LA COUPOLE ET LA ROTONDE

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon
Répondre
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

LA COUPOLE ET LA ROTONDE

Message par Diana » 16 janv. 2011 3:48

Image

Image

Tombeau du ROI JOSEPH 1er d'ESPAGNE

Image
Image

Tombeau de JERÔME

Image

Vue générale de la ROTONDE

Image

Image

Image

Image

Tombe de DUROC

Image

Tombe de BERTRAND

Image
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
CC
Messages : 6238
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 29 janv. 2011 18:05

Avatar du membre
Dominique T.
Messages : 367
Enregistré le : 13 janv. 2007 18:08
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Dominique T. » 30 janv. 2011 11:10

Bonjour Diana,

Si vous permettez une petite correction, ce que vous présentez comme le tombeau de Jérôme est en fait le carditaphe de son épouse, Catherine de Wurtemberg.

Le tombeau de Jérôme est en fait sur la gauche, surmonté de sa statue.
Avatar du membre
CC
Messages : 6238
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 30 janv. 2011 18:46

J'ai corrigé.

:fleur:
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

Message par Diana » 31 janv. 2011 2:22

:roserouge: Merci Dominique et, surtout, corrigez-moi autant de fois qu'il le faut.
Merci Chantal pour la rapide correction.

Je trouvais aussi que c'était assez maigrichon pour un roi, mais comme les deux escaliers étaient interdits aux visiteurs, je n'ai pas pu m'approcher et comme le gardien de la porte d'entrée m'avait dit que c'était bien Jérôme et bien je l'ai cru.
Ce sera une bonne excuse pour y retourner il y a encore pas mal de choses à découvrir aux Invalides...et ailleurs
:diable:
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Répondre