FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Lettres d'amour de Napoléon Ier pendant la campagne d'Italie
Lettres d'amour de Napoléon Ier pendant la campagne d'Italie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Sébastien
Pro de l'orthographe


Inscrit le: 28 Avr 2006
Messages: 433
Localisation: Belgique
Posté le: 27 Sep 2008 18:01
Sujet du message: Lettres d'amour de Napoléon Ier pendant la campagne d'Italie
Répondre en citant

A Joséphine,
à Génes


Milan, le 7 frimaire an V, à 3 heures de l'après-midi


J'arrive à Milan, je me précipite dans ton appartement; j'ai tout quitté pour te voir, te presser dans mes bras.... tu n'y étais pas: tu cours les villes avec des fetes; tu t'éloignes de moi lorsque j'arrive; tu ne te soucies plus de ton cher Napoléon. Un caprice te l'a fait aimer; l'inconstance te le rend indifférent.

Accoutumé aux dangers, je sais le remède aux ennuis et aux maux de la vie. Le malheur que j'éprouve est incalculable; j'avais le droit de n'y pas compter.

Je serais ici jusqu'au 9, dans la journée. Ne te dérange pas; cours les plaisirs; le bonheur est fait pour toi. Le monde entier est trop heureux s'il peut te plaire, et ton mari seul est bien, bien malheureux.

Bonaparte
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Sébastien
Pro de l'orthographe


Inscrit le: 28 Avr 2006
Messages: 433
Localisation: Belgique
Posté le: 27 Sep 2008 18:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Source: Lettres d'amour présentée par Max Gallo, l'Archipel.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 27 Sep 2008 20:18
Sujet du message:
Répondre en citant

Une lettre d'amour, ce tissu de plaintes et de lamentations ? Shocked
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 28 Sep 2008 9:47
Sujet du message:
Répondre en citant

"Je n'ai pas passer un jour sans t'aimer; je n'ai pas passer une nuit sans te serrer dans mes bras; je n'ai pas pris une tasse de thé sans maudire l'ambition et la gloire qui me tiennent éloigné de l'âme de ma vie. Au milieu des affaires,à la tête des troupes, en parcourant les camps, mon adorable Joséphine est seule dans mon coeur, occupe mon esprit, absorbe ma pensée. Si je m'éloigne de toi avec la vitesse du torrent du Rhône, c'est pour te revoir plus vite.Si, aumilieu de la nuit, je me lève pour travailler c'est que ça peut avancer de qulques jours l'arrivée de ma douce amie, et cependant dans ta lettre du 23, du 26 vantôse, tu me traites de "vous". Vous, toi-même." (Nice 10 Germinal An IV)

Il faut dire qu'à Paris, madame Bonaparte était fort occupée à s'amuser.

Il a commencé à lui écrire le 22 Ventôse An IV: "Vivre pour Joséphine voilà l'histoire de ma vie.J'agis pour arriver près de toi. Je me meurs pour t'approcher"

"Adieu, adieu. Je me couche sans toi, je dormirai sans toi. Je t'en prie laisse moi dormir. Volà plusieurs nuits où je te sens dans mes bras, songe heureux , mais, mais ce n'est pas toi"

Eh! oui il se plaint! L'amour peut déchirer aussi, surtout l'amour-passion oin!
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pastoret



Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 1

Posté le: 01 Oct 2008 21:40
Sujet du message:
Répondre en citant

Meme après avoir divorcé, Napoléon est resté amoureux de sa première épouse.

J'y vois simplement les sentiments exprimés par un homme amoureux de sa femme et auquel elle manque. Si l'on arrivait à trouver les lettres d'autres soldats de l'Armée d'Italie, peut-être trouverions-nous les mêmes mots, ou presque.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 02 Oct 2008 7:09
Sujet du message:
Répondre en citant

Pastoret a écrit:
Meme après avoir divorcé, Napoléon est resté amoureux de sa première épouse.

Cette opinion semble relever d'une approche très romanesque de l'histoire. Le sentiment amoureux est quelque chose d'extrêmement subjectif et il est très délicat de se prononcer sur son existence ou sa non-existence. Vous auriez dit que Napoléon était resté très proche de Joséphine, même après son divorce, cela serait incontestable. En revanche, dire qu'il est resté amoureux est un peu paradoxal, car le fait de divorcer pour épouser un "ventre" n'est-il pas la preuve que ce sentiment amoureux a été mis au second plan par Napoléon ? Or peut-on mettre au second plan ce sentiment si l'on est vraiment amoureux ?
Pastoret a écrit:
J'y vois simplement les sentiments exprimés par un homme amoureux de sa femme et auquel elle manque.

Oui, si l'on oublie la relation que Joséphine vivait à ce moment avec Hippolyte Charles.
Pastoret a écrit:
Si l'on arrivait à trouver les lettres d'autres soldats de l'Armée d'Italie, peut-être trouverions-nous les mêmes mots, ou presque.

Les soldats ordinaires n'avaient pour la plupart pas de femme. Le mariage était pour certains un moyen d'échapper à la conscription.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 02 Oct 2008 9:33
Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour!
Certes le sentiment amoureux relève de la subjectivité de chacun, il est donc bien problématique de s'exprimer sur le sentiment d'un tiers.
Je renvoie à Frédéric Masson celui qui connaît, pour moi, mieux qu'aucun autre l'Empereur
"....Napoléon....vainqueur à Montenotte,à Millesimo, à Dego, appelant à lui- et de quels cris d'amour, de quelles supplications de désir-, la femme qu'il adore, et elle, bien plus qu'à "quelque amant", ne peut s'arracher à cette vie que pour la première fois elle mène d'un peu haut....Ce n'est pas pour s'appeler citoyenne Bonaparte qu'elle renonce à la vicomté Beauharnais, c'est pour s'ériger en Notre-Dame-des-Victoires. Où en jouir mieux qu'à Paris?....Une femme de quarante-six ans , telle qu'est Joséphine, ne peut plus prétendre, comme jadis, à inspirer une passion qui s'accroît par l'absence.....Telle, charmeresse et exquise, elle demeure (en 1815) en son souvenir pour parfumer son exil et adoucir son agonie, telle elle apparaît encore à la postérité..." (Joséphine répudiée) oin!
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 02 Oct 2008 9:37
Sujet du message:
Répondre en citant

Par ailleurs, Monsieur, le fait d'épouser un "ventre" n'a que peu à voir avec le sentiment amoureux quand on est l'Empereur, il pensait avant tout dynastie, et puis la fraîche et sanguine Marie-Louise physiquement lui a plu. aime Mais c'est une autre histoire diabolo
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 02 Oct 2008 22:48
Sujet du message:
Répondre en citant

bastet a écrit:
Frédéric Masson celui qui connaît, pour moi, mieux qu'aucun autre l'Empereur

C'est votre opinion, mais on a bien vu à propos de Marie Walewska que l'approche de Frédéric Masson était extrêmement datée. On peut clairement ranger son approche dans la catégorie "hypocrisie bourgeoise du 19e siècle".
Frédéric Masson, cité par bastet a écrit:
de quels cris d'amour, de quelles supplications de désir

Complète confusion entre amour et désir.
Frédéric Masson, cité par bastet a écrit:
la femme qu'il adore

Vraiment n'importe quoi. Napoléon n'adore pas Joséphine. Il attend plutôt d'elle qu'elle soit amoureuse de lui, qu'elle l'adore. Or ce n'est pas pour cela qu'elle s'est mariée avec lui, mais pour assurer son avenir.
Frédéric Masson, cité par bastet a écrit:
elle, bien plus qu'à "quelque amant", ne peut s'arracher à cette vie que pour la première fois elle mène d'un peu haut...

Et encore une déformation complète de la réalité comme semblait les affectionner Frédéric Masson. Pour dire platement les choses, Napoléon était cocu (comme le sera d'ailleurs Lannes un peu plus tard). Mais alors que Lannes divorcera pour faire un nouveau mariage qu'il espère plus heureux et qui le sera effectivement, Napoléon fera le choix de sauvegarder les apparences et de faire semblant de ne pas voir que sa femme le trompe. Nous sommes en face de deux logiques fondamentalement différentes. Lannes pour qui un mariage heureux et l'amour de son épouse semblent avoir une certaine importance ne craint pas de rendre public la trahison de sa femme pour obtenir le divorce, tandis que Napoléon pour qui cela est secondaire fait mine de rien pour que les choses ne s'ébruitent pas.
Frédéric Masson, cité par bastet a écrit:
Ce n'est pas pour s'appeler citoyenne Bonaparte qu'elle renonce à la vicomté Beauharnais, c'est pour s'ériger en Notre-Dame-des-Victoires. Où en jouir mieux qu'à Paris?....Une femme de quarante-six ans

Combien de chapitres avez-vous coupés entre ces deux phrases ? Cela n'a plus aucun sens.
bastet a écrit:
Par ailleurs, Monsieur, le fait d'épouser un "ventre" n'a que peu à voir avec le sentiment amoureux quand on est l'Empereur

C'est bien gentil de vouloir m'expliquer ce que j'ai écrit, mais encore faudrait-il que vous preniez la peine d'essayer de le comprendre. Confused
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
, Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 03 Oct 2008 7:03
Sujet du message: ,
Répondre en citant

Vous êtes, Monsieur Desmarest, l'un des êtres les plus exquis qu'il m'ait été donnés de rencontrer content! :

Je ne relèverai pas les attaques frontales contre feu Frédéric Masson, l'asociation des amis de Frédéric Masson pourrait le faire mieux que moi. salut!
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 03 Oct 2008 7:14
Sujet du message:
Répondre en citant

bastet a écrit:
Vous êtes, Monsieur Desmarest, l'un des êtres les plus exquis qu'il m'ait été donnés de rencontrer content!

Ça, c'est une argumentation historique très solide ! oui chef!
bastet a écrit:
Je ne relèverai pas les attaques frontales contre feu Frédéric Masson, l'association des amis de Frédéric Masson pourrait le faire mieux que moi. salut!

Etes-vous aussi membre de l'association des ennemis de la critique historique ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 03 Oct 2008 8:13
Sujet du message:
Répondre en citant

Cela ne se voulait pas argumentation historique, simple constatation. heureux!

Je suis étonnée de ne pas vous y voir encore inscrit à cette association dont vous feriez un membre très apprécié...
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 03 Oct 2008 8:27
Sujet du message:
Répondre en citant

Mais cela ne se voulait pas non plus, ce n'était que simple constatation.
diablotin

Pourquoi ne pas y adhérer vous-même, vous en feriez un membre très apprécié
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 03 Oct 2008 15:46
Sujet du message:
Répondre en citant

Il ne faut pas bégayer comme ça, même quand on est contrarié.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
bastet



Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 483
Localisation: Sud Ouest
Posté le: 03 Oct 2008 15:52
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci paix
_________________
"Mes vers fuiraient doux et frais/Vers votre jardin si beau/Si mes vers avaient des ailes/Des ailes comme l'oiseau"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 54968 / 0