La plus grande souffrance de Napoleon

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

La plus grande souffrance de Napoleon

Message par the argie » 12 Juil 2015 11:03

( Parce qu'il a eu son coeur)
Est-ce que vous pensez qu'il n'a souffert jamais? Eh bien, il a connu le doleur. Et je vais vous parler de son plus grand chagrin.
D'abord on doit faire un peu d'histoire.
En 1805 Napoleon est a Boulogne ou il prepare l'arme pour aller a la guerre... Mais ecoutons meilleur le recit de Constant, temoin de cette affaire:
" Sa majeste se plaignait un matin, en presence du prince Murat, de ne voir que des figures a moustaches, ce qui, disait-elle, etait fort triste :( Le prince, toujours pret, dans les occassions de ce genre, a offrir ses services a son beau-frere, lui parla d'une dame genoise ( que Murat aura essaie, surement) belle et spirituelle, qui avait le plus grand desir de voir sa majeste"
Mis en appetit par la description offrit par Murat, ce soir meme, Napoleon envoya Constant chercher la genoise.
" La pauvre femme etait bien emue, continua Constant, et pleurait; mais elle se consola promptement en se voyant bien accuelli: l'entrevue se prolongea jusqu'a 3 heures du matin, et je fut alors appele pour reconduire la dame"
Pendant son sejour a Boulogne, Napoleon conserva cette femme " bonne, simple, credule et point du tout intrigante"

Mais ils doivent se revoir un an plus tard. Il retrouva cette femme a Rambouillet et c'est la ou il essaya son plus grand douleur.
Dans ce rencontre cette jeune femme etait si expansive que Napoleon poussa un cri de douleur :shock: Pour quoi?
Notre couple s'etait donne au jeu des tatons :oops: ... Eh... ils commencent a tater... je tate... tu tates... il tate... nous tatons... vous tatez... et ils se tatent... Et, en tatant tatant elle a tate avec une grande energie une chose qu'elle n'a pas du tater.
Qu'est-ce qu'elle a tate? on se demande...
Elle a tate une partie du corps de notre garçon.
Quelle partie?
Ehhh... les parties...
Ahhhh!!!!! ces parties...
Ehhh, oui. Et le pauvre Napoleon essaya le plus grand douleur de sa vie :shock:
Cette histoire est l'histoire du plus grand souffrance de Napoleon. Pour les insensibles qui pensent qu'il n'a pas souffert...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 27/09/2003 21:06
the argie
 

Message par Cipriani » 12 Juil 2015 11:03

excusez-moi chère argie mais je n'ai rien compris à votre histoire de tatonnement la dame si j'ai à peu près compris tâte les parties génitales d'un homme mais lequel ? donc napoléon aurait souffert de jalousie de voir une dame si prude une année auparavant à boulogne-sur-mer ploter les testicules d'un autre à rambouillet ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 27/09/2003 21:50
Cipriani
 

Message par the argie » 12 Juil 2015 11:03

C'est le pauvre Napoleon qui a souffert les vigoreux tatonement de cette bonne femme.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 27/09/2003 21:54
the argie
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 11:03

the argie a écrit :Cette histoire est l'histoire du plus grand souffrance de Napoleon. Pour les insensibles qui pensent qu'il n'a pas souffert...

Dans votre genre, vous êtes pire que moi, vous. :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 28/09/2003 07:34
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par the argie » 12 Juil 2015 11:03

Cipriani a dit:
donc la gente génoise a taté napoléon mais est-ce que napoléon tata lui aussi à tâtons cette dame qui peut-être se prénommait Valentine..ce qui expliquerait Maurice Chevalier "elle avait de tout petits tétons, Valentine, Valentine, elle avait de tout petits tétons que je tatais à tâtons tatatatata"

Constant, le tres discret, ne dit pas le nom de cette dame, donc, on peut l'appeler Valentine de tout petits tetons que je tatais tatatatatataaaaahhhhhhhh......
Cipriami a dit:
où êtes-vous allé pécher ces anecdotes croustillantes sur napo ? dans votre BD érotico-pornographique disparue corps et bien lors de votre déménagement pour le vieux continent ?

C'est pas dans ma tres chere et malheuresement disparue BD... Je trouve cette anecdote dans des livres qu'on peut appeler de serieux :lol: ( si ça existe)
Frederic Staps a dit:
Dans votre genre, vous êtes pire que moi, vous.

Eh bien, c'est vrai je ne suis qu'un :twisted:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 28/09/2003 21:42
the argie
 

Message par Cipriani » 12 Juil 2015 11:03

ma très chère argie

où êtes-vous allé pécher ces anecdotes croustillantes sur napo ? dans votre BD érotico-pornographique disparue corps et bien lors de votre déménagement pour le vieux continent ?

donc la gente génoise a taté napoléon mais est-ce que napoléon tata lui aussi à tâtons cette dame qui peut-être se prénommait Valentine..ce qui expliquerait Maurice Chevalier "elle avait de tout petits tétons, Valentine, Valentine, elle avait de tout petits tétons que je tatais à tâtons tatatatata"

mais vous parlez de douleur c'est ti pas qu'elle lui aurait flanqué un mauvais coup dans les b..... de jalousie la gênoise?


enfin je la trouve bien sans gêne cette gênoise, mais il est vrai que là où y a d'la gêne y a plus de plaisir...bon je vais rester sobre aujourd'hui je vais éviter de parler de crème gênoise....

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 28/09/2003 17:35
Cipriani
 

Message par FA8 » 12 Juil 2015 11:03

L'empereur avait des envies et des faiblesses comme tout le monde...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 09/01/2004 19:40
FA8
 


Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité