destin

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

L'obligation de faire croire qu'on est humble

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 11:35

hypolite a écrit :C'est pendant la 1ere Campagne d'Italie que lui est venu "la Grande Ambition", d'aprés l'Empereur lui même !

Donc nous avons la réponse par Napoléon lui-même. Quand en 1802, il s'abstenait de répondre clairement à la question de savoir s'il était ou non ambitieux, il agissait consciemment, il savait qu'il cachait la vérité. Est-ce un véritable mensonge ? Pas vraiment, me semble-t-il. En faisant cela, Napoléon adoptait un comportement extrêmement répandu. On ne peut pas avouer ouvertement son ambition avant de l'avoir réalisée sous peine de passer pour un sot ambitieux ou un mégalomane. Par contre, une fois que l'on a réalisé assez bien ses ambitions, il est plus facile de les reconnaître, même si souvent on emballera cela avec des références à un destin qui dépasse celui qui réussit à réaliser ses ambitions.
D'où vient cette culpabilité face à l'aveu du désir de réaliser de grandes choses ? Est-ce un phénomène spécifique à certaines sociétés ou bien s'agit-il d'une caractèristique partagée par l'humanité entière ? Je n'en sais rien. Napoléon en tout cas, même en étant Napoléon, se devait d'y souscrire.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/12/2003 11:31
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 2979
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 11:35

Je pense que l'ambition de Napoléon s'est dévelloppée par pallier, au fur et a mesure de ses succés ! Aussi, en 1802, il pouvait trés bien penser avoir atteint le sommet ! :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 12/12/2003 16:43
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 2979
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 11:35

hypolite a écrit :Aussi, en 1802, il pouvait trés bien penser avoir atteint le sommet ! :wink:

C'était le cas, non ? Et s'il a essayé de s'installer durablement au pouvoir, c'était juste pour faire plaisir à sa maman.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/12/2003 17:24
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 2979
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

destin

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 11:35

Je pense que même en 1802, Napoléon ne pouvait pas imaginer le fabuleux destin qu'il lui restait encore à accomplir ! :shock:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 15/12/2003 16:38
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 2979
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 11:35

Il n'imaginait pas non plus les erreurs qu'il allait commettre et qui provoqueraient sa perte. :lol:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 15/12/2003 21:29
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 2979
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Message par Pour l'Histoire » 12 Juil 2015 11:35

La démocratie doit se construire tous les jours. Rien n'est jamais acquis en ce domaine.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 14/01/2004 16:14
Pour l'Histoire
 
Message(s) : 2979
Inscription : 11 Juil 2015 15:00

Précédent

Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)