que penser de Napoléon?

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

Message par La Bédoyère » 28 Août 2008 18:32

Cher Rigoumont,

C'est simple les Russes veulent empêcher le passage de ce qui reste de la Grande Armée, celle-ci réussit à passer. L'objectif est donc atteint.

De plus la rigueur du climat a été une tragédie pour l'armée impériale...pour l'armée russe aussi.

De plus, qui peut affirmer que la Grande Armée a connu une défaite sérieuse lors de la campagne de Russie ? Qui peut le dire ?

Et sur le parcours de la retraite, il y a eu plusieurs engagements, où malgré des effectifs très, très inférieurs les troupes impériales ont vaincu.

La véritable défaite à la Bérézina aurait été de ne pas passer.

:lol:
---
Quelle époque, quels hommes
Avatar de l’utilisateur
La Bédoyère
De coeur et de passion
 
Message(s) : 909
Inscription : 07 Juin 2007 16:09

Message par Frédéric Staps » 28 Août 2008 19:25

La Bédoyère a écrit :De plus, qui peut affirmer que la Grande Armée a connu une défaite sérieuse lors de la campagne de Russie ? Qui peut le dire ?

D'après Wikipédia, les effectifs de la Grande Armée s'élèvaient au départ à 691 500 hommes. Les pertes atteignent 580 000 hommes (morts, disparus, blessés, prisonniers). Vous contesterez peut-être le terme de défaite pour qualifier cette campagne. Vous aurez plus de mal à contester celui de désastre. :cry:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par La Bédoyère » 28 Août 2008 22:02

Nous parlons, si je me souviens bien, de la bataille de la Bérézina qui fut une victoire puisque la Grande Armée passa.

Mais je réitère : il n'y a pas de désastre purement militaire. Ce sont les intempéries, la maladie et la fatigue qui ont annihilé la Grande Armée.

:paix:
---
Quelle époque, quels hommes
Avatar de l’utilisateur
La Bédoyère
De coeur et de passion
 
Message(s) : 909
Inscription : 07 Juin 2007 16:09

Message par Rigoumont » 29 Août 2008 6:14

La Bédoyère a écrit :Nous parlons, si je me souviens bien, de la bataille de la Bérézina qui fut une victoire puisque la Grande Armée passa.

Mon cher La Bédoyère,

Comme Napoléon, vous ne faites aucun cas des 30000 trainards qui ne suivirent pas le mouvement. Si, dans chaque bataille, les généraux négligent les pertes subies, tout le monde peut parler de victoire...

Le problème c'est qu'il s'agit d'hommes, d'êtres humains et non de simples chiffres...

Dire qu'une partie de l'armée a réussi à traverser malgré le plan russe (cf. Drouet Cyril), je veux bien mais, encore une fois, parler de victoire...

Quand aux "intempéries", elles ont bon dos! Les conditions climatiques russes sont bien connues et d'ailleurs celles rencontrées en Pologne en 1806-07 par la grande armée étaient un bon aperçu.

Le choix des dates relève du commandement français, l'impréparation aux conditions naturelles aussi!
Que l'on parle d'imprévoyance, je veux bien mais de "surprise climatique"...

Il est à noter combien la vision de Koutouzov (préserver l'armée) s'avéra plus payante que les "sacrifices" demandés à la sienne par Napoléon pour atteindre ses objectifs à tous prix...

Cordialement, :salut:
Que peut-on voir à 8 km s'il y a de la brume?
Rigoumont
 
Message(s) : 140
Inscription : 18 Fév 2008 22:05
Localisation : Belgique (au pied de la butte...enfin, pas loin!)

Message par Drouet cyril » 29 Août 2008 7:19

Les pertes française selon Sokolov :
9e corps : 4-5000 hommes
Rive droite : 5 000 hommes
Division Partouneaux : 4 000 hommes
Non combattants : 10-11 000 hommes
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar de l’utilisateur
Drouet cyril
 
Message(s) : 935
Inscription : 09 Mai 2006 17:19

Message par Frédéric Staps » 29 Août 2008 12:23

La Bédoyère a écrit :Nous parlons, si je me souviens bien, de la bataille de la Bérézina qui fut une victoire puisque la Grande Armée passa.

Moi, c'est à ceci que je répondais :
La Bédoyère a écrit :De plus, qui peut affirmer que la Grande Armée a connu une défaite sérieuse lors de la campagne de Russie ? Qui peut le dire ?

J'avais cité expressément le passage pour qu'il soit bien clair que c'était à cela que je répondais. C'est donc bien vous qui avez fait le premier référence à la campagne de Russie dans son ensemble. Il est donc normal d'y faire à nouveau référence pour vous répondre.
La Bédoyère a écrit :Mais je réitère : il n'y a pas de désastre purement militaire. Ce sont les intempéries, la maladie et la fatigue qui ont annihilé la Grande Armée.

Dès le moment où des soldats en campagne décèdent par centaines ou par milliers, que ce soit à la suite de combats ou pour cause de maladie ou d'épuisement, il s'agit d'un désastre militaire. Dans le cas du débarquement des Anglais à Walcheren qui a échoué à cause d'une épidémie qui a décimé les troupes anglaises, personne à ma connaissance n'essaie de démontrer qu'il s'agirait quand même en fin de compte d'une victoire anglaise.
Pourquoi, sinon pour des raisons de parti-pris qui paraissent un peu étranges près de deux siècles après les événements, continuer à jouer sur les mots et ne pas vouloir voir la réalité telle qu'elle est ?
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Précédent

Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)