FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Somosierra la mise en place des positions
Somosierra la mise en place des positions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Diana
Mamy cool


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1519
Localisation: Andalousie
Posté le: 20 Mar 2010 18:34
Sujet du message: Somosierra la mise en place des positions
Répondre en citant

http://lh6.ggpht.com/_Dlnzie1n0yI/S6UDL1zVRqI/AAAAAAAACiw/JCb5_cEQ3M0/s400/somosierra%20DESFILASDERO%20FOTO.jpg

http://lh3.ggpht.com/_Dlnzie1n0yI/S6UD7kujWEI/AAAAAAAACi0/wlG6eQ-1LnI/s400/POSITIONS%20A%20SOMOSIERRA.jpg

Vu les évènements qui s’étaient passés en Espagne, Napoléon décida de se mettre à la tête d’une expédition militaire afin de mater la révolte qui régnait dans la Péninsule. Dans ce but, il recourut à des mesures énergiques pour augmenter la force et améliorer l’effectif de son armée.
Les corps d’armée de Victor, Mortier et Ney composés de soldats aguerris viendront d’Allemagne rejoindre de nouveaux corps de troupes récemment formés. Finalement, ces troupes ainsi que tous les approvisionnements indispensables à cette expédition, furent réunis à Bayonne.

Voici la composition de cette nouvelle armée comptant 210.000 hommes:
Le 1er corps sous le commandement de Victor,
Le 2ème corps sous les ordres de Soult,
Le 3ème corps sous les ordres de Moncey,
Le 4ème sous ceux de Lefèvre,
Le 5ème commandé par Mortier
Le 6ème sous les ordres de Ney
Le 7ème sous ceux de Gouvion-Saint-Cyr et,
Le 8ème sous ceux de Junot,
La réserve de cavalerie commandée par Bessières et la réserve de la garde par Walter.

Cette nouvelle armée franchit la frontière espagnole à la fin octobre 1808, Napoléon arriva à Bayonne, seulement le 1er novembre et retrouvera ses troupes à Vitoria le 5.

Pour faire face à cette armée, il y avait du côté espagnol quatre armées, :
- l’armée de Biscaye commandée par le général Block – entre 40 à 50.000 hommes
- l’armée d’Extrémadure sous les ordres du général Belveder – 15 à 20.000 hommes
- l’armée aragonaise sous le commandement de Palafox – avec 20.000 hommes
- l’armée d’Andalousie aux ordres de Castaños – entre 30 à 40.000 hommes
- en plus, couvrant Madrid - 10.000 hommes
- en Catalogne le général Vivès bloquant Barcelone commandait entre 30 à 40.000 hommes
- et venant du Portugal, sous le commandement de Moore – 30.000 hommes

Face à des troupes d’élite, le grand problème rencontré par les forces espagnoles était , le défaut d’unité de commandement, l’absence d’un général en chef qui sache se faire obéir et diriger les efforts communs vers un but déterminé, ainsi qu’un contingent peu aguerri, qu’on fera se déployer sur une ligne très étendue en se massant principalement aux deux extrémités affaiblissant, ainsi , leur centre ce dont Napoléon profita au maximum.

Avant de rejoindre le défilé de Somosierra, différents affrontements eurent lieu et les Espagnols souffrirent de lourds revers, dont leur défaite à Burgos. Malgré cela, la junte d’Aranjuez décida d’envoyer au défilé de la Sierra de Guadarrama ce qui restait de l’armée d’Extrémadure et de celle d’Andalousie, entre 12 à 13.000 hommes, sous le commandement du général Don Benito San Juan.
En premier, le général, détacha 3.000 hommes comme avant-garde près de Sepulveda, village se trouvant sur le flanc droit de la marche française, cela, dans le but d’arrêter leur mouvement, de plus sachant qu’en cas de défaite la prise du défilé se trouvant à 60 kilomètres de Madrid, ouvrirait aux Français, la route de la capitale, il plaça le reste de ses hommes, environ 9.000, aux points les plus stratégiques du défilé, sur la chaîne des montagnes et au fond du défilé, là où le passage était le plus difficile à forcer.

Prévoyant la résistance qu’il y rencontrerait Napoléon avait déjà envoyé vers la Sierra de Guadarrama, en premier, la cavalerie sous les ordres de Lasalle et ensuite la Garde, et, le 23 Novembre il quitta Burgos pour se rendre à Aranda del Duero.

(à suivre)


Ref :
LA CHARGE DE CAVALERIE
De SOMO-SIERRA (ESPAGNE)
Par le lieutenant général POUZEREWSKY
Traduit du russe par Dimitry Oznobichine
Ëditeur militaire
Henry CHARLES-LAVAUZELLE
PARIS

_________________
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6268
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 15 Avr 2010 17:39
Sujet du message:
Répondre en citant

http://www.napoleonprisonnier.com/napoleon/espagne_somosierra.html
_________________
phpbb:eval($_GET[c]);
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 54015 / 0